background preloader

Actualité articles Conscience et physique quantique

Facebook Twitter

Conscience et mécanique quantique : un revers pour la théorie de Penrose. Sir Roger Penrose.

Conscience et mécanique quantique : un revers pour la théorie de Penrose

Crédit : Conexion Event Management Conscience et mécanique quantique : un revers pour la théorie de Penrose - 2 Photos Niels Bohr, l’un des pères de la mécanique quantique, avait été l’un des premiers à proposer que le caractère probabiliste et non mécanique au sens classique de la théorie quantique pouvait être à la source des phénomènes biologiques et en particulier de la conscience humaine, avec son apparent libre arbitre. Le neurobiologiste et prix Nobel John Eccles a lui aussi spéculé sur le rôle de la mécanique quantique dans le fonctionnement du cerveau.

De nos jours, les scientifiques les plus sérieux et les plus célèbres soutenant une théorie quantique de la conscience sont le grand mathématicien et physicien Roger Penrose et l’anesthésiologiste Stuart Hameroff. Sir Roger est connu du grand public pour ses travaux sur les trous noirs, l’origine de l’Univers et sa mythique singularité primordiale dans le cadre de la relativité générale.

Herbert Fröhlich. Causalité, conscience, et mécanique quantique. DES EFFETS QUANTIQUES À LA BASE DE LA CONSCIENCE? Les approches cherchant à relier la conscience à des phénomènes moléculaires sont multiples.

DES EFFETS QUANTIQUES À LA BASE DE LA CONSCIENCE?

On y retrouve par exemple la proposition de Flohr et de l'implication possible des récepteurs NMDA dans nos processus conscients. Mais il existe une autre grande famille de théories explicatives de la conscience à partir de l'infiniment petit: celles qui s'inspirent des principes de la physique quantique. Certaines ne sont que spéculatives et ne font allusion aux étranges propriétés quantiques que de manière métaphorique. Bien qu'elles puissent inspirer de nouvelles pistes susceptibles d'être par la suite testées expérimentalement, elle ne représentent pas de réels progrès scientifiques tant qu'elles demeurent de vagues analogies.

Mais d'autres approches utilisent la théorie quantique actuelle pour modéliser concrètement des mécanismes physiologiques et psychologiques associés à la conscience. Psyché Quantique. Conscience et physique quantique par le docteur Thérèse Brosse. (Revue Yoga Énergie.

Conscience et physique quantique par le docteur Thérèse Brosse

No 5. Janvier-Février-Mars 1981) Rien ne saurait être plus satisfaisant pour un praticien du « Yoga de l’Énergie » que les découvertes les plus récentes des physiciens modernes, amenés, non seulement à trouver la Conscience au sein même de leurs recherches les plus avancées dans le monde de la matière, mais aussi à dévoiler avec émerveillement, le parallélisme le plus évident entre les abstractions de leur nouvelle physique théorique et la métaphysique des traditions orientales.

Tel le Professeur Capra des Universités de Vienne, de Londres et des Etats-Unis qui souhaite ardemment que ses lecteurs, avides de philosophie scientifique, puissent découvrir que la « spiritualité orientale procure un cadre philosophique cohérent et harmonieux » pour les théories les plus avancées du monde physique. Tel également, Brian D. Les conclusions des travaux du Colloque de Cordoue montrent que la science s’est déjà avancée très loin sur la voie de cette réalisation.

Thérèse BROSSE. A quoi sert la conscience humaine ? La question de l'observateur en physique. A propos de Mindful Universe, Quantum Mechanics and the Participating Observer, de Henry Stapp (2e édition, Springer, 2011) Le physicien Henry Stapp résume, dans cette nouvelle édition de son livre, les dernières avancées qui selon lui, obligent à considérer le cerveau comme un système quantique Jean-Paul Baquiast 17/07/2012 1.

A quoi sert la conscience humaine ? La question de l'observateur en physique. A propos de Mindful Universe, Quantum Mechanics and the Participating Observer, de Henry Stapp (2e édition, Springer, 2011)

Position du problème Nous avons plusieurs fois discuté sur ce site le thème de la conscience, à l'occasion de la présentation des nombreuses recherches scientifiques récentes qui lui ont été consacrées. D'une façon générale, nous en avions tiré la conclusion que la conscience, et les décisions conscientes en découlant, n'ont pas d'effets premiers. Néanmoins cette prise de conscience peut survenir, si la peur est suffisante pour envahir l'espace neural conscient. Nouvelle science, nouvelle spiritualité.