background preloader

Institut National du Sommeil et de la Vigilance

Institut National du Sommeil et de la Vigilance
Le sommeil de A à Z Le sommeil est un état dans lequel nous passons environ le tiers de notre vie. Il fait partie des fonctions vitales de l’organisme comme la respiration, la digestion ou l’immunité. Le sommeil est un comportement spontané et réversible caractérisé par des périodes récurrentes de : – diminution de l’activité motrice – augmentation des seuils de réponse sensorielle – facilitation de la mémorisation – discontinuité de l’activité mentale Au niveau du cerveau, pendant le sommeil lent, l’activité se ralentit de plus en plus au fur et à mesure que le sommeil s’approfondit et que le dormeur passe du stade N1 au stade N3. Au niveau du corps, il en est de même avec une diminution progressive des principales fonctions de base de l’organisme : le pouls et la respiration se ralentissent, la tension artérielle, le tonus musculaire, la température corporelle baissent. La structure du sommeil n’est connue que depuis une dizaine d’années. D’après William Dement. SPÉCIAL PARENTS !

http://www.institut-sommeil-vigilance.org/tout-savoir-sur-le-sommeil

Related:  SANTE

L'activité physique adaptée, "le" médicament du XXIe siècle Des activités adaptées « Rares sont les personnes âgées qui franchissent la porte d'une salle de sport », constate Jérémy Lorie. Pourtant elles ont tout autant, si pas plus, besoin d'exercer une activité physique régulière. Centre du sommeil et de la Vigilance Médicale L’équipe médicale est pluridisciplinaire est coordonnée par le Pr Damien LEGER et comprend 22 médecins du sommeil, 3 chercheurs, 1 interne et 3 externes avec des spécialités variées : Neurologie et NeurophysiologiePneumologie et ORLPsychiatrieMédecins du travailMédecine du Sport

Sommeil et travail : constat sur les troubles sommeil, statistiques L’insomnie est le plus fréquent des troubles du sommeil. L’insomnie recouvre les difficultés d’endormissement, les réveils nocturnes fréquents ou un réveil trop précoce sans possibilité de se rendormir, ou encore un sommeil non récupérateur. Ces troubles sont source de souffrance et de répercussions sur le fonctionnement diurne (fatigue, baisse d’attention, de concentration ou de mémoire, irritabilité, etc.) propres à l’individu. Trouble du sommeil et travail : relations étroites entre somnolence et efficacité Les troubles du sommeil ont des conséquences sur la vigilance diurne : ils diminuent les capacités cognitives (concentration, mémorisation, compréhension, etc.) et la productivité, perturbent le comportement social (difficultés relationnelles, troubles de l’humeur, conflits, etc.), et augmentent le risque d’erreurs, d’accidents du travail et d’absentéisme.

Rythmes scolaires et rythmes biologiques : ce que l'on sait de la journée d'un enfant ÉDUCATION - Nous ne sommes pas des super héros. Comme tous les êtres vivants, de l'organisme unicellulaire au plus gros des mammifères en passant par les plantes, nous sommes soumis aux variations de notre environnement. En fonction de la lumière, de la température extérieure, des variations saisonnières, mais aussi de notre code génétique, des horaires de nos repas et, entre autres, de nos phases de repos, notre corps ne réagit pas de la même façon.

Le Planning et la contraception Entre contrainte et liberté Pour des générations de femmes et de couples, l’accès à une contraception fiable a signifié liberté, plaisir et autonomie. Pourtant, malgré un accès facilité, la contraception peut être vécue comme une contrainte à laquelle il est difficile de se plier. La contraception est encore trop souvent réduite à une approche médicalisée et normative laissant peu de place à une réelle liberté.

Zorgpad ADHD A ce stade, veillez à ne pas parler trop vite de TDA/H. Utilisez de préférence des termes qui décrivent les difficultés tels que : « difficultés d’attention », agitation et/ou impulsivité. Beaucoup d’enfants et d’adolescents peuvent présenter de temps en temps de l’inattention ou de l’agitation. On ne doit penser au TDA/H que si les comportements sont suffisamment inquiétants. Dans cette étape, vous trouverez toutes les informations qui peuvent vous aider à détecter un TDA/H. Dans la rubrique Pourquoi détecter un TDAH? Test de typologie - Sommeil et médecine générale Une enquête pour vous aider à évaluer les caractéristiques de votre sommeil. - Êtes-vous court ou long dormeur, du matin ou du soir, souple ou rigide? - Êtes-vous dans la moyenne partout?

388 - Éduquer au sommeil - A quoi sert le sommeil ? À quoi sert le sommeil ? Si l'on pose cette question, il est étonnant de constater la similarité des réponses, que l'on ait 7 ou 77 ans : se détendre, se reposer, rêver, être en forme. Les plus jeunes ajoutent : grandir ou éviter d'avoir des maladies. Pour les croyances primitives, les rêves étaient envoyés à dessein au rêveur pour lui annoncer l'avenir. Les écrans, le cerveau… et l’enfant Cette séance porte sur l’importance du sommeil, notamment pour le bien-être et l’apprentissage. Les enfants prennent conscience de la nécessité de protéger le sommeil et en comprennent les raisons. Une semaine avant la séance : question initiale et préparation

Portail Santé Tabac Mentions légales Informations éditeurs : Le site www.portailsantejeunes est géré par l’Inpes. Directrice de la publication : Thanh LE LUONG Institut National de Prévention et d’Education à la Santé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex Téléphone : 01 49 33 22 22 Télécopie : 01 49 33 33 90 Site Internet : www.inpes.sante.fr La conception éditoriale, le suivi, la maintenance technique et les mises à jour du site sont assurées par le webmestre webmaster@inpes.sante.fr Hébergement : L’hébergement de ce site est assuré par la société CLARANET. Fédération Française de Neurologie Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral (AVC) ? Les AVC sont les urgences neurologiques les plus fréquentes et souvent les plus graves. Un AVC, ou « attaque cérébrale » est un événement aigu dû soit à l’oblitération d’un vaisseau sanguin (une artère le plus souvent, on parle alors d'infarctus cérébral), soit, plus rarement, à une hémorragie cérébrale ou méningée. Les infarctus cérébraux et les accidents ischémiques transitoires (AIT) forment plus de 80 % des AVC. Le cerveau ne dispose d’aucune réserve énergétique.

VIDEO 2 Chronobiologie Pour une même intensité lumineuse perçue, la lumière bleue LED active 70 fois plus les récepteurs photosensibles non visuels de la rétine que la lumière blanche d’une lampe fluorescente de même intensité. Elle génère donc le message d’une exposition massive à la lumière, directement transmis aux noyaux suprachiasmatiques. Cette lumière bleue est émise en particulier par les écrans LED des ordinateurs, des téléviseurs ou encore des téléphones mobiles. S’exposer en excès à ce type d’écran, notamment le soir, provoque une baisse de somnolence, un regain de vigilance et retarde l’endormissement avec une dette de sommeil si l’heure de lever ne peut être retardée. Des études attestent de l’impact négatif de l’utilisation importante de ces écrans le soir sur le sommeil des enfants et des adolescents : une utilisation intensive est en moyenne associée à une heure trente de sommeil en moins par rapport aux faibles utilisateurs, et avec un risque accru de troubles de l’humeur et d’échec scolaire.

Et si on faisait la sieste au travail (pour mieux travailler, hein) ? Un employé de Google fait une sieste, à Mountain View, en Californie, le 3 mars 2008 (Erin Siegal/Reuters). Lutter contre le sommeil est un combat difficile. Souvent, perdu d’avance. Quand les paupières s’alourdissent, que les bâillements s’enchaînent, difficile de résister. Le problème c’est que ce besoin physiologique se manifeste sept jours sur sept. Et plus particulièrement après le déjeuner, à l’heure où il faut retourner travailler.

Related:  Session 1 er maiOFIISommeil (intro)blackiblood