background preloader

PHYSIQUE QUANTIQUE et bouddhisme

Facebook Twitter

Bouddhisme et Physique quantique. Bouddhisme : conceptions du réel et physique quantique. Qu’est-ce-que la réalité ?

Bouddhisme : conceptions du réel et physique quantique.

Les modes de pensée du monde moderne sont prêts à répondre de quatre facons différentes entre lesquelles elles oscillent : 1. Les religions juives, chrétiennes et islamiques parlent d’un dieu créateur, qui maintient le monde. Il représente la réalité fondamentale. S’Il était séparé de ce monde d’un seul instant, le monde disparaissait du meme moment. 2. 3. 4. Le bouddhisme rejette ces 4 conceptions de la réalité. Les choses dépendent d’autres choses, avec lesquelles elles ne sont pas identiques, mais elles ne tombent pas en morceaux objectifs et indépendants, elles ne sont ni objectives ni subjectives. Mais il y a un modes de pensée moderne qui a des points communs. La physique quantique est arrivée à un résultat qu’elle exprime avec les notions clé de complementarité, interaction et du phénomène d’intrication [anglais : entanglement]. Compte rendu : source : Vacuité et physique quantique - Bouddhisme dans l'Aude.

Préparation du discours pour l’intervention du 30 Novembre 2008 Monastère Nalanda (Lavaur - 81) Rencontre « bouddhisme et sciences » Physique quantique&Vacuité Introduction 1) Non cours magistral mais envie de partager réflexions sur ce que peut apporter la physique moderne, et particulièrement la physique quantique, dans la compréhension de la vacuité, telle que décrite par la vue bouddhiste, ET ainsi de contribuer à changer notre perception ordinaire du monde, fondée sur des apparences trompeuses ; 2) Afin d’être utile directement dans la pratique méditative, parti pris d’aller de différents aspects liés à la vacuité vers la physique, en citant pour chacun d’eux des exemples précis d’expériences ou de théories physiques illustrant l’aspect évoqué. Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUSION. L’illusion de notre univers Comme promis, voici un petit aperçu de ce principe enseigné dans le bouddhisme, en effet il n’a pas été facile à expliquer « à ma sauce », il a d’abord fallu que je le comprenne mieux moi même !

Les principes enseignés dans le bouddhisme: l'ILLUSION

J’ai bien avancé dans le livre dont plusieurs chapitres traitent justement de ce sujet: « L’infini dans la paume de la main , du big bang à l’éveil » de Matthieu Ricard (biologiste, moine bouddhiste) et Trinh Xuan Thuan (astrophysicien). On dit souvent dans le Bouddhisme que notre univers n’est qu’illusoire, ou n’ayant pas d’existence propre. Or, comme l’a fait remarquer Bernard, ce n’est pas du tout l’impression que l’on a ! Notre voiture existe bel et bien, notre belle mère aussi, ainsi que notre plaisir ou notre rage de dent ! Or il est dit : pas d’existence PROPRE ou « intrinsèque ». Dans le bouddhisme, il n’existe pas de créateur, de grand architecte, bref, pas de Dieu. Exemple : l’eau a comme règle de cristallisation le chiffre 6.

Science et bouddhisme avec Trinh Xuan Thuan. Science et bouddhisme décrivent-ils la même réalité ?

Science et bouddhisme avec Trinh Xuan Thuan

Nous avons posé la question à l'astrophysicien américain Trinh Xuan Thuan, pour qui la cohérence entre les deux systèmes de pensée enrichit notre vision du monde. La prise de conscience que la réalité n’est pas ce qu’on pense – qui a lieu dans les laboratoires – ne doit-elle pas nous mener à remettre en cause notre point de vue sur les choses ? Trinh Xuan Thuan : Absolument. Ainsi, l’astrophysique moderne a découvert que nous sommes tous des poussières d’étoiles, que nous partageons la même histoire cosmique avec les lions des savanes et les fleurs de lavande. Connectés à travers l’espace et le temps, nous sommes tous interdépendants. Partons d’une question simple : je suis assise à cette table.

Les particules qui composent la substance de la matière ont deux aspects, à l’image de Janus avec ses deux visages : un aspect de particule et un aspect d’onde. Une probabilité infinitésimale. D'autres ont aimé... Sur le même thème... Le bouddhisme et ses valeurs (amour, sagesse, compassion, paix, liberté, solidarité) Cher Huang-Feihong, je prends des vacances avec les forums, mais je voulais avant de partir vous souhaiter à tous le meilleur dans vos recherches.

le bouddhisme et ses valeurs (amour, sagesse, compassion, paix, liberté, solidarité)

Concernant la viande dans un sujet précédent, cher ami, je tenais à rappeler un point essentiellissime : dans tous les Véhicules bouddhistes (et donc le Vajrayana aussi) quand il est question de viande, il s’agit de viande 3 fois blanche : il ne faut pas avoir vu tuer l’être en question pour sa viande, ni avoir entendu qu’on l’ait tué pour sa viande, ni soupçonner qu’il fût tué pour sa viande. Toute substance, viande, sang etc. qui ne remplirait pas ces trois conditions est considérée comme impure et indigne des pratiquants bouddhistes.

C’est pourquoi les tantrikas novices qui mangent de la viande sous prétexte qu’ils pratiquent le Vajrayana détournent l’enseignement du Bienheureux pour justifier leur attachement à une telle nourriture. A la rigueur, on se saurait le leur reprocher car les dérives du net font en sorte de noyer le poisson.

Livres

Videos.