background preloader

Studyblue : créer ses flashcards en ligne

Studyblue : créer ses flashcards en ligne
Vous devez mémoriser des flots de matière ? Vous ne savez pas comment faire ? Studyblue, une application pour créer vos flashcards en ligne peut vous aider ! Il y a quelques semaines, je vous avais dit tout le bien que je pense des « flashcards », ces fiches que l’on peut dessiner soi-même et utiliser pour mémoriser rapidement des quantités impressionnantes d’informations. Je vous disais aussi comment les dessiner à la main. Aujourd’hui, je vais vous parler de Studyblue, une application en ligne et sur iPhone. Une création facile et intuitive Pour vous connecter sur Studyblue, le plus simple, c’est de vous « logger » via Facebook. Ensuite, vous arrivez sur un écran d’accueil plutôt austère : Ecran d’accueil Vous avez le choix entre trois menus : Make (faire, créer), Find (trouver) ou Study (étudier). Le premier menu vous permet de créer immédiatement de nouvelles flashcards. Ecran flashcards La carte que vous êtes en train de créer figure au centre de l’écran. Fenêtre de dialogue de sauvegarde

Trois petites activités sur la mémoire « Ils n'apprennent pas! » Dans le palmarès des phrases les plus prononcées autour des machines à café des salles des professeurs, celle-ci figure clairement en bonne place. Repartons déjà du bon pieds sur le verbe « apprendre ». Il est bien large et n'exprime en général pas bien la pensée de son auteur dans cette situation. Apprendre est un processus complexe qui prend du temps et qui nécessite trois étapes : compréhension, mémorisation, transfert. Sans entrer dans des considérations théoriques (fortes intéressantes au demeurant), je vous propose quelques petits « exercices » que je fais avec des élèves de 6ème en accompagnement personnalisé. Exercice n°1 : T'es habillé comment aujourd'hui ? Les élèves sont invités à circuler de manière aléatoire dans la salle en occupant la totalité de l'espace (c'est un exercice en soit mais ce n'est pas l'objet du billet, ni l'objectif du travail). Nous recommençons l'exercice deux fois. Exercice 2 : La photo Exercice 3 : La suite de nombres

Tutoriel XMind2Anki : de la mindmap XMind à la flashcard Anki Cartes mentales et flashcards sont d’excellents outils pour étudier. Mais comment passer de l’une à l’autre sans perdre trop de temps ? Bruno Martin y a apporté une réponse élégante : une application qui convertit les mindmaps XMind en flashcard Anki en quelques clics. J’ai déjà parlé longuement dans mes articles précédents de l’usage des cartes cognitives pour étudier. J’ai également présenté les flashcards et un logiciel de création – Studyblue – dans des articles précédents. Aujourd’hui, je veux vous parler d’une application qui permet de créer le lien entre les deux : qui vous permet de convertir des éléments d’une mindmap XMind en un jeu de flashcards Anki. C’est mon ami Bruno Martin, doctorant et membre du groupe Hack your PhD qui a créé cette application. L’application de Bruno vous permet de cumuler les avantages des deux méthodes : compréhension, structuration et création des liens par la carte mentale. Comment passer de la mindmap au jeu de flashcards Et vous ?

Etudiez efficacement : réactivez votre mémoire Troisième étape de notre méthode pour étudier efficacement : la réactivation. La mémoire a besoin de répétition. Mais pas seulement. Lire et relire ses notes ou ses manuels ne suffit pas. Après la « mise en projet » et « la prise de contact avec le cours« , voici la troisième étape de notre méthode pour étudier efficacement : la réactivation. Retenir et restituer sont deux activités cérébrales différentes. Dans cette 3e étape de notre parcours, nous allons surtout nous attacher à la première notion : retenir. (Cliquez sur la mindmap pour l’agrandir ou téléchargez-la gratuitement sur Biggerplate). Techniques de réactivation de votre mémoire 1. a) Prendre des notes rapides et efficaces Prendre des notes sous forme de mindmapping est une excellente façon de réactiver votre mémoire. Oubliez le surlignage qui n’apporte rien en terme de rétention : vous retenez moins de 1 % des éléments soulignés après une semaine… Aidez-vous plutôt des index et des tables de matières. 2. a) Les jeux-cadres 3. 4.

Mémoriser des données complexes par l’image : l’exemple Microsoft Comment mémoriser des données complexes ? Comment se souvenir de mots de passe compliqués ? Adam Stubblefield, un étudiant interne chez Microsoft, a eu une idée originale : combiner les tâches de Rorschach avec des acronymes. La méthode est non seulement élégante : elle est terriblement efficace ! Les mots de passe représentent un véritable casse-tête : non seulement lorsqu’il s’agit de les créer, mais aussi au moment de s’en souvenir. Tous les administrateurs de systèmes vous le diront : le maillon faible d’une chaîne de sécurité, c’est l’utilisateur, l’humain. Ce dernier a tendance à créer des mots de passe trop simples pour pouvoir les retenir. Comment faire pour que les utilisateurs créent des mots de passe suffisamment complexes pour ne pas être facilement trouvés par un intrus ? Il existe des générateurs de mots de passe. Dans mon article sur les principes de la mémorisation, je vous ai parlé des combinaisons d’associations. Taches d’encre à associer aux mots de passe Et vous ?

Comment étudier efficacement en 5 étapes Comment étudier ? Comment comprendre et retenir la masse incroyable de matière vue au cours ? Quelles techniques bien utiliser pour bien mémoriser ? Et comment répondre aux questions du prof ? Vu le nombre d’ados désemparés devant leur feuille blanche lors des examens, il semble bien que la dernière matière enseignée au programme soit « Apprendre A Apprendre »… Pourtant, apprendre cela s’apprend. Tout le monde peut appliquer ces méthodes d’apprentissage et améliorer ses performances. (Cliquez sur la carte pour la voir sur Biggerplate. Je reviendrai sur chacune de ces étapes lors de prochains billets, mais faisons d’ores et déjà un petit tour d’horizon de cette méthode d’étude efficace en 5 étapes. 1. Apprendre, cela demande d’abord de la motivation. Quels sont mes objectifs ? Autant de questions qui vous font avancer et diminuent d’autant votre stress que vous regagnez une certaine maîtrise de vos études. 2. N’attendez pas la veille des examens pour ouvrir votre cours ! 3. 4. 5.

Comment bien rédiger son cahier des charges de création de site Le cahier des charges est le tout premier document nécessaire au bon démarrage d’un projet, entre vous et votre prestataire. Croyez le ou non, plus il sera complet, plus il vous permettra de gagner du temps et de l’argent. La plupart des personnes qui chercheront à faire créer leur site internet ont bien souvent la connaissance de l’existence d’un cahier des charges, cela ne veut pas dire qu’ils sauront quoi y mettre. Ce document vous aidera je l’espère à créer les bonnes bases d’un projet pour pouvoir démarcher ensuite vos designers. Le cahier des charges a pour but de communiquer à vos futurs designers, en un seul et même document, toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension de votre projet. Ce cahier des charges vous permettra: A contrario, l’absence de cahier des charges lors vos recherches de prestataires ne va pas seulement vous démunir de ces avantages. Dans certains cas et projet d’ampleurs, vous devrez indiquer les différents prestataires: date de rendu souhaité.

Arts de la mémoire : comment utiliser le palais de mémoire ? Qu’est-ce que le « palais de mémoire » ? D’où vient-il ? Et comment fonctionne-t-il ? Comment l’intégrer dans une stratégie d’apprentissage ? Je vous donne ici le fruit de mes lectures et de mes expériences personnelles avec cette méthode âgée de plus de 2800 ans… Je lis parfois sur Internet des articles sur le « palais de mémoire » ou j’entends des personnes en parler. Il existe pourtant une vaste littérature sur le sujet. Une légende vivante : Simonide de Céos Cicéron, dans son ouvrage « De Oratore », nous rapporte que l’inventeur de cette méthode est le poète lyrique Simonide de Céos, une des nombreuses îles grecques. Vase grec représentant Persée et Andromède Mais surtout, selon Cicéron, il serait l’inventeur de la méthode des « loci » – lieux, en latin – encore appelée « mémoire locale« . Simonide de Céos aurait été le premier poète rémunéré. Simonide n’a d’autre choix que de s’incliner. La mémoire des lieux Associez des lieux et des images L’ordreL’associationLa répétition J'aime :

Formation 3.0

Related: