background preloader

Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs

Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont. (ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement La demande adressée aux enseignants par l’institution s’est progressivement déplacée d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. La question du « professionnalisme enseignant » requiert du professeur non seulement de maitriser ce qu’il a à enseigner, mais aussi de devenir un spécialiste des apprentissages. Le rôle des enseignants-formateurs En conséquence, le travail du formateur consiste à apporter des connaissances sur les apprentissages et les conditions qui facilitent ces apprentissages. Un modèle de recherche de plus en plus prégnant : « évidence-based-policy » Selon R. 1. 2. 3. 4. 5.

http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/nouvelles-professionnalites/formateurs/roland-goigoux-quels-savoirs-pour-les-formateurs

Related:  CafipemfPlaisir de lireFormateurFormerCAFFA

12 conseils pour animer et former des adultes en contexte professionnel Le monde de la formation et de l’entreprise se trouve face à un croisement : d’une part les entreprises font face à des changements de plus en plus rapides et nombreux, de l’autre la demande en formations ne cesse d’augmenter et cherche à renforcer son efficacité. C’est au hasard de mes promenades sur le web que j’ai pris connaissance de ce rapport de recherche réalisé en 2008. L’écho qu’il a suscité en moi m’a donc poussé à m’en inspirer (parfois librement) pour vous proposer de découvrir 12 conseils pour animer et former des adultes en contexte professionnel : Zoom - Le numérique dans les programmes de 2016 Les BO spéciaux n°2 du 26 mars 2015, n°6 du 25 juin 2015 et n°11 du 26 novembre 2015 présentent les nouveaux programmes pour le cycle 1, le cycle 2 et le cycle 3, programmes qui comportent des changements notoires quant aux compétences liées au numérique à l’école primaire. Ils expriment en effet, d’une part, la volonté d’inclure ces compétences dans les différents domaines et enseignements, ce qui a pour conséquence de faire "disparaître" le B2i tel qu’il se présente actuellement.D’autre part, ces programmes introduisent de nouvelles compétences, notamment concernant la programmation et l’apprentissage du code, et nomment distinctement certains outils numériques tels que le TNI, la tablette ou l’ENT. Nous vous proposons donc une relecture ciblée de ces programmes afin de permettre à chacun de faire le lien avec les domaines de l’actuel B2i et de s’approprier les nouvelles compétences et outils qu’ils présentent. Voici en téléchargement les documents présentés ci-dessus :

Conception de formation : cinq directions qui ne vont pas de soi Lire ensemble le réel Lire le réel, c’est d’abord choisir les traces de ce réel que l’on peut utiliser en formation. Elles sont soit issues des classes des formés, soit de classes d’enseignants inconnus. On peut citer : les documents du professeur,les travaux d’élèves,des éléments issus de co-observations,des vidéos d’une séance d’un pair,des vidéos génériques (banque de données BSD de Canopé ou neopass@ction),le questionnaire en ligne,l’instruction au sosie,l’entretien d’explicitation,les photos de situations de classe... Des bandes dessinées pour les professeurs d'Espagnol ! - #PROFPOWER Voici une sélection de sept bandes dessinées pour les professeurs d’Espagnol, toutes en lien avec la culture hispanophone. Vous pourrez trouver des idées de séquences ou tout simplement un bon moyen vous détendre ! L’Art de Voler d’Antonio Altarriba et Kim

Autonomie, responsabilité et coopération : ce qu’en disent les élèves utilisant un plan de travail 1 consul (...) 1Le socle commun de connaissances et de compétences correspond au minimum à maîtriser par chaque élève français à la fin de sa scolarité obligatoire. Depuis 2005, il regroupe les connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour « réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.1 » Les compétences relatives aux piliers 6 (Les compétences sociales et civiques) et 7 (L’autonomie et l’initiative) du socle commun revêtent une dimension transversale. Cela signifie qu’elles ont un statut d’une égale importance à celles des autres piliers (Décret du 11 juillet 2006, p. 4.) mais qu’elles ne disposent pas de durée spécifique d’enseignement. Il est donc demandé aux enseignants de développer les apprentissages tout au long du temps passé par leurs élèves à l’école, ce qui favorise le caractère polyvalent de leur fonction dans le premier degré (Baillat, G., Espinoza, O., & Vincent, J., 2001).

Anne Jorro Postures et gestes professionnels de formateurs JORRO Anne. « Postures et gestes professionnels de formateurs dans l’accompagnement professionnel d’enseignants du premier degré ». eJRIEPS (En ligne), n° 2, avr. 2016, pp. 114-132 La professionnalité du formateur accompagnant les débuts dans le métier d’enseignants du premier degré est étudiée du point de vue des postures professionnelles mobilisées. Comme « expression primordiale de l’agir » (Merleau-Ponty, 1960), la posture professionnelle engloberait des gestes professionnels qui façonnent les interactions plus ou moins propices, plus ou moins opportunes, plus ou moins efficaces en situation de formation. À la suite des travaux issus de l’ethnologie, de la phénoménologie et de l’anthropologie historique allemande, cet article propose une analyse à grains fins de postures et gestes professionnels de formateurs dans des situations d’accompagnement professionnel.

Le numérique dans les programmes – Chaumes en Brie Introduction Un petit pas pour la femme Aujourd’hui En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles.

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture <div>Source : Page web du Socle commun </div><div>education.gouv.fr</div>www.education.gouv.frRetrouvez ce texte réglementaire sur la page du Bulletin officiel <div>Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer</div><div><br></div><div>Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; les langages des arts et du corps. Ce domaine permet l'accès à d'autres savoirs et à une culture rendant possible l'exercice de l'esprit critique ; il implique la maîtrise de codes, de règles, de systèmes de signes et de représentations. Il met en jeu des connaissances et des compétences qui sont sollicitées comme outils de pensée, de communication, d'expression et de travail et qui sont utilisées dans tous les champs du savoir et dans la plupart des activités.

Related: