background preloader

Physique Quantique

Facebook Twitter

Polarisation de lumière. La lumière est une onde électromagnétique (cf. chapitre 1 §2).

Polarisation de lumière

Son caractère ondulatoire a été mis en évidence au travers des phénomènes de diffraction et d’interférences (cf. chapitre 4 §1 et 2). La polarisation traduit aussi le caractère ondulatoire d’un phénomène physique. La calcite a la propriété de produire par transmission deux images d’un même objet. Dès 1669, Huygens tente d’expliquer ce phénomène dans le cadre de sa théorie des ondes.

Au début du 19ème siècle, Fresnel et Arago remarquent que la polarisation a des effets sur les figures d’interférences. Polarisation et vie quotidienne Pour les avoir peut-être un jour essayées, les lunettes de soleil dites Polaroïd® atténuent fortement les réflexions sur la surface d’un plan d’eau (ou de glace) et, dans une moindre mesure, de la neige ; de plus le ciel paraît plus assombri qu’à travers les verres filtrants non polarisant.

Analogie avec une corde vibrante Imaginons une corde tendue horizontalement. Cas de la lumière Interprétation. Episode 1 : L'électron, une existence longtemps cachée. Spin (propriété quantique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Spin (propriété quantique)

Le spin est, en physique quantique, une des propriétés des particules, au même titre que la masse ou la charge électrique. Comme d'autres observables quantiques, sa mesure donne des valeurs discrètes et est soumise au principe d'incertitude. Une connexion quantique entre la lumière et le mouvement > Technologie. Des chercheurs soutenus par le Fonds national suisse (FNS) ont présenté un système microscopique permettant de convertir la lumière en une oscillation mécanique et de la reconvertir en lumière.

Cette interaction est si puissante qu'il est possible de contrôler le mouvement de l'oscillateur au niveau où la mécanique quantique régit son comportement. Depuis le début du 20e siècle, on sait que le mouvement des objets est en fin de compte régi par les lois de la mécanique quantique qui prédisent d’intrigants phénomènes: un objet pourrait se trouver simultanément en deux lieux à la fois et devrait toujours être légèrement en mouvement même à la température du zéro absolu - on parle alors d’«état quantique fondamental» de l'oscillateur. Le photon quantique. La physique quantique 1 ou Lumière sur le photon.

le photon quantique

L'univers Quantique Pour Les Nuls. Quantique pour les nuls. Jusque très récemment, je ne mesurais pas l'ampleur du désastre dans la vulgarisation et une grande part de l'enseignement de la quantique.

Quantique pour les nuls

Tout est quantique. Intrication quantique. Quantique. L'ordinateur quantique. Mécanique quantique. La mécanique quantique est un ensemble de principes constituant la description la plus principale connue à ce jour de l'ensemble des dispositifs physiques.

Mécanique quantique

Cette description refonde et complète la physique classique, celle-ci échouant dans sa description du monde microscopique (atomes et particules) et de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique. Cependant, les phénomènes classiques peuvent être dérivées avec une bonne approximation des lois de la physique quantique, surtout lorsque la plupart de particules sont en jeu. Les lois quantiques s'appliquent surtout aux dispositifs d'échelle atomique (atome, molécules, électrons, photons et autres particules subatomiques).

Mécanique Quantique. Interaction rayonnement-matière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les interactions rayonnement-matière décrivent les effets d'un rayonnement sur un atome. Le terme « rayonnement » est à prendre dans son sens quantique : Ces rayonnements sont utilisés pour analyser la matière. En effet, les atomes sont trop petits pour être visibles ou palpables, on ne peut donc les connaître que de manière indirecte ; on observe la manière dont ils perturbent un rayonnement incident. Ceci a donné naissance à deux types de méthodes d'analyse : Diffusion, ionisation[modifier | modifier le code] Quantum Diaries. This is an age old question, always asked (and always fervently!)

Quantum Diaries

The Uncertainty Principle. 1.

The Uncertainty Principle

Introduction The uncertainty principle is certainly one of the most famous aspects of quantum mechanics. It has often been regarded as the most distinctive feature in which quantum mechanics differs from classical theories of the physical world. Roughly speaking, the uncertainty principle (for position and momentum) states that one cannot assign exact simultaneous values to the position and momentum of a physical system. Rather, these quantities can only be determined with some characteristic “uncertainties” that cannot become arbitrarily small simultaneously.

The notion of “uncertainty” occurs in several different meanings in the physical literature. 2. Bell's Theorem. First published Wed Jul 21, 2004; substantive revision Thu Jun 11, 2009.

Bell's Theorem

Planck montre un nouveau visage de l'univers. Juste après le Big Bang, entre une période s'étendant de 10-43 à 10-35 seconde après un hypothétique « temps zéro » de l'univers observable, on a de bonnes raisons de penser que l'expansion de l'univers a subi une très forte accélération transitoire.

Planck montre un nouveau visage de l'univers

Cette brève période de temps s'appelle l'inflation, et elle serait une conséquence d'une nouvelle physique, comme celle de la gravitation quantique ou des théories de grande unification (GUT). Très fortement dilaté, l'univers observable aurait continué son expansion, mais en gardant dans le rayonnement fossile la mémoire de cette phase d'inflation. © Rhys Taylor, Cardiff University Planck montre un nouveau visage de l'univers - 3 Photos Comme Futura-Sciences l’annonçait hier, une conférence de presse s’est tenue ce matin à Paris au quartier général de l’Esa. Elle portait sur les premiers résultats du satellite Planck en ce qui concerne leurs implications pour la cosmologie, déduites de l’étude du rayonnement fossile. Corps noir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Corps noir

En physique, un corps noir désigne un objet idéal dont le spectre électromagnétique ne dépend que de sa température. Le nom corps noir a été introduit par le physicien Gustav Kirchhoff en 1862. Conjecture de protection chronologique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La conjecture de protection chronologique est une formulation de Stephen Hawking traduisant l'impossibilité de voyager dans le temps. Comme son nom l'indique, elle signifie que Stephen Hawking pense que le voyage dans le temps est impossible, même si dans l'état actuel des connaissances, la relativité générale montre qu'il existe théoriquement des possibilités de construire des trous de ver permettant de remonter le temps. Stephen Hawking explique qu'une tentative de courbure de l'espace-temps visant à créer un tel passage serait avortée par les fluctuations de champs quantiques. On peut de même expliquer que si une seule particule entrait dans un tel passage, elle pourrait « revenir » pour entrer à nouveau dans le passage, qui se verrait donc traversé par une quantité d'énergie qui tendrait vers l'infini.

Mer de Dirac. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Théorie quantique des champs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les photons QFT ne sont pas considérés comme des « petites boules de billard » ils sont considérés comme des champs quantiques – nécessairement coupés en ondulations dans un champ, ou des « excitations », qui 'ressemblent' à des particules. Le fermion, comme l'électron, peut seulement être décrit comme des ondulations/excitations dans un champ, quand chaque sorte de fermion a son propre champ.

En résumé, la visualisation classique de « tout est particules et champ », dans la théorie quantique des champs, se transforme en « tout est particules », puis « tout est champs ». à la fin, les particules sont considérées comme des états excités d'un champ (champ quantique). Historique[modifier | modifier le code] Initiation - Physique quantique. Physiciens quantiques. Particule virtuelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En physique, une particule virtuelle est une particule dont les effets ne sont pas repérables, ni directement, ni indirectement mais dont l'existence est liée à l'explication de certains mécanismes fonctionnels.

Elle est le résultat d'une démarche déductive imaginaire pour combler un manque théorique. Le superpartenaire en supersymétrie en est un exemple. Dans la théorie de la gravitation quantique à boucles, cette particule virtuelle s'associe à un fermion pour décrire le quantum de temps. Sa durée de vie est donc limitée à ce quantum dans l'espace associé. Particules virtuelles et fluctuations du vide[modifier | modifier le code] Interaction rayonnement-matière.

Cosmologie quantique. PHYSIQUE QUANTIQUE / La capacité d’expérimentation : INTRODUCTION à la physique quantique. Il y a deux manières d’entrer dans la physique quantique. L’une au travers du « phénomène » de la lumière, l’autre au travers de la « structure de l’atome ». Ce sont respectivement les manières dont Einstein puis Bohr avancèrent dans la théorie quantique, l’une transcendantale l’autre positiviste.

En 1892 Lord Kelvin, dans son célèbre discours inaugural du xxe siècle à la société anglaise de physique, annonce fièrement « la physique est définitivement constituée avec ses concepts fondamentaux. […] Il y a bien deux petits problèmes : celui du résultat négatif de l’expérience de Michelson et celui du corps noir, mais ils seront rapidement résolus ». Ces deux petites exceptions (1° et 2°) vont devenir des problèmes insolubles pour les physiciens dix ans plus tard et tournent autour du phénomène lumineux.

Machines quantiques. Physique quantique. Univers quantique. Thèmes - Physique quantique. Intrication quantique. Téléportation quantique. 2 : La Physique Quantique : vers la recherche d'un absolu… Bien des physiciens croient que la meilleure façon de décrire le monde de l'atome demeure le modèle mathématique, et qu'à travers les équations nous pouvons entrevoir la façon complexe dont le monde microscopique est ordonné. Paradoxe EPR. Nombres quantiques. Un Trou de Ver entre des Particules Intriquées. Forum - Physique quantique.

PHYSIQUE QUANTIQUE / Le principe d'incertitude et la brisure spontanée de symétrie.