background preloader

Esprit critique

https://cortecs.org/accueil/

Related:  Education aux Médias et à l'InformationRessources généralesmanipulationL'EMI pour développer l'esprit critiqueartumes

L'argumentation Nos et nous-mêmes stockons et/ou accédons à des informations stockées sur un terminal, telles que les cookies, et traitons les données personnelles, telles que les identifiants uniques et les informations standards envoyées par chaque terminal pour diffuser des publicités et du contenu personnalisés, mesurer les performances des publicités et du contenu, obtenir des données d'audience, et développer et améliorer les produits. Avec votre permission, nos partenaires et nous-mêmes pouvons utiliser des données de géolocalisation précises et d’identification par analyse du terminal. En cliquant, vous pouvez consentir aux traitements décrits précédemment. Vous pouvez également accéder à des informations plus détaillées et modifier vos préférences avant de consentir ou pour refuser de donner votre consentement. Veuillez noter que certains traitements de vos données personnelles peuvent ne pas nécessiter votre consentement, mais vous avez le droit de vous y opposer.

Le triangle de Karpman : comment sortir du triangle infernal ? Cela va probablement choquer certains mais, à moins de pratiquer couramment l’assertivité, il y a de fortes chances que vous vous retrouviez dans ce qu’on appelle le triangle de Karpman. Le triangle de Karpman ? Mais de quoi s’agit-il ? Parcours "Esprit critique" du site EMI de l'académie de La Réunion Présenté à la fois comme un enjeu et une condition de la citoyenneté, le développement de l'esprit critique est de plus en plus souvent mentionné comme objectif de formation : « Le développement de l'esprit critique est au centre de la mission assignée au système éducatif français. Présent dans de nombreux programmes d'enseignement, renforcé par l'attention désormais portée à l'éducation aux médias et à l'information, le travail de formation des élèves au décryptage du réel et à la construction, progressive, d'un esprit éclairé, autonome, et critique est une ambition majeure de l'École. ». Pensée critique, esprit critique ?

WikiNotions - APDEN Liste des notions [Développer] D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) Gouvernement : On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise.

Etudes de textes argumentatifs Il est rare qu'à l'examen une question invite à analyser la valeur de tous les pronoms. Mais prenez l'habitude de vous y intéresser, tant il est vrai que les questions "qui parle ? à qui ?" sont essentielles devant un texte argumentatif. Expérience de Milgram Graphique montrant que 65 % des sujets de l'expérience infligent des souffrances maximales si on le leur ordonne Reconstitution de l'expérience de Milgram (extrait)[1]. L’expérimentateur (E) amène le sujet (S) à infliger des chocs électriques à un autre participant, l’apprenant (A), qui est en fait un acteur. La majorité des participants continuent à infliger les prétendus chocs jusqu'au maximum prévu (450 V) en dépit des plaintes de l'acteur. L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie publiée en 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram[2]. Cette expérience évalue le degré d'obéissance d'un habitant des États-Unis du tout début des années 1960 devant une autorité qu'il juge légitime et permet d'analyser le processus de soumission à l'autorité, notamment quand elle induit des actions posant des problèmes de conscience au sujet.

Au-delà des faits Internet pourrait bien être la plus importante technologie de l’information jamais développée : chaque minute, 4 millions de vidéos sont visionnées sur YouTube, 3,5 millions de recherches sont effectuées sur Google, et 156 millions de courriels sont envoyés[1]. Internet et les médias sociaux ont permis à tout le monde d’accéder, de partager et de publier des renseignements, mais il y a un prix à payer : il est plus difficile que jamais de faire une différence entre le journalisme responsable ou les renseignements exacts et les publicités, les renseignements erronés et les parodies, et il est facile pour n’importe lequel d’entre nous de propager des renseignements erronés sans le vouloir. Puisque bon nombre d’entre nous nous tournons vers des sources virtuelles pour obtenir des renseignements, l’authentification ne peut plus se faire uniquement à l’école : notre santé, nos finances et même notre démocratie dépendent de la collecte et du partage de renseignements fiables.

Eduscol désinformation et théories conspirationnistes L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations.

Related:  EMIEsprit critique