background preloader

Lobbying pour ficher les bons Français

Lobbying pour ficher les bons Français
Dans une relative discrétion, l'idée de créer un fichier de 45 à 60 millions de Français honnêtes a reçu un accueil très favorable à l'Assemblée nationale. Mission accomplie pour le lobbying des industriels de la sécurité électronique. Le 13 décembre dernier, une vingtaine de députés ont adopté, en seconde lecture et dans un hémicycle clairsemé, la proposition de loi sur la protection de l’identité visant à créer un “fichier des gens honnêtes” (sic) de 45 à 60 millions de Français. Il servira de socle à la future carte d’identité électronique. Les parlementaires ont également validé la proposition de Claude Guéant de pouvoir se servir de ce fichier à des fins de police judiciaire, alors que le Sénat s’y était pourtant vertement opposé par 340 voix contre (dont 127 sénateurs… UMP) et 4 voix pour. Véritable serpent de mer, la question de la modernisation de la carte d’identité a été plusieurs fois débattue ces dix dernières années. Menaces pour la France 544 cantines scolaires Related:  Lectures

Fuck l’anonymat ! Fuck l’anonymat ! Quelle grande philosophe du XXIe siècle a dit : « L'anonymat, c'est superficiel et pas courageux » La réponse : Non, ce n'est pas un compte twitter fake Bah oui, l'anonymat finalement, ça n'a jamais permis à des gens de ne pas se faire virer, fouetter, emprisonner, ou condamné à mort pour avoir exprimé leur opinion. Oui, l'anonymat selon Nadine, c'est de la merde quoi... Méfions-nous des gens comme elle, car à force de légiférer sur les réseaux, nous devrons bientôt filer notre ADN pour pouvoir nous exprimer en ligne. Vous avez aimé cet article ?

Victory! Boycott forces GoDaddy to drop its support for SOPA Under intense pressure from an Internet-wide boycott, domain registrar GoDaddy has given the open Internet an early Christmas present: it's dropping its support for the Stop Online Piracy Act. The change was announced in a statement sent to Ars Technica: Go Daddy is no longer supporting SOPA, the "Stop Online Piracy Act" currently working its way through U.S. Congress. "Fighting online piracy is of the utmost importance, which is why Go Daddy has been working to help craft revisions to this legislation—but we can clearly do better," Warren Adelman, Go Daddy's newly appointed CEO, said. GoDaddy's embarrassing climbdown took barely 24 hours. Initially, GoDaddy was defiant. But this reaction only enraged GoDaddy's customers. GoDaddy claims that during negotiations over SOPA, the company "fought to express the concerns of the entire Internet community and to improve the bill" by pushing to make the bill's provisions less onerous.

La vie privée, un problème de vieux cons ? Le livre En résumé : La vie privée, un problème de « vieux cons » ? (le livre) peut donc être commandé sur Amazon, la Fnac, l'AppStore (pour iPhone & iPad), et dans toutes les bonnes librairies... Depuis que j'ai écrit cet article intitulé La vie privée, un problème de vieux cons ? A contrario, depuis que j'ai aussi écrit Vie privée : le point de vue des “petits cons”, je ne compte plus le nombre de gens qui m'ont remercié d'avoir ainsi décrit ce que les internautes vivent et sont, au-delà des clichés dont ils sont affublés... mais qui n'ont pas forcément pour autant pris la mesure de la "société de surveillance" qui, pour le coup, attente gravement à nos libertés. Et ça s'appelle donc bien évidemment La vie privée, un problème de « vieux cons » ? Mon éditeur est persuadé que c'est le genre de livre, un peu débridé et au ton décomplexé, qui se lit en plein été. Sur le Net, nous sommes tous des personnalités publiques. La vie privée, un problème de « vieux cons » ?

Des forains : "Voter ? Ces gens ne s'intéressent pas à nous !" Lors d’une représentation du cirque Alain Fratellini en août 2011 (Chloé Leprince/Rue89). Où aller pour la tournée estivale en 2012 ? Stani Mordon hésite : il affirme qu’en Bretagne ou en Normandie, les municipalités sont de moins en moins nombreuses à accepter qu’il s’installe sur leur commune avec le cirque Alain Fratellini, dont il a repris la direction lorsque son père a songé à jeter l’éponge. Ce cirque familial à l’ancienne fait encore une trentaine de villes durant l’été, et tourne dix mois sur douze. Son père Angelo, cinquante ans de cirque et le même âge à l’état civil, raccroche justement d’avec une employée de la mairie de Plougastel (Finistère). Le cirque Fratellini, dont il a racheté et déposé le nom, se produisait pourtant dans la commune de la côte de granit rose il y a quelques années. 80% de rejet dans les mairies Les Mordon assurent que 80% des villes qu’ils démarchent les éconduisent ainsi. Angelo ou Stani ne votent pas. Angelo Mordon (Chloé Leprince/Rue89)

François Bon : « Google exacerbe Borges » Plaidoyer pour les perspectives que le numérique ouvre à l’écriture et la lecture, «Après le livre» dépasse l’objet afin de le replacer dans une histoire des mutations et des pratiques littéraires. Entretien avec l’écrivain François Bon. «Après le livre»… Est-ce se détacher de l’objet ? Y renoncer ? C’est déjà le cas pour la musique. Auriez-vous pu l’intituler «Après le papier» ? L’histoire du papier est mobile, fascinante, complexe. Votre livre est une apologie des possibilités des nouvelles technologies… Il n’y a pas à faire l’apologie de techniques. Le Web représente-t-il une œuvre ouverte, sans la finitude du livre ? Ce que j’ai essayé de montrer, dans Après le livre , c’est comment ce concept de finitude, lié à l’objet matériel qu’est le livre papier, ne coïncide que rarement avec la réalité de l’œuvre, qu’il s’agisse de Rabelais, des Fleurs du Mal , de Maupassant, de Kafka, d’Artaud… Le livre numérique, par rapport au site web, est bien l’établissement d’une clôture.

L'Arcep se penche sur la neutralité du net et la qualité de service des FAI Quelques peu mis de côté ces derniers temps, le dossier de la neutralité du net est de nouveau sur la table de l'Arcep. L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes vient en effet d'annoncer ce mercredi le lancement de deux consultations publiques "en vue d'améliorer l'information à destination des utilisateurs et du régulateur". Leurs conclusions seront livrées en mai prochain. Mesurer la qualité de service La première consultation sera dédiée à la qualité de service. L'Arcep compte établir un suivi de ce critère, via les réseaux fixes. Les différents types d'accès à l'Internet filaire seront évidemment concernés : xDSL, câble et fibre optique jusqu'au domicile (FTTH). À travers ce travail de mesure seront également observés les différents usages les plus répandus chez les internautes. La question du streaming De nombreux abonnés Free affirment constater une baisse notable de leur débit lorsqu'ils se rendent sur YouTube aux heures de pointe.

FAED : Fichier automatisé des empreintes digitales Chiffres clés Au 31 janvier 2010, le FAED comptait : 3 451 622 individus enregistrés 192.623 traces non identifiées À quoi sert ce fichier ? Le FAED sert à la recherche et à l’identification des auteurs de crimes et de délits, ainsi qu’à la poursuite, à l’instruction et au jugement des affaires dont l’autorité judiciaire est saisie. Le FAED permet de s’assurer de la véritable identité des personnes mises en cause dans une procédure pénale ou condamnées à une peine privative de liberté, pour éviter par exemple une erreur judiciaire en détectant les fausses identités et les cas de récidive. Qui est responsable de ce fichier ? La direction centrale de la police judiciaire du ministère de l’Intérieur, sous le contrôle d’un magistrat de l’ordre judiciaire. Que contient ce fichier ? Les relevés d’empreintes donnent lieu à la rédaction d’une fiche alphabétique sur support papier comportant Critères d’inscription dans ce fichier Qui peut procéder à une inscription ? Les empreintes sont conservées 25 ans

ET SI ON ESSAYAIT PLUTÔT LA DÉMOCRATIE ?, par Olivier Berruyer Article presslib’ invité* « La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? Lors des dernières élections, Paul a souligné dans un billet le problème posé par le manque de représentativité des institutions, ce qui participe à la survenue probable d’un nouveau 1789. Analysons ainsi plus en détail le vote moyen des Français aux 3 dernières élections nationales (Européennes 2009, Régionales 2010, Cantonales 2011) : On constate ainsi que sur 100 Français adultes : • 15 ne se sont pas inscrits sur les listes électorales ; • 37 sont allés voter ; • 8 ont voté pour l’UMP, “LE parti majoritaire” ; • 9 ont voté PS, “LE parti d’opposition”. Ces résultats devraient suffire à engager une profonde réforme de nos institutions, clé de voute de la démocratie. Où comment les représentants de moins de 10 % des Français s’arrogent à eux-seuls la majorité… Pire encore. On constate ainsi que l’Assemblée ne cesse de vieillir. Ainsi :

Les Nabaztag renaissent pour Noël Depuis la fin du mois de juillet, les lapins connectés Nabaztag ne bougeaient plus, plongés dans un coma triste à voir après la suspension de leurs serveurs, hébergés par Iliad. La faute au redressement judiciaire de l'éditeur des bestioles depuis 2009 , Mindscape, qui a depuis été placé en liquidation judiciaire et préfère se concentrer sur sa dernière génération de lapins, rebaptisé Karotz (et qui, elle, continue de fonctionner normalement à ce jour). Les quelque 10000 Nabaztag encore actifs, eux, ne servaient plus qu'à caler des livres sur les étagères de leurs propriétaires en colère , qui de plus rigolaient jaune de se voir proposer un tarif préférentiel sur Karotz... par la société qui venaient de couper la chique à leur Nabaztag (qui leur avait coûté environ 130 euros tout de même). Sympa. Sous pression et soucieux de laisser sa créature continuer à vivre, Mindscape a finalement proposé d'ouvrir le code source du lapin et de le mettre à la disposition de la communauté.

Le projet de loi américain Stop Online Piracy Act (SOPA) a été ajourné :) Le projet de loi américain Stop Online Piracy Act, ou SOPA, a été ajourné hier afin de se donner le temps d’un « examen plus approfondi des affirmations selon lesquelles cette législation serait nocive à l’infrastructure d’Internet ». C’est une excellente nouvelle pour tout ceux qui s’étaient mobilisés contre cette énième déclinaison d’une tentative globale de museler le réseau. Sauf quelques uns dont nous sommes, on en a peu parlé en France. Evidemment, rien n’est jamais acquis. Il est intéressant de remarquer ici la fracture qui a eu lieu entre les industries culturelles (id est les industries du droits d’auteur), Hollywood en tête et les entreprises des nouvelles technologies qui étaient opposées à cette loi. Rendez-vous au prochain épisode de la bataille contre l’Empire… PS : Cet article fait partie d’un dossier consacré à SOPA sur le blog. Une victoire pour la communauté informatique - la commission parlementaire repousse l’examen de la proposition de loi SOPA

Une histoire du fichage en France L'exposition "Fichés ?", qui revient sur l'histoire du fichage en France, du Second Empire aux années 60, se clôt ce 23 janvier. Le 25, les sénateurs devront se prononcer sur le projet de fichier des "gens honnêtes" (qualifié ainsi, par les parlementaires, pour ne pas le confondre avec l'un des 80 autres fichiers policiers français de "suspects" -dont 45% sont illégaux, au demeurant). L'objectif affiché est de moderniser la carte d'identité, avec deux puces RFiD (identifiables à distance, & sans contact : une pour l'administration, l'autre pour le commerce électronique), mais aussi d'effectuer un fichage centralisé des identifiants biométriques (empreintes digitales et photographie reconnaissable par les dispositifs de reconnaissance faciale) de tous les Français de plus de 15 ans (soit, à terme, entre 45 et 60 millions de gens), afin de lutter contre l'usurpation d'identité. L'exposition "Fichés ?" Vers la carte d'identité obligatoire Les "fichiers juifs" "Fichés ?"

Related: