background preloader

Joey Cornu Éditeur

Joey Cornu Éditeur
Related:  Écriture

80 pléonasmes à éviter ! - Un mot après l'autre J’ajouterai « c’est un peu extraordinaire » qui m’agace Mais j’ai un doute sur : Le danger potentiel : « danger » signifie qu’un péril est susceptible de survenir. Il est donc nécessairement « potentiel ». —> Sauf qu’un danger peut être certain « si je me jette du pont, je cours un danger certain ». Ils se rapprochent les uns des autres : lorsqu’on se rapproche, c’est les uns des autres, non ? Repasser une deuxième (ou seconde fois) : avec « re- », on indique déjà qu’on recommence. —-> En repassant une deuxième fois, on est passé 1 fois, puis repassé, puis repassé une 2ème fois…. donc 3 passages. Le faux prétexte : un prétexte c’est quelque chose qu’on invente, donc c’est par essence faux, non ? Caserne (ou garnison) militaire : je ne savais pas qu’il existait des garnisons civiles. —> Peut-être pour préciser que c’est différent de la caserne de pompiers (qui ne sont pas tous militaires). Dépenses somptuaires : somptuaire = relatif aux dépenses, notamment inutiles, ou luxueuses.

Cheyne Relentlessly Fun, Deceptively Educational: Reluctant Writer's Story in Four Days Writing is painful for my son. It's his Achilles heel. During the last parent-teacher conference, his teacher told me all the things I already knew. My son's writing needed work. A LOT of work. So even though it was agonizing for him (and it was a little for me too) we forged ahead. I created a story-in-four-days file folder. The question prompts page was glued to cover of the file folder and it was cut into four sections: 1) character & setting, 2) problem, 3) solution, and 4) conclusion. The lined story paper was glued to the inside of the folder, directly underneath the other page. Each day he completed a section of questions on the outside, opened the flap, and wrote three or four sentences about the details he'd just provided on the inside. This activity reminds me of the cliché, "There's only one way to eat an elephant - one bite at a time." Day 1 there was crying. Day 2 there was no crying, just whining. Day 3 there was reluctance, but no whining. Day 4 there was willingness and an end.

La Différence 30, rue Ramponeau 75020 paris tél. : 01 53 38 85 38 fax : 01 42 45 34 94 mail : contacts@ladifference.fr Fondateur Joaquim Vital (†) Président Claude Mineraud Directeur général Colette Lambrichs Administration Parcídio Gonçalves (Secrétaire général) administration.ladifference@orange.fr Anne-Sabine Romani asromani.ladifference@gmail.com Fabrication Chantal Dukers Jacques Clerc-Renaud Sonia Vital Service Communication Audrey Le Roy, chargée de communication 01 53 38 85 39 presse@ladifference.fr Diffusion Frédérique Martinie 01 53 38 85 31 delegues.ladifference@gmail.com Relations galeries d’art Elsa Carnielli elsa.ladifference@gmail.com Service des manuscrits Marie Dadez 01 53 38 85 36 30, rue Ramponeau, 75020 Paris Nous prenons connaissance de tous les manuscrits reçus par voie postale — adressés au Service des manuscrits — ou déposés lors des heures d’ouverture, s’ils sont écrits en langue française, complets, et dactylographiés ou passés au traitement de texte.

Comment diversifier les situations de dictées ? Comment faire que cet exercice incontournable devienne un support d’apprentissage et non pas une simple évaluation ? Comment faire que cet exercice incontournable devienne un support d’apprentissage ? Pour cela il s’agit déjà de se questionner sur son utilité : à quoi sert-elle ? La dictée doit être avant tout un exercice pour réfléchir sur la langue, pour étudier sa forme écrite. Elle doit amener l’élève à mobiliser des procédures, des connaissances du système de la langue, à construire des « routines » orthographiques, à procéder à des analyses. Les démarches et stratégies de relecture d’une dictée doivent être mises en avant et enseignées ; la phase explicative des corrections revêt une grande importance, dans l’installation de stratégies, la correction de chaque faute par l’élève, le retour individuel sur l’erreur font partie du temps d’apprentissage. L’exercice de la dictée est indispensables pour rendre tout entraînement de l’orthographe efficace. retour au sommaire copie du mot

Des pistes pour varier les formes de dictée au cycle 3 jeudi 31 janvier 2008 popularité : 15% Vous trouverez dans les documents joints des pistes pour varier les dictées : la dictée judo, la dictée-gages, la dictée commentée, dictée phonétique etc. Voici une autre forme de dictée : la dictée négociée Développer la curiosité des élèves et la maîtrise du langage en aidant les élèves à renforcer leurs compétences de production orthographique en mutualisant leurs connaissances et en confrontant leurs représentations du fonctionnement de la langue avec celles des autres. prendre conscience des stratégies à mettre en œuvre : argumenter, justifier, expliciter approcher intuitivement les savoirs à acquérir RESUME : Il s’agit de transformer la dictée traditionnelle, à visée évaluative, en tâche-problème, à visée d’apprentissage. Vous pouvez revoir la vidéo, les commentaires et analyses sur : Quelques pistes pour varier les moments de (...) Découvrez la dictée judo Plus de 60 textes étalonnés sur 100 points (...)

[Ecriture] Atelier d’écriture au cycle 3 Cet article compile les ateliers d’écriture pour le cycle 3 que je propose aux élèves lors des ateliers hebdomadaires. Le plus souvent possible, ces ateliers d’écriture utilisent un album comme point de départ. La lecture offerte est toujours un plaisir et permet d’engager l’écriture de façon rapide, assez instinctive et les élèves sautent les pieds joints dans chaque atelier, sans se poser trop de questions.Voici les différentes activités d’écriture : Activité avec une contrainte féconde, qui permet également d’obliger les élèves à structurer leur texte. Très utile en début d’année pour se rendre compte de la cohérence des textes que sont capables d’écrire nos élèves. Un nouvel atelier d’écriture pour le cycle 3. Les contraintes d’écriture sont imposés par un tirage de dés, ceux du jeu imagidé. A vous d’éclaircir le mystère, racontée dans le livre « Le mystère de la basquette bleue » et d’imaginer votre propre aventure.

Planificateur Bout de chou | Les cartes conceptuelles De nature, je suis une personne très organisée dans mes idées. Mon cerveau fonctionne exactement comme une carte conceptuelle. Mes idées s’organisent autour d’un concept central est les autres idées se placent ‘’naturellement’’ en réseau logique autour de lui. J’ai compris que les gens ne fonctionnent pas tous de cette manière le jour où je me suis assise avec mon mari (TDAH) pour l’aider à faire un travail universitaire. Exemple d'utilisation d'une carte conceptuelle Comme dernière situation d'écriture de l'année, mes élèves devront se projeter 20 ans dans le futur. Leur lettre devra contenir les éléments suivants : Pourquoi ils lui écrivent? Voici le texte que je leur lirai pour leur donner des idées : J'ai bien hâte de les lire ! À plus, Mme Bout de chou

CM : L'écrit-tôt (Allez, j'avais envie de m'amuser, j'ai cherché un peu et j'ai trouvé ça... pas mal non ? Du coup je pourrai faire travailler un peu les jeux de mots aux élèves... Bon, après moultes (ça s'accorde ça ?) recherches sur mes blogs préférés, je me lance, à la manière de Mallory, qui a elle-même pêché l'idée chez zazou, et dans la veine aussi de l'Univers de ma classe. Je me lance dans quoi ? Ben, dans l'écrit-tôt, ou jogging d'écriture, ou écriture quotidienne. Je vais quand même me faire une petite affiche dans le genre de celle qu'a fait lala pour les "très à secs" qui ne savent pas quoi écrire... A priori, j'opte plutôt pour l'écriture libre, ce qui ne m'empêchera pas, de temps à autre, de leur proposer un sujet imposé, ou des contraintes comme je le faisais dans "la phrase du jour" cette année (une phrase à écrire dans le cahier du jour avec des contraintes en nombre de mots, temps utilisé ou mot à inclure par exemple). Autre point important : pas de correction systématique.

Décrire un lieu. Enrichir son vocabulaire. - Valdamfi à l'école Cette séquence faite suite à la séquence "savoir écrire un portrait". L'objectif: savoir rédiger la description d'un lieu en produisant un texte d'une quinzaine de lignes, en utilisant des outils comme la grille d'aide à l'écriture et d'évaluation, la banque de mots nécessaire à la description ( verbes, adjectifs, mots de position). Séance 1: Objectif:Lire un ensemble de textes littéraires ( morceaux choisis), dégager les éléments relevant de la description de lieu. Après la lecture des textes, réaliser une relecture guidée par un questionnement: 1-Où se trouve le narrateur lorsque qu'il décrit? 2-Comment est articulée la description? 3- Nommer les éléments du lieu qui sont décrits. 4-Surligner les mots de position. 5-Surligner les verbes et les adjectifs dans le texte. A la fin de la séance, distribuer et lire la grille d'aide à l'écriture et à l'évaluation sur la description. Séance 2: Objectif:Enrichir son vocabulaire à l'aide d'une banque de mots ( verbes, adjectifs, mots de position).

Related: