background preloader

72'08 : La physique quantique (Serge Haroche)

72'08 : La physique quantique (Serge Haroche)
La physique quantique (Serge Haroche) "La théorie quantique, centrale à notre compréhension de la nature, introduit en physique microscopique les notions essentielles de superpositions d'états et d'intrication quantique, qui nous apparaissent comme "" étranges "" et contre-intuitives. Les interférences quantiques et la non-localité - conséquences directes du principe de superposition et de l'intrication - ne sont en effet pas observables sur les objets macroscopiques de notre expérience quotidienne. Le couplage inévitable de ces objets avec leur environnement détruit très vite les relations de phase entre les états quantiques. C'est le phénomène de la décohérence qui explique pourquoi autour de nous l'étrangeté quantique est généralement voilée. Pendant longtemps, superpositions, intrication et décohérence sont restés des concepts analysés à l'aide d'" expériences de pensée " virtuelles, dont celle du chat de Schrödinger à la fois mort et vivant est la plus connue.

http://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/la_physique_quantique_serge_haroche.1065

Related:  Videos - Physique quantiqueQuantiquepfresquetScience quantique

2'14 : La dualité onde/particule 20, jan 2012 Je vous propose de faire un petit peu de physique ce matin, avec deux vidéos de Minute Physics expliquant toujours de manière ludique ce qu’est la dualité onde/particule. Avant de regarder ces deux videos, je vous propose un petit rappel à propos de cette dualité. Onde ou particule ? Les deux, mon capitaine ! - ESPCI ParisTech Onde ou particule ? Les deux, mon capitaine ! Avec EPICS Exposition Publique des Inventions et Créations Scientifiques, association fondée par les étudiants de l’ESPCI ParisTech Est-ce une onde ?

Les tests et effets de la physique quantique Alain Aspect est un physicien français, connu notamment pour avoir conduit le premier test concluant portant sur un des paradoxes fondamentaux de la mécanique quantique, le paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen. Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Cachan (ex- École Normale Supérieure de l'Enseignement Technique), agrégé de physique (1969), titulaire d'une thèse de troisième cycle en optique (Orsay, 1971), Alain Aspect enseigne 3 ans durant à l'École Normale Supérieure de Yaoundé (Cameroun) où il forme les professeurs de physique et chimie de lycée. En 1974, il entreprend à l'Institut d'Optique d'Orsay un travail expérimental sur les fondements de la mécanique quantique, connu sous le nom de " Tests des Inégalités de Bell ". Les expériences originales présentées dans le cadre de sa thèse d'état, en 1983, font encore autorité.

Mécanique Quantique Imaginez une balle que vous lanciez contre un mur. Soit elle est lancée assez fort, et elle passe au dessus du mur, soit elle n'est pas lancée assez fort, et elle rebondit. La même chose existe, pour un électron essayant de sortir du métal qui le contient. Si on le lance assez fort, il franchit la barrière et retombe de l'autre côté (autrement dit, si on lui impose un champ électrique assez fort, il est capable de sortir du métal pour traverser le vide jusqu'à un autre métal ou matériau conducteur). Mais là où une grosse différence intervient, c'est si vous ne lancez pas assez fort votre électron. 84'25 : La physique quantique (Philippe Grangier) Transcription* de la 574e conférence de l'Université de tous les savoirs prononcée le 17 juin 2005 Par Philippe Grangier: « La physique quantique » La Physique Quantique est un sujet extrêmement vaste, et je n'aurai pas la prétention d'en présenter tous les aspects dans cet exposé. Je vais plutôt tenter d'illustrer quelques principes de base à travers des exemples simples, et aussi essayer de vous faire part de l'excitation actuelle qui existe dans ce domaine, à cause de résultats apparus récemment. Dans mes exemples, je parlerai beaucoup du photon, vous savez aussi que c'est le « Licht Quanten », le quantum de lumière qui a été introduit par Einstein en 1905 dans un article extrêmement célèbre qui fête cette année son centenaire. Je vous parlerai donc d'idées et de concepts, mais aussi d'expériences, et en particulier de celles que nous avons faites à l'Institut d'Optique à Orsay.

Mécanique quantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mécanique quantique est la branche de la physique qui a pour objet d'étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux à l'œuvre dans les systèmes physiques, plus particulièrement à l'échelle atomique et subatomique. Elle fut développée au début du XXe siècle par une dizaine de physiciens américains et européens, afin de résoudre différents problèmes que la physique classique échouait à expliquer, comme le rayonnement du corps noir, l'effet photo-électrique, ou l'existence des raies spectrales. Au cours de ce développement, la mécanique quantique se révéla être très féconde en résultats et en applications diverses. Elle permit notamment d'élucider le mystère de la structure de l'atome, et plus globalement elle s'avéra être le cadre général de description du comportement des particules élémentaires, jusqu'à constituer le socle de la physique moderne. Panorama général[modifier | modifier le code]

Liens Physique-Chimie Pour réviser cette partie , je vous conseille vivement les liens suivants (académie de Marseille) : - pages du livre chimie(cliquez sur l’onglet transformations totales ou limitées) - les compétences exigibles : 1 , 2 et 3 - résumés (cartes mentales) : 1 , 2 et 3 - des QCM : 1234 et 5 Mécanique quantique : une faille éliminée dans l'expérience d'Aspect Niels Bohr et Albert Einstein étaient en désaccord sur le statut de la mécanique quantique qu'Albert Einstein pensait être non fausse, mais simplement une description effective de la dualité onde-corpuscule. Avec le paradoxe EPR, il avait tenté de montrer que les idées de Bohr conduisaient à admettre des signaux plus rapides que la lumière, en contradiction avec la théorie de la relativité. © Ehrenfest, Wikipédia Mécanique quantique : une faille éliminée dans l'expérience d'Aspect - 4 Photos

Défauts spatio-temporels, théorie des cordes et structure de l'Univers - CERIMES Défauts spatio-temporels, théorie des cordes et structure de l'Univers Conférence IAP du 6 mars 2012 : Défauts spatio-temporels, théorie des cordes et structure de l'Univers par Patrick Peter (astrophysicien à l'IAP). La théorie des cordes, sur laquelle reposent les espoirs d'unifier dans un même cadre quantique la gravitation avec les autres forces de la nature (interactions électromagnétiques, faibles et fortes), a connu ces dernières années un regain d'intêret lié à la cosmologie. En effet, il a été montré que des cordes de taille comparable à celle de l'Univers pouvaient exister, voire être observables...

Un étrange lien entre la mécanique quantique et la théorie des jeux La mécanique quantique est probablement la théorie qui est à la fois aussi efficace que déroutante. On peut la vulgariser, mais le soubassement est très mathématique. À propos de mathématiques, il existe une branche relativement peu connue, mais elle aussi terriblement efficace dans le monde réel (décisions par exemple) : la théorie des jeux. Un physicien et un mathématicien ont travaillé ensemble pour découvrir que la théorie des jeux et la mécanique quantique ont des choses en commun. Ce n'est pas la première fois que l'on trouve des liens complètement inattendus entre deux théories (souvent une théorie mathématique qui finit par servir la Physique, le cas typique étant la Relativité générale d'Einstein, le premier surpris de ce lien). La mécanique quantique décrit le comportement des particules et atomes et un des aspects les plus troublants a été nommé « non localité » : un événement distant peut affecter un événement local, même à des années-lumière de distance.

2 : La Physique Quantique : vers la recherche d'un absolu… Bien des physiciens croient que la meilleure façon de décrire le monde de l'atome demeure le modèle mathématique, et qu'à travers les équations nous pouvons entrevoir la façon complexe dont le monde microscopique est ordonné. Mais un orage souffle sur la physique du vingtième siècle, faisant trembler ses fondations et jetant la confusion sur la nature même de ses concepts les plus ultimes. Véritable révolution qui vient jeter un pavé dans la mare pourtant si tranquille de nos croyances acquises jusqu'alors, la physique quantique se révèle une théorie sans commune mesure avec tout ce qu'on croyait savoir au sujet du monde atomique. La théorie quantique décrit un monde étrange, où l'on découvre que la matière qui constitue tout notre univers, et qui semble pourtant bien localisée dans l'espace est en fait « étendue » quelque part.

Voyage vers l'infiniment petit Il y a longtemps que l'homme s'interroge sur les constituants les plus petits de la matière. Au IVe siècle av. J. Le Cern sur la piste de l'antigravité grâce à Alpha et Aegis Une vue générale de l'expérience Alpha au Cern. Une version améliorée est en élaboration, pour traquer encore plus finement les différences entre matière et antimatière. © Maximilien Brice, Cern Le Cern sur la piste de l'antigravité grâce à Alpha et Aegis - 2 Photos Les équations de la relativité générale partagent certaines caractéristiques communes avec celles de l’électromagnétisme.

3 : La Constante de Planck Le physicien Max Planck apporta une très grande contribution à la théorie quantique ; il découvrit la valeur d'une constante qui portera son nom et qui exprime le seuil d'énergie minimum que l'on puisse mesurer sur une particule. Voyons maintenant la valeur de cette constante : h = 6,63 . 10 -34 joules.seconde. Planck découvrit cette constante en 1900, par la force des choses si l'on peut dire, car à cette époque on croyait que les échanges d'énergie entre la matière et le rayonnement s'effectuaient de façon continue, alors que les expériences prouvaient le contraire. Il introduisit la valeur de cette constante dans ses calculs, avec par la suite l'intention de faire tendre sa valeur vers 0 pour revenir à une description continue du rayonnement, mais ses efforts furent vains : la constante h ne pouvait être annulée sans contredire les expériences...

Related: