background preloader

Accueil - Osez le féminisme !

Accueil - Osez le féminisme !
Osez le féminisme ! accueille l'annonce de la composition de la nouvelle équipe gouvernementale avec circonspection. Avec huit ministres femmes et huit ministres hommes, la parité est respectée, comme elle devrait l’être dans toutes les instances représentatives de notre pays. Malheureusemen, la répartition genrée des portefeuilles ministériels demeure. Les portefeuilles régaliens de l’Intérieur, l’Economie, la Défense et les Finances restent majoritairement dans le giron d’hommes, un seul, la Justice, demeure confié à une femme, Madame Taubira. Lire la suite

http://www.osezlefeminisme.fr/

Related:  Les femmes dans la société française de la Belle Époque à nos joBlogs féministes/-ninsFéminisme & féminitéGroupes féministesFéministes

Quand les femmes dépassent les hommes en 12 chiffres Dès l’âge de 15 ans, elles consacrent une heure de plus que les garçons par semaine à leurs devoirs, selon une étude réalisée par l’OCDE dans 65 pays (2015). Elles lisent aussi davantage, quand les garçons, eux, se consacrent plus aux jeux vidéo. D’où leurs succès scolaires. À 17 ans, 55 % des filles sont au lycée, contre 42 % des garçons. Et elles représentent 57 % des inscrits en licence et master. « Oui mais quand même, la religion, c’est mal » Relayer l’information de la énième agression d’une femme voilée, ou les propos haineux tenus sur l’islam par la représentante d’une organisation pseudo-féministe, revient immanquablement à emboucher l’appeau à trolls religiophobes. Que des femmes soient insultées et tabassées, que le féminisme serve de leurre pour répandre et banaliser le racisme le plus crasse, tout cela, le/la religiophobe s’en moque : dans un pays où médias et politiques, de façon plus ou moins insidieuse, désignent à longueur de temps les musulmans comme la cause de tous les maux de la société, son seul sujet d’anxiété est que son droit à « critiquer la religion » soit garanti. Pour l’exprimer, il usera de subtiles gradations dans la virulence, de la simple protestation à l’éructation scatologique probablement censée traduire la hauteur à laquelle il plane dans l’éther philosophique inaccessible aux benêts qui voient du racisme partout : « Moi, je chie sur toutes les religions. »

ZONES La série brosse en particulier un tableau saisissant de la condition des femmes. Betty Draper, la mère au foyer, élevée dans le souci exclusif de son apparence et de sa beauté, qui a tout pour être heureuse selon les critères de son milieu, mais qui crève de solitude et d’ennui ; Peggy Olson, la jeune rédactrice volontaire – seule femme à occuper ce poste –, aux prises avec le dragon ultra-catholique qui lui sert de mère, furieuse à la fois de subir les mains baladeuses de ses collègues et d’être jugée trop menaçante pour correspondre à leur idéal amoureux ; Joan Holloway, la plantureuse secrétaire rousse, qui tente de faire une force de son statut d’objet sexuel, sans que cela la mette à l’abri de la frustration et de la déception : toutes, si différentes soient-elles, se débattent dans les limites que leur assigne la société américaine de cette époque. Et, pourtant, on peut se demander si ce n’est pas cela, précisément, qui est en train de changer dans les mentalités.

Présentation de l’association Créée en 2003, EFiGiES est une association qui vise à créer de la solidarité entre étudiant·e·s, doctorant·e·s et jeunes chercheur·e·s en Études Féministes, Genre et Sexualités à travers une mise en commun de savoirs et d’informations. Plusieurs outils permettent ce réseautage : Pour promouvoir les recherches réalisées dans le domaine, l’association organise ou soutient des manifestations scientifiques qui entendent mettre en avant la pluridisciplinarité et la diversité des approches théoriques.

Critique postcoloniale et pratiques politiques du féminisme antiraciste Notes Ochy Curiel, de nationalité dominicaine, enseigne à l’Université nationale de Colombie. Elle a écrit plusieurs articles sur la relation entre race, classe, sexe et sexualité et milite au sein du mouvement féministe, antiraciste et lesbo-féministe d’Amérique latine et des Caraïbes. Le statut de la femme En 1804, le code Napoléon revient sur toutes les avancées de la Révolution française en matière de droit des femmes. La femme est considérée comme mineure sa vie durant. Elle passe de la tutelle de ses parents à celle de son mari. Il faudra aux femmes plus d’un siècle pour reconquérir points par points leur liberté :1882 : L’école primaire est obligatoire pour les filles comme pour les garçons1907 : La femme mariée obtient le droit de disposer de son salaire1924 : Les programmes scolaires du secondaire sont identiques pour les filles et les garçons.

Qui sommes-nous ? - Garçonne « I’m not anti-social, I’m anti-bullshit » Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire ! Nom de code : garçonne. Modèle : hybride. Objet : non identifié. Qui sont les nouvelles féministes? Mentons garnis et écriteaux en main, elles s'immiscent dans les plus hautes sphères de la société: assemblées générales de grandes entreprises, institutions politiques et culturelles, plateaux télé... L'objectif de ces drôles de dames à barbe? Congratuler, avec un poil d'ironie, tous ces hommes de pouvoir qui, du sommet de la hiérarchie, résistent héroïquement à la féminisation de la société. "Pour exprimer leur ras-le-bol haut et fort, elles ont décidé d'investir, barbues, tous les hémicycles, toutes les antichambres, tous les lieux du pouvoir des hommes. Que la barbe des femmes soit le signe de leur volonté de résister à l'hégémonie masculine et de rendre visibles et ridicules toutes les situations d'inégalité entre hommes et femmes!"

Les associations des Féministes en Mouvements Plus de 40 associations participent à Féministes en Mouvements. Retrouvez-les ici : • Adéquations L’objectif d’Adéquations est la formation, le plaidoyer et le soutien de projets dans le domaine de l’égalité femmes-hommes, du développement durable et de la solidarité internationale. Adéquations anime un centre de ressource en ligne sur ces enjeux. Communistes et rouge-bruns, les premiers alliés. L’histoire cachée des FEMEN (1/3) Cette première partie est consacrée à FEMEN…avant FEMEN. Cette enquête, qui aurait pu s’appeler "le poids des mots, le choc des photos" raconte l’histoire des FEMEN à la lumière de leurs alliances politiques et de leurs nombreux dérapages, souvent passés sous silence. Une gageure. Les politologues ukrainiens considèrent unanimement FEMEN comme un projet politico-commerciale et ne se sont jamais véritablement penchés sur le sujet. A force d’incohérences, le mouvement "caméléon" a lassé leur pays, avant d’être fatalement discrédité. En France, il a su rebondir, bénéficiant de soutiens jusqu’au Parti de gauche.De leur côté, les médias nous ont inondés du story-telling "Féméniste".

extrait "Le 2è sexe" Simone de Beauvoir « La femme a le rôle de ces agents secrets qu’on laisse fusiller s’ils se font prendre, et qu’on comble de récompenses s’ils réussissent; à elle d’endosser toute l’immoralité des mâles : ce n’est pas seulement la prostituée, ce sont toutes les femmes qui servent d’égout au palais lumineux et sain dans lequel habitent les honnêtes gens. » in Le 2è sexe ( 1949 !), T2, Situation, p.331. J'aime :

Related:  FEMzazzzFéminismeFéminismeOsez le féminisme !