background preloader

Mécanique quantique

Mécanique quantique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mécanique quantique est la branche de la physique qui a pour objet d'étudier et de décrire les phénomènes fondamentaux à l'œuvre dans les systèmes physiques, plus particulièrement à l'échelle atomique et subatomique. Elle fut développée au début du XXe siècle par une dizaine de physiciens américains et européens, afin de résoudre différents problèmes que la physique classique échouait à expliquer, comme le rayonnement du corps noir, l'effet photo-électrique, ou l'existence des raies spectrales. Au cours de ce développement, la mécanique quantique se révéla être très féconde en résultats et en applications diverses. Elle permit notamment d'élucider le mystère de la structure de l'atome, et plus globalement elle s'avéra être le cadre général de description du comportement des particules élémentaires, jusqu'à constituer le socle de la physique moderne. Panorama général[modifier | modifier le code] Bref historique[modifier | modifier le code] où

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canique_quantique

Related:  Sciences quantiquesQuantiquephysique quantiqueVALENTINA de NADA

Physique quantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Max Planck est considéré comme le père de la physique quantique. La constante de Planck, , joue un rôle central dans la physique quantique, bien au-delà de ce qu'il imaginait lorsqu'il l'a introduite. La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques nées au XXe siècle qui, comme la théorie de la relativité, marque une rupture avec ce que l'on appelle maintenant la physique classique, l'ensemble des théories et principes physiques admis au XIXe siècle. Les théories dites « quantiques » décrivent le comportement des atomes et des particules — ce que la physique classique, notamment la mécanique newtonienne et la théorie électromagnétique de Maxwell, n'avait pu faire — et permettent d'élucider certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.

Mécanique quantique relativiste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En physique théorique, la mécanique quantique relativiste est une théorie qui tente de marier les postulats de la mécanique quantique non-relativiste et le principe de relativité restreinte afin de décrire la dynamique quantique d'une particule relativiste, i.e. dont la vitesse classique n'est pas très petite devant la vitesse de la lumière dans le vide. Les équations d'ondes relativistes qui généralisent l'équation de Schrödinger sont : l'équation de Klein-Gordon, qui décrit une particule massive de spin 0 ;l'équation de Dirac, qui décrit une particule massive de spin 1/2.

Mécanique quantique : des applications tous azimuts  La mécanique quantique est l’une des théories physiques qui donne le plus de fil à retordre à l’entendement. Pourtant, elle débouche déjà sur des applications. Voyage dans le monde quantique avec les dernières expériences surprenantes menées par l'équipe de Jean-François Roch, en collaboration avec celles d’Alain Aspect et Philippe Grangier, à l’Institut d’optique.

Le théorème du libre-arbitre Le théorème du libre-arbitre prouve que si nous avons un libre-arbitre (dans un sens très précis), alors les particules élémentaires aussi ! J'ai longuement réfléchi sur ce théorème, et je suis arrivé à la conclusion qu'il pourrait être faux si une certaine hypothèse, implicitement admise par Conway, était fausse : celle que l'information ne peut pas remonter le temps ! En d'autre termes, Conway a peut-être tort ! Le théorème Calculateur quantique // ORDIVINATORIO Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un calculateur quantique ou ordinateur[1] quantique repose sur des propriétés quantiques de la matière : superposition et intrication d'états quantiques. De petits calculateurs quantiques ont déjà été construits dès les années 1990 et la recherche progresse, bien que lentement, depuis.

Les neutrinos, des particules surprenantes Les neutrinos, des particules surprenantes ! par Thierry Lasserre Qu'est-ce qu'un neutrino ? Tout comme l'électron, le neutrino est une particule élémentaire, c'est à dire un constituant de la matière qui ne nous apparaît pas aujourd'hui comme composé d'éléments encore plus petits. On le désigne par la lettre grecque n.

Quantum Diaries Troisième volet d’une série de quatre sur la matière sombre Voici le troisième volet d’une série sur la matière sombre. J’ai déjà examiné comment elle se révèle à travers des effets gravitationnels et l‘absence de preuves directes d’interaction avec la matière visible. Voyons maintenant comment la cosmologie soutient également l’existence de la matière sombre. Graines de galaxiesIl est maintenant largement admis que toute la matière (sombre et visible) était distribuée uniformément juste après le Big Bang. En résumé, une expansion rapide a suivi pendant laquelle l’Univers s’est refroidi et les particules ont ralentit suffisamment pour former des noyaux, et ce trois minutes après le Big Bang. Machine de Turing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Turing. Vue d’artiste d’une Machine de Turing (sans la table de transition). Une machine de Turing est un modèle abstrait du fonctionnement des appareils mécaniques de calcul, tel un ordinateur et sa mémoire. Ce modèle a été imaginé par Alan Turing en 1936, en vue de donner une définition précise au concept d’algorithme ou de « procédure mécanique ». Il est toujours largement utilisé en informatique théorique, en particulier dans les domaines de la complexité algorithmique et de la calculabilité.

L’hypothèse des univers parallèles gagne du terrain chez les scientifiques Publié le 23/03/2010 La théorie des univers multiples fut introduite par le physicien américain Hugh Everett en 1957. Aujourd'hui , des astrophysiciens reconnus - parmi lesquels Trinh Xuan Thuan -pense que notre univers, qui comporte aujourd'hui des dizaines de milliards de galaxies, n'aurait été à l’origine qu'une minuscule bulle perdue dans un méta univers, lui-même perdu dans des milliards de métas univers créés quelques secondes après le Big Bang et ayant donné naissance simultanément à d’innombrables mondes, mais qui nous sont inconnus ( et sans doute inconnaissables avec les méthodes de la science actuelle). Les trous noirs mèneraient vers de nouveaux univers

Grâce à cette écocapsule, vous pourrez vivre pendant un an en totale autonomie dans les endroits les plus isolés Qui n’a jamais rêvé de partir loin, isolé du monde, sans ne jamais avoir besoin du monde extérieur ? L’entreprise Nice Architects a voulu faire de ce rêve une réalité en concevant l’écocapsule. Une ingénieuse petite maison qui consomme très peu d’énergie tout en assurant un confort incroyable à son utilisateur. Pensée pour accueillir deux adultes, la capsule contient tout le nécessaire pour satisfaire vos besoins : une cuisine munie de l’eau courante, des toilettes, un lit, et même de l’eau chaude pour se doucher.

Suicide et immortalité quantiques Jean-Paul DELAHAYE est professeur à l'Université de Lille et chercheur au Laboratoire d'informatique fondamentale de Lille (lifl). Lorsqu'il touche des sujets trop graves, le raisonnement semble outrepasser ses droits et apparaît intolérable. Aux yeux de certains, on n'est pas autorisé à jouer avec toutes les idées. Nous avertissons les lecteurs de cette rubrique que nous allons traiter, en logicien froid et décharné, de thèmes qui peuvent choquer, comme celui du suicide collectif ou de l'immortalité, et que nous ne nous interdirons aucune considération, même la plus démente. Nous examinerons ici les conséquences d'une idée de science-fiction introduite en physique par Hugh Everett, et nous ferons cela comme nous le ferions pour un jeu abstrait, même si le détachement sera parfois difficile. Simplification

Équation de Dirac Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'équation de Dirac est une équation formulée par Paul Dirac en 1928 dans le cadre de sa mécanique quantique relativiste de l'électron. Il s'agit au départ d'une tentative pour incorporer la relativité restreinte à des modèles quantiques, avec une écriture linéaire entre la masse et l'impulsion. Explication[modifier | modifier le code] Cette équation décrit le comportement de particules élémentaires de spins demi-entiers, comme les électrons. Dirac cherchait à transformer l'équation de Schrödinger afin de la rendre invariante par l'action du groupe de Lorentz, en d'autre termes à la rendre compatible avec les principes de la relativité restreinte.

Graviton Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le graviton est une particule élémentaire hypothétique qui transmettrait la gravité dans la plupart des systèmes de gravité quantique. Il serait donc le quantum de la force gravitationnelle. En langage courant, on peut dire que les gravitons sont les messagers de la gravité ou les supports de la force. Pour matérialiser cette force on pourrait prendre l'exemple d'une fronde avec la ficelle (graviton) qui tient la pierre. Plus il y en a dans un champ gravitationnel, plus ce champ est puissant. les leçons de la mécanique quantique-formalisme quantique Mioara Mugur-Schächter * Note. Le texte qui suit est le manuscrit d'un article envoyé à la revue Le Débat. Il y a été publié dans le N° 94, Mars-Avril, 1997, avec des modifications insignifiantes consistant surtout en une fragmentation en sous-chapitres portant des titres destinés à faciliter la lecture. L'objectif de ce texte était de communiquer à un public plus large un constat et un but qui ont pu fédérer quelques chercheurs de compétences différentes pour constituer ensemble un Centre pour la Synthèse d'une Épistémologie Formalisée (CeSEF) qui travaille depuis 1994.

Related: