background preloader

Graines de troc

Graines de troc

http://www.grainesdetroc.fr/index.php

Related:  Jardim / HortaAgro-écologie - Permaculturenagib_heli19

« Graines de rebelles » : reportage sur ces semeurs résistants La bataille des graines a commencé. Les crises climatique et écologique frappant à nos portes, l’agriculture industrielle s’imposant triomphalement, la croissance à tout prix exigeant des rendements au détriment du vivant, de plus en plus de « résistants » s’organisent dans les marges de la société pour assurer, non sans mal, la préservation de la diversité des semences, leur échange libre et leur culture. Leur combat est présenté dans un court reportage du 13.15 sur France 2. Le constat est sans appel : les trois quarts des fruits, légumes et céréales ont disparu en un siècle sans même que l’information fasse la Une des journaux. Course à la productivité oblige, les normes de la monoculture se sont généralisées et la plupart des espèces furent reléguées aux pages de l’Histoire pour laisser place à une poignée de grands noms vendeurs, plus colorés, plus lourds, plus ronds, plus propres dans les étales des magasins.

Comment faire ses propres conserves ? Méthodologie À l’approche de l’hiver, vous pourriez vouloir conserver les fruits et les légumes de l’été pour pouvoir continuer à les consommer plus tard. Pour cela, vous devrez les mettre en conserve. Heureusement, c’est plus facile qu’il n’y parait ! Cela ne prend pas beaucoup de temps, et vous n’avez pas besoin de matériel professionnel pour le faire. Pour vous le prouver, nous vous expliquons ici les 4 grandes étapes de la mise en conserve.

Masanobu Fukuoka Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Masanobu Fukuoka, en 2002 Masanobu Fukuoka (福岡 正信, Fukuoka Masanobu?) Les conserves et l'autoclave L'an dernier dans ce billet sur la marmelade aux canneberges et à l'orange, je vous disais que je vous parlerais de mon autoclave Presto... j'y ai mis le temps, mais voilà, le moment est venu ;) ! Vincent à déjà tellement bien expliqué ce qu'est un autoclave que je ne peux que vous renvoyer sur son site, une vrai mine d'or pour tout ceux qui souhaitent faire des conserves dans les règles de l'art et en toute sécurité...Parce que c'est bien là que l'autoclave entre en jeux... Pour résumer :Pour faire des conserves d'aliments peu acide, à savoir viande, poisson, légumes et légumineuses, il faut que la température au coeur du pot atteigne 116°C pour s'assurer de détruire les spores des micro organismes nuisibles comme les spores du Clostridium botulinum, dont les toxines sont potentiellement mortelles. Ni l'autocuiseur classique, ni le stérilisateur ne vous permetront d'atteindre cette température. Voilà pourquoi un autoclave est nécessaire si on veux faire ce genre de conserves.

Comment faire un jardin en permaculture ? Avant de parler de jardin en permaculture, rappelons que la permaculture est bien plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant. Le mot « permaculture » en lui-même est la contraction de « (agri)culture permanente ». Il fut inventé par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970. Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Il vise à faire de son lieu de vie un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré et respectueux de la nature et de TOUS ses habitants ! Créer un jardin en permaculture permet de répondre à nos besoins humains tout en améliorant notre environnement (développement de la biodiversité, création d’habitats pour la faune et les insectes utiles, enrichissement de la terre…).

recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution La prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Une bonne sauvage La prêle des champs (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère. Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies. Où la récolter ?

La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux Elles demandent peu de travail, peu d’arrosage et surtout pas, bien sûr, de produits chimiques. Elles font gagner de la place et favorisent durablement à la fois la vie du sol et la fertilité des plantations. La culture sur buttes – on les appelle parfois buttes autofertiles ou buttes de permaculture – a tout pour plaire. Du coup, celles-ci pullulent depuis quelques mois dans tout ce que la France compte de jardins bio, fermes biodynamiques et autres havres permaculturels. Dessin d’une butte en « hugelkultur », avec du bois. Année 1 - Mark/Flickr/CC

Comment fabriquer soi-même ses huiles essentielles Toutvert Nous autres amoureux de la nature apprécions beaucoup les huiles essentielles, ces produits faits maison recommandés pour notre bien-être comme celui de notre intérieur. Pour extraire les huiles, les laboratoires spécialisés procèdent soit par distillation à la vapeur (d’eau), soit par centrifugeuse (à pression pour les agrumes, au regard de leurs écorces). Processus compliqués et difficilement transposables chez soi. Le matériau végétal est humidifié par la vapeur ; ses tissus végétaux se rompent, libérant l’huile essentielle ; la vapeur emporte l’huile essentielle ; toutes deux sont ensuite refroidies dans un échangeur, et se séparent alors facilement. De grandes quantités de fleurs et d’herbes sont nécessaires, sans oublier certains instruments, comme les alambiques. SUR LE MÊME THÈME : Recettes de shampoing à base de pois chiches et de poudre d’argile

À l'ombre d'un chêne séculaire avec Claude Bourguignon. Entretien exclusif (2) - Le jardin vivant Suite logique de l’article sur la butte de culture et ses idées reçues. Lui dans son trou avec seulement la tête qui dépasse et nous au bord, nous le regardons de haut. De l’ignorant qui s’ignore et qui ne comprend pas pourquoi ses légumes ne poussent pas à l’ombre des arbres du Limousin, à l’ingénieur agronome formaté à la pensée institutionnelle, tous étaient suspendus à ses lèvres tant le gars maîtrise l’art de donner envie de savoir. Nous debout au bord du trou, lui dedans pendant près de deux heures.

Pas-à-pas : Fabriquer de l’eau de lavande sur Deco.fr “ Un parfum « maison » dans votre maison ! ” Que diriez-vous de conserver quelque temps les odeurs de votre jardin en flacon afin de prolonger le plaisir de ces fragrances estivales qui vous remplissaient de bonheur. C'est ce que nous vous proposons dans cette fiche pratique. Contrairement à une eau de lavande classique qui utilise des huiles essentielles et beaucoup d'alcool afin de les diluer, il s'agit ici de réaliser une version « light » et « bon marché » de cette eau de lavande que vous conserverez quelques mois seulement. Pour ceux et celles qui ont le nez fin, cette eau de lavande diffusera son parfum subtil sans agressivité à l'inverse de bon nombre de produits commerciaux.

Related: