background preloader

Blog de la communication responsable

Blog de la communication responsable
Related:  Sujets de sociétéCommunication Responsable

Euro 2016 : quand Nike et Adidas fuient leur « responsabilité sociale » pour payer des salaires toujours plus bas Quel est le point commun entre Cristiano Ronaldo, star du Real Madrid et de la sélection nationale portugaise qui dispute l’Euro 2016 en France, et un ouvrier d’une usine textile vietnamienne ? Une marque : Nike. Le premier bénéficie d’un contrat de sponsoring avoisinant les 25 millions d’euros annuels pour arborer chaussures et maillots estampillés du célèbre logo. Le second les confectionne pour environ 170 euros mensuels [1], un revenu très inférieur au « salaire vital » nécessaire à la satisfaction des besoins fondamentaux – logement, énergie, eau potable, alimentation, habillement, santé, éducation… – d’une famille vietnamienne. Explosion des dividendes et des dépenses marketing C’est tout le paradoxe de l’industrie des équipementiers sportifs, incarnés par ses principaux acteurs, Nike, Adidas et Puma, qui pèsent ensemble plus de 70 % du marché mondial des chaussures et de vêtements de sports. Pour les ouvriers, maintenir les salaires au plus bas « Audits » et effets d’annonce

Marketing Durable Qu'est-ce que la communication responsable ? Des nouvelles attentes de la part de la société Le consommateur-citoyen est de plus en plus demandeur d'éthique et de préservation environnementale de la part des sociétés. Ainsi, 47 % des consommateurs considèrent que l'information environnementale est "très importante" pour les produits alimentaires. 13 % des français déclarent privilégier les entreprises à vocation sociale et solidaire. (Enquête Ethicity-Groupe Greenflex menée par Kantar Media TGI). La communication responsable, un engagement éthique "Communiquer responsable, c'est traduire en actes concrets les nouvelles attentes sociales et environnementales de la société, assumer sa part de responsabilité dans l'instauration et le renforcement des liens sociaux, et communiquer avec le souci d'un échange véritable..." Croire qu'il est possible de surfer sur la vague du développement durable sans un réel engagement éthique est une grave erreur. Montrez l'exemple Informez au lieu de séduire Ne vous reposez pas sur le consommateur

Images de mode et images de femmes : des représentations de la presse magazine féminine aux représentations d’un public féminin. — Étude d’un message médiatique : stéréotypage de genre et mascarade. Il s’agit pour nous aujourd’hui de proposer de nouvelles pistes de réflexions dans le champ des sciences de l’information et de la communication, nous nous devons donc de produire une problématisation à la mesure d’un projet de thèse de doctorat. Pour ce faire, nous partirons d’une représentation ayant cours dans la société contemporaine, concernant les médias. Plus précisément, nous nous attacherons à développer une analyse de la presse magazine féminine pour proposer une relecture de son dispositif à la lumière des connaissances apportées par les sciences sociales. La presse magazine féminine, catégorisée dans un genre répondant à des critères de construction autour de modalités de présentation et de thématiques dédiées à une figuration de la féminité, constitue donc ici notre terrain de recherches. ‘« La presse féminine développe progressivement un triptyque : informer, distraire, conseiller les femmes. »5 ’

Développement Durable et Communication Qui sommes-nous? Conseil, publicité, digital, édition, marketing, planning stratégique, design packaging, relations presse, relations publics... Pour nous, le respect de l'environnement et de l'humain n'est pas une contrainte mais une opportunité. Il permet de concevoir et réaliser une communication créative et responsable en harmonie avec les nouvelles tendances sociétales. Nos compétences : la communication globale (360°) avec une méthode conciliant créativité et responsabilité. Notre spécificité : un groupement de 6 enseignes comptant plus de cent collaborateurs reconnus parmi les meilleurs spécialistes de communication responsable en ligne ou papier, média ou hors média. Notre rayon d'action : Paris, Bordeaux, Toulouse, Nimes avec une présence en Franche-Comté, nous sommes proches de vous ! Communication responsable (historique) En 2008, les agences LIMITE, Eco&co, Econovateur, RendezVous RP, ICOM, INOXIA fondent le collectif des Publicitaires éco-socio-innovants. Réunion à Darwin (Bordeaux).

Presse française : qui possède quoi, par Marie Beyer & Jérémie Fabre (Le Monde diplomatique, juillet 2016) Dernière mise à jour : décembre 2018 (v. 14.1) Cette affiche prend le parti de la lisibilité plutôt que de l’exhaustivité. Y figurent des médias d’information qui « font l’opinion » et qui dépendent d’intérêts industriels ou financiers, de groupes de presse ou de l’État : • les titres de presse écrite papier à diffusion nationale de type généraliste, économique et politique ; • les titres de la presse quotidienne régionale ; • la télévision nationale (et quelques chaînes de télévision locales) ; • les canaux de radio à portée nationale ; • certains sites d’information en ligne. Les journaux départementaux, les titres indépendants (comme Le Canard enchaîné) ainsi que la presse dite alternative ne sont pas représentés (1). Conception : Jérémie FabreDocumentation : Marie Beyer et Jérémie FabreAdaptation : Guillaume Barou, avec Boris Séméniako et Cécile Marin

Goodvertising | Éthique, publicité & créativité 8ème bilan Publicité & environnement de l’ARPP | Commission Développement Durable AACC Le dernier bilan Publicité & environnement est paru en juin 2016. Pour 23 569 publicités analysées, 36 manquements ont été relevés. Gildas Bonnel, président de la commission Développement durable de l’AACC en a rédigé l’édito ci-après. « Professionnels et associations environnementales se devaient de confronter leurs points de vue sur un sujet qui dessine une ligne de front paradoxale entre écologie et publicité… L’année de la COP21, la tentation était forte pour les annonceurs de prendre la parole sur les enjeux environnementaux, leurs engagements ou les solutions que leurs entreprises ou organisations souhaitent promouvoir. En 2015, le Conseil Paritaire de la publicité s’est attelé à revisiter le texte conçu et adopté en juin 2009 au sortir du Grenelle de l’environnement. Ne boudons pas notre plaisir.

Peut-on fabriquer un téléphone équitable ?, par Emmanuel Raoul (Le Monde diplomatique, mars 2016) Avec 1,4 milliard d’appareils fabriqués en 2015 (1), le smartphone (« téléphone intelligent ») est un symbole-phare de l’économie mondialisée, résumée au dos de chaque iPhone par cette formule : « Conçu en Californie, assemblé en Chine. » Les deux marques principales, Apple (231 millions d’appareils en 2015) et son rival sud-coréen Samsung (324 millions) (2), se livrent à une concurrence acharnée. Cela se traduit par des conditions de travail déplorables dans les usines asiatiques d’assemblage, mises en lumière par plusieurs vagues de suicides chez Foxconn, l’un des principaux sous-traitants chinois. En août 2015, Samsung a été contraint de créer un fonds de 78 millions d’euros pour indemniser les employés de ses usines, chez lesquels on a décelé plus de deux cents cas de leucémie (3). Produire un téléphone portable tout en respectant les hommes et l’environnement relèverait-il donc de l’utopie, voire de la mission impossible ? « Outil de dénonciation »

Related: