background preloader

6 règles d'or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones - Sciencesetavenir.fr

6 règles d'or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones - Sciencesetavenir.fr
La production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d'après le Pr Pierre-Marie Lledo, lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l'environnement. Au contraire, dans un environnement adapté, la neurogenèse chez les rongeurs a été multipliée par trois en quelques semaines. 1. Le cerveau se nourrit du changement. 2.Lutter contre l'infobésité Le cerveau est malléable et l'information invite directement les circuits à se régénérer. 3. 4. 5. 6. La vidéo de l'intervention de Pierre-Marie Lledo lors du colloque S3 Odéon :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/6-regles-d-or-pour-que-votre-cerveau-continue-de-fabriquer-de-nouveaux-neurones_104884

Related:  a lire et classerSciences cognitives et apprentissagemémoire suitepsycho

Pourquoi parlons-nous avec les mains ? Pourquoi certaintes personnes ne peuvent-elles s’empêcher de remuer les mains en parlant ? C'est que, dans le cerveau humain, les zones du langage et celles des mouvements semblent liées. Par exemple, lorsque nous disons le mot « jeter », « prendre » ou « pousser », notre main est automatiquement impliquée de façon involontaire : la partie du cerveau qui pilote ses gestes est « préallumée » et commence à s’activer, que nous le voulions ou non. Ainsi, la plupart des verbes d’action entraînent, dans notre cerveau, une préparation de l’action de nos mains. Le neuroscientifique Nikola Vukovic de l’université d’Aarhus aux Pays-Bas a fait une expérience pour le montrer : en bloquant l’activité de la zone cérébrale commandant le mouvement des mains à l’aide d’ondes magnétiques qui brouillent le fonctionnement des neurones, ils ont ralenti la compréhension de mots désignant des verbes d’action.

Quelques mots sur l’Evidence-Based Education et la neuroéducation J’aimerais évoquer aujourd’hui deux sujets qui reviennent régulièrement sur le devant de la scène : l’Evidence-Based Education d’une part, et la neuro-éducation d’autre part. La première est liée à la volonté de fonder sur des « preuves » les décisions relatives à l’éducation, la seconde consiste, si je caricature, à se fonder sur les neurosciences cognitives pour tenir des propos prescriptifs quant à la conduite des activités scolaires. Evidence-based Education La volonté d’objectiver l’évaluation des politiques publiques éducatives a conduit à travers le monde à promouvoir les méthodes expérimentales ou quasi-expérimentales dans les démarches d’évaluation, conduisant au développement de ce que l’on nomme parfois l’evidence-based education (Davies, 1999; Sanderson, 2002 ; Slavin, 2002) Ce terme renvoie à l’utilisation de l’expérimentation randomisée de pratiques pédagogiques, et l’évaluation de leurs effets sur la base de tests standardisés.

Les algorithmes : nouvelles formes de bureaucraties Pour Real Life – dont on ne recommandera jamais assez la qualité (@_reallifemag) – l’essayiste Adam Clair (@awattobuildit) dresse une intéressante comparaison entre algorithme et bureaucratie. Les algorithmes sont paradoxaux rappelle-t-il : « ils sont conçus pour améliorer la prise de décision humaine en supprimant supposément ses biais et ses limites, mais les protocoles analytiques inévitablement réducteurs qu’ils mettent en œuvre se révèlent surtout vulnérables à des formes d’utilisation abusive. » Comme le dit très bien Cathy O’Neil dans son livre : loin d’être neutres et objectifs, « les algorithmes sont des opinions formalisées dans du code ». Pour Adam Clair, derrière l’apparente complexité de leur code, les objectifs des calculateurs ne sont pas nouveaux : ils visent à concentrer le pouvoir dans des structures ordonnées et cohérentes, à l’image des bureaucraties. Comme celles-ci, les algorithmes tendent à être impénétrables, opaques, et à renforcer les injustices existantes.

Ce dont vous avez besoin viendra lorsque vous accepterez d'accueillir ce que vous méritez Lorsque tu seras conscient de ce que tu mérites, que tu te l’accorderas et que tu apprendras à te faire passer de temps en temps avant les autres, ce dont tu auras vraiment besoin arrivera. Ce n’est pas de la magie, ni l’univers tissant ses lois de l’attraction. Il s’agit de notre propre volonté à être heureux, à prendre les rênes de notre vie…

L’éducation de l’attention à l’âge du numérique ubiquitaire L’avènement du numérique tend à décanter, purifier et distiller le statut de l’enseignant, en le délivrant des scories qui alourdissaient et encombraient jadis sa tâche. Il apparaît de plus en plus clairement que le cœur de son travail consiste moins à « transmettre des connaissances » (Wikimédia, les MOOCs, les manuels, les tutoriels et les immenses banques de données accessibles en ligne depuis n’importe quel smartphone tiennent ces connaissances à notre disposition) qu’à « éduquer l’attention », comme le précise l’anthropologue Tim Ingold. Cette formule peut se décliner de multiples façons. Un art de la préhension Cela implique d’abord d’apprendre où, comment et grâce à qui accéder à ce dont nous avons besoin pour résoudre le problème auquel nous nous trouvons confrontés.

Comment fonctionne (réellement) l’algorithme de Facebook ? Saint Graal de la portée des publications, l’algorithme de Facebook est le sujet de nombreuses conversations au sein de la communauté des social media manager et créateurs de contenus. Ce dernier évolue régulièrement et de manière soudaine au rythme de la vision stratégique de Facebook depuis maintenant 10 ans. Mais pourquoi l’algorithme de Facebook est-il sujet à tant d’attention de la part des marketeurs ? Comme nous l’évoquions dans le préambule de cet article, l’algorithme va décider quelle publication sera mise en avant selon chaque utilisateurs. Donc en somme de la portée totale du contenu et de l’engagement qui en découlera.

Soignez vos blessures émotionnelles en suivant ces 5 étapes Image crédit : pixabay.com Tout au long de notre vie, nous avons rassemblé un certain nombre de traumatismes émotionnels et psychologiques dans les conflits avec d’autres personnes. Ces traumatismes émotionnels et psychologiques font partie de notre passé, et ils sont souvent inconscients.

Les cristaux temporels, pas si réels L’expression « cristal temporel » évoque immédiatement un mystérieux artefact tout droit sorti d’un film de science fiction, qui permettrait de voyager dans le temps ou de voir le futur... Il n’en est rien, mais les cristaux temporels n’en sont pas moins un objet d'étude fascinant. Proposée en 2012 par le prix Nobel de physique Frank Wilczek, l’idée a d’abord été accueillie avec intérêt, puis scepticisme, car elle était fondée sur une erreur de raisonnement. Mais une redéfinition plus solide du concept de cristal temporel a ouvert la voie à sa réalisation expérimentale. Après seulement cinq ans, deux équipes viennent de produire expérimentalement des cristaux temporels.

Neurolearning : les neurosciences au service de la formation - Le blog de C-Campus Les neurosciences appliquées à la pédagogie font le buzz ! Les articles se multiplient, les conférences et séminaires se succèdent sans relâche. Les vidéos YouTube ne se comptent plus… Cette profusion de sources d’information peut paraître suspecte. Cela sent l’effet de mode. Et les marketeurs s’en emparent pour renforcer leurs argumentaires produits, que ce soit pour vendre une plateforme de E-Learning ou un casque de réalité virtuelle !

L’ÉNERGIE NÉGATIVE, COMMENT S’EN DÉBARRASSER Image crédit : /pixabay.com Il n’y a pas de personnes chanceuses et d’autres mal chanceuses. Il y a simplement des personnes qui savent attirer la chance et d’autres qui font tout, inconsciemment, pour l’éloigner ! Pour vivre heureux, il faut savoir qu’il faut commencer par changer sa façon de voir les choses. Si on pense et on parle de façon négative ; on attire les choses et les situations négatives !

"L'école entrave le mécanisme d'apprentissage des enfants" Révoltée par l’échec scolaire et les inégalités sociales, Céline Alvarez devient professeur des écoles en 2011. Après avoir obtenu carte blanche d’un conseiller de Luc Chatel, alors ministre de l’Education, son objectif est d'"infiltrer" l’Education nationale et de tester des méthodes d’enseignement révolutionnaires fondées sur un principe : l'autonomie. Les enfants sont aidés à choisir des activités constructives pour eux! Les fake news : remède humain ou technologique ? Le traitement des Fake News est un sujet « chaud » pour toutes les plateformes de média. De Facebook qui prend la question très au sérieux au Monde qui lance son plugin de détection de Fake News, la Fake News est le fléau informationnel du moment. Il y a Fake News et Fake News

7 personnes toxiques dont il faut s'éloigner pour être heureux - Améliore ta Santé Quand les choses ne se passent pas comme nous le voulions ou que l’on se trouve face à des difficultés, il est normal de voir les choses à travers un prisme négatif. Cependant, l’attitude que l’on adopte dans ce genre de situations est ce qui définit si nous avons une mentalité forte ou si nous nous laissons vaincre facilement. Le problème est que parfois, nous ne sommes pas entourés des personnes adaptées et que nous finissons par nous enfoncer davantage à cause des attitudes pessimistes alentour.

Les 12 lois du Cerveau - Learning By Doing Lorsque nous nous intéressons à quelque chose, notre niveau optimal d’attention ne peut dépasser la durée de 10 minutes, puis il tombe en chute libre en l’espace de quelques secondes, même pour un sujet passionnant. Notre cerveau passe ensuite en mode multitâches, c’est à dire qu’il devient très vulnérable aux perturbations provenant de l’extérieur : bruits, mouvements, autres idées… Et lorsque nous exécutons plusieurs tâches en même temps, chacune de ces tâches est effectuée avec une perte de performance. Bien que le mythe du multitâches soit valorisé par nos croyances, l’être humain est incapable biologiquement d’exécuter plusieurs actes simultanés qui demandent la focalisation de l’attention ; ceci est un fait prouvé scientifiquement.

Related: