background preloader

Syndrome d'épuisement professionnel

Syndrome d'épuisement professionnel
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome d’épuisement professionnel, ou burnout, combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l'activité professionnelle, et un sentiment d'échec et d'incompétence dans le travail. Le syndrome d'épuisement professionnel est considéré comme le résultat d'un stress professionnel chronique (par exemple, lié à une surcharge de travail) : l'individu, ne parvenant pas à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son énergie, sa motivation et son estime de soi décliner. En 1969, Harold.B Bradley est la première personne à désigner, dans son article « Community-based treatment for young adult offenders », un stress particulier lié au travail sous le terme de burnout. Ce terme est repris en 1974 par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger puis par la psychologue Christina Maslach en 1976 dans leurs études des manifestations d’usure professionnelle. — Herbert J. Définitions[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27%C3%A9puisement_professionnel

Related:  maladies professionnelles enseignantsSommeil, insomnies, narcolepsie & cieBurn out, épuisement professionnella Conscience, le monde et les dimensionsgestion du stress

L'enseignant et la craie Une alliée quotidienne de l’enseignant, c’est la craie. Cette dernière est utilisée par celui-ci depuis fort longtemps au point qu’entre les deux, c’est un véritable mariage. Certains peuvent se demander, à raison, ce qu’il y aurait de nouveau sous les cieux pour qu’on veuille remettre en question une relation aussi lointaine. Qu’est-ce qui peut bien fonder une telle interrogation ?

Les gens intelligents se couchent tard Selon une récente étude, le timing du sommeil reflète l’intelligence: les personnes avec des QI (quotients d’intelligence) plus élevés tendent à être plus actifs la nuit et à se coucher plus tard, tandis que ceux avec des QI plus bas tendent à se coucher plus tôt. Le manque de sommeil peut entraîner l’obésité, l’hypertension et de manière générale réduire l’espérance de vie. La somnolence réduit quant à elle la performance mentale, et est à l’origine de nombreux accident de la route par exemple. Mais les horaires du sommeil font partie des sujets qui font débat depuis quelques années, plus particulièrement la corrélation entre le moment du sommeil (plutôt le matin ou plutôt le soir) et l’intelligence, écrit le scientifique Robert Alison dans un article du Winnipeg Free Press qui fait un tour d’horizon des nombreuses publications scientifiques dédiées au sujet.

Épuisement professionnel (burnout) L’épuisement professionnel est surtout connu sous l’appellation anglaise burnout. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail »1. C’est en 1969 que le terme burnout a été utilisé pour la première fois. Il a fait l’objet de nombreuses définitions depuis. Une nouvelle conscience Et si vous oubliez tout ce que vous pensiez savoir des lois qui régissent le vivant ? XVIIe siècle, Newton décrit le monde comme un ensemble d’objets mécaniques et délimités, Descartes réduit le réel à ce qui est observable et mesurable – l’homme y compris. Emerge alors en Occident la représentation d’un univers fragmenté, déterministe, quantifiable. Tout devient maîtrisable, exploitable, consommable. Au nom de quoi faire voler en éclat ces conceptions ? De la science elle-même.

Mécanismes du stress au travail Que se passe-t-il face à une situation de travail stressante ? Quels sont les mécanismes physiologiques et psychologiques à l’œuvre ? Dans tous les cas, quand le stress s’installe dans la durée, notre capacité à réagir s’altère et notre organisme s’épuise. Le stress est un phénomène d’adaptation du corps qui nous permet de réagir à notre environnement. Notre organisme répond à un contexte stressant par une réaction en 3 phases (alarme, résistance, épuisement). C’est le syndrome général d’adaptation découvert en 1935, par Hans Selye.

Comment protéger et préserver sa voix ? Si cer­tains ensei­gnants n'auront jamais de dif­fi­cul­tés, d'autres devront s'entraîner plu­sieurs années pour déve­lop­per leur résis­tance, leur effi­ca­cité et leurs per­for­mances vocales. Voici quelques conseils et outils pour écono­mi­ser sa voix et éviter laryn­gite, enroue­ment voire aphonie. Flickr/laurent.breillat « Les jeunes ins­ti­tu­teurs ne savent pas prendre soin de leur prin­ci­pal outil de tra­vail, constate Linda Bsiri, for­ma­trice en voix et auteure d'un guide de la voix pour les ensei­gnants (1). depression et sommeil Chez l'homme, la privation de sommeil a un fort effet antidépresseur. Les neurones sérotoninergiques sont, en effet, très actifs à l'éveil. Mais, contrairement aux effets des antidépresseurs ISRS, l'effet de la privation de sommeil est immédiat.

La crise multiplie les «burn out» de cadres Dernièrement on m’a raconté l’histoire d’un collègue victime d’une hémorragie cérébrale. Hospitalisé dans un état grave, ses jours sont en danger. Il faut savoir que ce genre d’accident laisse peu de place à l’optimisme, comme le montre l’exemple terrifiant de Jean-Paul Belmondo. Quel rapport avec le travail ? Sylvie Déthiollaz et Claude Charles Fourier Sylvie Déthiollaz (docteur en biologie moléculaire) a créé Noêsis (Centre d'étude et de recherche noétique, à Genève), qu'elle anime avec Claude Charles Fourier (psychothérapeute). Ils y reçoivent de nombreuses personnes ayant vécu des états modifiés de concience et notamment des expérienceurs. Ils donnent aussi des conférences. ouvrage : États modifiés de conscience 2011 (éd. Favre) Entretien (Revue de l'au-delà N° 157 - mai 2011)

Stress Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] L'idée du concept de stress et de syndrome général d'adaptation lui est venue en 1925 alors qu'il étudiait la médecine à l'Université de Prague[1]. Par la suite il a développé le concept de Eustress. Le malaise des enseignants du premier degré 1 Basco L.“L’“évolution de la volonté d’enseigner dans le premier degré. Etude de représentations.” T (...) Une nuit blanche accroît notre attrait pour les aliments gras et sucrés › Santé Une nuit blanche a pour effet d'altérer certaines de nos fonctions cérébrales, ce qui augmente notre attrait pour les aliments gras et sucrés. Crédits : Domaine public Après une nuit blanche, nous avons tendance à préférer des aliments gras et sucrés. En cause l'altération de certaines de nos fonctions cérébrales, provoquée par la privation de sommeil.

France : Un professeur sur six en «burn-out» Une étude révèle que 17% des professeurs sont victimes d'épuisement, contre 11% dans les autres professions. Les jeunes en dessous de 30 ans sont les plus exposés. Le ministère de l'Education conteste la fiabilité statistique du rapport. Les professeurs de collèges et lycées sont 17% à être touchés par le «burn-out», ce phénomène d'épuisement physique, mental et émotionnel, contre 11% dans les autres professions, révèle une étude de deux spécialistes publiée dans Le Monde daté de jeudi. «Près de 30% des enseignants interrogés ont dit songer, souvent, à quitter le métier», explique Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l'Education nationale et coauteur de cette enquête réalisée auprès de 2100 personnels de 400 établissements. «Les différences entre les sexes et entre les établissements -en zone urbaine, en zone rurale, en ZEP...- sont moins déterminantes que le facteur âge.

Vers une théorie intégrale du tout ? Les mystiques et les sages savent depuis longtemps qu'il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l'information. De récentes découvertes scientifiques indiquent que celui-ci pourrait être réel... Que les théories scientifiques aient ou non un sens sur le plan humain, il est clair qu'elles ne sont pas éternelles.

Related:  Gestiongérer son temps et son stressDefinitions & Diagnostics