background preloader

The Brussels Business

Related:  système politiqueLobbies au PE / CE

2012, année fantastique pour les banksters 2012 se termine sur un record inédit : pas un seul membre de la grande famille du crime financier international – exception faite de Madoff - ne passera le réveillon en prison… Du jamais vu depuis la Grande Dépression des années 30. Les organes de contrôle et de sanction de la criminalité financière jettent l’éponge les uns après les autres. De manière plus ou moins subtile, partout la puissance publique renonce à appliquer la loi dès lors qu’il s’agit des méfaits commis par ceux qui exercent les métiers supérieurs de l’argent. Le phénomène, qui prend des proportions obscènes aux USA, s’observe également en Europe, à commencer par la Grande Bretagne où l’industrie financière a remplacé depuis longtemps l’industrie tout court. Devenus plus puissants que les Etats dont il ont financé les déficits en masquant la lâcheté politique de leurs élites, les banquiers ont exigé que ces derniers passent l’éponge et les absolvent de leur cupidité sans borne et de ses conséquences criminelles.

Les évangélistes du marché de Keith Dixon « Les évangélistes du marché » - Keith Dixon (1) Contribution d’Odile Mangeot Le Royaume-Uni –dans les années 80- sous Thatcher- devient le pays du « libéralisme réel ». Keith Dixon analyse le long travail de « subversion intellectuelle », mené depuis les années 30, contre l’ordre keynesien ; ce travail aboutit grâce à la crise économique et politique en Grande Bretagne. Ce livre nous pose la question du « marché sans entraves » et de ses conséquences, mais surtout, il nous décrit le processus d’hégémonie de la pensée unique. Il peut nous stimuler dans la construction d’un mouvement de résistance à cette « pensée unique ». I – Portrait d’un « évangéliste du marché » Il a un ennemi : l’Etat interventionniste. Dès lors, il faut disqualifier l’adversaire qui ne se plie pas à cette pensée et aux contraintes de la mondialisation libérale. Comment évangélise-t-il ? II – Naissance et organisation de la pensée néo-libérale. Elle remonte aux années 30. Il ne verra pas le jour à cause de la guerre.

L'opinion publique n'existe pas -- Pierre Bourdieu L’« opinion publique » qui est manifestée dans les premières pages de journaux sous la forme de pourcentages (60 % des Français sont favorables à...), cette opinion publique est un pur et simple dont la fonction est de dissimuler que l’état de l’opinion à un moment donné du temps est un système de forces, de tensions et qu’il n’est rien de plus inadéquat pour représenter l’état de l’opinion qu’un pourcentage. Ayant dit au commencement ce que je voulais dire à la fin, je vais essayer d’indiquer très rapidement quelles sont les opérations par lesquelles on produit cet . La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. En fait, il y a plusieurs principes à partir desquels on peut engendrer une réponse.

La vidéo de la conférence de presse de José Bové dénonçant l’influence des lobbies du tabac sur la commission européenne Mercredi 9 janvier, l’eurodéputé José Bové et son collègue belge Bart Staes, ont demandé la mise en place d’une commission temporaire sur les règles d’éthique et de transparence de la Commission européenne et sur le rôle de son président, José Manuel Barroso. Pour les écologistes, l’affaire John Dalli démontre une trop grande complaisance à l’égard du puissant lobby du tabac, au détriment de l’intérêt général. Vidéo. Video du Parlement européen Le limogeage de M. Ces zones d’ombre et d’interrogation concernent: - la procédure et les raisons qui ont motivé le limogeage de M.Dalli, - le contenu du rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (Olaf), ainsi que le non respect des procédures internes au sein de cet organisme, - le rôle joué par les lobbies du tabac - le rôle d’un certain nombre d’acteurs au plus haut niveau de la Commission européenne.

Pierre Jovanovic : retour de Grèce I.[Hors sujet mais pas tant que ça] C’est presque drôle d’être choqué parce qu’un endroit est envahi par des dealers. Habitant dans une cité sensible depuis toujours cet environnement me paraît tout à fait "courant" (mais bien évidemment inacceptable). 1) Ils analysent le profile de la clientèle de ces dealers. Dès le vendredi soir, des voitures immatriculées dans des départements très différents viennent s’approvisionner. 2) Ils essaient de dissuader les dealers de faire leur trafic dans la cité. Les dealers vivent de l’argent de la drogue, leurs voisins travaillent et tentent de vivre dignement, dans ces zones de non-droit où, qu’on soit blanc, noir, jaune, on n’est JAMAIS défendu face aux dealers. Le problème sur ce site, c’est que dès qu’on parle de trafic de drogue on en profite pour taper sur les gens d’origine étrangère, en oubliant que la clientèle des dealers est plutôt blanche, et que les habitants de cités subissent le trafic de drogue plus qu’ils n’en profitent.

Billionaires Dumping Stocks, Economist Knows Why A handful of billionaires are quietly dumping their American stocks . . . and fast. Warren Buffett, who has been a cheerleader for U.S. stocks for quite some time, is dumping shares at an alarming rate. He recently complained of “disappointing performance” in dyed-in-the-wool American companies like Johnson & Johnson, Procter & Gamble, and Kraft Foods. Buffett’s holding company, Berkshire Hathaway, has been drastically reducing his exposure to stocks that depend on consumer purchasing habits. With 70% of the U.S. economy dependent on consumer spending, Buffett’s apparent lack of faith in these companies’ future prospects is worrisome. Unfortunately Buffett isn’t alone. Fellow billionaire John Paulson, who made a fortune betting on the subprime mortgage meltdown, is clearing out of U.S. stocks too. Finally, billionaire George Soros has sold nearly all of his bank stocks, including shares of JPMorgan Chase, Citigroup, and Goldman Sachs. “That’s a scary thought for sure. © 2014 Moneynews.

Internet, nouveau terrain de jeu de la communication d'influence Qui vous parle sur Internet ? La question peut paraître saugrenue, et pourtant. En se rendant sur des sites comme Ogm-debats.com, Nutrition-sante.com ou Lesucre.com, les internautes savent-ils que des groupements d'intérêt ou des marques s'adressent directement à eux au travers de conseils ou de contenus pédagogiques. "Internet pose une double question sur la communication des marques et des groupements d'intérêt, estime Christian Harbulot, directeur de l'École de guerre économique (EGE). Deux univers se prêtent tout particulièrement à cette stratégie de communication "masquée" ou d'influence sur Internet : le cosmétique et l'agroalimentaire. Le site est édité par l'association DEBA (Débats et échanges sur les biotechnologies en agriculture), une structure créée sous l'impulsion de cinq majors de l'agroalimentaire : BASF Agricultural Products, Bayer CropScience, Dow AgroSciences, DuPont-Pioneer Semences, Monsanto et Syngenta.

L’initiative citoyenne européenne : gadget ou révolution ? | L'Europe avec EurActiv France | La révolution pacifique Européenne Transparence et lobbying – Une commission spéciale doit mettre en évidence les mauvaises pratiques institutionnelles suite à l’affaire Dalli COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 21 mars 2013 Transparence et lobbying Une commission spéciale doit mettre en évidence les mauvaises pratiques institutionnelles suite à l’affaire Dalli Ce jeudi 21 mars, le Groupe des Verts/ALE a présenté un projet de mandat pour une commission spéciale au sein du Parlement européen sur le rôle du lobbying, en particulier les lobby du tabac, à la suite de l’affaire Dalli (1). Le Groupe des Verts/ALE a déjà proposé la mise en place d’une telle commission à la Conférence des Présidents du PE et a entamé des discussions avec d’autres groupes politiques concernant le mandat présenté aujourd’hui, ceci dans le but d’avoir un accord pour la mise en place de la commission spéciale début Avril. S’exprimant aujourd’hui dans le cadre d’une conférence de presse sur la commission spéciale, l’eurodéputé Vert, Vice-président de la commission de l’agriculture du PE José BOVE a estimé que: « La crédibilité des institutions de l’UE est en jeu.

Courants séparatistes en Europe. Vers une renaissance des régions d’antan ? Et oui, c’est à présent un fait indiscutable, le séparatisme intra-européen avance à pas de géants et cette tendance semble déjà s’inscrire dans la logique du cyclisme historique. Certains auteurs, particulièrement portés à l’humour et traitant du cas de la France, prévoient même un retour certain vers les bons vieux villages d’Astérix, quand notre Gaule bien-aimée ne se limitait pas encore aux hilarantes réalités des BD. Il n’est pas question de se demander si cela est oui ou non possible – on comprend bien que nos collègues-journalistes exagèrent pour présenter le problème en caractères gras – mais de s’interroger sur les causes du phénomène séparatiste, tellement contraire au projet d’unification et de consolidation ultérieure de l’Europe. S’agit-il d’un pas en arrière, d’un voyage rétrograde ou d’une réaction normale, inéluctable, à la centralisation du pouvoir européen, à la crise ou encore à autre chose ? Ce tableau anamnestique dressé, examinons les causes.

Draghi: "Les pays devront transférer une partie de leur souveraineté" "J'en suis certain: si nous voulons restaurer la confiance dans la zone euro, les pays devront transférer une partie de leur souveraineté au niveau européen", affirme Mario Draghi dans l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître lundi. Cette interview est publiée quelques semaines avant le Conseil européen des chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne des 13 et 14 décembre à Bruxelles. Créer un "commissaire aux Affaires monétaires" Le président de la banque centrale européenne se dit favorable à une intervention européenne dans les projets de budget nationaux des pays européens. Une idée défendue début octobre par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble et que Mario Draghi dit soutenir "complètement". Le ministre allemand proposait de désigner un "commissaire aux Affaires monétaires", doté de large prérogatives, notamment celle de rejeter un budget national s'il est jugé non conforme aux critères européens.

EU/ Meet the European Arab Lobby (Part One) - JJRI.net In the early 1980s, there was a palpable concern among staffers at the American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) of the looming rise of an Arab-American lobby aimed at challenging the pro-Israel community. The National Association of Arab-Americans (NAAA), founded in 1972, was at a high point, and in 1980, former U.S. senator James Abourezk established the American-Arab Anti-Discrimination Committee (ADC). In 1985, James Zogby added the Arab American Institute. An Arab-American Lobby? However, attempts to mobilize Americans of Arab origin in a crusade against Israel have been limited by the fact that this agenda is not a critical interest for the majority. A Petrodollar Lobby? Yet it is difficult to see significant evidence of the impact of the petrodollar lobby in the Arab-Israeli sphere or any major effort on their part to interfere in the bilateral relationship between the United States and Israel. Europe as the Real Arab Lobby 1,000 Lobbyists vs. George H.

Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz Il y a cinq ans, le lundi 24 septembre 2007, une dépêche de l’AFP annonçait en fin d’après midi que le philosophe André Gorz s’était suicidé en compagnie de sa femme. La nouvelle était presque passée inaperçue, même si le suicide d’un couple "main dans la main" n’est pas chose banale. Ce qui l’était encore moins, c’est qu’André Gorz avait eu la délicatesse de laisser entrevoir cette issue à ses lecteurs un an auparavant. "Nous aimerions chacun ne pas avoir à survivre à la mort de l’autre", écrivait-il à l’automne 2006 dans Lettre à D. , cette longue et poignante lettre d’amour où Gorz disait toute sa reconnaissance à celle qui vivait à ses côtés depuis près de soixante ans. Or, il est fondamental de revenir sur l’œuvre d’André Gorz aujourd’hui. Pour Gorz, il faut oser rompre avec cette société qui meurt et qui ne renaîtra plus. Au moment où il écrivait ces lignes, la critique d’André Gorz semblait excessive ; mais aujourd’hui, ne sommes-nous pas invités à y porter plus d’attention ?

Lobbies et transparence – Les Présidents des groupes politiques du PE s’opposent à la demande des Verts favorables à une commission spéciale sur les lobbies COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Bruxelles, le 11 avril 2013 Lobbies et transparence Les Présidents des groupes politiques du PE s’opposent à la demande des Verts favorables à une commission spéciale sur les lobbies Les présidents des groupes politiques du Parlement européen ont aujourd’hui rejeté une demande du groupe des Verts/ALE pour la mise en place d’une commission spéciale. La commission aurait examiné si, à la lumière du scandale « Dalligate », les règles concernant le comportement des lobbyistes et la prévention des conflits d’intérêts sont suffisantes et efficaces (1). Lors du vote dans la Conférence des présidents des groupes politiques du parlement, tous les autres groupes, à l’exception du groupe GUE (Gauche européenne), ont voté contre la proposition du groupe des Verts/ALE. Rebecca HARMS Co-présidente du Groupe s’est ainsi exprimée à la sortie de la Conférence des Présidents du PE: Cette réponse me désole mais nous n’en resterons pas là.

Related: