background preloader

"Je n'ai plus de smartphone, j'ai tué mon compte Facebook ... et je revis !"

LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le Ce paradoxe n'est pas uniquement français. Tandis que l'équipement technologique ne cesse de se démocratiser dans le monde, l'Australienne Susan Maushart vient de publier un livre témoignage sur ses six mois sans technologie avec trois adolescents ( ). Dans la même veine a été organisée aux Etats-Unis, les 4 et 5 mars, le second ( ) imaginée par l'association Sabbath manifesto. Le Monde.fr a lancé un appel à témoignages sous la formule : . Nous avons sélectionné quelques-unes des 166 réponses qui nous sont parvenues en quelques heures. Comme beaucoup d'entre nous, je suis avec intérêt l'actualité technologique. J'ai tenu comme ça quelques semaines, puis j'ai craqué. Notre perception de la réalité est déjà impactée par les smartphones, qui introduisent une médiation dans le plus simple de nos gestes, la plus saine de nos joies. Il y a sept ans j'ai éradiqué la télé, sans état d'âme. Et je revis... (...) </b>*}

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/06/04/je-n-ai-plus-de-smartphone-j-ai-tue-mon-compte-facebook-et-je-revis_1531174_651865.html

Related:  internet responsable

Comment les lycéens utilisent-ils Internet ? Reportages pédagogiques de l’Académie de Versailles Comment les lycéens utilisent-ils internet ? A cette question, la WebTV de l’Académie de Versailles (SCEREN-CRDP de Versailles) répond avec 5 vidéos qui permettent de comprendre les pratiques technologiques et logiques d’utilisation des outils par les adolescents. Dans ces vidéos, la parole est donnée aux jeunes sous forme de témoignages. Comment enseigner les réseaux sociaux au lycée ? Par l’enquête ! Au début de l’année 2011, j’avais refusé de participer à la formation des professeurs de sciences économiques et sociales, confronté à l’introduction controversée de la question des « réseaux sociaux » dans le nouveau programme de première. Je m’étais expliqué de ce refus dans un billet sur ce blog, intitulé « Réseaux sociaux contre classes sociales », qui a été beaucoup lu et aussi beaucoup commenté. D’un côté, ma vocation et ma profession me poussaient évidemment à transmettre : après tout, j’avais enseigné cette question pendant trois ans pour la préparation à l’agrégation de sciences sociales, j’avais rédigé le cours du CNED sur le sujet, et publié à ce moment-là (en 2004) un livre consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, dont une nouvelle édition largement remaniée venait justement de paraître.

Une « panne démographique » qui vient de loin, par Michel Verrier Outre les maux que la plupart de ses voisins connaissent, l’Allemagne en subit un qui lui est propre : un déclin démographique substantiel, qui va bouleverser son avenir. De 2,03 en 1970, l’indicateur de fécondité (nombre moyen d’enfants par Allemande) est tombé à 1,56 en 1980, puis à 1,25 en 1995. Depuis, il s’est légèrement redressé : 1,31 en 2002 (1,4 à l’Ouest et 1,2 à l’Est).

Dossier Penser l'école à l'ère du numérique Nous rassemblons ici des éléments de réflexion et des propositions concernant les transformations des systèmes d'enseignement à l'ère du numérique, de l'Internet et du "multimedia". Nous pensons, comme d'autres, que l'école est profondément affectée par la nouvelle "époque numérique" dans laquelle nous sommes entrés de manière irréversible, et qu'il faut donc que l'institution scolaire s'intéresse de près aux implications - cognitives, épistémologiques, culturelles et sociales - de cette transformation et puisse ainsi se saisir activement de ce nouveau contexte au lieu de le subir. Cela suppose selon nous une approche théorique sérieuse et des propositions pratiques ambitieuses, qui doivent aller bien plus loin que les timides et naïves tentatives d'"introduction des TICE" à l'école menées jusqu'ici, tout en se tenant à distance des positions échevelées en faveur du "tout numérique" à l'école.

L'invasion du mégot April 5, 2005 by Vivien Jaboeuf The Dominion - photo: Dru Oja Jay La cigarette est non seulement néfaste pour la santé des fumeurs et de leur entourage, mais son résidu, appelé familièrement mégot, cause également de sérieux dommages dans le milieu aquatique, forestier et humain. Profondément absent des thématiques environnementales, le mégot est cependant un élément constant de la détérioration des écosystèmes et de la mise en péril de la santé et de la sécurité publique. Vie privée : le point de vue des “petits cons” Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée. Impudiques, voire exhibitionnistes, ils ne feraient plus la différence entre vie publique et vie privée. Et si, a contrario, ils ne faisaient qu’appliquer à l’internet ce que leurs grands-parents ont conquis, en terme de libertés, dans la société ? Dans “La vie privée, un problème de vieux cons ?

"T'es prof de quoi ?" Cette semaine, — Lundi : Un élève refuse de me donner sa fiche de suivi. Il s'est tellement mal tenu qu'il ne veut pas que je la remplisse... Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher « Apportez-moi deux lignes du plus honnête homme et j’y découvrirai de quoi le faire pendre. » — Louis-Benoît Picard, inspiré de cette citation attribuée au Cardinal de Richelieu : « Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent« . On entend souvent dire que « seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher ont quelque chose à cacher« , remarque « de bon sens » allègrement utilisée par ceux que ne dérangent pas -voire qui défendent- l’extension des mesures, contrôles et lois sécuritaires, et des technologies de surveillance qui leur sont associées. Il fut un temps où la peine de mort relevait elle aussi du « bon sens« , tout comme auparavant l’interdiction faite aux femmes d’aller voter, ou encore le fait que les « nègres » et « bougnoules » ne pouvaient pas avoir les mêmes droits que ceux qui les avaient colonisés.

L'accident de Marcoule révèle la faillite du modèle nucléaire français LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Philippe Colson (professeur émérite à la faculté de droit de l'université Montpellier-I, auteur de "Nucléaire sans les Français"(Maspero) et 1977) Bien que qualifié de non nucléaire – comme le disait déjà la présidente d'Areva à propos de Fukushima –, l'accident de Marcoule illustre une fois de plus les dangers liés à cette énergie. Cette fois-ci, c'est le plus ancien centre industriel nucléaire de notre pays qui est atteint.

Related: