background preloader

Ici c'est fait pour écrire

Ici c'est fait pour écrire
Ouvrir Ouvrir J’attendais que ça s’ouvre : j’avais le nez sur mon téléphone, à regarder tourner sur l’écran la roue de téléchargement des messages, à m’absorber pour … Pas perdu (pour tout le monde) Pas perdu (pour tout le monde) Passant, ou bien passante, tu passes par là, difficile de savoir où tu en es puisque seulement tu passes, toi-même tu ne sais pas très … N’en pense pas moins N’en pense pas moins De quoi on s’occupe, quelle place on occupe, voilà de quoi nous devons répondre en permanence, et nous devons en répondre bruyamment. Gagne ma langue Gagne ma langue Pile je gagne, face tu perds, allez je te fais une fleur, c’est toi qui lances la pièce La pièce regarde la bien, elle est là … Immobile Immobile Ta vie les bras croisés, à attendre et regarder. L’émotion, une question politique L’émotion, une question politique (Retour sur un atelier d’écriture au Louvre, dans le cadre du projet A Louvre ouvert, mené avec Anne Savelli, Pierre Ménard et Joachim Séné.) Coeur de cible Coeur de cible Remake

http://petiteracine.net/wordpress/

Related:  Enseignement des lettres et du françaisTable ronde 1 : « Ce que l’écran change à l’écrit »littérature numériqueUn parcours d'écriture (le mien)Saloon #2 - Artistic practices & digital mediation

Les 15-30 ans, nouveau créneau littéraire qui explose Des intrigues punchy et des personnages pas cucul : les livres « cross-age » font revenir les jeunes dans les librairies mais font un peu peur aux profs et aux parents. Couvertures de livres dans le créneau « cross age » Imaginez un couple d’ados cancéreux dont l’un, Gus, est mourant alors que l’autre, Hazel Grace, est en phase terminale prolongée. 7° Colloque : écriTech Serge Bouchardon ( agrégé de Lettres modernes, chef de projet pendant six ans dans l’industrie du multimédia éducatif, est actuellement professeur à l’Université de Technologie de Compiègne et directeur du laboratoire Costech ( Son travail de recherche porte sur les écritures numériques, en particulier sur la littérature numérique. Dans le cadre du projet PRECIP ( il s’est intéressé à l’enseignement de l’écriture numérique. Dernier livre paru : La valeur heuristique de la littérature numérique, Hermann, collection « Cultures numériques », Paris, 2014. En tant qu’auteur de littérature numérique ( il s’intéresse notamment à la mise en scène de l’interactivité et au rôle du geste dans l’écriture interactive. Ses créations ont été présentées en diverses occasions en Europe (Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Norvège, Suède, Pays-Bas, Autriche…) et en Amérique (États-Unis, Canada, Mexique…).

Littérature et numérique : vers quelles écritures Dans le cadre des rencontres de l’Atelier français 1 et en partenariat avec la Société des gens de lettres (SGDL) 2, un atelier-conférence s’est tenu à la Gaîté Lyrique le 21 avril 2011 sur le thème : « Littérature et numérique : vers quelles écritures ? ». En quelques mots, qu’est-ce que la littérature « nativement » numérique ? Traque traces, une fiction Où se situe l’activité d’écrire dans ce gigantesque fatras de traces déjà laissées chaque jour et par tous ? Écrire, c’est peut-être moins la question des traces qu’on laisse que l’apprentissage à faire de cela, qui est à peine une action : laisser. Laisser, entre donner et abandonner. Laisser pour ne pas s’encombrer, laisser pour laisser à d’autre la possibilité, ou non, de s’en emparer. Laisser, mais pas abandonner, car ce qu’on laisse on peut venir le rechercher (petits cailloux, miettes contre l’égarement, meilleure protection justement, Petit Poucet le sait, contre l’abandon).

Remue.net - Cécile Portier au lycée Henri-Wallon (Aubervilliers, 93) Cécile Portier est une auteure occupée par le monde et sa transcription. Elle tient un blog, petite racine, où ses travaux en cours sont classés, principalement, en trois domaines : Compléments d’objets, qui, comme son nom l’indique, part d’objets du quotidien pour saisir « nos manières d’être au monde, d’agir dessus » ; À mains nues dont le principe est de photographier des mains d’inconnus, dans le métro, pour les faire parler d’eux-mêmes ; et Simple Appareil ®, « mise à nu d’un personnage fictif par les sismographes sociaux, fabricants de notre réel », matrice qui sera questionnée, approfondie durant cette résidence. Bibliographie Cécile Portier a publié, en 2008, Contact, au Seuil, dans la collection Déplacements, dirigée par François Bon et en 2009, Saphir Antalgos aux éditions Publie.net, dont un extrait est à lire sur remue.net. Elle a également participé à l’aventure de la revue alphabétique R de réel.

SERIES LITTERAIRES CIEPFC propose le 9 février 2010 : Le CIEPFC, Centre International d’Etude de la Philosophie Française Contemporaine, est un centre de recherches du (...) Philo Over-Blog propose le 3 février 2010 : Site très riche de Jean Tellez, fondateur des éditions GERMINA. Philopsis propose le 20 novembre 2009 : Philopsis est une revue philosophique en ligne et un centre d’édition pour les communautés enseignantes du secondaire (...) Alexis HK propose le 15 juillet 2009 : Des textes, des musiques et une voix à tomber ! J’ai entendu Alexis pour la première fois aux Francofolies 2009. Grand Angle Depuis 2012, date de l’exposition Atget au Musée Carnavalet, je garde dans mon bureau une carte postale de sa photographie « l’Eclipse », prise le 17 avril 1912, le lendemain du naufrage du Titanic. Place de la Bastille, attroupés au pied d’un lampadaire, une trentaine de personne en noir et blanc, surtout des hommes, quelques enfants, une femme, certains en blouse de travail, tous avec chapeaux, lèvent la tête dans la même direction, avec le même geste de la main droite qui protège leurs yeux d’un petit verre noirci. On dit que cette éclipse de 1912 peut être qualifiée de première « éclipse industrielle ».

master LiMés Dominique Rateau, Entrer dans les écrits par la voix d’un autre Fiche de lecture RATEAU, Dominique. « Entrer dans les écrits par la voix d’un autre », ERES : La Lettre de l’enfance et de l’adolescence, n°61, 2005/03, p. 69-74. ISSN 1146-061X Pour précisions, cette fiche de lecture n’a pas vocation de résumé universel et exhaustif ; elle correspond à une lecture subjective, à un instant I, avec les connaissances... Neil Gaiman, Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l’imagination A l’occasion d’une conférence organisée par la Reading Agency en octobre 2013, l’auteur Neil Gaiman a souhaité défendre la lecture et son utilité.

Articule Mardi 11 janvier 2 11 /01 /Jan 11:24 Il y a quelques jours j'ai eu un nouveau jouet, petite application permettant de retranscrire la parole en texte. Ca s'appelle Dragon. Traque traces, une fiction Traque traces est une fiction. Mais c'est votre vie (ou presque) Cette fiction est née d'un pari un peu fou : refaire une ville fictive sous la vraie ville. Faire vivre et évoluer tout un peuple, écrit à partir des données qui nous écrivent, nous aussi, êtres de chair. Sac de plage 2015 : Français S'informer : les textes officiels Le français au collège : Le socle commun de connaissances et de compétences : L'épreuve de français au brevet : Serge Bouchardon Professeur des Universités en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Technologie de Compiègne RechercheDomaines de recherche : écriture numérique (interactive, multimédia, collaborative), récit interactif, création numérique, littérature numériqueDirecteur du laboratoire COSTECH (Connaissance, Organisation et Systèmes TECHniques)Responsable du projet PRECIPCorrespondant de l’UTC pour les projets SHS de la Région Picardie Enseignement Auteur web : www.sergebouchardon.com Contact: serge.bouchardon@utc.fr La valeur heuristique de la littérature numérique, Hermann, janv. 2014.Présentation sur le site de l'éditeur La littérature numérique : le récit interactif, Hermès Science - Lavoisier, déc. 2009.Présentation sur le site de l'éditeur

Related: