background preloader

Affaire Iran-Contra

Affaire Iran-Contra
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’affaire Iran-Contra (ou Irangate, nommée ainsi en souvenir du scandale du Watergate) est un scandale politique survenu aux États-Unis dans les années 1980. L'affaire est toujours voilée de secrets et il est difficile de découvrir les faits. Plusieurs membres de l'administration Reagan ont vendu illégalement des armes à l'Iran, qui était un ennemi avoué des États-Unis, utilisant les profits pour financer secrètement, et malgré l'opposition du Congrès des États-Unis[1],[2], les Contras, un mouvement contre-révolutionnaire nicaraguayen de lutte armée regroupant les opposants au gouvernement sandiniste de Daniel Ortega. Après la révélation de la vente d'armes en novembre 1986, le président Reagan est apparu à la télévision américaine et a nié les faits[4]. L'affaire[modifier | modifier le code] L’affaire met en lien deux sujets disparates : la vente d’armes à l’Iran et le financement de militants Contra au Nicaragua. Related:  lectures

Cartel de la drogue Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cartels de la drogue opèrent dans de nombreux pays à travers l'Amérique latine dont le Mexique, l'Amérique centrale, et en Afghanistan, en Asie du Sud. Ils sont la cause de la violence criminelle extrême et de milliers de meurtres, particulièrement le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. En Colombie[modifier | modifier le code] Au Mexique[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Trafic de stupéfiant Portail de la criminologie

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne Nouveau forum en français ! Les Editions Pilule Rouge Guide Rapide des Signes Cassiopée ? Nos livres en français! Nos Articles Nouveau ! Nouveau ! Nouveau SOTT Focus ! Nouveau SOTT Focus ! Nouveau SOTT Focus ! Nouveau SOTT Focus ! Nouveau ! Nouveau ! Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement - B.K. L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran - Joe Quinn La pression pour la paix et la "Pâque juive" - Joe Quinn Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction ! Une vérité qui dérange - Henry See Piratage de la Démocratie - Henry See La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah - Joe Quinn Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush - Joe Quinn Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique - Laura Knight-Jadczyk Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush - Joe Quinn Nous chutons tous - Joe Quinn Une Question Légale - Henry See John F. John F. St.

Une méduse immortelle sème la panique dans le monde scientifique Flash back La méduse Turritopsis nutricula, découverte pour la première fois par des chercheurs en biologie de l’université de Lecce, serait originaire de la mer des Caraïbes et se répandrait à présent dans toutes les mers du globe. D’après des recherches scientifiques, elle serait le seul être vivant immortel. Ainsi, cette méduse serait capable de remonter le temps, passant d’une phase de vie avancée à une phase de vie plus jeune, par des mécanismes d’apoptose bloqués et de trans-différenciation, reconfigurant ainsi ses cellules défaillantes en cellules neuves et parfaites. Une menace ou une alliée ? De par ses caractéristiques exceptionnelles, cette méduse fait l’objet d’études par les biologistes et les généticiens puisqu’elle est le seul organisme complexe vivant connu à ce jour capable d'inverser complètement son processus de vieillissement. Une clé pour devenir immortel Le monde des immortels, bientôt une réalité ? William McAtbash for WikiStrike Source : Piraino, Stefano; F. Kramp, P.

Contras Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Contras (terme espagnol signifiant « contre-révolutionnaires »), appelés aussi Résistance nationale, étaient des groupes de lutte armée opposés au gouvernement sandiniste du Nicaragua qui a succédé à la chute, après une guerre civile, du dictateur Somoza, au pouvoir depuis cinq ans. Historique[modifier | modifier le code] Initialement soutenus par la dictature argentine de Videla (entre autres car les mouvements activistes de gauche argentins participèrent à la guerre civile au Nicaragua de 1979 et à l'assassinat de l'ancien président Somoza[1]) et la CIA, les Contras utilisaient les méthodes de guérilla et opéraient des raids contre l'économie et l'administration, notamment dans le nord du Nicaragua à partir de bases arrières situées au Honduras. En , ces groupements prennent le nom de RN (Résistance nicaraguayenne)[3]. Le , le président Daniel Ortega décide la suspension du cessez-le-feu avec la Contra antisandiniste.

Les Chroniques de Cybérie du 1er décembre 1998 Salutations à tous les Cybériens et Cybériennes!Cette Chronique n'est optimisée ni pour Netscape, ni pour Internet Explorer, elle l'est pour ses lecteurs et lectrices.Cette semaine...AOL/Netscape : les retombéesMort suspecte d’un hackerLa CIA, les contras et la cocaïneSuivi : logiciels de filtrageEn bref...Lectures rapidesJournée mondiale du SIDABeau détour AOL/Netscape : les retombées L’achat par AOL de Netscape a évidemment défrayé la manchette toute la semaine écoulée. CNET News.Com offre une chronologie des événements ayant mené à la transaction. Selon certaines personnes proches des deux sociétés, il y a plus d’un an que AOL avait des visées sur Netscape.

Pétrole iranien boycotté : les Français, premières victimes!, par Mireille Delmarre IRIB- En France, le prix de l’essence à la pompe a atteint un record historique. Ni les USA, ni Israël, n’importent de pétrole iranien, et, par conséquent, ne subissent, de plein fouet, les conséquences. En plus, les USA ont un accord avec Israël, pour leur fournir du pétrole, en cas de pénurie, (pendant une guerre, un embargo, par exemple) et Israël dispose, également, dans le Sud, d’importants réservoirs souterrains. Le prix du carburant a atteint un niveau historique, en France, vendredi, selon des données hebdomadaires compilées par la Direction générale de l'énergie et du climat. De plus, enlevez la facture pétrolière, et la France devient, tout de suite, excédentaire, sur la balance de ses exportations, donc, si le prix du pétrole flambe, le déséquilibre de sa balance commerciale va s'accentuer. La Russie qui exporte du pétrole en Israël utilise déjà discrètement ces voies d’acheminement pour envoyer son pétrole en Asie notamment en Inde et en Chine.

الاعتراف الدولي بإسرائيل إسرائيل الدول التي تعترف بإسرائيل الدول التي لم تعترف بإسرائيل مطلقاً الدول التي سحبت اعترافها الدول التي جمدت أو قطعت العلاقات مع إسرائيل الاعتراف الدولي بدولة إسرائيل يشير إلى اعتراف الدول أو عدمها بوجود دولة إسرائيل. بعد فشل إسرائيل في طلبها الانضمام إلى الأمم المتحدة في خريف 1948، عادت وقدمت طلباً آخر في ربيع 1949. بعد التصويت (37 مع، 12 ضد، و9 ممتنع)، أصدرت الجمعية العمومية قرارها رقم 273 بتاريخ 11 مايو 1949 بقبول عضوية إسرائيل بناءً على إعلان إسرائيل بأنها "تقبل بدون تحفظ الالتزامات الواردة في ميثاق الأمم المتحدة وتتعهد بتطبيقها من اليوم الذي تصبح فيه عضواً في الأمم المتحدة" وبأنها تتعهد بتطبيق قرارا الجمعية الصادر 29 نوفمبر 1947 (قرار تقسيم فلسطين) و 11 ديسمبر 1948 (قرار حق العودة للاجئين الفلسطينيين) وهذا ما لم يحدث لحد الآن. في عام 2002، اقترحت الجامعة العربية تطبيع العلاقات مع إسرائيل من جانب الدول العربية كجزء من حل الصراع الفلسطيني الإسرائيلي في مبادرة السلام العربية. القائمة حسب البلد[عدل] دول غير أعضاء في الأمم المتحدة[عدل] انظر أيضًا[عدل] مراجع[عدل] بوابة إسرائيل

Le rapport de la Ligue Arabe donne des preuves de l’implication de la CIA, du MI6 et du Mossad derrière les violences en Syrie Des extraits du rapport des observateurs de la Ligue Arabe en Syrie montrent clairement que les médias ne disent qu’une partie de l’histoire et exagèrent la violence exercée par le gouvernemnt Al-Assad et ses forces de l’ordre. Le rapport mentionne une “entité armée” qui tue des civils et des policiers et perpétue des attaques terroristes ciblant des civils innocents. Les pertes de ces attaques sont ensuite attribuées au gouvernement Al-Assad et utilisées pour construire de toute pièce un cas contre la Syrie aux Nations-Unies. D’après le rapport de la Ligue Arabe, “l’armée libre syrienne” et les “groupes d’opposition armés” sont responsables de bon nombre des meurtres commis. En Janvier, il a été rapporté que le MI6 britannique, la CIA et les forces spéciales du SAS britannique étaient en Syrie et travaillaient avec l’armée libre syrienne et le Conseil National Syrien (CNS) afin de renverser le régime du président Al-Assad. 28. 29. 75. Traduction : Résistance 71

Related: