background preloader

Le jardin des Fraternités Ouvrières

Le jardin des Fraternités Ouvrières
Related:  PermacultureJardinage, permaculture, apiculture

Manger des plantes sauvages peut-il être une bonne alternative ? Manger des plantes sauvages, l’idée peut paraître saugrenue. Pourtant ces dernières possèdent de remarquables propriétés nutritionnelles. Elles sont également pourvues de saveurs variées et riches en apports vitaminés, sels minéraux etc. Alors, les inclure dans notre alimentation pourrait-il être un bon atout ? Manger des plantes sauvages : une idée vieille comme le monde Depuis que l’homme est apparu sur la terre, il se nourrit de ce qui l’entoure. D’ailleurs, l’agriculture qui ne compte que douze mille ans est un phénomène récent en comparaison avec la cueillette, vieille de plusieurs millions d’années ! Pourtant, depuis le début du siècle, les récoltes dans la nature ont pratiquement disparu. Et c’est un tort, car les plantes sauvages possèdent de véritables propriétés nutritionnelles et médicinales. Des lieux de récoltes divers et variés Que vous soyez plutôt mer ou montagne, il y en a pour tous les goûts. L’été, à la montagne, la saison est idéale pour les cueilleurs de plantes sauvages.

Ouessant notre passion: Protéger nos abeilles contre le frelon asiatique: (Proto muselière) Bonsoir Dans l'axe Andorre / Bretagne la présence du frelon a fait de grands ravages, en particulier sur le ruchers en zone urbaine. Le frelon asiatique est arrivé dans le Finistère. Cette muselière permet de sauver une colonie saine, car avec une bonne activité et de la nourriture. Je vais (André Lavignotte) mettre en place un nouveau proto en modifiant certaines parties de la muselière, un CAT a pris en compte ce travail. Bon courage car on a pas fini de parler de vélutina. Le pourquoi de cette protection: Les frelons asiatiques attaquent les abeilles devant la ruche en stationnaire pour les capturer et les manger. Le frelon asiatique ne rentre pas dans les mailles de 6mm, et donc nos abeilles peuvent ensuite entrée en toute sécurité dans la ruche. Il faut sauver nos abeilles originelles, en particulier notre abeille noire. voici le mail de cette invention: andre.lavignotte@orange.fr

Une solution pour nourrir une famille française de 4 personnes! Social – France : Grâce à Monsieur Charles Elsaesser qui a relayé l’info, je peux vous proposer 3 vidéos formidables qui pourraient changer votre vie! Dans ces vidéos, vous allez recevoir toutes les informations importantes pour couvrir tous les besoins alimentaires d’une famille de 4 personnes en faisant attention à votre terre. (La pérennité d’un système passe par là). En outre, il y a des informations sur le temps que cela prend et sur ce que l’ensemble coûte. Je me tais, voici les vidéos en français… Connexe Ils ont créé un jardin aquaponique d'intérieur! Aquaponie - Chez soi: Je suis heureuse de relayer que Messieurs Nikhil Arora et Alejandro Velez ont développé un jardin aquaponique d'intérieur! Dans "Actu Design"

Arrêtez de piéger le frelon asiatique, il y a une autre solution Un scientifique à l’ouvrage sur un frelon asiatique - Guillaume Souvant/AFP A moins de trois semaines du printemps, les piégeurs affûtent leurs armes. Dans leur ligne de mire, le frelon asiatique, déclaré ennemi public n°1 par nombre de communes touchées par cet hyménoptère venu de Chine, soupçonné de décimer les colonies d’abeilles et terrorisant les propriétaires de jardins. « Appel aux volontaires pour piéger les frelons asiatiques », titre ainsi La Dépêche du midi, à Tarbes ; « Fabriquez votre piège et sauvez les abeilles », encouragent même nos confrères de We Demain, en donnant le tutoriel d’un piège dit sélectif. Le modèle, une bouteille en plastique agrémentée d’une languette en carton est promue par la très active Association Action Anti Frelon Asiatique, qui harangue les foules en appelant à l’élimination de Vespa velutina, nom savant de la bestiole. En la matière, hélas, crier au frelon ne sert strictement à rien. Le frelon mange les abeilles Le piège des pièges

Mon potager nourrit ma famille toute l'année Sommaire Le potager de printemps et d'été Tableau des légumes, tableau des aromatiques, tableau des petits fruits Le potager d'automne et d'hiver Tableau des légumes, tableau des petits fruits Les légumes perpétuels Le Potager de printemps et d'été Il se prépare dès février et jusqu’en mai. Aménagez-vous un coin d’aromatiques pour agrémenter vos plats. Pensez aussi aux petits fruits à grapiller au passage ou à déguster au dessert ! Le potager d’automne et d’hiver Il se prépare de juin à septembre. Il se récolte à partir à partir de septembre à décembre. Pensez aussi aux légumes perpétuels… Chou de Daubenton, cive vivace vierge, topinambour, ail rocambole, oignon rocambole, oseille épinard, poireau perpétuel… Ils restent en place pendant plusieurs années, et vous les récoltez au fur et à mesure de leur croissance. > Toutes nos plantes potagères et officinales anciennes

Tomates autres couleurs : semences biologiques et biodynamiques | Germinance Les semences de Pascal Poot Vous êtes nombreux à avoir vu, lu ou entendu parler de Pascal Poot et de ses légumes qui "poussent sans eau". Pour commander ses semences ou obtenir des informations, nous vous renvoyons vers son site internet : www.lepotagerdesante.com. Pareil pour les "semences paysannes", qui sont mises à l'honneur. Documentaire sur l'impasse de l'agriculture industrielle et les alternatives Nous vous recommandons vivement le documentaire diffusé par FR3 fin juin: ''Que mangeons-nous vraiment ? www.chavagne.net/download/que-mangeons-nous-vraiment--124554381.mp4 Les commandes sont généralement préparées sous 2-3 jours + 2-3 jours de livraison par la Poste (expédition le mardi, le jeudi et le vendredi). Désormais vous pouvez payer par Carte Bancaire ! Le catalogue papier ne paraît qu'une fois par an; les disponibilités qui y sont indiquées sont celles dont nous sommes sûrs (ou à peu près sûrs) fin novembre.

Potager : quelle surface ? Que ce soit pour se détendre, savourer des légumes de saison ou se nourrir toute l’année grâce à ses récoltes, les motivations pour cultiver son potager sont variées. Voici quelques indications et quelques conseils simples pour vous aider à déterminer la taille de votre futur jardin. Le potager de petite taille Un potager dont la surface est comprise entre 20 et 50m² permet de s’initier à la culture des légumes. Simple à organiser, il peut être installé en ville. Vous devrez vous limiter aux légumes qui poussent vite et prennent peu de place comme les radis, les salades et les aromatiques. Potager : petite surface Prévoyez dès son aménagement initial la possibilité de l’agrandir ultérieurement. >> Lire aussi : Le potager de taille standard Quelle surface pour quels légumes ? En matière de potager on considère généralement qu’une surface de 50m² par personne est nécessaire. Potager : surface moyenne Maximiser les rendements avec des méthodes de culture adaptées Le grand potager Grand potager

Premiers MOOC agricoles français (Cours en ligne massifs ouvert à tous). Les cours en ligne massifs et ouverts à tous (MOOC) ont la particularité de permettre à des milliers de personnes de suivre des cours à distance, via Internet. Ils se caractérisent par un recours important à la vidéo et fonctionnent sur le principe du quizz : une fois le cours terminé, un quizz permet d’évaluer ce que l’apprenant a retenu de son cours. Il y a un an je préconisais la création d’un MOOC dédié à l’AgroEcologie (FARRE, Forum de l’environnement N°26 de février 2014). Il vient d’être annoncé pour la rentrée. Ce MOOC 100% gratuit démarrera sur la plate-forme en ligne France Université Numérique (FUN) à partir du 28 septembre 2015. Ce cours d’apprentissage « ouvert » en ligne se veut ludique, il dure sept semaines et ne devrait pas demander plus de 4 heures de travail personnel par semaine. Parmi les cours en ligne en français, les Canadiens ont plusieurs années d’avances. Sur FUN une session sur la biodiversité démarrera en mai. Mots-clefs : Formation

Related: