background preloader

The Brussels Business

http://www.youtube.com/watch?v=grU9pcUNoZo

Related:  système politiqueLobbies au PE / CE

L'opinion publique n'existe pas L’« opinion publique » qui est manifestée dans les premières pages de journaux sous la forme de pourcentages (60 % des Français sont favorables à...), cette opinion publique est un pur et simple dont la fonction est de dissimuler que l’état de l’opinion à un moment donné du temps est un système de forces, de tensions et qu’il n’est rien de plus inadéquat pour représenter l’état de l’opinion qu’un pourcentage. Ayant dit au commencement ce que je voulais dire à la fin, je vais essayer d’indiquer très rapidement quelles sont les opérations par lesquelles on produit cet . La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. En fait, il y a plusieurs principes à partir desquels on peut engendrer une réponse.

La vidéo de la conférence de presse de José Bové dénonçant l’influence des lobbies du tabac sur la commission européenne Mercredi 9 janvier, l’eurodéputé José Bové et son collègue belge Bart Staes, ont demandé la mise en place d’une commission temporaire sur les règles d’éthique et de transparence de la Commission européenne et sur le rôle de son président, José Manuel Barroso. Pour les écologistes, l’affaire John Dalli démontre une trop grande complaisance à l’égard du puissant lobby du tabac, au détriment de l’intérêt général. Vidéo. Video du Parlement européen

L’Élysée couvre les gaz de schiste Le gaz de schiste n'est pas banni par Sarkozy. Derrière les trois permis abrogés par l'Élysée, à grand renfort de communication, 61 autres permis permettent de recueillir des gaz de schiste. Des entreprises peu inquiétées par les récentes déclarations. 2012, année fantastique pour les banksters 2012 se termine sur un record inédit : pas un seul membre de la grande famille du crime financier international – exception faite de Madoff - ne passera le réveillon en prison… Du jamais vu depuis la Grande Dépression des années 30. Les organes de contrôle et de sanction de la criminalité financière jettent l’éponge les uns après les autres. De manière plus ou moins subtile, partout la puissance publique renonce à appliquer la loi dès lors qu’il s’agit des méfaits commis par ceux qui exercent les métiers supérieurs de l’argent.

Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz Il y a cinq ans, le lundi 24 septembre 2007, une dépêche de l’AFP annonçait en fin d’après midi que le philosophe André Gorz s’était suicidé en compagnie de sa femme. La nouvelle était presque passée inaperçue, même si le suicide d’un couple "main dans la main" n’est pas chose banale. Ce qui l’était encore moins, c’est qu’André Gorz avait eu la délicatesse de laisser entrevoir cette issue à ses lecteurs un an auparavant. "Nous aimerions chacun ne pas avoir à survivre à la mort de l’autre", écrivait-il à l’automne 2006 dans Lettre à D. , cette longue et poignante lettre d’amour où Gorz disait toute sa reconnaissance à celle qui vivait à ses côtés depuis près de soixante ans.

Transparence et lobbying – Une commission spéciale doit mettre en évidence les mauvaises pratiques institutionnelles suite à l’affaire Dalli COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 21 mars 2013 Transparence et lobbying Une commission spéciale doit mettre en évidence les mauvaises pratiques institutionnelles suite à l’affaire Dalli Ce jeudi 21 mars, le Groupe des Verts/ALE a présenté un projet de mandat pour une commission spéciale au sein du Parlement européen sur le rôle du lobbying, en particulier les lobby du tabac, à la suite de l’affaire Dalli (1). Le Groupe des Verts/ALE a déjà proposé la mise en place d’une telle commission à la Conférence des Présidents du PE et a entamé des discussions avec d’autres groupes politiques concernant le mandat présenté aujourd’hui, ceci dans le but d’avoir un accord pour la mise en place de la commission spéciale début Avril.

Bruxelles : les textes des lobbies « copiés-collés » dans les lois Nul n'est dupe quant à l'influence des lobbies privés sur certaines décisions politiques, a fortiori lorsqu'elles se prennent à Bruxelles. Le site d'open data LobbyPlag a décidé de laisser les spéculations de côté pour apporter des preuves tangibles. Capture d’écran de l’outil comparatif de LobbyPlag Leur idée : comparer les amendements au projet de loi relatif à la protection des données et les recommandations qu'ont transmises les lobbyistes aux députés. Les résultats sont édifiants : certains amendements ne se contentent pas de s'inspirer des rapport des entreprises privées, mais vont jusqu'à faire littéralement un « copier-coller ». Des dizaines d'amendements ont ainsi été passés au crible par le site et les internautes zélés.

La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne La révolution de Cheran : un exemple de révolte citoyenne Un très bon petit article, de Machiavel1983, sur Agoravox : Le moment où se forme le ciment social autour des feux de camps est très émouvant ! Et l'interdiction-formelle-des-partis-parce-qu'ils-divisent-au-lieu-de-rassembler est formidable : dans ce contexte de population ultra-mobilisée, pas besoin de partis ; au contraire ! Cette vidéo est une trouvaille : Cheran est un village autochtone P’urhépecha de 16 000 habitants, situé dans les montagnes de l’état Mexicain de Michoacan.

Lobbies et transparence – Les Présidents des groupes politiques du PE s’opposent à la demande des Verts favorables à une commission spéciale sur les lobbies COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, le 11 avril 2013 Lobbies et transparence Les Présidents des groupes politiques du PE s’opposent à la demande des Verts favorables à une commission spéciale sur les lobbies Les présidents des groupes politiques du Parlement européen ont aujourd’hui rejeté une demande du groupe des Verts/ALE pour la mise en place d’une commission spéciale. La commission aurait examiné si, à la lumière du scandale « Dalligate », les règles concernant le comportement des lobbyistes et la prévention des conflits d’intérêts sont suffisantes et efficaces (1). Lors du vote dans la Conférence des présidents des groupes politiques du parlement, tous les autres groupes, à l’exception du groupe GUE (Gauche européenne), ont voté contre la proposition du groupe des Verts/ALE.

Olivier Hoedeman: « L’industrie du lobbying dépasse 3 milliards d’euros par an à Bruxelles » Olivier Hoedeman, chercheur et activiste au sein du Corporate Europe Observatory (CEO), une ONG spécialiste de la gouvernance européenne et du trafic d’influence financier des lobbies vient d’accorder un entretien à Ragemag sur le thème de « qui gouverne vraiment l’Europe » et dans lequel il dénonce sans ambages l’influence croissante des lobbys sur les décisions politiques dans tous les domaines. Quelles sont les institutions décisives de la démocratie européenne et leur rôle dans le processus législatif officiel ? Les institutions européennes les plus importantes sont la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil des ministres ; mais il y aussi a un grand nombre d’organismes qui ont de grands pouvoirs dans des domaines comme la sécurité alimentaire, l’autorisation des médicaments et des produits chimiques. Des 15000 à 30000 lobbyistes à Bruxelles, on estime que les deux-tiers représentent des intérêts industriels.

Draghi: "Les pays devront transférer une partie de leur souveraineté" "J'en suis certain: si nous voulons restaurer la confiance dans la zone euro, les pays devront transférer une partie de leur souveraineté au niveau européen", affirme Mario Draghi dans l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître lundi. Cette interview est publiée quelques semaines avant le Conseil européen des chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne des 13 et 14 décembre à Bruxelles. Créer un "commissaire aux Affaires monétaires" Le président de la banque centrale européenne se dit favorable à une intervention européenne dans les projets de budget nationaux des pays européens. Une idée défendue début octobre par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble et que Mario Draghi dit soutenir "complètement". Le ministre allemand proposait de désigner un "commissaire aux Affaires monétaires", doté de large prérogatives, notamment celle de rejeter un budget national s'il est jugé non conforme aux critères européens.

Regards sur le Venezuela » Voyage au coeur du pays de Chavez, du pétrole et du socialisme du XXIème siècle » Histoire du pouvoir populaire au Venezuela Depuis l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chavez, le Venezuela est devenu un sujet d’étude et de débat permanent parmi les commentateurs, les politologues, les militants politiques, associatifs et syndicaux. Un des traits caractéristiques du processus bolivarien à l’oeuvre au Venezuela est le réinvestissement du champ social et politique par les classes populaires. La systématisation de la démocratie participative, paradoxalement décidée par le haut est un des résultats les plus emblématiques de la révolution bolivarienne, et une de ses manifestations la radicale. Des luttes sociales contre le régime de Carlos Andrés Pérez aux Conseils Communaux, les classes populaires sont un acteur majeur du processus révolutionnaire. Elles sont l’objet d’un nouveau documentaire, fruit d’un montage d’archives de plus de 17 000 heures, tournées par la chaîne nationale de télévision VTV. Le documentaire commence par une succinte présentation du travail réalisé par Vive TV.

Lobbies à Bruxelles Les perturbateurs endocriniens sont des produits chimiques implantés dans des milliers d’objets de la vie courante. Le bisphénol A, présent dans les biberons, serait le plus célèbre. Ces perturbateurs piratent le système hormonal et constituent une bombe à retardement pour la santé (diabète, cancers divers, obésité, infertilité, malformation génitale, etc.). 13 raisons de se mobiliser contre l'accord MEDEF sur l'emploi Le 14 mars, Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, était à Argelès-sur-Mer pour décrypter l’accord passé entre le MEDEF et la CFDT, la CFTC et la CGC sur l’emploi (ANI ou accord national interprofessionnel). Voici un petit découpage par thème de cette intervention. (Vidéo (c) Banyulsinfo mars 2013, contact : banyulsinfo@gmx.fr) « La liberté de penser s’arrête là où commence le droit du travail » « La vie, la santé, l’amour sont précaires, pourquoi le travail ne le serait-il pas ?

Related: