background preloader

Ondes scalaires (1)

Ondes scalaires (1)
Ondes scalaires (1) Nota Bene: la science officielle ne reconnaît pas l'existence des ondes scalaires. Je me permet un petit résumé des diverses informations que j'ai pu avoir à propos des ondes scalaires. Il me semble qu'un excellent compilation sous un oeil éclairé est disponible ici sous la forme d'un livre électronique(en anglais malheureusement): C'est un livre écrit par Bearden (inventeur du MEG) sur lequel je suis tombé et que j'ai dévoré, car il fait une très bonne synthèse de ce que sont les ondes scalaires. Quel intérêt ont-elles? Que sont-elles? Comment se les présenter? La résultante est nulle et produit une onde se propageant dans la même direction, mais ne vibrant plus: une onde scalaire. Mais elles vibrent d'une manière différente: par le changement de leur magnitude dans le temps. C'est une pression qui ne se "voit" pas, qui s'exerce sur le vide dans lequel elles se déplacent. Qui les produit? Lien avec la gravité Related:  Science - divers

Ondes scalaires (2) Ondes scalaires (2) Ondes scalaires: rupteurs atomiques? En fait que je parle de déstabiliser la liaison nucléïque, je ne parle pas de destruction de la liaison, qui est collée par intéraction forte, plus solide que les énergies mises sen jeu par les ondes scalaires. Je parle plutôt d'ajouter ou soustraire de l'énergie à cette liaison, capable d'exciter ou désexciter un atome, et pourquoi pas brouiller la liaison qui existe entre le noyau et les électrons en orbite, rendant les électrons plus mobiles ou moins mobiles, en les liant plus fortement au noyau (puisque les ondes scalaires sont sensées être des ondes de potentiel gravitique et des engendreurs de champ magnétique et électrique par interférence mutuelle). Elles sont en quelque sorte l'énergie de base qui sert à actionner d'autres forces. Dans les processus à énergie libre, on récupère l'énergie de ces ondes scalaires, créées par le "vide" quantique pour créer de l'énergie sous forme électrique. <<< Précédent | Suivant >>> 1 2 3 4

Deep Packet Inspection (DPI) - Network Intelligence - QOSMOS Les armes scalaires - Le secret de l'antigravité Théorie des supercordes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste de la théorie des supercordes Actuellement, le problème le plus fondamental en physique théorique est la grande unification, ou, autrement dit, l'harmonisation de la théorie de la relativité générale, qui décrit la gravité, et s'applique bien aux grandes structures (étoiles, planètes, galaxies), et de la mécanique quantique qui décrit les trois autres forces fondamentales connues : électromagnétique (EM), l'interaction faible (W) et forte (S). La physique des particules élémentaires modélise celles-ci comme des points dans l'espace et les fait interagir à distance nulle, ce qui amène à des résultats de valeurs infinies. L'idée de départ est que les constituants fondamentaux de la réalité seraient des cordes d'une longueur de l'ordre de la longueur de Planck (approx. 10-33 cm), qui vibreraient à des fréquences de résonance. Le nombre de dimensions[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Sécurité & Conformité IT PSYWAR : L'aliénation des peuples par le contrôle mental et l'illusion Je vous propose de découvrir un reportage que j'ai trouvé sur le site PsyWar nous plonge à travers le coeur du NWO, à savoir le controle de l'information et la manipulation mentale. Des experts analysent très finement les techniques qui sont utilisés pour nous asservir. Ce documentaire est à diffuser largement car comme il est expliquer dans l'Epilogue de ce documentaire, ce n'est qu'en comprenant ces techniques et en mettant ces rois de l'ombre dans la lumière que nous pourrons nous liberé de leur joug. Il faut bien comprendre que la façon dont nous nous comportons n'as rien de naturel, ce n'est pas notre nature profonde et ce comportement est induit par des manipulation mentales. Or ce processus est nécessaire à la survie de ce système édifié par une petite minorité, c'est ce qui fait tenir le chateau de carte debout. Bon Documentaire à vous :

La Constante de Planck Le physicien Max Planck apporta une très grande contribution à la théorie quantique ; il découvrit la valeur d'une constante qui portera son nom et qui exprime le seuil d'énergie minimum que l'on puisse mesurer sur une particule. Voyons maintenant la valeur de cette constante : h = 6,63 . 10 -34 joules.seconde. Planck découvrit cette constante en 1900, par la force des choses si l'on peut dire, car à cette époque on croyait que les échanges d'énergie entre la matière et le rayonnement s'effectuaient de façon continue, alors que les expériences prouvaient le contraire. Il introduisit la valeur de cette constante dans ses calculs, avec par la suite l'intention de faire tendre sa valeur vers 0 pour revenir à une description continue du rayonnement, mais ses efforts furent vains : la constante h ne pouvait être annulée sans contredire les expériences... Voici donc la formule élaborée par Max Planck : E = h . f, dans laquelle : Il donnera plus tard le nom de quantum à ces quantités.

99 Resources to Research & Mine the Invisible Web College researchers often need more than Google and Wikipedia to get the job done. To find what you're looking for, it may be necessary to tap into the invisible web, the sites that don't get indexed by broad search engines. The following resources were designed to help you do just that, offering specialized search engines, directories, and more places to find the complex and obscure. Search Engines Whether you're looking for specific science research or business data, these search engines will point you in the right direction. Turbo10: On Turbo10, you'll be able to search more than 800 deep web search engines at a time. Databases Tap into these databases to access government information, business data, demographics, and beyond. GPOAccess: If you're looking for US government information, tap into this tool that searches multiple databases at a time. Catalogs If you're looking for something specific, but just don't know where to find it, these catalogs will offer some assistance. Directories

PROJET S.E.A.L Voilà un projet qui fut longtemps classé "Top Secret" et est resté totalement inconnu du grand public. De quoi s'agit il? A la fin de la 2nde Guerre Mondiale, un professeur de l'Université d'Auckland détaché auprès de l'armée a déclenché des explosions sous marines dans le but de provoquer des Tsunamis artificiels. Les essaies eurent lieu en Nouvelle Zélande. A l'époque, les travaux du professeur LEECH semblaient si importants, que l'état major U.S envisageait la création d'une arme qui permettrait de stopper la guerre, parallèlement au programme nucléaire. Les détails de ces recherches sont contenus dans des documents connu sous le nom de projet SEAL, publiés par le ministère des affaires étrangères Néo Zélandais. Le principe était sommes toute assez simple, il consistait à un ensemble d'explosif sous l'eau afin que les ondes provoquées par l'explosion provoque un raz de marée.

Cosmologie 1 : le Big-Bang Cela fait maintenant quelques semaines que mon temps et mon énergie vont plutôt dans la réalisation de vidéos que dans l’écriture de billets de blog. Pour ceux qui préfèrent la forme écrite à Youtube, j’ai décidé de me rattraper en vous proposant en alternance avec les vidéos une petite série de 3 billets consacrés aux éléments de base de la cosmologie théorique, une discipline pas si imbitable qu’on le croit ! Comme d’habitude, l’idée est que ces billets soient lisibles avec des connaissances de lycée. Le billet de cette semaine commence avec le Big-Bang, et les deux suivants seront consacrés respectivement au destin de l’Univers, et au mystère de l’énergie noire. L’équation d’Einstein Toute la cosmologie moderne est fondée sur la théorie de la relativité générale d’Einstein. Pour pouvoir concrétiser cette idée, Einstein avait besoin d’une équation qui permette de quantifier ce lien, c’est-à-dire qui relie la courbure de l’espace-temps à la masse. la vitesse de la lumière, et à un instant

PROTECT IP Act Breaks the Internet I am writing to you as a voter in your district. I urge you to vote "no" on cloture for S. 968, the PROTECT IP Act, on Jan. 24th. The PROTECT IP Act is dangerous, ineffective, and short-sighted. It does not deserve floor consideration. The video above discusses the Senate version of the House's Stop Online Piracy Act (SOPA). PIPA would give the government new powers to block Americans' access websites that corporations don't like.

Related: