background preloader

Système médiatique

http://reversus.fr/

Jean-Luc Mélenchon : "le cadre a chan C’est toujours un plaisir de participer aux entretiens auxquels nous convie Jacques Rosselin de Vendredi. Parce que c’est une bonne occasion de retrouver des copains blogueurs, mais surtout parce que c’est la possibilité d’interroger des politiques. Mercredi dernier, c’est Jean-Luc Mélenchon qui acceptait de nous rencontrer. Et qui nous a consacré du temps, près de deux heures trente. Ce fut un régal d’entendre s’exprimer sans détours un homme d’esprit, notre blogueur politique préféré puisque nous lui avons décerné le Nicolas d’or en 2009.

Hidalgo (PS) publie une photo de Pécresse end Vite Dit Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Si la Grèce partait… “Sortie”. Panneau sur l'île grecque de Samos. La sortie d'Athènes de l'UE entraînerait un nouveau bouleversement géopolitique dans les Balkans, prévient l'universitaire Georges Prévélakis. Grippe : oui, les laboratoires seront bien indemnisés un tag de piqure Contrairement à ce qu’a affirmé Roselyne Bachelot sur RTL mardi matin, il y aura sans aucun doute des indemnités à verser aux laboratoires pour la résiliation unilatérale de 50 millions de doses de vaccins anti-grippe A. Selon nos informations, des négociations sont déjà engagées entre l’EPRUS (la grande pharmacie de l’Etat) et les trois laboratoires concernés (Sanofi-Pasteur, GSK et Novartis).L’économie réalisée pour l’Etat ne sera donc pas de 350 millions d’euros comme affirmé sur TF1 lundi : il faudra y retrancher les indemnités, qui pourraient s’élever à au moins 10% de cette somme.

Retour du libéralisme ? Pas besoin de dire où l'argent est allé (Flickr - AdamT4 - cc) Du même auteur Dans les années 70, on disait : « Au-dessus de 500 000 chômeurs, la France explose. » Dans les années 2000, l’adage devint : « Au-dessus de 1 000 milliards de dettes, la France implose. » Dans les deux cas, nous avons largement dépassé le cap, et la France est toujours là. "S'opposer de manière utile et constructive" Certains ont encore du mal à voir des évidences qui s'imposent depuis déjà dix ans : Si le Parti socialiste peine à faire rêver c'est par son manque de hargne, dans sa représentation la plus visible, à défendre les valeurs de gauche. C'est sur ce constat, et parce que de la hargne il en a, que dans la foulée du vote des motions du congrès de Reims, Jean-Luc Melenchon claquait enfin la porte du PS où il vivait "tranquillement comme spécimen de gauche, dernier marxiste" pour se "jeter dans le vide avec des communistes" et créer le parti de gauche visant rien de moins que la refonte du socialisme. A l'initiative du journal Vendredi et accompagné des blogueurs vogelsong, Ronald d'Intox2007, Laure Leforestier, Guillaume d'Owni.frRichardtrois, mancioday, dedalus, j'ai rencontré la semaine dernière un Jean-Luc Mélenchon balançant de la révolte au scepticisme mais dont rien n'ébranle les convictions. JLM : "- Qui divise la gauche ? JLM : "- Vous avez vu ce qu’était le PS dans les années 70 ?

Flamberge - Montereau » Tentat’Yves judiciaire à Montereau ! Rappel : Yves JEGO, alors Député-Maire de Montereau et porte-parole de l’UMP a porté plainte contre moi et mon blog pour diffamations et injure. Exposé des faits : Compte-rendu de l’audience : A lire : A lire : Comment en sommes-nous arrivés là Samedi 14 janvier 2012 6 14 /01 /Jan /2012 20:12 C'est la question que se posait le roi Théoden dans l’œuvre de Tolkien et adapté au cinéma par Peter Jackson "Les deux tours". Le roi se posait cette question alors qu'une immense armée était prête à déferler sur son peuple frêle et mal armé pour la bataille. Face à une fatalité, la lucidité revient et l'on se demande quels évènements ont alors pu conduire à un tel désastre.

Critiquer Roselyne Bachelot est trop facile - Roselyne Bachelot à l'Elysée le 5 janvier 2010, REUTERS/Philippe Wojazer - La ministre de la santé est très critiquée depuis le début et aujourd'hui, ceux qui la critiquent peuvent affirmer qu'ils avaient raison... depuis le début. Et c'est vrai. C'est donc le moment de défendre la ministre. Enfin la défendre... Disons plutôt que c'est le moment d'essayer de se mettre à sa place.

La dette au cœur des préoccupations de 72 % des Français pensent que la crise «ne justifie pas» de reporter l'effort de réduction de la dette. Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie. Contrairement à ce qui s'observait il y a quelques années, les Français ne restent plus de marbre devant le sujet de la dette. Bien conscients désormais qu'il s'agit de l'avenir des générations futures, ils placent les questions de finances publiques au cœur de leurs préoccupations, au même titre que le chômage, la santé ou l'avenir des retraites.

A l'assaut des Médias J.L. Mélenchon est un bon client des médias. Gouaille, finesse, esclandres, sa présence sur un plateau promet du sang, des cris et du spectacle. Il porte cependant un jugement lucide sur la comédie qu’il doit jouer à chaque passage dans le grand barnum journalistique. Ancien plumitif de la presse régionale, il déconstruit les us, travers du métier qui selon lui révèle une perversion profonde du monde contemporain.

Mon alter égoût « Moi je, je trouve que Aujourd’hui, je voudrais vous présenter mon nouveau nouvel ami, avec qui j’adore débattre sur Twitter, mon alter égoût. Vous le connaissez sans doute, mais ne saviez pas qu’il était si facilement accessible. Il s’appelle Yves Jégo, et était Secrétaire d’Etat aux Colonies à l’Outre Mer, poste dont il a sauté après la grande crise en Guadeloupe pour redevenir député de Seine-et-Marne (vous savez, ce grand département qui s’est trompé de région et prétend être en Ile-de-France alors qu’il est de toute évidence en province – la sale remarque parisianiste, check). Yves Jégo est aussi candidat aux régionales (en Ile-de-France donc) sur la liste de la souriante Valérie Pécresse.

Exact :) Yves Jégo ça reste un bon client by reversus May 2

J'avais fait une capture d'écran de sa réaction et son RT concernant la tempête, donc celui-là sauvé... by nperchat May 1

Mais LOL! J'avais vu passer l'histoire, mais difficile de retrouver les recoupements, ils effacent leurs tweets (Estrosi aussi) by nperchat May 1

Les commentaires s'effacent, mais les écrits restent... :) by mathieul. Apr 28

Tu vois l'intérêt de pouvoir éditer et éffacer les commentaires. Ca évite le ridicule :) by reversus Apr 28

Un avis absolument objectif... by mathieul. Apr 28

Oui c'est sûr mais en attendant l'objectif c'est que l'union monétaire ne vole pas en éclats. by reversus Feb 17

mouais....c'est rejeter toute la faute sur la Grèce, sans remettre en cause à aucun moment le système qui a permis cet état de fait...certes, lémarchés sont rassurés, mais il convient d'aller plus loin ! La fièvre retombe (pour l'instant), attaquons-nous aux causes et ne nous contentons pas de traiter les symptomes ! by laetsgo Feb 17

Related:  LOLAlain Lambert : sénateur 2.0Blogs participantsblogs d'analystes politiquesLes mesures décidées...et leur impactPolitique économiquemelenchon et les mediablogs8.3.1. News for Citizenship