background preloader

Que font concrètement les adolescents sur les réseaux sociaux ? Et 6 conseils aux parents

Les conditions d'utilisation de 4 géants du Web en 1 image Vous n’avez jamais pris la peine de lire les conditions d’utilisation de vos services en ligne ? Cette infographie devrait vous aider à y voir plus clair… Une utilisation sous conditions Il y a quelques semaines, Google provoquait un véritable tollé en unifiant les conditions d’utilisation de près de 70 de ses services en ligne. Régulièrement, Facebook fait l’objet de critiques de la part de certains utilisateurs, de nombreuses associations militant en faveur de la confidentialité, ainsi que de certains états pour des soucis de données personnelles. Apple n’est pas en reste, notamment avec le scandale de l’iPhone qui suit ses utilisateurs à la trace. Découvrez dans cette infographie ce que signifient vraiment les conditions d’utilisation que l’on vous propose.

La curation de contenus : vraie tendance marketing ? S’il y a bien un service dont on aura entendu parler cette année, c’est Pinterest. Même si encore beaucoup de doutes subsistent sur la viabilité à terme du service (What Pinterest needs to do to survive), et ce malgré le renfort financier du groupe japonais Rakuten en mai dernier (Rakuten investit 100 millions de dollars dans Pinterest), Pinterest aura permis de mettre en évidence une tendance forte sur Internet : la curation de contenus. Si on oublie le mot barbare pour se concentrer sur qu’il désigne, il représente le fait qu’avec la combinaison de la densité innombrable de contenus créés chaque jour sur Internet, l’avènement des médias sociaux, le partage de contenus de la part des internautes et l’influence grandissante de la “voix” du consommateur sur Internet, le besoin de laisser l’internaute filtrer les contenus et les présenter comme bon lui semble fait sens. Les 4 types de plateforme de curation Des marques inégales face aux contenus Des wish-lists partout !

Droit à l’image et droit de l’image en ligne : 3 documents pédagogiques ressource Sur la question du Droit de l’image et du droit à l’image, comment comprendre les notions du Droit d’auteur, que faire en utilisant/réutilisant une image… ? Le cadre juridique de l’utilisation des photographies et plus largement des images demande de prendre quelques précautions quand il s’agit de mettre en ligne ce type de médias. Voici quelques ressources utiles en la matière : Droit à l’image et droit de l’image : Dossier de Savoirs CDI (actualisé en avril 2010) qui traite des risques juridiques liés à l’utilisation illégale ou irrégulière de l’image, du Droit à l’image et du droit de l’image. Le droit à l’image et le droit des images en milieu scolaire (brochure 6 pages en pdf) par la Mission Académique TICE – Académie de Montpellier : règle générale, 8 questions fréquentes sur le droit à l’image, textes, liens utiles, conseils. Trouver et utiliser des images sous licence libre : présentation de 35 diapositives publiée sur Slideshare.

Medium, le nouveau site des créateurs de Twitter Bosser dans le web en août, cela peut devenir vite un calvaire. Il n’y a plus grand monde en ligne, que ce soit du côté des internautes ou des travailleurs. Pour combler les moments de vide entre le tri de vos dossiers de l’année et la rédaction de docs que vous repoussez depuis septembre 2011, il y a heureusement des grands classiques qui se répètent tous les ans. Pour commencer, Klout vient d’actualiser son algorithme. Le nouveau réseau social (ou équivalent) qui va tout changer de l’été 2012 est Medium. Mais attardons-nous un peu plus sur le fond. Et sinon ?

Et si on enseignait vraiment le numérique ? Il faut relancer la Déclaration d'indépendance du cyberespace proclamée en... 1996 Le Monde | | Par Olivier Ertzscheid, maître de conférences à l'université de Nantes. Ils sont nés en 1996. Ils ont aujourd'hui 16 ans. 16 ans plus tard, pour ces natifs du numérique, il ne reste plus rien de cette déclaration d'indépendance. Apple, Facebook et Google décident seuls et en fonction de leurs seuls critères ce qui est publiable et ce qui ne l'est pas, invoquant le plus souvent le motif de "nudité" ou de "pornographie", et l'appliquant, par exemple, à la fermeture du compte d'un internbaute ayant osé choisir "l'origine du monde" de Courbet comme photo de profil. Combien de collégiens, de lycéens et d'étudiants, combien de ceux qui sont nés en 1996 sont-ils au courant de cette Histoire, de ces pratiques, de cette évolution ? Former à Facebook, à Google, à Twitter est certes encore utile mais lorsque ces outils disparaîtront ou seront remplacés par d'autres, à quoi cela aura-t-il servi ?

Les médias sociaux en panne d'inspiration ? Tout comme dans l’habillement, j’ai comme l’impression que les entrepreneurs de la Silicon Valley se prennent au jeu de la saisonnalité pour nous sortir régulièrement le nouveau Facebook. La première moitié de l’année 2012 a ainsi été secouée par le “phénomène” Pinterest , un modèle qui a entrainé dans son élan de nombreux concurrents . L’année a également été marquée par les lancements retentissants de nouveaux services censés révolutionner le marché comme Highlight (une application mobile de géolocalisation) ou Airtime (le nouveau bébé de Sean Parker qui ressemble un peu trop à Chatroulette , autre startup saisonnière qui semble avoir trouvé une seconde vie ). Bref, tout ça pour dire que la rentrée 2012 apporte son lot de (soit-disant) nouveaux services révolutionnaires, qui sont en prime cautionnés par des entrepreneurs de renom. Il y a tout d’abord Branch , une plateforme de discussion lancée par Biz Stone et Evan Williams, les co-fondateurs de Twitter.

Médias & Publicité : Web : la France en pointe sur la protection de la vie privée Vendredi ou, au plus tard lundi 2 avril, des amendements, d'inspiration française, seront proposés à la réforme de la protection des données personnelles, présentée en janvier par Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice. Pour la première fois depuis 1995, la protection des données personnelles des citoyens européens est en cours de réforme. C'est normal. En dix-sept ans, Internet et les réseaux sociaux ont profondément modifié les comportements et les risques: usurpation d'identité, fraude, usage abusif d'informations postées, recueil d'informations sans le consentement des internautes, etc... Même si la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) reconnaît des «avancées substantielles», notamment en instaurant «un droit à l'oubli» numérique pour les internautes et en créant «un pouvoir de sanctions», pouvant atteindre jusqu'à 2 % du chiffre d'affaires mondial et 1 million d'euros d'amendes aux entreprises, plusieurs points sont critiqués.

Twitter, Facebook, Creative Commons : nouvelles conventions de citation Tous les étudiants et les enseignants connaissent les conventions de citation des publications papier et des ressources numériques en ligne. S'il ne les connaissent, ils trouveront aisément les informations nécessaires dans la bibliothèque de leur établissement. Mais ces conventions ne sont pas suffisantes pour citer correctement les publications d'un nouveau genre telles que les "twitts" et les publications sur Facebook. De la même façon, les ressources mises à disposition sous licences Creative Commons doivent égakement être citées de manière spécifique. L’American Psychological Association (APA) propose sur son blogue une normalisation des citations Twitter et Facebook. Citer une publication sur Twitter et Facebook Il est aisé de référencer un compte Twitter ou Facebook grâce à son lien permanent. Tout d’abord, trouver l’hyperlien précis pour le « tweet » ou le statut Facebook. Par exemple, des références Facebook et Twitter pour l’annonce d’un numéro de Thot se feraient ainsi :

MDE/CDDP du Val-d’Oise - Images de presse : photos et dessins de presse Images de presse. Photos et dessins de presse, cédérom, CDDP du Val d’Oise-CRDP de l’académie de Versailles/Clemi, 2011 Ce cédérom, publié à l’occasion de la 22e Semaine de la presse et des médias dans l’école®, est un outil pour apprendre à lire la photo d’actualité et le dessin de presse, mais il va plus loin. Son objectif est de faire dialoguer les deux supports, photo et dessin, sur un thème commun d’actualité. À partir du corpus des photos choisies pour les festivals Visa pour l’image et du corpus des dessins réunis par Cartooning for Peace, 40 images, 20 photos et 20 dessins, sont reliées sur ce cédérom. Afin de vous aider à exploiter ces images en classe, chaque image est accompagnée d’une légende, de la biographie de son auteur et des contextes de parution. La version web du cédérom Téléchargeable depuis cette page (ci-contre, sur la droite), la version web comprend deux fichiers :

deux photos bidonnées dans l'express Dans L'Express "nouvelle formule" du 13 au 19 avril 2011… … quatre pages consacrées au récent rapport établi par le Haut Conseil à l'intégration. Avec deux photos, qui couvrent les deux doubles pages. Voici la première : Photo P.-Y. L'endroit où a elle a été prise est situé sur le boulevard de Belleville à Paris 20ème, au coin de la rue Ramponeau. On peut vérifier la chose grâce à cette autre photo, dénichée sur Google Street View : Or donc, comment l'image de L'Express est-elle possible ? > Cliquez sur l'image pour un gros plan < La seconde photo de la seconde double page procède du même principe : À un petit détail près, cependant : on a ajouté deux affiches pour dissimuler la manipulation : l'affiche bleue pour Bob Sinclar en haut à gauche, et celle pour Beat Up à la droite du centre, au-dessus de la tête de l'homme en ticheurte et pantalon de sport gris. Ces deux montages ne sont pas signalés comme tels dans ce dossier de quatre pages de L'Express "nouvelle formule". Abonnez-vous !

Les 1L rencontrent Guillaume Vissac - Collège et Lycée de l'Iroise Lundi 27 février, au CDI du Lycée de l’Iroise, en lien avec leur projet i-voix, les Premières L ont rencontré le poète Guillaume Vissac. Guillaume Vissac à l’Iroise 27-02-12 Guillaume Vissac est l’auteur d’un recueil numérique paru aux éditions en ligne Publie.net : le Livre des peurs primaires. A travers la publication d’articles variés et créatifs sur leur blog i-voix. les littéraires de l’Iroise parcourent ce livre particulièrement original, par ses enjeux, par son écriture, par son support de publication. Guillaume Vissac face aux 1L La rencontre a permis de consolider les liens tissés par l’auteur et ses lecteurs brestois sur le réseau social Twitter. Live Tweet de Guillaume Vissac par les 1L « J’aurais aimé participer au projet i-voix », a déclaré Guillaume Vissac rendant hommage au travail intensif et inventif mené par les Premières L qui explorent à leur façon les nouveaux territoires de la littérature.

LIMINAIRE La Grange est un site incontournable. Karl Dubost a commencé il y a dix ans un carnet en ligne, qui peu à peu se constitue en aventure originale, entre Tokyo et Montréal : traces de voyages, carnet photographique, réflexion sur les villes, les livres et la lecture, la mutation numérique et "l’opacité" du présent. « C’est en ligne sur le web, c’est ouvert, écrit François Bon dans la préface de L’Ange comme extension de soi : mais le livre numérique en produit un parcours, reprend et densifie les thèmes. Chaque lieu du voyage de langue proposé ici renvoie au site, pour restituer le texte dans sa chronologie, sa ville, ses photographies et les lectures en cours. Karl Dubost a placé les textes et images de son site en licence d’accès libre. « Au fil de mes lectures et de mes relectures, écrit Jean-François Gayrard, dans la présentation de l’ouvrage Avez-vous connu l’amour ? Les pages de ce carnet transportent mes mots. Bien souvent, la colère me gagne, car la mémoire me fait défaut.

Related: