background preloader

L'iboga, une racine aux pouvoirs hallucinants

L'iboga, une racine aux pouvoirs hallucinants
LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Sabah Rahmani En 1962, un jeune toxicomane, Howard Lotsof, expérimente avec six compagnons une nouvelle substance hallucinogène dont lui a parlé un ami chimiste : l'ibogaïne. Contre toute attente, après trente-six heures d'expérience, le jeune Américain et ses amis, tous accros à l'héroïne ou à la cocaïne, se sont libérés de leur dépendance. Un sevrage définitif pour Howard Lotsof et d'au moins six mois pour les autres, période durant laquelle ils sont restés en contact. Hasard ou grande découverte ? "Lorsque j'ai entendu parler de l'ibogaïne, je suis devenu très curieux, et sceptique. Depuis, les recherches, principalement américaines, menées sur des animaux et sur des cultures de cellules humaines ont précisé ses effets. "Elle est efficace dans le sevrage aux opiacés pratiquement la plupart du temps. "L'iboga s'inscrit dans un tout, elle m'a ouvert la conscience, nettoyé l'esprit et le corps", ajoute Eric. Related:  READING

Dietmut Strebe a refait pousser l’oreille de Vincent Van Gogh avec son ADN et une imprimante 3D Dans la grande course à l’impression 3D, les derniers compétiteurs à s’être fait connaître étaient aussi différents les uns des autres que complètement barrés. Sérieusement, entre des maisons entières, des maisons sur la Lune, et des villes entières, rien ne semble désormais trop grand ou trop fou. Encore besoin d’une preuve ? L’artiste hollandais Diemut Strebe a réussi à recréer l’oreille de Van Gogh. Si si, vous avez bien lu. Son projet Sugarbabe utilise une imprimante 3D, pas mal de connaissances en biologie et des cellules venant directement du descendant direct du grand peintre, Lieuwe Van Gogh. Il a fallut tout d’abord laisser le temps aux cellules de l'arrière-arrière-petit-fils du frère de Vincent de se développer suffisamment pour pouvoir ensuite les mettre en forme à l’aide d’une imprimante 3D. Mais ca ne s’arrête pas là. « Vous pouvez parler à l’oreille. L’oreille sera visible jusqu’au 6 juillet à Karlsruhe avant d'être déplacée à New York au printemps 2015. Via 3ders

-._,-v-._,- AromAttitude -._,-v-._,- Tout d’abord, il y a deux choses à prendre en compte : les divers moyens de se procurer des huiles essentielles et le problème de la dénomination française de ces dernières... Pour le premier point, le problème est clair : quand on achète ses huiles essentielles en pharmacie, on a accès par là-même aux conseils d’un pharmacien, et cela peut faire toute la différence !! Comme je le dis souvent, ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est inoffensif, bien au contraire. Ensuite, il y a un souci quant à la dénomination des huiles essentielles. On se souvient qu’une telle pratique a entrainé une certaine ambiguïté autour du ravintsare (Cinnamomum camphora CT cineole) et du ravensare (Ravensara aromatica) entre autres, et parfois chez des personnes aussi qualifiées que les rédacteurs d’Aroma News (magazine du N.A.R.D., voir n°28) Vous trouverez la fameuse liste dans l’article D4211-13 du Code de la Santé Publique qui date d’août 2007 : Thuya (Thuya plicata Donn ex D. Badiane (Illicium verum)

Brave toddler Alfie Clamp stuns doctors after being born with extra strand of DNA Alfie Clamp was born with extra DNA which has caused a raft of heath problems Source: Supplied Boy diagnosed with condition at six weeks Parents unsure of son's life expectancy Two-year-old rushed to hospital six times See a picture of Alfie Clamp at the Daily Mail A BRITISH toddler has become the first person in the world to be born with an extra strand in his DNA, in a condition so rare doctors don't even know its name. Alfie Clamp, from Warwickshire, northern England, has a seventh chromosome which has an extra arm. Doctor discovered the extremely rare condition when Alfie, who was born blind and with severe disabilities, was just six weeks old. A series of tests revealed the extra strand of DNA, which has left the medical world baffled. His parents, Gemma and Richard, and doctors have no idea what his life expectancy will be or whether his condition will even improve. Mrs Clamp said: “When the doctors told us I was absolutely devastated.

ArtIndex France 2014 : 1 à 999 - Le Journal des Arts - n° 413 - 9 mai 2014 Abonnements sans engagement de durée (Abonnement à durée libre au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre à L’oeil et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts, au JournaldesArts.fr et à L’oeil) Abonnements d'une durée de six mois Cette offre n'est pas disponible Abonnements d'une durée d'un an (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr) Vous accédez librement et en permanence pendant 1 an à toutes les archives de L’œil et du Journal des Arts depuis 1994 ainsi qu’à l’actualité quotidienne du JournaldesArts.fr. (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr + 11 numéros de L’oeil) Vous recevez tous les mois (sauf en août) votre revue + vous accédez à la totalité des archives et articles quotidiens du JournaldesArts.fr, pendant 1 an tout en réalisant une économie de près de 79 € (12 mois d’accès au JournaldesArts.fr + 22 n° du Journal des Arts) Abonnements d'une durée de deux ans (Abonnement à durée libre à L’Oeil)

Expérience de mort imminente - Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir EMI. Expérience de mort imminente (EMI) est une expression désignant un ensemble de « visions » et de « sensations » consécutives à une mort clinique ou à un coma avancé. Ces expériences correspondent à une caractérisation récurrente et spécifique contenant notamment : la décorporation, la vision complète de sa propre existence, la vision d’un tunnel, la rencontre avec des entités spirituelles, la vision d’une lumière, un sentiment d'amour infini, de paix et de tranquillité, l'impression d'une expérience ineffable et d’union avec des principes divins ou supranormaux[2]. Cependant, rares sont les EMI qui associent tous ces éléments et on observe une certaine variation inter-individuelle. À la suite de ce type d'expérience, des patients déduisent la possibilité que la conscience survive à la mort. Origines du terme[modifier | modifier le code] « Toutes les pensées furent connectées entre elles et très claires.

Les Amis d'Iccarre - Evenement clicdanstaville en soutien aux Amis d'Iccarre Qu’est-ce que les amis d’ICCARRE ? Cette association a pour but: D’informer le public par l’organisation de conférences et de colloques sur le PROGRAMME ICCARRE, protocole de soin pour le plus grand nombre de patients HIV déjà sous traitement antiviral effectif, dans le but d’ajuster la posologie à 4, 3 ou 2 jours de prises par semaine..La promotion, la défense, la formation et l’accompagnement du PROGRAMME ICCARRE auprès des patients HIV, de leur famille et du grand public. Le protocole ICCARRE : Qu’est-ce que l’allègement thérapeutique ICCARRE (Intermittents en cycles courts les antirétroviraux restent efficaces) ? C’est diminuer les antirétroviraux sous forme de cycles courts (2 ou 3 jours par semaine) afin de préserver l’organisme du patient avec un traitement aussi efficace que 7 jours sur 7 et lui procurer un meilleur confort de vie au quotidien avec moins d’effets secondaires. Y-a-t-il sur-médication pour de traitement du VIH et cette sur-médication est elle dangereuse ?

Musées : une note parlementaire pointe la mauvaise gestion des collections Les musées et le ministère de la Culture en prennent pour leur grade dans une «note d’étape» qui doit être déposée ce mercredi par une commission parlementaire sur la gestion des collections publiques et que Libération publie (lire en en bas de page). Les députés Isabelle Attard, secrétaire de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, Michel Herbillon, Marcel Rogemont et Michel Piron ont signé un constat sévère : les 1 200 musées de France n’ont qu’une connaissance incomplète de leur propre collection, qui se trouve pourtant au cœur de leur mission. Et ils s’avèrent pour la plupart incapables de respecter la loi qui a donné naissance à leur label «Musées de France», en décembre 2002. Celle-ci leur impose en effet un récolement (une réactualisation de leur inventaire) chaque décennie. Le premier aurait dû s’achever le 12 juin dernier… On en est loin, apparemment. Pas de base de données informatisée Une cave comme entrepôt «Recherche systématique de la provenance»

Iboga - Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Iboga Tabernanthe iboga Nom binominal Tabernanthe iboga(L.) L'iboga (Tabernanthe iboga) est un petit arbuste de la famille des apocynacées qui se rencontre en Afrique dans la forêt équatoriale. Il peut atteindre six mètres de hauteur. Historique[modifier | modifier le code] « L'utilisation de la racine d'iboga est connue des Pygmées depuis des temps immémoriaux. Pourtant les Pygmées semblent n'avoir ouvert leur connaissance du « Bois » aux groupes les plus proches qu'au milieu du XIXe siècle. Dans les années 1950, le laboratoire Houdé commercialise le Lambarène, un dérivé pharmaceutique de l'iboga exploitant son caractère stimulant. Depuis les années 1990, des études scientifiques tentent de montrer le potentiel thérapeutique de l'ibogaïne (l'un des alcaloïdes extraits de l'iboga) dans le traitement des personnes dépendantes à l'héroïne[2]. Ces plantes sont souvent vendues via internet. Utilisation traditionnelle[modifier | modifier le code]

Le Petit Virus illustré Le virus I love you, avec sa déclaration d’amour accompagnée d’un code destructeur en pièce jointe est sans doute la première star médiatique de la nombreuse famille des virus informatiques. Lâché en mai 2000, il s’est propagé à toute vitesse, touchant 50 millions d’ordinateurs et causant 10 milliards de dollars de dommages. C’est aussi le nom que s’était choisi en 2003, la première exposition artistique d’envergure consacrée aux virus. I Love you, par Darius Ou Dahao Bas Van Poel, auteur et consultant a compilé les plus vils virus du monde et a demandé à vingt artistes d’en faire une interprétation illustrée dans une série intitulée Computer Virus Catalog. Les dessins supposés illustrer les bugs sont souvent littéraux, mais permettent de voyager dans ce bestiaire fascinant qui témoigne des prouesses, de la créativité et d’un certain sens de l’humour des programmeurs. Ci-dessus : Implant par Karbon Ci-dessus : Beda par Sam Coldy «Beda est un virus de la mémoire DOS. Marie LECHNER

Mythe d'Er le Pamphylien - Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mythe d'Er constitue la clôture du Livre X de La République, de Platon, et aussi la dernière partie de cet ouvrage[1]. Il commence en 614b pour s'achever en 621d. Ce récit est considéré comme le premier témoignage d'expérience de mort imminente[2],[3],[4]. Présentation du mythe d'Er[modifier | modifier le code] C'est Socrate qui présente ce mythe, lequel participe de la croyance dans la réminiscence, la transmigration des âmes. Les âmes convoquées devant les juges de l'au-delà ne sont pas seulement celles des humains ; certaines sont des âmes d'animaux. Résumé[modifier | modifier le code] Le mythe raconte le voyage dans le lieu divin que fit Er, mort sur un champ de bataille, mis sur un bûcher pour y être brûlé. Chaque âme (celle d'Er excepté, qui se contente d'observer ce qui advient) passe devant un juge. « Parole de la vierge Lachésis, fille de Nécessité. Le porte-parole jette ensuite des sorts par terre. [modifier | modifier le code]

Related: