background preloader

Comment réduire l’absentéisme dans votre entreprise ?

Comment réduire l’absentéisme dans votre entreprise ?
Le social : Favoriser le bien-être au travail par des actions de prévention Économique : Diminuer les coûts liés à l’absentéisme L’organisation : La meilleure manière d'appliquer le style de management compatible est encore de considérer l'entreprise comme un système dans lequel les facteurs de productivité sont regroupés en deux grandes familles: Les facteurs "techniques": Technologie, Qualité, coûts, délais, organisation ...etc. Les facteurs "humains" ou managériaux: conditions de vie, relations hiérarchiques, ambiance, absentéisme pour maladie, accidents du travail, accidents de la route... etc. Il est admis que les facteurs humains agissent sur les facteurs techniques La maladie et les accidents du travail augmentent les coûts, les délais et peuvent aussi produire de la "non qualité" Ce sont des facteurs directement liés à la productivité, d'ou les actions de lutte contre l'absentéisme. Conclusion : Related:  RH

«3 minutes contre les idées reçues». Jean-Luc Mohr : «Le paradoxe de la rémunération», Ag2r Au sein des entreprises, le sujet de la rémunération est souvent épineux. Dans cette vidéo, Jean Luc Mohr, Président d’Experts-Comptables de France, fait le point sur cette question… et tous ses paradoxes ! Cet expert balaie ici nombre d’idées reçues. Première idée reçue sur la question : non, tous les salariés ne connaissent pas précisément leur niveau de rémunération. Jean-Luc Mohr aborde également la notion de rémunération différée (plans épargnes entreprise, PERCO,etc.), les avantages en nature, (chèques services, les chèques transports, …). AG2R LA MONDIALERetrouvez plus d'informations sur www.leSocialClub.com Ce contenu a été réalisé par AG2R La Mondiale

Les indicateurs de productivité Il est capital que le chef d'entreprise se dote de critères pour évaluer la productivité de son affaire. Car ce sont eux qui lui permettent de mesurer l'efficacité de son organisation et de comparer très concrètement ses performances à celles de ses concurrents, en recoupant les données de leur compte d'exploitation et celles fournies par la presse, les organismes professionnels, les clients communs... Quels indicateurs suivre ? Tout dépend des caractéristiques de l'entreprise... et des objectifs de son dirigeant. Ce dernier peut, par exemple, choisir de mesurer la production globale horaire, pour s'assurer qu'elle s'accroît avec le temps. On peut aussi s'intéresser au prix de revient d'une heure de production, qui fournit une indication claire de sous-activité ou de suractivité.

La participation et l'actionnariat salarié Dernière mise à jour le 7 janvier 2014 Synthèse L’épargne salariale est un ensemble de dispositifs dont l’objectif est d’associer les salariés aux résultats de leur entreprise et de favoriser l’épargne collective et le développement des investissements des entreprises. Distincte du salaire, modalité de reconnaissance du travail fourni et élément de motivation la participation financière fait le plus souvent partie de la politique de rémunération globale de l’entreprise. Les sommes qui en sont issues n’ont toutefois pas le caractère de rémunération au sens du Code de la sécurité sociale. Les dispositifs d’actionnariat salarié sont parties intégrantes de l’épargne salariale et de la participation ; ils vont aussi émerger de nouvelles règles quant à la participation à la gestion et aux instances de l’entreprise. A savoir Sommaire Fiche détaillée Quelles caractéristiques ? Selon les dispositions applicables dans leur entreprise, les salariés peuvent bénéficier des dispositifs suivants.

Comment définir des indicateurs pertinents pour mesurer l’efficacité des systèmes de management ? L’AFNOR a édité un fascicule documentaire (FD X 50-171 – Indicateurs et tableaux de bord) qui présente comment mettre en œuvre un système d’indicateurs pour mesurer la performance des systèmes de management. Ce fascicule présente le cycle de vie des indicateurs et comment piloter un système d’indicateurs mais n’apporte ni outils, ni méthodes concrètes pour déterminer des indicateurs pertinents. Nous allons donc voir ici quelles sont les principales qualités d’un indicateur et comment concevoir des indicateurs adaptés à ses besoins. Car s’il n’est pas difficile de se procurer des listes d’indicateurs types, trouver des indicateurs adaptés à ses besoins et contraintes demande un peu plus de réflexion. Un « bon » indicateur, adapté à ses besoins, doit disposer de 3 qualités : Simplicité, Représentativité, Opérationnalité. 1. Un bon indicateur doit être compris du plus grand nombre. Dans ce cas, nous privilégierons l’utilisation de l’indicateur présentant la couverture moyenne des stocks. 2. 3.

L'actionnariat salarié, une arme stratégique Tout entrepreneur a intérêt à intégrer l'actionnariat salarié dans sa stratégie. Ceux qui le pratiquent peuvent attester qu'il change l'ambiance dans l'entreprise et améliore considérablement l'efficacité des équipes. Les collaborateurs, du fait de leur participation au capital, ont un accès naturel à la gouvernance (pas la peine de faire des législations contraignantes), ils sentent que les décisions stratégiques sont prises avec eux. Le responsable d'entreprise devient ainsi redevable de l'argent que ses employés ont placé en elle. Cela encourage à développer l'information et les méthodes participatives qui augmentent la motivation. Personne ne peut dire aujourd'hui si la création de valeur ira au capital ou au travail ; avoir des actionnaires salariés les met des deux côtés tout en leur apprenant à apprivoiser l'inconnu. Le plus simple : abaisser l'impôt sur la plus-value Mais, pour l'encourager vraiment, il faut revoir la fiscalité actuelle.

Définition Productivité En économie, la productivité est définie comme le rapport, en volume, entre une production et les ressources mises en œuvre pour l'obtenir. La production désigne les biens et/ou les services produits. Les ressources mises en œuvre, dénommées aussi facteurs de production, désignent le travail, le capital technique (installations, machines, outillages...), les capitaux engagés, les consommations intermédiaires (matières premières, énergie, transport...), ainsi que des facteurs moins faciles à appréhender bien qu'extrêmement importants, tels le savoir-faire accumulé. La productivité peut aussi être calculée par rapport à un seul type de ressources, le travail ou le capital. On parle alors de productivité apparente. Une mesure couramment utilisée est celle de productivité apparente du travail.

Le salaire : fixation et paiement Dernière mise à jour le 19 juin 2013 Synthèse Le salaire est la contrepartie du travail fourni. Le salaire brut comprend l’ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l’employeur : salaire de base, avantages en nature, primes, gratifications, pourboires, ainsi que des majorations prévues par la loi ou les accords collectifs (majoration pour heures supplémentaires, travail de nuit, du dimanche, travail salissant ou pénible…). A savoir Les procédures d’enchères électroniques inversées sont interdites en matière de fixation du salaire. Sommaire Fiche détaillée Comment est fixé le salaire de base ? Le salaire de base est fixé librement entre l’employeur et le salarié, soit par le contrat de travail, soit par décision de l’employeur (usages, directives, barème d’entreprise, notes d’information…) sous réserve du respect de certaines règles légales et conventionnelles. Dans tous les cas, doivent être respectés : Le salaire de base peut-il être modifié ? Le destinataire du salaire

Calcul du coût du travail Les indicateurs RH, armes stratégiques Administration du personnel, mesure de l'efficacité des processus RH, analyse des politiques RH... les indicateurs RH, de plus en plus précis, se combinent au sein du SIRH pour offrir un matériau indispensable à la conception des stratégies de ressources humaines. "Les seules armes concurrentielles dont disposent aujourd'hui les entreprises sont l'organisation et le capital humain", affirme le gourou américain des RH, Dave Ulrich. Dans un environnement de plus en plus concurrentiel où évolutions technologiques et mondialisation guident les stratégies, la fonction du capital humain comme source de valeur ajoutée devient en effet primordiale. La meilleure illustration de ce fait réside dans la diffusion et le détail croissant des indicateurs RH. À quoi servent les indicateurs RH ? Au delà de ce simple reflet "social" de l'entreprise, les indicateurs vont devenir un véritable outil de communication interne et externe auprès des investisseurs, salariés, partenaires sociaux... L'apport du SIRH

Calcul des indicateurs RH | Informatique et RH Comment calculer les principaux indicateurs RH ? Voici quelques formules:Calculs des indicateurs de mobilité en RH: Taux d’entrée = Nombre d’entrées /Nombre d’agents ou employés Taux de sortie = Nombre de sorties /Nombre d’agents ou employés Ratio de remplacement = Nombre d’arrivées / Nombre de départs Turnover = (Nombre de sorties + Nombre d’arrivées) / Effectif global Calculs des indicateurs d’intégration en RH: Taux des départs = Nombre de départs dans l’année / Nombre moyen d’agents ou d’employés Taux des départs volontaires = Nombre de démissions, mutations,détachements sur l’année / Nombre de départs Taux des prorogations de stages = Nombres de stages prorogés / Total des mises en stages Calcul des indicateurs RH liés à l’emploi : Taux d’ancienneté dans l’organisation =Nombre d’agents ayant moins de x ans dans la collectivité / Effectif moyen (On considère que si x = 5 ans, un « bon » ratio est de 0,1 – 0,2 ; en dessous on manque de renouvellement, en dessus, on manque d’expérience)

Indicateurs de performance, ressources humaines | Tss Performance : A chacun son tableau de bord Bonjour Comme vous le savez, en général le vendredi est un jour réservé sur le thème des tableaux de bord dans notre blog. Il est important de noter qu'un tableau de bord n'est pas tout simplement la belle présentation des graphiques dans des feuilles comme je le fait si souvent, mais c'est surtout le message qu'il contient. Un tableau de bord peut être considéré entre autre comme une représentation visuelle des indicateurs de performances qui nous aident à atteindre nos objectifs à moyen-long termes. Dans les articles précédents j'ai présenté des exemples : · d'indicateurs du service financier (ici, ici et ici) · d'indicateurs marketing (ici) Aujourd'hui je vais présenter quelques exemples d'indicateurs de performance pour la gestion des ressources humaines. Taux d'absentéisme: Calcul:Nombre de jours d'absence courte durée/ Nombre de jours théoriques travaillés Cet indicateur peut nous permettre de diminuer le diminuer les absences au bureau. Taux de formation: Ratio de turn-over

Comment mesurer le climat social d'une entreprise | Informatique et RH Comment mesurer le climat social d’une entreprise avec quelques indicateurs concrets ? Pas évident mais on peut dégager quelques calculs simples pour avoir un aperçu mesurable qui permettra de construire un historique. Calcul de l’indicateur RH de turnover : Nbre de départs durant l’année / Effectif moyenNbre de départs associés à un motif / Effectif moyen Calcul de l’indicateur RH de taux de démission : Total des démissions / Total des départs Calcul de l’indicateur RH de mesure de stabilité : Nbre de présents au bout de N mois / Nbre d’embauchés il y a N mois Calcul de l’indicateur d’absentéisme : Heures d’absence sur la période / Heures théoriques sur la périodeHeures d’absence / Effectif inscrit x Heures théoriquesHeures d’absence – absentéisme de longue durée / idemDurée totale des absences / EffectifDurée moyenne : Nbre total d’h d’absence / Nbre d’absencesNbre d’absences / EffectifsNbre d’absents / Effectifs Calcul de l’indicateur RH de mesure des conflits :

Concept de groupe Un groupe peut être définit comme deux personnes ou plus qui vont, pendant un temps, interagir, s’influencer mutuellement et se percevoir comme un « nous ». Ainsi, un groupe de personnes dans une file d’attente d’un supermarché par exemple n‘est pas considéré comme un groupe. Les psychologues sociaux parlent d’agrégat pour qualifier cet ensemble de personnes. On parle de groupe si les critères suivants sont réunis : Il existe différents types de groupe : les groupes familiaux, d’amis, de travail… Les auteurs, tel que Cooley dès 1909, différentient : Les groupes primaires : petit groupe de personnes entretenant des relations intimes et régulières. On différentie aussi : Les recherches s’intéressent surtout aux groupes restreints pour des raisons pratiques. Référence: Ouvrage dirigé par P.Gosling "Psychologie sociale" Tome1 "L'individu et le groupe"

Les principaux indicateurs sociaux en RH | Informatique et RH On distingue en général comme indicateurs sociaux en RH: Indicateurs économiques et financiersIndicateurs structurelsIndicateurs de recrutementIndicateurs de la formationIndicateurs de la rémunérationIndicateurs de la masse salarialeindicateurs du climat social de l’entreprise Voici leurs détails: 1) Indicateurs économiques et financiers en RH : 11) Indicateurs de productivité: C.A. / EffectifValeur ajoutée / EffectifValeur Ajoutée / Masse salarialeProduction / Effectif 12) Ratios de dépenses RH Frais de personnel / EffectifMasse salariale / C.A. 13) Ratios financiers Human Economic Value Added (HEVA) : Valeur Ajoutée Economique (EVA)/ EffectifsHuman Capital Value Added (HCVA) : CA – (Charges – Rémunérations) / EffectifsHuman Capital Return on Investment (HCROI): CA – (Charges – Rémunérations) / RémunérationsHuman Capital Market Value : MVA / Effectifs 2) Indicateurs RH structurels : 3) Indicateurs de recrutement : 4) Indicateurs RH de formation : Effort de formation : Ratio de promotion : Report :

Related: