background preloader

6. Salaire, coût du travail

6. Salaire, coût du travail
Dans le langage courant, le salaire c’est la rémunération du travail, c’est donc à la fois un revenu et un coût. La rémunération du travail salarié est un coût pour l’entreprise, c’est le coût salarial, alors que le salarié retient comme rémunération de son travail ce qu’il perçoit effectivement, son salaire net. Les deux dimensions du salaire La différence entre les deux approches et importante comme le montre le schéma suivant : Le salaire net c’est le salaire perçu par le salarié, il figure en bas de la feuille de paye. Le salaire net est obtenu - en ajoutant au salaire brut de base les différentes primes attribuées aux salariés et les majorations éventuelles pour les heures supplémenatires - en déduisant les cotisations sociales et la CSG (contribution sociale géénralisée) qui sont à la charge du salarié. Le coût salarial est constitué par l’ensemble des dépenses qui incombent à l’entreprise pour l’emploi d’un salarié. Des précisions chiffrées sur le site de l’URSSAF à cette adresse.

http://www.lyc-arsonval-brive.ac-limoges.fr/jp-simonnet/spip.php?article417

Related:  Activité humaine au sein d'une organisationproblématiqueQ2 Activité humaine, charge ou ressourceSDG thème :1CCAS DE ROUEN

Votre fiche de paie décortiquée, ligne par ligne La mission chargée par le gouvernement de plancher sur un bulletin de salaire plus lisible doit rendre son rapport lundi. Jusqu'ici, pour la comprendre, il fallait un mode d'emploi. Une fiche de paie française peut compter jusqu'à 50 lignes et reste une énigme pour les salariés : la mission chargée par le gouvernement de plancher sur un bulletin plus lisible doit rendre son rapport lundi 27 juillet après-midi et devrait proposer notamment de regrouper les cotisations par thème (santé, retraite, chômage). Vie de bureau : Qualité de vie au travail: Pepsi promeut «l'esprit de famille» Le groupe de boissons sans alcool encourage la convivialité et la proximité entre ses salariés en leur proposant notamment de nombreuses activités et infrastructures sportives dans ses locaux à Colombes. Armando Amselem, directeur général de PepsiCo France. Crédits photo : DR

L’ergonomie, la prévention et l’amélioration des conditions de travail - Ergonoa - Cabinet conseil en ergonomie Une des obligations légales du chef d’entreprise est de préserver la santé et la sécurité de ses salariés. Une des solutions envisageables est la prévention. Qu’il s’agisse de prévention des risques professionnels, d’un projet de bien-être au travail ou encore de sensibilisation aux bonnes pratiques, une entreprise qui s’engage dans des actions de prévention est toujours un bon investissement. Travailler chez Décathlon Les avantages des salariés Décathlon : jusqu'à 17 jours de congés supplémentaires, jusqu'à 1600 à 2500€ de primes, intéressement ou participation, self, tickets restaurant, complémentaire retraite, mutuelle, crèche, parking, great place to work, ... Les salariés de Décathlon bénéficient des avantages sociaux présentés dans le tableau ci-dessus. Ces données sont fournies à titre indicatif et n'engagent ni Avantage-Entreprise.com ni Décathlon.

SA 8000 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. SA 8000 est un standard de responsabilité sociétale qui défend des conditions de travail décentes. Il permet aux entreprises de mieux communiquer avec ses parties prenantes. Il s'agit d'un code de conduite pour les entreprises, orienté sur les aspects sociaux du développement durable. Origine[modifier | modifier le code] SA 8000 a été conçue à la fin des années 1990 par le Council On Economic Priorities, une ONG américaine devenue aujourd'hui Social Accountability International (SAI) qui le développe et supervise. Comment évaluer les compétences du personnel ? Créez des fiches individuelles d'aptitudes (FIA) De préférence conçue à l'aide des "Fiches de fonction", les "Fiches individuelles d'aptitudes" doivent présenter les valeurs, compétences, aptitudes et connaissances générales de chaque métier. Les valeurs indispensables pour progresser dans l'entreprise (esprit d'équipe, respect des consignes ordinaires : 5S, charte des clients...). Les compétences métiers, c'est-à-dire les aptitudes techniques et savoir-faire indispensable (savoir accueillir et diriger les clients vers le bon interlocuteur et/ou mettre à jour des informations sur la base de données des stocks et encours...). Les aptitudes personnelles nécessaires pour accomplir les missions et tâches liées au poste de travail (discrétion, savoir dire non...).

L’organisation industrielle – L’exemple de DECATHLON L’organisation industrielle définit les relations que l’entreprise entretient avec ses différents partenaires, en principe les fournisseurs, mais aussi avec ses clients, surtout si l’activité de l’entreprise est la sous-traitance. Plusieurs modèles d’organisations peuvent être appliqués par les entreprises. Chacun possède ses avantages et ses inconvénients, et comme bien souvent, tout n’est qu’affaire de compromis. Ainsi, pour définir sa stratégie, l’entreprise doit effectuer un choix fondamental : est-il préférable de faire ou de faire-faire ? Et c’est à partir de là que toute l’organisation industrielle va se construire. Le choix de faire-faire permet d’extérioriser les activités et de pouvoir profiter des bénéfices supposés de la concurrence : meilleurs services, économies d’échelles.

Avis d'Expert - Cinq étapes clés pour maîtriser les risques psychosociaux en entreprise Gilles Staquet, Consultant Santé et Sécurité de l'Homme au Travail chez Apave SudEurope, nous livre son expérience de la maîtrise des risques psychosociaux (RPS) en entreprise : enjeux, conseils et méthodes. Gilles StaquetConsultant SST chez Apave SudEurope. Depuis plusieurs années, les risques psychosociaux (RPS) sont progressivement considérés comme des risques professionnels à part entière. Mais les termes et les réalités qu'ils recouvrent en matière de cause et d'effets restent peu connus ou mal appréhendés par les entreprises. Ils sont le plus souvent décrits par leurs effets (stress, violences, souffrance éthique…) et non par leurs causes, ni même par les atteintes à la santé occasionnées. Leur prise en compte réelle par les acteurs de la prévention (et les employeurs) peut se heurter à de nombreux questionnements : Comment aborder ces risques sans en générer de nouveaux ?

Microsoft prend en compte l'humain dans l'organisation du travail Extrait du livre « L'humain dans l'entreprise, un capital à préserver » de Sacha Genot et Philippe Tallois (Editions Eyrolles) Extrait du compte-rendu d'un entretien avec Yves Grandmontagne, le DRH de Microsoft France. Crédits photo : Zigazou 76 / Flickr Le siège de Microsoft à Issy-Les-Moulineaux. L'importance du facteur humain et service Ils ont tous eu la patience. Il n'avait pas plu depuis deux ans dans les eaux du Nil étaient presque à la sécheresse. Les conséquences de la sécheresse ont été très sévère: il n'y avait pas de grains, il n'y avait pas de nourriture.

Les aides à lamélioration de lorganisation et des conditions de travail Les aides à l’amélioration de l’organisation et des conditions de travail Les aides au conseil accompagnent les initiatives des entreprises pour anticiper les changements qui affectent la situation des salariés. Ces aides ne sont pas spécifiques au domaine des conditions de travail : elles permettent de traiter toutes les questions relatives au travail, à l'emploi et à la formation. Une aide à l'action, attribuée par le Fonds pour l'amélioration des conditions de travail (FACT), soutient des actions exemplaires centrées sur les situations de travail. La Qualité de Vie au Travail, une solution aux risques psychosociaux ? Après la sur-médiatisation de suicides dans de grands groupes français au début des années 2010, la notion de risques psychosociaux a pris une réelle dimension dans le monde du travail. S’il est délicat d’établir un lien formel entre les conditions de travail et ces actes, réalisés parfois dans l’enceinte même de l’établissement, des interrogations sur la qualité de vie au travail se posent véritablement. Stress, harcèlement moral, violences, agressions, burn-out, sont autant de notions définissant les risques psychosociaux et dont les salariés s’estiment de plus en plus victimes.

Les entreprises où il fait bon travailler Air Liquide, ce n’est pas Google. Vieux de plus d’un siècle, le leader mondial des gaz pour l’industrie est surtout connu pour la régularité de métronome avec laquelle il distribue de généreux dividendes à ses actionnaires. Malgré ses prouesses technologiques, dont le grand public ne sait pas grand-chose, on le range généralement dans la case de la « vieille économie ». Il ne défraie pas l’actualité, comme le groupe de Mountain View, avec des bureaux hyper-design, les rêves fous de ses fondateurs milliardaires et sa volonté de transformer jusqu’à notre façon de voir et de penser le monde.

Bien-être au travail : les bonnes pratiques à adopter Tout l'été, des experts RH et des DRH vous recommandent des ouvrages incontournables publiés depuis un an. Mickaël Hoffmann-Hervé, DG délégué en charge des ressources humaines du Groupe Randstad France, a choisi "L'humain dans l'entreprise : un capital à préserver", de Sacha Genot et Philippe Tallois (Editions Eyrolles). Crédits photo : Bruno Lévy Mickaël Hoffmann-Hervé, DG délégué en charge des ressources humaines du Groupe Randstad France > Que dit ce livre ? En appui sur des témoignages de responsables d'entreprises, le livre tente de cerner les moyens concrets permettant d'élaborer dans les entreprises un mieux-vivre professionnel.

Related: