background preloader

Rouen

Facebook Twitter

Rouen Votre ville, Votre magazine n°504. L'herbier secret de Giverny. Monet et Hoschedé en botanistes. Festival Normandie impressionniste : la cathédrale de Monet en XXL à Rouen. Rouen au temps des tramways... à la Belle Époque - Histoire/Patrimoine. Des siècles d’expansion économique, de dynamisme commercial placent Rouen dès l’Ancien Régime au rang des grandes cités.

Rouen au temps des tramways... à la Belle Époque - Histoire/Patrimoine

Au XIXe siècle, à côté des activités traditionnelles du textile et de la faïencerie, se développent d’autres secteurs industriels comme la chimie ou la papeterie. L’afflux de main-d’œuvre, l’essor et l’expansion de nouveaux foyers d’habitation nécessitent inévitablement de repenser les trajets intra-urbains rouennais ainsi que ceux entre le centre-ville et les communes riveraines. Fiacres ou omnibus jusqu’à la guerre de 1870 se chargent de la gestion des déplacements. Ils sont cependant en nombre insuffisant, coûteux et surtout ils ne couvrent pas l’ensemble de l’agglomération. [notre dossier] À Rouen, les chantiers se terminent avant l'Armada. Dans les rues de Rouen, des photos de la ville... comme si elle n'avait pas été bombardée.

Découvrir Rouen autrement avec l’application ARY - Rouen - Paris Normandie. Une découverte de Rouen captivante et en toute liberté.

Découvrir Rouen autrement avec l’application ARY - Rouen - Paris Normandie

Voilà comment l’on pourrait décrire la toute nouvelle application de visite ARY. Fondée, entre autres, par Simon Lecoeur et Geoffrey Mameaux, Rouennais d’origine, cette idée de visite numérique est née il y a cinq ans pour se concrétiser le 19 avril : « On s’est demandé pourquoi on ne pouvait pas avoir un outil dans notre poche qui nous permettrait d’en apprendre plus sur les monuments et notre patrimoine. » Une première version, sous le nom de HandyTown , a permis aux Rouennais de faire leurs gammes, préfigurant ARY.

Entre visite numérique et jeu vidéo grandeur nature ARY est en fait un personnage numérique qui va vous faire découvrir la ville en discutant avec vous. « On est sur un système de conversation. Dans cette application, les créateurs ont voulu reproduire le monde du jeu vidéo. Avec cette appli, les Rouennais visent un public « qui a décroché du système classique de visites guidées. » EN IMAGES. Ces œuvres géantes vont être installées dans la forêt Verte, à Rouen. « Je suis très impatient de voir tout ça en forêt Verte. » Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, n’a pas caché son enthousiasme lors de la présentation lundi 25 mars 2019 des installations lauréates de l’appel à projets Forêt monumentale.

EN IMAGES. Ces œuvres géantes vont être installées dans la forêt Verte, à Rouen

Lire aussi : INTERVIEW. Nina des tomates et des bombes, le spectacle labellisé COP21 par la métropole de Rouen 401 dossiers reçus Passé par la métropole en lien avec l’Office national des forêts (ONF), cet appel à projets avait pour vocation de créer un parcours d’œuvres monumentales en forêt Verte, à Rouen (Seine-Maritime). 401 dossiers de candidature ont été reçus. Fleuriront ainsi à compter de la mi-septembre 2019, 14 immenses installations, parmi lesquelles un arbre déraciné en bois de palettes, une pieuvre-cabane ou encore une table de pique-nique pour géants. EN IMAGES. Création d’une nouvelle esplanade piétonne dans le centre-ville de Rouen. Le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) comprend un nouvel espace piéton.

EN IMAGES. Création d’une nouvelle esplanade piétonne dans le centre-ville de Rouen

Dans le cadre des travaux Cœur de Métropole, une esplanade a été aménagée, entre le musée des Beaux-arts, le musée Le Secq des Tournelles et l’église Saint-Godard. Lire aussi : Ponts, routes, ligne T4… En 2019, les grands chantiers continuent dans l’agglo de Rouen Des animations pendant l’été Pour marquer le coup, un arbre a été planté, vendredi 1er mars 2019. L’essence choisie est le chêne rouge, en référence à un arbre en ferronnerie, « L’arbre sec », exposé au musée Le Secq des Tournelles. Le long de l’église Saint-Godard, des gradins ont été disposés, donnant la possibilité aux promeneurs de s’asseoir. Cet aménagement s’inscrit dans le projet de création d’un véritable « quartier des musées », identifié comme tel. Une signalétique pour les promeneurs Lire aussi : Neuf musées de Rouen sont gratuits et s’unissent pour acquérir une dimension européenne.

CARTE. En 1907, le photographe Eugène Atget immortalisait Rouen et ses petites rues. Rouen, ses petites rues pavées, ses colombages et sa vie au début du XXe siècle.

CARTE. En 1907, le photographe Eugène Atget immortalisait Rouen et ses petites rues

C’est le décor posé par le photographe Eugène Atget, en 1907, quand il y a posé ses valises. Numérisées dans la bibliothèque de la Ville, Rotomagus, ces 50 photos ont été décryptées et cartographiées fin janvier 2019 par Johanna Daniel, chargée de cours à l’école du Louvre dont elle est diplômée, sur son blog dédié au patrimoine, Orion en aéroplane. CARTE. Cliquez sur les points pour découvrir les photographies prises à Rouen par Eugène Atget : « Atget se concentre sur le patrimoine moins célèbre » Si Eugène Atget est à part, c’est parce qu’il est plus documentaliste que photographe. Atget se concentre donc sur des éléments du patrimoine moins célèbres ou sur des détails dont il devait, alors, être difficile de se procurer des images. Rouen : à quoi ressemblera l'éco-quartier Flaubert ? - France 3 Normandie. La plus belle gare de Normandie se trouve ... à Rouen ! (selon les internautes) La ville de Rouen entame son second plan de rénovation urbaine.

Ce sera un des grands chantiers du nouveau plan de rénovation urbaine qui se dessine sur les Hauts de Rouen : la démolition de « La Banane », langue de béton baptisée ainsi dès sa construction en 1959 du fait de sa forme incurvée.

La ville de Rouen entame son second plan de rénovation urbaine

L’immeuble, le plus long d’Europe à l’époque (400 m) illustre tout ce dont plus personne ne veut : le gigantisme. La grande promenade fluviale distinguée. Le jury des Trophées du Cadre de vie 2018 a décerné le Trophée Or « Espace urbain et paysager » à la Métropole Rouen Normandie pour sa grande promenade fluviale de la rive gauche à Rouen.

La grande promenade fluviale distinguée

Les quais de la rive gauche à Rouen, du pont Corneille à la Presqu’île, se sont transformés, en quelques années, en une grande promenade fluviale de plus de 3 kilomètres. Cet aménagement vient de recevoir le Trophée Or « Espace urbain et paysager » par le jury des Trophées du Cadre de vie 2018, parmi 92 dossiers nominés. Le jury a souligné la méthode de travail innovante et les différentes ambiances du parcours. Ce prix s’ajoute à deux distinctions urbanistiques et paysagères reçues par la Métropole pour cette promenade fluviale : le Grand prix national du paysage 2018 (l’un des prix urbanistiques les plus prestigieux) et le lauréat des Défis Urbains 2018 dans la catégorie « Interfaces/Rapport à l’eau ».

Rouen : le quartier Saint-Sever a 40 ans - France 3 Normandie. 9 millions de visiteurs par an.

Rouen : le quartier Saint-Sever a 40 ans - France 3 Normandie

C'est la fréquentation annuelle du centre commercial Saint-Sever. Le quartier est très vivant, parfois remuant, jeune. Il a sa station de métro. Au fil des rénovations, son aspect "vintage" typique des années 70 s'est transformé. Site officiel de la ville de Rouen.