background preloader

Apocalypse now ?

Retour du libéralisme ? Pas besoin de dire où l'argent est allé (Flickr - AdamT4 - cc) Du même auteur Dans les années 70, on disait : « Au-dessus de 500 000 chômeurs, la France explose. » Dans les années 2000, l’adage devint : « Au-dessus de 1 000 milliards de dettes, la France implose. » Dans les deux cas, nous avons largement dépassé le cap, et la France est toujours là. BPI France – Le relais. Disons-le tout de suite : il ne sert à rien de pleurer sur le lait renversé.

Entre lol et insécurité Cordon de CRS, piétinement, fouille, portique de sécurité : T'es déjà dans l'ambiance devant l'entrée de La Mutalité. Un couple âgé s'en va agacé. LE VIEUX MONSIEUR" - Elle aura pas mon bulletin dimanche, j'en ai marre d'attendre !" Notre duo de blogueurs n'a pas ménagé ses efforts pour satisfaire sa curiosité et s'imprégner de l'ambiance du rassemblement parisien "de la dernière chance" pour Valérie Pécresse, candidate dimanche à la présidence de la région Ile-de-France. Entrée dans la salle moite et blindée de la Mutualité : 1500 personnes, retraité(e)s, costards cravates, jeunes cadres Do you speak Wall Street english et ilots de Jeunes pops reconnaissables à leur indéfectible gaieté. Le meeting est déjà bien entamé. Grand meeting gouvernemental pour l'insécurité. Le meeting a deux buts : Mobiliser les abstentionnistes de droite et récupérer les électeurs d'extrême-droite. Emporté dans son élan : J'apprends le lendemain matin que Fillon a annoncé la mort d'un policier toujours en vie.

Pensées d'outre-politique Tribune - Euro : la violence des oligarques contre les peuples, Tribune - Euro : la violence des oligarques contre les peuples, par Bertrand Renouvin « Depuis le début de la grande crise, rien n’a été fait pour empêcher les financiers de spéculer », et pire encore, c’est aujourd’hui « avec l’argent versé par les Etats pour les renflouer que les mêmes spéculateurs s’en prennent aux Etats » constate Bertrand Renouvin, qui dénonce un « scandale majeur » : les peuples « vont payer la facture. Ils vont même payer toutes les factures : celle de la spéculation financière, celle du libre-échange, principale cause de la crise, celle du traité de Lisbonne, qui interdit l’aide de la Banque centrale européenne aux Etats, celle de la confusion croissante des organes de l’Union européenne. » Par Bertrand Renouvin, 12 février 2010 Face à la crise de la monnaie unique, les oligarques de tous les pays concernés, leurs experts et les chroniqueurs accrédités de la presse écrite et radiotélévisée ont tous tenu le même discours et lancé les mêmes mots d’ordre.

Kilucru.fr, le blog des économies faciles et bons plans famille La dette au cœur des préoccupations de 72 % des Français pensent que la crise «ne justifie pas» de reporter l'effort de réduction de la dette. Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie. Contrairement à ce qui s'observait il y a quelques années, les Français ne restent plus de marbre devant le sujet de la dette. Bien conscients désormais qu'il s'agit de l'avenir des générations futures, ils placent les questions de finances publiques au cœur de leurs préoccupations, au même titre que le chômage, la santé ou l'avenir des retraites. Les trois quarts des Français se disent ainsi «inquiets» de l'évolution des déficits et de la dette de l'État, selon un sondage Ifop réalisé pour la Fondation pour l'innovation politique, que Le Figaro publie en avant-première. Signe qu'ils estiment que le problème doit être rapidement pris à bras-le-corps par le gouvernement, 72 % des Français pensent que la crise «ne justifie pas» de reporter l'effort de réduction de la dette. «Une dimension morale» » La France vole vers un endettement record

Yves Jégo: En l'honneur de la délégat... le blog de polluxe Ces Grecs qui font bander Nicolas Ce matin j’avais envie de parler de ce qui se passe Grèce. Sauf que pour tout vous dire je n’y pige pas grand-chose. Enfin, je pourrais si je m’en donnais la peine, mais pour ça il faudrait que je potasse un peu… Et je n’ai pas envie. Mais est-ce que cela va m’arrêter pour autant ? Que nenni fidèle lectorat ! J’ai la faiblesse de croire (ou l’orgueil, c’est vous qui voyez) qu’un regard candide sur les choses est aussi une source d’information. D’après ce que j’ai compris, à partir de ce que j’ai entendu, la Grèce est en faillite. Sauf que ces cons de grecs, je parle des péquenots de base, ils ne comprennent pas qu’on ne veut que leur bien et ils défilent dans les rues pour dire qu’ils ne sont pas d’accord. Voilà, on en est là. Bon déjà, on peut se demander comment ça se fait qu’un pays soit en faillite… C’est vrai quoi, un pays ce n’est pas une entreprise ! Oh mais que j’suis con ! Doux Jésus, j’imagine déjà la trique qui doit lui venir à notre Nain National ! Oh oui !

Tutorial : Comment remporter un débat sur Internet avec des techniques de blaireau Internet c'est un peu le repère des gros débats moisis, le royaume des duels « les possesseurs de PC ont il un plus gros zizi que les possesseurs de Mac » et autres trolls à base de « Linux ça rox trop du boudin alors que Windaube si ça rox du pâté de foie c'est un miracle ! ». Si encore ces débats apportaient quelque chose ça ne serait pas trop grave mais il n'y a rien a faire, 99,9 % de ceux ayant lieu dans les mailles de l'Intraweb sont voués à dégénérer à un moment ou un autre en un vieux dialogue tellement sourd que même des boules quiès font plus de bruit ! Cependant bien foirer un débat n'est pas chose facile, il faut de vrais techniques moisis que seuls les plus grands blaireaux du net maitrisent parfaitement. Comment remporter un débat sur internet ? La réponse est simple : Simple ! Choisir son débat Pour optimiser les chances de participer à un débat bien sanglant choisissez des sujets ultra sensibles comme par exemple « Internet est il le démon incarné ? Entrée en scène

L'État s'attaque à la réduction des dé Nicolas Sarkozy réunit ce jeudi matin à l'Élysée tous les acteurs de la dépense publique. Objectif : réfléchir aux moyens de remettre les finances de la France à flot. Jusqu'à présent, la conférence nationale des finances publiques - la dernière date de mai 2008 - s'était toujours tenue à Bercy. Pour lui donner plus de solennité, et montrer que le gouvernement entend désormais se saisir du sujet à bras-le-corps au plus haut niveau, Nicolas Sarkozy a décidé cette fois-ci de s'en occuper personnellement. Représentants de l'État, des collectivités locales et de la Sécurité sociale se retrouvent ce matin à huis clos à l'Élysée pour «discuter de la méthode et du calendrier pour rétablir l'équilibre des finances publiques». Maintenant que le pire de la crise est passé - une période marquée par un assèchement des recettes fiscales et une hausse des dépenses publiques pour stimuler la conjoncture -, il faut s'atteler à redresser la situation. » La dette au cœur des préoccupations des Français

Yves Jégo: Sondage en 1 heure plus de...

J'avais fait une capture d'écran de sa réaction et son RT concernant la tempête, donc celui-là sauvé... by nperchat May 1

Mais LOL! J'avais vu passer l'histoire, mais difficile de retrouver les recoupements, ils effacent leurs tweets (Estrosi aussi) by nperchat May 1

Les commentaires s'effacent, mais les écrits restent... :) by mathieul. Apr 28

Un avis absolument objectif... by mathieul. Apr 28

mouais....c'est rejeter toute la faute sur la Grèce, sans remettre en cause à aucun moment le système qui a permis cet état de fait...certes, lémarchés sont rassurés, mais il convient d'aller plus loin ! La fièvre retombe (pour l'instant), attaquons-nous aux causes et ne nous contentons pas de traiter les symptomes ! by laetsgo Feb 17

Related:  Blogs favoris d'autres obédiencesAutres blogs politiquesBlogsles blogsBlogs politiquesBlogothèqueBlogs Politique 2Web 2.0 - politique8.3.1. News for CitizenshipblogosphereProjet community free wordsmade in webTeamOutrages à la presse?