background preloader

Les missions du conseiller pédagogique

Les missions du conseiller pédagogique
Publié le 19 avril 2011 à 11 h 39 min par Céline Grousson Quelles sont les missions du conseiller pédagogique (CP) et de l’ingénieur pédagogique multimédia (IPM) ? C’est en se posant cette question entre collègues pratiquant l’un, l’autre ou ces deux types de missions que nous en sommes venus, au CAPE, à formaliser nos missions respectives. Dans un premier temps, cette formalisation a pris la forme d’un poster pour le présenter aux journées IgéPédago. Dans un deuxième temps, deux articles, celui-ci sur le rôle du conseiller pédagogique et dans quelques jours un autre sur le rôle de l’ingénieur pédagogique multimédia, nous permettent de préciser ces missions. L’équipe du CAPE Elle se compose de 2,5 conseillers pédagogiques, 2 ingénieurs pédagogiques multimédias, 2 techniciens audio-visuels, 1,5 développeurs informatiques, 1 chercheur en sciences de l’éducation et 1 spécialiste en droit d’auteur. Fiche de poste du conseiller pédagogique (CP) à l’École des Mines de Nantes : Problématiques Related:  Ressources pour les formateurs

ChanGements pour l’égalité - Faire ou ne pas faire ? Telle n’est pas la question pédagogique Deux thèses structurent un débat pédagogique récurrent concernant les activités scolaires. Pour les simplifier au risque de les caricaturer, on a d’une part la thèse qui dénonce des confusions entre activités et apprentissages et, par voie de conséquence, entre élèves actifs et élèves apprenants. Ces confusions, qui seraient principalement le fait des innovations et/ou des pédagogies actives, engendreraient des malentendus, surtout pour les élèves issus des milieux défavorisés. De quelques questions préalables Il me semble utile de poser quelques questions souvent implicites. Reconstruire les thèses en présence En fait, les oppositions ne se situent pas en termes de quantité d’activités, mais entre des formes différentes d’activités. Quelques propositions pour essayer de penser autrement Après avoir tenté de préciser les thèses en présence, je souhaite maintenant soumettre à la discussion quelques propositions. À suivre…

conseiller-ère pédagogique A guide to Faculty Development est un livre collectif édité par Kay Herr Gillespie (dernière édition en 2010), professeure à la Colorado State University. Il constitue une référence de base pour les conseiller-ère-s pédagogiques, que ce soit pour mettre en place un service de pédagogie universitaire à un niveau institutionnel ou pour mener des entretiens de conseil avec des enseignant-e-s. Le chapitre 9 est rédigé par Jill Jenson et s’intitule If I knew then what I know now: A first year faculty consultant’s top ten list. Cette conseillère pédagogique fait ici la liste des 10 conseils qu’elle aurait voulu recevoir le jour où elle a commencé à exercer ce métier… Son travail est essentiellement constitué d’observations en classe et d’accompagnement individuel mais j’adapte ses conseils à d’autres missions des conseiller-ères pédagogiques. Ils sont classés par ordre inverse d’importance. 10.- Connaître les limites de sa fonction . 6.- Évaluer régulièrement. Jenson, J. Read Full Post »

7 principes de l’apprentissage du 21e siècle et formation en ligne Dans le cadre de son projet Environnements pédagogiques novateurs, l’OCDE a dégagé sept principes à intégrer dans tout environnement d’apprentissage afin qu’il soit réellement efficace et adapté aux besoins des apprenants du 21e siècle. Si chacun de ces principes était déjà connu, la nouveauté sur laquelle insiste l’OCDE est le fait qu’ils doivent tous être présents, puisque c’est dans leur somme que réside leur force. La formation en ligne étant appelée à prendre de plus en plus de place dans le monde de l’éducation, voici comment cette modalité d’apprentissage peut respecter et même mettre en valeur ces sept principes fondamentaux. 1. Les apprenants au centre L’environnement d’apprentissage reconnaît que les apprenants sont ses participants essentiels, encourage leur implication active et les aide à comprendre leur activité apprenante. En apprentissage en ligne : 2. En complément :Formation en ligne : des outils de communication pour plus d’engagement! 3. 4. 5. 6. 7.

10 conseils pour les conseiller-ère-s pédagogiques 4 août 2011 par Amaury Daele A guide to Faculty Development est un livre collectif édité par Kay Herr Gillespie (dernière édition en 2010), professeure à la Colorado State University. Il constitue une référence de base pour les conseiller-ère-s pédagogiques, que ce soit pour mettre en place un service de pédagogie universitaire à un niveau institutionnel ou pour mener des entretiens de conseil avec des enseignant-e-s. Le chapitre 9 est rédigé par Jill Jenson et s’intitule If I knew then what I know now: A first year faculty consultant’s top ten list. 10.- Connaître les limites de sa fonction. 9.- Se préparer à travailler individuellement pour chaque enseignant-e et chaque situation. 8.- Apprendre à observer une classe et à prendre des notes utiles pour le conseil. 7.- Être à l’écoute des attentes des enseignant-e-s vis-à-vis de soi. 6.- Évaluer régulièrement. 5.- Encourager, même si c’est difficile. 4.- Laisser l’enseignant-e lui/elle-même exprimer ce qu’il faudrait améliorer. Like this:

Démêler la formation en ligne en 3 questions Formation en ligne, formation à distance, formation ouverte à distance, formation numérique, MOOC… certains de ces termes sont-ils synonymes? L’un est-il la version moderne de l’autre? A-t-on affaire à des modalités tout à fait distinctes? Pas facile de s’y retrouver, surtout lorsque de tels concepts continuent d’évoluer et que des nuances s’immiscent entre les usages qu’en font les uns et les autres. Sans prétendre à l’exhaustivité, tentons en trois questions d’y voir un peu plus clair! Pourquoi est-ce plus juste de nos jours de parler de formation en ligne plutôt que de formation à distance? La formation en ligne est la version moderne de la formation à distance (FAD), puisqu’elle sous-entend une connexion à un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent. Notons toutefois que certains utilisent l’appellation formation à distance pour la distinguer de la formation ouverte à distance (FOAD). La formation numérique est-elle un sous-type de formation en ligne?

Développer le(s) sens de l’autonomie à l’école … et à la maison ? Après le lancement d’une première série d’articles sur les relations entre parents et école dans cette période particulière, l’équipe Veille & Analyses poursuit sa réflexion par une deuxième série d’articles s’intéressant aux élèves et aux conditions dans lesquelles ils et elles peuvent poursuivre leur travail personnel, actuellement hors la classe : cet article porte sur la notion d’autonomie des élèves, notion difficile à appréhender et que nous avions commencé à explorer il y a quelques années à l’occasion d’un colloque (Entre sociologie et didactique : à propos de l’autonomie de l’élève à l’école primaire) ;un autre article “A quelles conditions peut-on poursuivre son travail scolaire à la maison ?” sur le travail personnel des élèves, situé à la fois dans la classe et hors la classe (avec les devoirs), en reprenant et actualisant les éléments du Dossier de veille de l’IFÉ de Rémi Thibert, “Représentations et enjeux du travail personnel de l’élève” (n° 111, 2016).

Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement On ne peut se passer ni du social ni de l’éducation, ni des technologies qui nous connectent. C’est ce que cette crise pandémique nous montre et que ceux qui pratiquent la formation à distance soutiennent depuis longtemps. Celle-ci s’est radicalement transformée en « e-learning » ces dix dernières années, en fusionnant éducation ouverte et connectée avec médias sociaux, que ce soit sous la forme de MOOC ou de portails ouverts comme TEDx, Khan Academy, accessibles via YouTube notamment. Les écoles et universités ont abordé la question avec grande méfiance, avec des approches panachées (« blended »), avec des espaces numériques de travail ou des plates-formes comme Moodle. Mais la logistique de la formation à distance et les pédagogies attenantes sont très différentes de celles de l’enseignement face à face. De fait les écoles, notamment les écoles primaires, y sont peu préparées et cette transition forcée peut se faire au détriment des élèves les plus désavantagés. Des enjeux spécifiques

5 éléments à considérer avant de se lancer dans l’enseignement à distance Selon l’UNESCO, 1,3 milliard de jeunes, soit près de 74 % de la population étudiante, est confinée à la maison. Depuis déjà quelques semaines, les enseignants du Québec tentent tant bien que mal de pallier la situation. Zoom, téléphone intelligent, courriel, Google Drive, Facebook, etc., tous les moyens sont bons pour rejoindre les élèves confinés. Cette situation temporaire se prolongera jusqu’en juin avec l’annonce de la fermeture des écoles secondaires et le soutien accru aux élèves du primaire qui demeureront à la maison. En lien avec la situation que nous vivons, certains parlent « d’enseignement à distance d’urgence » (emergency remote teaching), comme ce fut le cas pendant des années en Afghanistan, par exemple. En temps normal, la FAD convient mieux aux étudiants du postsecondaire qu’aux élèves du primaire et du secondaire. Malgré tout, il faut bien faire quelque chose, aussi imparfaite soit la solution. La sécurisation La brièveté La simplicité L’interactivité L’innovation

Accueillir un groupe à distance - Thot Cursus De l’importance de l’accueil en formation L’accueil est un moment particulier dans une formation. Cette phase permet de fixer les bases de la formation, rassurer, créer le lien et la dynamique de groupe. Elle permet aux apprenant-es de partager leurs motivations, leurs besoins et leurs éventuelles craintes. Le formateur-trice donne le ton : quelles sont ses exigences, quels types de relations va-t-il instaurer avec le groupe. Un bon démarrage permet à la fois de répondre aux besoins cognitifs (ce que l’on va faire et pourquoi) et affectifs des apprenant-es (avec qui on va le faire et comment). Pour cadre le démarrage d'une formation, cinq étapes peuvent être proposées durant la phase d'accueil : l'accroche, les présentations, le recueil des attentes, le cadre de la formation et la présentation des objectifs du cours. Chacune de ces étapes a son importance et contribue à la création d'une atmosphère propice à l'apprentissage et ce, dès l'entrée des apprenant-es dans la salle de cours.

Document ancien mais qui synthétise les missions du conseiller pour les rendre explicites by stephaniecpc Apr 23

Related: