background preloader

Ici c'est fait pour écrire

Ici c'est fait pour écrire
Ouvrir Ouvrir J’attendais que ça s’ouvre : j’avais le nez sur mon téléphone, à regarder tourner sur l’écran la roue de téléchargement des messages, à m’absorber pour … Pas perdu (pour tout le monde) Pas perdu (pour tout le monde) Passant, ou bien passante, tu passes par là, difficile de savoir où tu en es puisque seulement tu passes, toi-même tu ne sais pas très … N’en pense pas moins N’en pense pas moins De quoi on s’occupe, quelle place on occupe, voilà de quoi nous devons répondre en permanence, et nous devons en répondre bruyamment. Gagne ma langue Gagne ma langue Pile je gagne, face tu perds, allez je te fais une fleur, c’est toi qui lances la pièce La pièce regarde la bien, elle est là … Immobile Immobile Ta vie les bras croisés, à attendre et regarder. L’émotion, une question politique L’émotion, une question politique (Retour sur un atelier d’écriture au Louvre, dans le cadre du projet A Louvre ouvert, mené avec Anne Savelli, Pierre Ménard et Joachim Séné.) Coeur de cible Coeur de cible Remake

http://petiteracine.net/wordpress/

Related:  Ecrireblogs de poésielittérature numériquedocs C

TP : écrire une critique littéraire 1. Définition et description Le terme « critique » signifie : jugement portant sur une œuvre d’art (par exemple, un roman ) ou auteur de ce jugement. Une critique est donc un texte court (il excède rarement une demi page) qui présente une opinion sur une œuvre d’art, dasn notre cas, une ouvre littéraire. Ce texte comporte en général trois parties : narrative, informative et argumentative dans des proportions variables, en fonction du journal, de son intention et du public ciblé. La partie narrative, quand l'objet de la critique est un récit, présente l'histoire de façon accrocheuse (résumé de l’histoire). Cela aide le destinataire à se faire une première idée de l'œuvre.

pas rien - fibrillations La haine de. On l’a dit. Le plein de peur aussi. Et on se répond comme au bord d’un précipice, racines toutes dehors. Littérature et numérique : vers quelles écritures Dans le cadre des rencontres de l’Atelier français 1 et en partenariat avec la Société des gens de lettres (SGDL) 2, un atelier-conférence s’est tenu à la Gaîté Lyrique le 21 avril 2011 sur le thème : « Littérature et numérique : vers quelles écritures ? ». En quelques mots, qu’est-ce que la littérature « nativement » numérique ?

Ressources pour le premier degré "Terres d'Outre-mer, voyage à travers mots"Pour faire connaître aux élèves la richesse et la diversité des oeuvres d'auteurs ultramarins. SCEREN-CNDP - Éditions Bruno Doucey et OrphieDiffusé aux écoles et aux collèges en avril 2012 dans le réseau des CDDP. Trois océans en timbresUne ressource destinée aux classes élémentaires. Elle comporte un livret avec des pistes pédagogiques, des reproductions de timbres à découper, ainsi qu'une carte des collectivités d'outre-mer. Trois océans en timbres

Villa la Marelle « Laisse venir » est le titre du texte qu’Anne Savelli et Pierre Ménard ont présenté les 19 et 20 mai 2012 lors du temps fort « 48 heures chrono » de La Friche La Belle de Mai, à Marseille, à l’invitation de La Marelle. C’est par cette présentation qu’Anne Savelli a entamé sa résidence. Á cette occasion, les deux auteurs ont proposé sur Twitter un condensé de leur trajet Paris-Marseille virtuel, puis réel, fondé sur des captures de Google Street View. Depuis, Pierre Ménard a publié ce « faux live tweet », avec citations et photos, sur son site Liminaire. Il y a ajouté un extrait de son texte, accompagné de captures d’écran. Anne Savelli a fait de même sur son site Fenêtres Open Space.

lettres - visions du futur : cauchemar et utopie mis à jour le 30/11/2013 Une séquence sur le genre de la science-fiction mise en œuvre en classe de 4ème.Présentation des objectifs, du corpus, du déroulement des séances. mots clés : séquence, collège, 4ème, 3ème, science-fiction, anticipation, utopie Cette séquence vise à consolider les connaissances des élèves sur les genres narratifs en leur faisant découvrir le genre de la science-fiction.Il s'agit également de poursuivre la construction de leurs compétences de lecture pour les amener à percevoir la critique implicite que peut véhiculer un texte d'anticipation, de les amener à percevoir les enjeux du genre de la science-fiction pour réfléchir, à travers le détour par le futur, sur le temps présent.Ce parcours permet enfin de mettre en place les connaissances et repères nécessaires à un projet d'écriture : la création d'un journal du futur. Les séances avec les activités et les références des documents :

enjambées fauves Enjambées fauves ressemble à quelque chose d’une pousse de hasard. Une flambée de rouge adventice, à l’image du coquelicot qui assoit sa couleur parmi les blés, et qui, finalement, se trouve être par la simple nécessité d’autres espaces personnels venus habiter la toile. Il n’y est pas question de moi (ou très résiduellement), juste un peu de mes échappées en poésie, de sauts curieux dans l’Ailleurs ; c’est ici lieu de partages reçus et aimés, fruits de lectures et de chemins de traverse, mis en terre dans ce simple courtil, au voisinage des herbes de vent. Chaque publication est identifiée par son auteur et ses références bibliographiques, le cas échéant accompagnés de liens connexes. S’il arrive qu’une source soit incertaine et que le lecteur attardé ici en possède la clef, je le remercie d’avance de bien vouloir me mettre un mot via le formulaire de contact afin que je rectifie. 4 avril 2012

Le livre hors le livre Dans l’histoire culturelle moderne, le livre propose un monde clos, un espace à part, un univers autonome, englobant si ce n’est dévorant. L’autoréférentialité est l’un des attributs déterminants de la littérature au sens que ce terme a pris depuis Mme de Staël ([1799] 2013): est littérature ce qui vise l’écriture comme une fin autonome. Dès lors, l’intelligence de la littérature, réside dans sa réflexivité et son intertextualité. Si l’œuvre est «ouverte», au sens qu’Umberto Eco (1965) donne au terme, c’est à des questionnements ou des ambiguïtés internes au langage, non au monde car elle constitue d’abord un monde en soi. L’œuvre représente le réel, mais en lui imposant des reconfigurations dans un univers de fiction qui immerge suffisamment le lecteur pour le couper du monde ordinaire et lui offrir un savoir propre, en particulier, au roman.

Ebooks - Collection : d'ici là Littérature française TEMPS RÉEL[littérature contemporaine] [poésie] Quelques jeux littéraires I - Jeux courts 1 - Le pangramme Il s’agit d’écrire des phrases qui contiennent toutes les lettres de l’alphabet : Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume. Voyez le brick géant que j'examine près du wharf. 2 - L'acronyme Philippe REMY-WILKIN, auteur... la passion de la narration... Notez l’extraordinaire rondeur de mes chiffres ! En 1961 (le 26 février), je nais à Bruxelles alors que mes parents reviennent d’Afrique et transitent par la capitale avant de s’installer dans leur Hainaut natal. A 10 ans, je deviens à demi père (parrain) à la naissance d’un frère cadet, dont je me sens immédiatement responsable. A 20 ans, je débute une vraie vie de couple et d’adulte (avec Gisèle).

Thierry Beinstingel Autour de Franck 07 novembre 2011 00:00:00 « Franck n'est pas un personnage. Franck est quelqu'un. Né le 6 juin 1968, mort le 17 septembre 1990, il a vécu 22 ans d'une vie chaotique, en partie racontée, en partie inventée, en partie tue dans un livre qui porte son prénom. Franck

Related: