background preloader

Le Sociographe - "travailler les articulations entre réalités sociales, pratiques professionnelles et prescriptions politiques du "travail social"(extrait des...

Le Sociographe - "travailler les articulations entre réalités sociales, pratiques professionnelles et prescriptions politiques du "travail social"(extrait des...
La revue de recherche en travail social a désormais son propre site internet ! Retrouvez les publications, les appels à auteurs, l’agenda ... sur Le Sociographe, est publiée quatre fois par an : mars, juin, sept., décembre plus un hors-série en décembre. Des instituts de travail social dont l’IRTS-LR à l’origine du projet il y a plus de 15 ans, se sont associés autour du projet du Sociographe pour promouvoir et favoriser la recherche en travail social, contribuer à travailler les articulations entre réalités sociales, pratiques professionnelles et prescriptions politiques de ce qu’on nomme le « travail social ». En période de transformations importantes, il semble nécessaire de restituer au plus près les témoignages comme ce qui fonde les réalités des individus et peut permettre de mieux adapter les pratiques professionnelles et les volontés politiques.

Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro… | . QUELLE THEORIE POUR L'ANIMATION L’expression “animation socioculturelle” n’a plus la pertinence d’hier pour désigner les situations professionnelles des animateurs d’aujourd’hui, confrontés à des systèmes d’action complexes où s’articulent et s’intriquent des paramètres interdépendants dans des registres sociaux, politiques, culturels, économiques. Cela valide encore plus la recherche d’une théorie de l’animation qui ne peut se satisfaire des constructions d’hier, désormais fragilisées. Les études portant sur le champ de l'animation professionnelle et sa constitution historique depuis le début des années 60 font le constat de l'envahissement par l'animation de secteurs sociaux et culturels de plus en plus larges, rendant parfois difficile l'identification des pratiques des animateurs. De l'entreprise au syndicalisme, des mouvements sociaux aux collectivités locales et à l'État, l'animation s'insinue, s'infiltre, a tendance à se généraliser. La capacité stratégique exige la polyvalence du généraliste capable :

Planification du plan de votre potager La première règle de base pour la planification d'un potager est la "Rotation des cultures". La définition de la "Rotation des cultures" est la suivante: La rotation est une technique qui consiste à faire se succéder sur une surface donnée des plantes aux exigentes et aux caractéristiques différentes et ce, sur le plus grand nombre d'année possible. La deuxième règle de base pour la planification d'un potager est la "Compagnonnage". La définition de la "Compagnonnage" est la suivante: L'objectif premier du compagnonnage est d'organiser la diversité dans son potager en associant entres elles les plantes amies et en éloignant les plantes ennemies, qui favoriseront une utilisation maximale de l'espace. La rotation permet de maintenir l'équilibre minérale du sol et de prévenir avec efficacité les parasites qui pourraient apporter les maladies. Comment faire ? Sur une feuille, préparer un tableau comportant plusieurs colonnes, voici mon exemple; A bientôt!

revues en sciences humaines et sociales Lettre à Jean-Marc Ayrault, membre du collectif Roosevelt Peu d’associations civiles peuvent s’honorer d’avoir dans leurs pétitionnaires un Premier ministre. Si surprenant que cela puisse paraître, Monsieur le Premier ministre, vous êtes cet homme, et nous, collectif Roosevelt, nous sommes cette heureuse association. Un bonheur n’arrivant jamais seul, Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif de la France, vous a également emboîté le pas en rejoignant Roosevelt. Le propos de cette lettre ouverte est simple : avez-vous seulement lu ce que vous avez signé ? Et si oui, pourquoi ne vous en inspirez-vous pas pour conduire votre politique ? Le collectif Roosevelt compte plus de 87 000 signataires et son diagnostic de la crise que nous traversons depuis 2008 stipule que celle-ci n’est pas une crise de l’Etat-providence et de la dépense publique, mais une crise du capitalisme dérégulé et de l’effondrement organisé des ressources publiques depuis les années Reagan.

Mensonges de notre démocratie Accessiblité Une question ? Espace personnel Recherche avancée Aucun mot recherché, veuillez saisir un terme. Fermer Accueil Consultation Mensonges de notre démocratie Pierre-Louis, Damase 1933 Informations détaillées Notice complète Titre : Mensonges de notre démocratie Auteur : Pierre-Louis, Damase Éditeur : l'auteur (Fort-au-Prince (Haïti)) Date d'édition : 1933 Contributeur : Louis, Damase Pierre Type : monographie imprimée Langue : Français Format : In-16 Format : application/pdf Droits : domaine public Identifiant : ark:/12148/bpt6k61335191 Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-PU-522 Relation : Provenance : bnf.fr Date de mise en ligne : 04/10/2010 Zoom Feuilleter en plein écran Affichage Table des matières Aller à la page de la table des matières 247 Page (Vue 7 / 250) Télécharger / Imprimer Téléchargement Contribuer Signaler une anomalie Vous souhaitez signaler une anomalie sur le document suivant :

La démocratie représentative est-elle une imposture ? (Entretien avec DLR n°2, déc. 2012) Un entretien qui résume assez bien ma thèse centrale, pour le journal de DLR ("La France Debout", n°2, nov-déc 2012) : La démocratie représentative est-elle une imposture ? Entretien avec Etienne ChouardLa France debout, n°2, nov. déc. 2012. 1) En quoi votre définition de la démocratie diffère-t-elle du sens courant ? La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. 2) Est-ce le principe même de la représentation qui est vicié ? Nous employons à contre-sens certains mots essentiels : « représentant » a deux sens en français , maître ou serviteur. On utilise le terme «suffrage universel» pour désigner des maîtres alors qu'on devrait parler du vote direct des lois par le peuple : ce faux «suffrage universel» permet aux plus riches de mettre la main sur le pouvoir politique. « Constitution », devrait être une protection : c'est en fait, aujourd'hui, une prison. 3) Quel régime permettrait d'incarner cette démocratie ?

bernard Stiegler | Lewagges La nouvelle production de Miel de Calvin est arrivée. Il y a un moment que j’ai envie d’en parler. J’avais gardé par devers moi une petite documentation ce qui explique la présence de quelques notes anciennes mais toujours actuelles. Petit rappel. Cela avait commencé en 2010. On avait mis, nous annonçait-on, les abeilles à l’abri du temple. “Les abeilles vont mal, avec un taux de mortalité qui approche de 30% selon les apiculteurs. Paradoxe de journaliste. Les abeilles et nous Les abeilles sont par leur extrême sensibilité des sentinelles de notre environnement, des lanceuses d’alerte. « chaque partie de la ruche était pleine de vice mais l’ensemble était un paradis ». A contrario, la vertu partagée ruine la ruche. Calvin et le capitalisme Il n’est pas seulement question d’abeilles et de miel mais aussi de Calvin. «… l’influence du calvinisme s’exerçait d’avantage dans la libération de l’énergie en vue de l’acquisition privée. La métaphore peut s’étendre à celle de la prédation :

Related: