background preloader

Blog de la communication responsable

Blog de la communication responsable
Related:  Sujets de société

Euro 2016 : quand Nike et Adidas fuient leur « responsabilité sociale » pour payer des salaires toujours plus bas Quel est le point commun entre Cristiano Ronaldo, star du Real Madrid et de la sélection nationale portugaise qui dispute l’Euro 2016 en France, et un ouvrier d’une usine textile vietnamienne ? Une marque : Nike. Le premier bénéficie d’un contrat de sponsoring avoisinant les 25 millions d’euros annuels pour arborer chaussures et maillots estampillés du célèbre logo. Le second les confectionne pour environ 170 euros mensuels [1], un revenu très inférieur au « salaire vital » nécessaire à la satisfaction des besoins fondamentaux – logement, énergie, eau potable, alimentation, habillement, santé, éducation… – d’une famille vietnamienne. Explosion des dividendes et des dépenses marketing C’est tout le paradoxe de l’industrie des équipementiers sportifs, incarnés par ses principaux acteurs, Nike, Adidas et Puma, qui pèsent ensemble plus de 70 % du marché mondial des chaussures et de vêtements de sports. Pour les ouvriers, maintenir les salaires au plus bas « Audits » et effets d’annonce

Images de mode et images de femmes : des représentations de la presse magazine féminine aux représentations d’un public féminin. — Étude d’un message médiatique : stéréotypage de genre et mascarade. Il s’agit pour nous aujourd’hui de proposer de nouvelles pistes de réflexions dans le champ des sciences de l’information et de la communication, nous nous devons donc de produire une problématisation à la mesure d’un projet de thèse de doctorat. Pour ce faire, nous partirons d’une représentation ayant cours dans la société contemporaine, concernant les médias. Plus précisément, nous nous attacherons à développer une analyse de la presse magazine féminine pour proposer une relecture de son dispositif à la lumière des connaissances apportées par les sciences sociales. La presse magazine féminine, catégorisée dans un genre répondant à des critères de construction autour de modalités de présentation et de thématiques dédiées à une figuration de la féminité, constitue donc ici notre terrain de recherches. ‘« La presse féminine développe progressivement un triptyque : informer, distraire, conseiller les femmes. »5 ’

Presse française : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016) Dernière mise à jour : décembre 2020 (v. 16.2) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne. Les titres indépendants (comme Le Canard enchaîné) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (1). Conception : Jérémie FabreDocumentation : Marie Beyer, Jérémie Fabre et Suzy GaidozAdaptation : Guillaume Barou, avec Boris Séméniako et Cécile Marin (2) Ces propriétaires n’ont cependant pas besoin de posséder une majorité d’actions au sein des groupes pour exercer leur pouvoir.

Peut-on fabriquer un téléphone équitable ?, par Emmanuel Raoul (Le Monde diplomatique, mars 2016) Avec 1,4 milliard d’appareils fabriqués en 2015 (1), le smartphone (« téléphone intelligent ») est un symbole-phare de l’économie mondialisée, résumée au dos de chaque iPhone par cette formule : « Conçu en Californie, assemblé en Chine. » Les deux marques principales, Apple (231 millions d’appareils en 2015) et son rival sud-coréen Samsung (324 millions) (2), se livrent à une concurrence acharnée. Cela se traduit par des conditions de travail déplorables dans les usines asiatiques d’assemblage, mises en lumière par plusieurs vagues de suicides chez Foxconn, l’un des principaux sous-traitants chinois. En août 2015, Samsung a été contraint de créer un fonds de 78 millions d’euros pour indemniser les employés de ses usines, chez lesquels on a décelé plus de deux cents cas de leucémie (3). Produire un téléphone portable tout en respectant les hommes et l’environnement relèverait-il donc de l’utopie, voire de la mission impossible ? « Outil de dénonciation »

Smartphones : comment ne pas payer le travail au juste prix, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, juin 2015) Libre-échange, la déferlante Marchandise emblématique de ce début de siècle, les smartphones produits par Apple tirent parti des chaînes mondiales d’approvisionnement permettant d’acheter le labeur humain au prix le plus bas, où qu’il se trouve. Cette division internationale du travail entre conception, fabrication des composants et assemblage garantit à l’entreprise une marge brute d’au moins 69 % sur le dernier modèle d’iPhone : l’appareil est vendu plus de trois fois le prix que coûte sa production. En 2015, Apple construit et commercialise quatre modèles d’iPhone (5c, 5s, 6 et 6 Plus) dont les composants varient légèrement d’un modèle à l’autre. Plusieurs fabricants peuvent être chargés de produire un même module.

Loi travail : les médias contre les libertés, par Serge Halimi & Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, juillet 2016) «La France est soumise aujourd’hui à deux menaces qui, pour être différentes, n’en mettent pas moins en péril son intégrité : Daech et la CGT. » Il faut rendre grâce à Franz-Olivier Giesbert d’avoir exprimé la vérité d’un journalisme français sous domination politique et financière. « Ce n’est qu’un début, continuons le combat contre la CGT », annonce l’éditorialiste-vedette du Point en ouverture d’un numéro sur « La vraie histoire du “mal français”. Blocages, violences, CGT, modèle social » (2 juin 2016). Du référendum sur le traité de Maastricht en 1992 à celui sur la Constitution européenne en 2005, des grèves de novembre-décembre 1995 à celles contre la « loi travail » de 2016, usagers et analystes de l’information ont pu mesurer la distorsion entre le déroulement des conflits sociaux et leur mise en scène médiatique. Les deux ailes d’un oiseau de proie La presse agit comme la caisse de résonance d’un bloc politique, mais lequel ? Caprices et coups de force des actionnaires

L'énonciation éditoriale dans les écrits d'écran gêne pour leur avancée. La perspective historique leste les bagages de cette armée en marche ; l'interrogation sur ses enjeux freine sa course. L'une gratifie (munus), l'autre entrave (impedimentum) . Dans le même temps, les recherches empiriques et théoriques se sont considérablement approfondies. En somme, l'idée qu'il existe une « fonction éditoriale 3 » sur Internet paraît faire son chemin, et avec elle une définition de cette fonction qui ne la réduit pas au métier d'éditeur, mais concerne un mode d'intervention spécifique sur l'ordre et l'image du texte. Quelques exigences En d'autres termes, une réflexion sur renonciation éditoriale doit aujourd'hui s'appuyer sur trois termes : F« écriture », l'« écran » et les « pratiques ». - L'écriture tout d'abord. 3. communication & langages - n° 145 - Septembre 2005

Quand les mots valent de l’or, par Frédéric Kaplan (Le Monde diplomatique, novembre 2011) Le succès de Google tient en deux algorithmes : l’un, qui permet de trouver des pages répondant à certains mots, l’a rendu populaire ; l’autre, qui affecte à ces mots une valeur marchande, l’a rendu riche. La première de ces méthodes de calcul, élaborée par MM. Larry Page et Sergey Brin alors qu’ils étaient encore étudiants en thèse à l’université Stanford (Californie), consistait en une nouvelle définition de la pertinence d’une page Web en réponse à une requête donnée. Alors que bien des observateurs se demandaient comment la société californienne allait pouvoir monétiser ses services, c’est l’invention d’un second algorithme qui a fait d’elle l’une des entreprises les plus riches du monde. — L’enchère sur un mot-clé. — Le calcul du score de qualité de la publicité. — Le calcul du rang. Ce jeu d’enchères est recalculé pour chaque requête de chaque utilisateur — des millions de fois par seconde ! Le marché linguistique ainsi créé par Google est déjà global et multilingue.

L'homme "numérique" ? Un homme de lecture et d'écriture !, avec Emmanuel Souchier - Université du Havre L'homme "numérique" ? Un homme de lecture et d'écriture !, avec Emmanuel Souchier L’homme du quotidien est un homme appareillé. Il vit entouré de dispositifs techniques : ordinateurs, téléphones portables, consoles de jeux… Ces dispositifs « numériques » ont pour principale particularité de « médier » ses activités. Or ces transformations présentent une caractéristique inattendue, elles révèlent de l’écriture et de la textualité.

Pédagogie Freinet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pays avec des Mouvements de l'École moderne, les associations de la Pédagogie Freinet. La pédagogie Freinet est une pédagogie originale, mise au point par Célestin Freinet, fondée sur l'expression libre des enfants ; texte libre, dessin libre, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal étudiant, etc., qui se perpétue de nos jours. La pédagogie Freinet veut bouleverser profondément l’école au bénéfice de tous les enfants et de tous les adolescents. Freinet a été instituteur, d'abord au Bar-sur-Loup (1920-1928), puis à Saint-Paul-de-Vence (1928-1935), dans l'école qu'il crée à Vence (1935), et enfin à Cannes (1946) au sein de la Coopérative de l'enseignement laïc (CEL), toujours dans le département des Alpes-Maritimes. Les techniques Freinet[modifier | modifier le code] Les techniques Freinet ont de grandes valeurs :[pas clair]: La classe-promenade (1922), « l'étude du milieu local »[modifier | modifier le code]

Related: