background preloader

Communication responsable

Facebook Twitter

Eco-conception web

Quel est l’impact de nos courriels ? Guide EcoVadis optimise. Norme ISO 26000. Formations. Agences-exemples. Info. Imprimeur écologique. Outils. Définition. Acteurs. Eco-manifestation. Greenwashing. Les amis de la Terre : Le Prix Pinocchio. Les prix Pinocchio du développement durable, organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires, ont pour but d'illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises multinationales, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu'elles utilisent abondamment.

Les amis de la Terre : Le Prix Pinocchio

Depuis l'émergence au niveau international du concept de Responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSEE), notamment lors du Sommet pour la Terre de Johannesburg en 2002, ce sont les approches volontaires qui prédominent : Pacte mondial des Nations unies, principes d'Equateur des banques, principes directeur de l'OCDE, chartes éthiques, etc. Au niveau international, les multinationales profitent de vides législatifs pour mener leurs activités au détriment du respect des droits sociaux, sociétaux, ou de l'environnement dans les pays du Sud. Choisissez vos Pinocchios parmi trois catégories ! - Catégorie « Une pour tous, tout pour moi !

Les entreprises responsables sont-elles plus aimées des consommateurs? [Cet article est également publié sur la lettre professionnelle "Tendances de l'innovation sociétale".]

Les entreprises responsables sont-elles plus aimées des consommateurs?

Première à se pencher sur le lien entre responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et image, une étude statistique de CSR Hub. Elle passe au crible des millions de données d'analyse ESG et de marque (1000 entreprises, sur 5 ans), identifiant une très forte corrélation: 28% de la valeur de la marque serait liée à la RSE. Le chiffre aurait doublé en un an. Les facteurs les plus importants corrélés à cette valeur se situeraient dans la politique employeur (droits de l'homme, sécurité, assurance santé), dans le reporting RSE, le leadership éthique et les produits. L'éco-communication : une démarche responsable et engagée.

Un engagement dans une démarche RSE implique une stratégie de communication qui tend à réduire au maximum l’impact environnemental de ses actions.

L'éco-communication : une démarche responsable et engagée.

Ainsi, quelle que soit votre action de communication, publication, évènement, campagne promotionnelle, il importe de mesurer son impact sur l’environnement. La communication est le reflet de l’entreprise et doit véhiculer l’ensemble de ses valeurs. Eco-communiquer exige un meilleur ciblage des actions à mettre en œuvre et une sélection rigoureuse des supports publicitaires afin d’être en harmonie avec la RSE. L’éco-communication implique une attitude éco-responsable à tous les niveaux : il s’agit d’intégrer les critères liés aux matières premières, à la consommation d’énergie, les méthodes de fabrication, le lieu de fabrication, le mode de distribution ainsi que la valorisation du produit en fin de vie (tri sélectif, recyclage, compostage..). Innover en communication responsable. Les bonnes pratiques de la communication responsable aujourd’hui. Depuis quelques années le consommateur se soucie de son environnement et aspire à « mieux » consommer.

Les bonnes pratiques de la communication responsable aujourd’hui

Dans le même temps, l’entreprise s’efforce de répondre à cette attente et chacun a pu observer la déferlante des produits ou des services « verts ». Mais si cette aspiration du consommateur peut aider à faire évoluer certaines habitudes, la route sera longue et difficile pour intégrer demanière spontanée et durable les bonnes pratiques. Communication et développement durable : je t’aime, moi non plus La communication, ensemble d’outils et de pratiques, peut avoir un effet positif ou négatif en matière de développement durable.

Observatoire du marketing et de la communication responsable : synthèse - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels. Pour la deuxième année consécutive et à l’occasion de la 7e Université d’été de la communication pour le développement durable (10 et 11 septembre 2009) organisée par ACIDD (Association communication et information pour le développement durable), l’UDA (Union des annonceurs), l’AACC (Association des agences-conseils en communication), Syntec Conseil en Relations Publiques et l’ADEME ont présenté les résultats de l’étude sur le marketing et la communication responsables, menée par le cabinet et institut d’étude Limelight Consulting.

Observatoire du marketing et de la communication responsable : synthèse - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels

Nous vous présentons les principaux enseignements de cet observatoire, version 2009. RSE et développement durable : une vague de fond La prise en compte du développement durable par les professionnels du marketing et de la communication est une vague de fond sur laquelle la crise a peu de répercussions. Ainsi, 90% déclarent que leur entreprise a une stratégie RSE, contre 76% en 2008 (97% pour les entreprises cotées). L’interne et les clients, cibles prioritaires. Le label ConsoResponsable, le premier label de consommation durable - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels.

Par Serge-Henri Saint-Michel - Publié le 07.04.2009 | 7 commentaire(s) Le label ConsoResponsable, 1er label de consommation durable a récemment vu le jour. Interview de Didier Barut, co-créateur du label, avant son apparition dans les linéaires en septembre 2009. Quel est le principe de ce label ? Le label ConsoResponsable à pour but de distinguer les produits de grande consommation les plus « développement durable ». En pratique, pour chaque attente consommateur, nous testons un produit face à ses concurrents sur les trois critères clefs du développement durable : environnement, santé, société. Le processus se déroule en 4 étapes : 1 : sélection des industriels via une analyse des Rapports d’activités et des rapports développement durable. 2 : Analyse du produit et de son emballage par le laboratoire Eurofins, suivant des protocoles reposant par exemple sur la directive nationale nutrition santé 2006-2010 pour les produits alimentaires. 3 : Classement des produits item par item.

Association pour une communication plus responsable. Tag propre Cleancom - Cleancom France. Dessine-moi le marketing responsable. INTERNET RESPONSABLE. Blueflap.