background preloader

Phileas et Autobule. Les enfants philosophes

Phileas et Autobule. Les enfants philosophes
Related:  Climat scolaire : Vivre ensemble - Respecter - Coopérer - DébattreSites web pédagogiques ou référence

Oscar Brenifier: Accueil Animer une discussion a visée philosophique en classe Michel TOZZI, professeur émérite en sciences de l’éducation à l’Université Montpellier 3 Didacticien du débat et de l’apprentissage du philosopher Les pratiques philosophiques se sont développées en France dans la cité depuis 1992 (cafés philo), et depuis 1996 dans le système scolaire, bien avant la terminale (maternelle, école primaire, Segpa etc.). On trouvera ci-dessous l’un des dispositifs qui s’est développé dans les classes depuis les années 2000 avec Alain Delsol, Sylvain Connac et Michel Tozzi : la « discussion à visée philosophique » (DVP). Il s’agit d’un dispositif avec une double visée : 1) démocratique par ses règles de prise de parole, sa répartition des fonctions entre élèves, inspirées de la pédagogie institutionnelle ; 2) philosophique, par trois exigences intellectuelles sur lesquelles veille, par son type d’animation, le professeur : a) le questionnement de l’élève et de la classe, l’autoquestionnement, qui permet de problématiser des notions (la justice est-elle juste ?)

Publication en ligne des élèves | Internet responsable Page mise à jour le 01 juillet 2013 De nombreux travaux pédagogiques sont réalisés dans le cadre scolaire. Ces travaux, lorsqu’ils sont « originaux » sont protégés par le droit d’auteur. Il est donc nécessaire de s’assurer des conditions dans lesquelles ils peuvent être diffusés sur le Web. Présentation Exposés, rédactions, dessins, photos ou vidéo… mêmes créés par des élèves dans le cadre des activités pédagogiques sont susceptibles d’être protégés par le Code de la propriété intellectuelle et, lorsqu’ils ne le sont pas, sont tout de même des créations qui appartiennent à leur « créateur ». S’agissant des créations des élèves, il est nécessaire d’étudier plusieurs questions. L’œuvre est-elle originale ? En effet, pour que l’œuvre puisse bénéficier de la protection du droit d’auteur prévue par le Code de la propriété intellectuelle, elle doit être originale. Mais, si la création ne peut être qualifiée d’originale, elle appartient tout de même à l’élève, au titre du droit de la propriété.

Aider tous les élèves à problématiser : quelques points de repères La capacité de problématiser sous tend le développement intellectuel et cognitif d’un individu. Devenu adulte, il exercera sa liberté intellectuelle en interrogeant le monde. Problématisant les éléments de son vécu pour en faire une source d’expérience, l’homme se forge les moyens de ses choix. Mais chacun est-il également compétent, spontanément doué d’une telle maîtrise ? Si tel n’est pas le cas, l’Ecole républicaine peut-elle rester au constat de différences acquises ou naturelles sans fournir à tous les moyens d’apprendre à le faire dans toutes les disciplines, et lors des recherches qu’on lui demande d’y entreprendre ? Comment procéder alors pour aider tous les élèves à problématiser et permettre l’égalité des chances ? Avant de tenter de répondre à ces questions, allons plus loin dans la définition : problématiser, c’est faire quoi ? Problématiser… Un objectif incontournable pour un enseignement du philosopher Problématiser : que signifie, pour un élève, le mot ? L’utilité

Légendes et FLE : découvrir la légende amérindienne des ours des Montagnes rouges - TV5MONDE C'est le moment ou jamais ! Découvrir la symbolique animale amérindienne à partir d'une légende. Durée : 3:45 Disponible jusqu'au : 12/08/2023 Un couple wendat est capturé par les ours des Montagnes rouges et découvre que les animaux ont un savoir très précieux à leur prodiguer. Chaîne d'origine : TV5 Québec Canada Production : TV5 Québec Canada Il y a fort longtemps déjà, par un bel après-midi, un couple wendat part en excursion dans la forêt.

Philosophie pour enfants : le débat d'idées L’anneau de Gygès Gygès était un berger qui avait trouvé sur le corps d'un homme mort une mystérieuse bague. Or, un jour qu'il était convoqué par le roi en compagnie de tous les autres bergers, il joua avec sa bague et en tourna machinalement le chaton. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que ce simple geste le rendait invisible ! Les jours suivants, il renouvela l'expérience et fut alors convaincu du pouvoir magique de sa bague. Il retourna au palais où il fit en sorte de séduire la reine. Légende grecque racontée par Platon (IV° siècle avant J.C.) dans La République Questions des enfants : 1- Comme Gygès, auriez-vous pris l'anneau sur l'homme mort ? 2- Comme Gygès, auriez-vous profité de la même façon du pouvoir de l'anneau ? 3- Si vous possédiez l'anneau, que feriez-vous avec ? Autre questionnement possible ( d'après Les Philo-fables) : - Évitons-nous de faire le mal parce que nous pensons que c'est mal ou est-ce par crainte des punitions, du châtiment ?

Michel Tozzi, un modèle didactique du philosopher La meilleure façon d’introduire le sujet est peut-être de signaler un premier élément, concernant l’intitulé de cet exposé, qui n’est pas sans importance et sur lequel je reviendrai ultérieurement. M. Tozzi n’a pas élaboré un modèle de didactique de la philosophie, mais un modèle de didactique du philosopher : “ Si l’objet de… l’apprentissage en philosophie, ce sont moins des savoirs que des problèmes, des affirmations (ou même des questions) à connaître que des questions à se poser, on comprend qu’il s’agisse moins d’apprendre la philosophie que d’apprendre à philosopher 1 ” Il neprétend pas que la philosophie en soi puisse se didactiser, rejoignant au moins implicitement en cela l’idée qu’on trouve souvent manifestée en France qu’en réalité, chaque philosophie est originale, organise des concepts selon des problématiques spécifiques avec des argumentaires différents. Comment ce réexamen peut-il s’expliquer et se décrire ? Avant, autour des recherches Trois personnalités de référence.

L'Ecole et les élections européennes A quelques jours des élections européennes, le sujet semble laisser indifférents les Français. Pourtant une bonne partie des décisions qui concernent notre présent et notre avenir se prennent à Bruxelles. La majorité des lois françaises ne font qu'appliquer des accords européens. On a même vu récemment, à propos de la loi Hadopi, que l'Europe pouvait apparaître comme un recours contre la législation française. A quoi sert le Parlement européen ? Peut-on enseigner l'Europe ? France 5, Centre Europe Direct et la Documentation française organisaient le 6 mai, une journée de débats et rencontres sur l'Europe et l'éducation. Les députés européens sont-ils à même d'influer sur les systèmes éducatifs nationaux ? Quels sont les messages clés de l'OCDE en matière d'éducation ? Qu’est ce qu’un standard ? Comment vit un enseignant ailleurs ? Comment l'Europe impulse-t-elle des projets pédagogiques ? Pourquoi faut-il voter aux élections européennes ?

L'atelier d'écriture au primaire – Inspiré de la démarche des Units of Study du TCRWP Philosophie pour les enfants Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La philosophie pour les enfants est une pratique éducative qui cherche à développer la pensée réflexive, créatrice et critique chez les enfants de tout âge à partir de discussions démocratiques et de manuels narratifs dans le cadre pédagogique d'une communauté de recherche philosophique. Créée initialement par Matthew Lipman, elle connaît un développement mondial. Elle constitue aujourd'hui un courant à part entière, à la croisée des sciences de l'éducation, de la philosophie et de la pédagogie. Histoire et généralités[modifier | modifier le code] La philosophie pour enfants n'est pas une approche plus efficace ou simplifiée de l'enseignement classique, extérieur et frontal de la philosophie. La méthode consiste en un débat sur une question de portée philosophique à l'aide d'histoires, le cœur de la méthode reposant sur une délibération entre enfants où l'adulte animateur (instituteur ou intervenant) a un rôle de guide et de facilitateur.

Enseigner la problématisation, ou plutôt apprendre à problématiser ? 41 Intervention de Michel Tozzi, Professeur des universités à Montpellier 3, aux Journées d’études de l’Acireph (26-28/10/06 – ENESAD Dijon) Aborder la question de l’enseignement philosophique par l’enseignement de la problématisation, c’est y rentrer moins par la liste des notions, des repères ou des auteurs du programme de philosophie français, que par ce qui est transversal aux cours, aux notions et aux œuvres : le noyau central des problèmes, à partir desquels réglementairement notions et œuvres doivent être ordonnées. Mais en insistant davantage sur le processus que sur le produit, car c’est la démarche de problématisation, selon le paradigme français de la dissertation, qui va permettre d’identifier, de construire et/ou de comprendre un problème : du coup la notion nous met au centre de l’apprentissage du philosopher comme processus intellectuel. Si les problèmes philosophiques (ex : qu’est-ce que la vérité ? Enseigner la problématisation Apprendre soi-même à problématiser

organisation de classe : conflits et bonheurs, les outils J'ai déjà parlé de nombreuses fois du travail de fond que j'essaye de mener en classe autour de la gestion des conflits et des messages clairs. J'ai aussi parlé des boites ou des affichages qui peuvent être présents dans la classe. Je n'ai pas toujours fait de belles présentations pour ces boites parce qu'elles sont souvent arrivées par besoin. Mais pour la rentrée, je vais les valoriser un peu en les habillant. sur le dessus : sur les côtés : Bienvenue dans le portfolio professionnel de Marie-France! - Site de marie-francegravel !

Related:  philo