background preloader

Physique quantique

Facebook Twitter

Une expérience quantique pourrait nous aider à comprendre le fonctionnement de la conscience. Un physicien théoricien souhaite repousser les limites de la physique quantique en effectuant un test de Bell, en utilisant des êtres humains comme liens.

Une expérience quantique pourrait nous aider à comprendre le fonctionnement de la conscience

Les résultats pourraient mettre en lumière l’existence physique de la conscience humaine et de sa composition. Peut-on tester les univers parallèles. Bonjour, il y a une chose qui ressemble beaucoup à ce que vous décrivez en physique cantique sur les noyaux des cellules, c'est la manière dont ce déplace un troupeau de mouton ou de chèvre, observez bien cette lois naturel, qui fait que en même temps les animaux vont un peu au hasard pour paître l'herbe, et en même temps il suivent une direction très précise dans l'espace, cette lois qui commence à être comprise par les êtres humains, semble beaucoup en pâtir de la part des 20 à 25% par des propriétaires industriels, qui pour cacher leurs erreurs de jugement lors des inquisitions religieuse, détruise à l'heure actuel notre planète pour faire disparaître la nouvelle perception humaine d'une vie en dehors de notre planète. aussi, je vous laisse libre jugement de ce qui suit, bien à vous, Thierry.

Peut-on tester les univers parallèles

Des chercheurs réussissent le contrôle quantique d'une molécule - Science-et-vie.com. Des chercheurs présentent une technique, la première, permettant de contrôler finement certains paramètres quantiques des molécules.

Des chercheurs réussissent le contrôle quantique d'une molécule - Science-et-vie.com

Ils ouvrent ainsi la voie à une nouvelle technologie quantique riche en applications. Depuis une vingtaine d'années les scientifiques savent contrôler les paramètres quantiques des atomes ou des particules élémentaires (électron, photon), notamment grâce à des pièges à atomes, permettant par exemple de réaliser des horloges atomiques ou d'effectuer un calcul dans le cadre de la recherche sur l'ordinateur quantique. Mais voici qu'une équipe germano-américaine (accessible dans arxiv) vient de trouver un moyen de contrôler quantiquement des molécules, ce qui ouvre de vastes perspectives aussi bien pour l'information quantique que pour la conception de capteurs hyper-sensibles ou le contrôle de réactions chimiques. Manipuler et lire l'état quantique d'une molécule De fait, à l'instar des atomes, les molécules possèdent des paramètres quantiques.

--Roman Ikonicoff. L'intrication quantique est-elle un trou de ver ? La physique théorique regorge de notions étonnantes, mais deux des plus étranges sont certainement l'intrication quantique et les trous de ver.

L'intrication quantique est-elle un trou de ver ?

La première est un phénomène purement quantique, dans lequel deux objets (en général des particules subatomiques) ont des propriétés directement corrélées même si de grandes distances les séparent et qu'aucun lien physique ne semble exister entre eux. Quant aux trous de ver, prédits par la théorie de la relativité générale, ce sont des raccourcis qui connecteraient des régions éloignées de l'espace-temps, par exemple deux trous noirs distants. Ces dernières années, avec plusieurs autres physiciens, j'ai suggéré que ces deux concepts a priori si différents sont peut-être liés.

À partir de calculs portant sur des trous noirs, nous nous sommes rendu compte que l'intrication de la physique quantique et les trous de ver de la relativité générale pourraient constituer deux facettes d'un même phénomène. La gravitation quantique à boucles, une théorie fascinante. Pourquoi cherche-t-on une théorie quantique de la gravitation ? Dans quelle mesure la théorie de la relativité générale est-elle validée par les expériences et les observations ?

Pourquoi cherche-t-on une théorie quantique de la gravitation ?

La théorie d'Einstein est très bien validée. Elle a expliqué l'avance du périhélie de Mercure (rotation du grand axe de la trajectoire elliptique de cette planète), a prédit la déviation des rayons lumineux par le Soleil (dont la mise en évidence en 1919 a fait la célébrité d'Einstein), a prédit les ondes gravitationnelles, dont l'existence a été spectaculairement confirmée par la découverte faite par le détecteur ligo en septembre 2015. En particulier, le principe d'équivalence, sur lequel repose la théorie, a été vérifié avec une très grande précision : l'écart entre théorie et expérience est inférieur à 10–13 en valeur relative (voir Le principe d'équivalence en question, par D. Giulini, page 88). Il a notamment pour conséquence le fait bien connu que, soumis à un même champ de gravité, tous les corps chutent avec la même accélération.

Il existe deux approches. Et si la théorie des cordes pouvait être la clé pour finalement aboutir à la « théorie du tout » ? Et si la théorie des cordes pouvait être la clé pour finalement aboutir à la « théorie du tout » que tant de physiciens tentent de trouver ?

Et si la théorie des cordes pouvait être la clé pour finalement aboutir à la « théorie du tout » ?

L’un des objectifs partagé par les physiciens du monde entier, est de réussir à établir une seule théorie qui puisse « expliquer » l’Univers dans son ensemble. Par exemple, le modèle standard de la physique délaisse la matière noire et l’énergie sombre, ce qui signifie qu’il ne représente qu’un très faible pourcentage de ce qui compose l’Univers. LIGO est également capable de générer des ondes gravitationnelles. Il y a maintenant un an que le Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory (« Observatoire d’ondes gravitationnelles par interférométrie laser »), dit LIGO, annonçait la plus grande découverte scientifique de l’année 2016 : la détection et la confirmation de l’existence des ondes gravitationnelles, telles que prédites par Einstein.

LIGO est également capable de générer des ondes gravitationnelles

Bien que les ondes gravitationnelles aient été détectées pour la toute première fois en septembre 2015, ce n’est qu’après plusieurs détections supplémentaires, effectuées en juin 2016, que les scientifiques de LIGO ont finalement pu confirmer leur existence, solidifiant ainsi la prédiction d’Albert Einstein dans la théorie de la relativité. Les ondes gravitationnelles sont des ondulations produites lorsque des objets massifs déforment l’espace-temps. Essentiellement, les ondes gravitationnelles étirent l’espace et selon Einstein, elles peuvent être produites par certaines configurations de masses tourbillonnantes. 20 mars : plongez dans la Nuit des ondes gravitationnelles. Le 20 mars 2017, on fête la nuit des ondes gravitationnelles en France et en Italie avec de nombreuses manifestations gratuites et pour tout public.

20 mars : plongez dans la Nuit des ondes gravitationnelles

Il faut en général s'inscrire, comme à Paris pour la soirée au Grand Rex. La gravitation quantique pourrait être testée grâce à un couple pulsar-trou noir supermassif. La physique fondamentale du Big Bang, la gravitation quantique, pourrait se manifester tout proche de l'horizon des trous noirs en modifiant de façon caractéristique la propagation des ondes, qu'elles soient gravitationnelles ou électromagnétiques. Cet effet pourrait être observable grâce à un pulsar en orbite autour d'un trou noir. Pendant des décennies, le terme de gravitation quantique expérimentale était presque un oxymore pour la communauté scientifique.