background preloader

La perception des émotions est culturelle

La perception des émotions est culturelle
Vous voulez savoir comment ce que ressent un Japonais ? Portez une attention particulière au ton de sa voix, et non pas à son visage. C’est ce que feraient les autres Japonais. "Comme les êtres humains sont des animaux sociaux, il est important pour eux de comprendre l’état émotionnel des autres personnes afin de conserver de bonnes relations" explique Akihiro Tanaka de l’Institut Waseda pour l’Avancement de la Science au Japon. Pour cette étude, Tanaka et ses collègues ont fait une vidéo d’acteurs disant une phrase de façon neutre – "C’est comme ça ?" Les volontaires ont regardé les vidéos dans leur langue natale et dans l’autre langue, et on leur demandait si la personne était heureuse ou en colère. Ceci a un sens si vous regardez les différences entre la façon dont les Hollandais et les Japonais communiquent, spécule Tanaka. Related:  Personnalité, comportement, attitude, perception, ...Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ?

Le marketing des émotions #2 : Perception et réaction « Charlotte's Web Mag Paul Fraisse, professeur émérite à la Sorbonne et membre de la National Academy of Sciences des Etats-Unis, affirme que « toute perception s’accompagne d’un affect et éveille une motivation d’approche ou d’évitement. Sentiments et motivations sont présents dans tous nos comportements, qu’il s’agisse de la manifestation de besoins biologiques ou de conduites très socialisées. Dans l’émotion, il y a une forte motivation, mais toute forte motivation n’engendre pas de processus émotifs. Prenons l’exemple de la Sécurité Routière qui, en octobre 2007, tente de générer une prise de conscience chez les automobilistes en désignant les infractions « mineures » responsables de conséquences dramatiques : « Vous passez juste à l’orange, vous roulez juste un peu trop vite, vous roulez juste un peu trop près, vous êtes juste un peu mort. Découvrir aussi : Like this: Like Loading...

Attitude et comportement dans le rapport cause-effet : quand l’attitude détermine l’acte et quand l’acte détermine l’attitude 1Cet article propose de traiter de la relation cause-effet entre les attitudes et les comportements à travers deux champs théoriques classiques de la psychologie sociale expérimentale : la persuasion et la dissonance cognitive. La relation entre attitude et comportement occupe une place centrale dans la psychologie sociale. Cette discipline, majoritairement expérimentale aujourd’hui, étudie les comportements, les états mentaux et processus mentaux chez l’Homme en société. Conformément à la méthodologie expérimentale, seules quelques variables manipulées font l’objet d’une modification. Quand toutes choses égales par ailleurs, ces seules variables sont responsables d’une modification de l’état initial, il est possible de parler d’une relation de cause à effet. 1 Eagly et Chaiken (1993, p.1) dans leur ouvrage de référence sur les attitudes définissent l’attitu (...) Figure 1 : Exemple d’une échelle de mesure d’attitude en psychologie sociale

Définition sciences économiques et sociales - Des individus aux groupes sociaux Fiche-séance 2 : Les types de groupes sociaux - deux heures Activité 1 : Etude de document (objectif : distinguer groupes primaires et groupes secondaires) Document 1 Le sociologue américain Charles Horton Cooley a proposé en 1909 dans Social Organisation une distinction très importante entre groupes primaires et groupes secondaires. Les groupes secondaires, généralement de taille plus grande, sont caractérisés par des relations plus superficielles, reposant principalement sur des bases utilitaires [...]. Dictionnaire de sociologie, Jean Etienne et alii, page 135, collection Initial, Hatier , 1995 Questions : Donnez des illustrations de relations fondées sur des « bases utilitaires ». Services rendus par un syndicat à un de ses membres, relations entre employeur et salarié. Qu'est ce que le contrôle social ? A l'aide du document remplir le tableau suivant : Activité 2 : Groupe d'appartenance, groupe de référence Document 2- Deux problèmes restent posés. Document 1-

Après le QI, l’intelligence émotionnelle ? Les P'tits déjeuners de la science, un rendez-vous axé ce jeudi 16 décembre sur l'intelligence émotionnelle. © DR Après le QI, l’intelligence émotionnelle ? - 2 Photos L’IE, pour « intelligence émotionnelle », remplacera-t-elle le QI, ce coefficient intellectuel censé mesurer l’intelligence comme un thermomètre indique la température ? Peut-être. En tout cas, le concept d’intelligence émotionnelle fait son chemin au sein des entreprises et des cabinets de recrutement. Deux des intervenants nous en disent plus : Bernard Remaud, qui préside la CTI, Commission des titres d’ingénieurs, un organisme chargé d’accréditer les formations d’ingénieurs, privées ou publiques, en France, en Europe et plus loin encore, et Gilles Corcos, consultant spécialiste du sujet, auteur d’un livre (Développez vos compétences émotionnelles) et fondateur du cabinet Odyssée Motion. Les P'tits déjeuners de la science se suivent aussi en vidéo... Futura-Sciences : Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ? GC : Oui.

Trouble du traitement de l’information sensorielle (SPD) | Portail Enfance et Familles Définition générale Le traitement de l’information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau reçoit un message par le biais des sens et le transforme en réponse comportementale adaptée (SPD Foundation, 2010a). Pour Ayres (1979), principale instigatrice de la théorie d’intégration sensorielle et de l’approche thérapeutique qui en découle, l’intégration sensorielle est définie comme étant l’organisation des inputs sensoriels dans le but de les utiliser de manière appropriée. Sa théorie d’intégration sensorielle permet de comprendre le traitement de l’information sensorielle et sa relation à l’engagement dans l’occupation (Anzalone & Lane, 2011). Deux principaux mécanismes sont impliqués dans le traitement : la modulation et la discrimination (Anzalone & Lane, 2011). Les stimuli sensoriels sont multiples et variés. Les modalités sensorielles sont essentiellement les différents types d’inputs sensoriels que nous recevons. Anzalone, M.

Fiche notion Comment réussir l’intégration d’un nouveau salarié ? Préparer le poste de travail en amont. Avant l’arrivée de votre nouveau collaborateur, assurez-vous qu’il dispose de tout le matériel nécessaire pour réaliser sa mission dans de bonnes conditions : bureau, ordinateur, identifiants informatiques, tenue de travail etc. Tout doit être prêt le jour J. Informer ses équipes. Rien de plus frustrant que d’apprendre à l’improviste l’arrivée d’un nouveau collègue ! « Vos collaborateurs seront ensuite de précieux relais de proximité pour faciliter son intégration: ils seront plus enclins à lui consacrer du temps et à l’aider en cas de difficulté. » explique Guillaume Daboville, Responsable Pédagogique et Développement Extérieur de Randstad Academy. Faire le tour de l’entreprise. Ne vous précipitez pas pour mettre immédiatement votre nouveau salarié devant son poste de travail. Expliquer la culture de l’entreprise. La réussite du parcours d’intégration passe aussi par de bonnes relations de travail. Désigner un tuteur opérationnel.

Les croyances les plus répandues que nous avons sur autrui Il y a quelques semaines, je vous proposais un classement (purement informel) sur les dix croyances limitantes les plus répandues sur soi-même. Étant donné que les rapports humains c’est aussi avec les autres, je vous propose cette semaine un top dix des croyances sur l’Autre. A l’instar du billet sur les croyances sur soi, ce classement n’a rien de hiérarchique. Il est établit suivant un ordre purement subjectif issu de ma seule boite à penser. Avec cette conclusion issue de la pièce de théâtre Huis clos, de Jean-Paul Sartre, nous avons presque résumé les neuf autres croyances qui vont suivre. Question: « Si l’enfer c’est les autres, qu’en est-il de nous? Derrière cet intitulé connu de chacun, il y a la croyance que si nous faisons preuve d’une attitude serviable, que nous offrons un service (je n’ai pas dit rendu), que nous nous montrons un minimum altruiste, alors l’Autre va forcément nous faire un mauvais coup, abuser de notre gentillesse ou encore nous prendre pour un pigeon.

Related: