background preloader

Penser le futur du web

Penser le futur du web
Réseaux sociaux et moteurs de recherche se confrontent à des silos de données toujours plus titanesques. Vie professionnelle, privée, intime : comment le web, et ces acteurs, vont-ils distribuer et exploiter ces informations dans l'avenir ? Qu’y aura-t-il demain sous nos moteurs ? Moteurs de recherche et réseaux sociaux occupent une place chaque jour plus prépondérante dans nos accès à l’information et à la connaissance. Enfin, inaugurés par le “like” de Facebook, les systèmes de recommandation se multiplient, venant concurrencer ou remplacer l’établissement de liens hypertextes et suscitant de nouveaux usages, de nouvelles métriques. Ce qui a réellement changé : capter l’attention Question d’économies. La force des métadonnées. Le web invisible ne l’est plus vraiment. Rendre compte de la dissémination et du mouvement La naissance de l’industrie de la recommandation et des moteurs prescripteurs. De nouvelles indexations. Navigation virale ou promenade carcérale ? Un nouveau brassage.

Une stratégie sur les médias sociaux? - TRIBUNE La première raison de cette nécessaire intégration de la stratégie médias sociaux dans les démarches existantes de l'entreprise est que toutes les dimensions opérationnelles d’une entreprise sont potentiellement touchées par les médias sociaux, en fonction des démarches mises en place. Concentrer les médias sociaux dans les mains d’un seul homme (le fameux Community Manager), n’est pas nécessairement la meilleure organisation à suivre, notamment dans des structures importantes. Souvent dans les entreprises, les médias sociaux sont préemptés par le «premier qui bouge» et qui montre une certaine expertise. L’organisation est importante et doit certes découler d’une expertise mais aussi d’une légitimité reconnue et d’un pouvoir décisionnel lié. Ainsi, attribuer le lancement de démarches et leur gestion à une personne en stage au sein d’un département Internet est mettre en danger potentiel l’entreprise, tout en ne créant pas de valeur ajoutée et d’expérience en interne. Cédric DENIAUD

Local News :: Council to organize online media BEIRUT: The National Audiovisual Media Council announced Monday that it will start receiving notification applications for new websites in an effort to organize the country’s online media. “As of the 1st of November, the council will start receiving applications for official notifications from websites for its newly established database,” the council said in a statement. Applicants should provide information about their website, its services, issues it covers and detailed information about its editorial board, according to the council. The government has yet to agree a law on online media but the council says the database is within its prerogatives as websites are audiovisual media. Following a meeting of its board last week, however, several MPs and media watchdogs criticized the council’s decision, calling it “harmful to freedom of expression in Lebanon.” But the council insisted Friday that online media falls under its oversight and responsibility.

Digital media empower Middle Eastern youth Left to right: Khaled Ezz Al Arab - BBC, Hala Abu-Khatwa - UNICEF Egypt, Najwa Kacem - Al Arabyia. Courtesy of UNICEF Revolutions in the Middle East have been powered by young people using new technology. Young people, who make up 30 percent of the region’s population, have played a dominant role in protests and political upheaval by documenting events with cell phones, the Internet and social media. “Children and young people have been at the heart of the Arab Spring. They play a key role in instigating it, using the power of social media to rally their peers and mobilize support,” said Shahida Azfar, UNICEF Regional Director for MENA. For example, the lack of access to information from Syria has forced the media to depend on photos taken by ordinary citizens and amateur recording of bloodshed in obscure neighborhoods and streets. Many children also continue to be caught in the crossfire. By using cellphones and the Internet, Ezz Al Arab said youth also feel empowered.

L'actu media web - Newsring : les enfants de Taddei lancent un nouveau pure-player Et un de plus, mais pas tout à fait comme les autres ! Si l'on peut se poser la question du nombre impressionnant de pure-players d'infos qui se lancent les uns après les autres ( lire mon billet sur le sujet ), Newsring , le dernier dont la naissance est aujourd'hui annoncée officiellement à au moins le mérite d'explorer une nouvelle voie : les débats entre communautés en ligne, orchestrés par des journalistes. Un web à la sauce Taddéi, qui accompagne le projet en tant que directeur éditroial. Newsring, lancé par Julien Jacob (Pdg de Ringmédia et fondateur de Média2), Cédric Sire et Guillaume Multrier (présidents et directeur général de Webédia (PurePeople, PureMédias...) se lancera sur le créneau des débats éditorialisés, comme l'explique Philippe Couve, rédacteur en chef du nouveau site : " , Ce Soir ou jamais ". L'animateur de France 3 sera d'ailleurs le directeur éditorial de Newsring, explique Philippe Couvre : " ".

Bilan des exportations d’armes OWNI dessine la carte et trace les tableaux des exportations françaises de matériel de guerre. 2010 a été une année un peu décevante. Mais le Moyen Orient laisse de gros espoirs. “La crise n’entame pas la dynamique générale” affirmait mercredi le général Philippe Pontiès, porte-parole adjoint du ministère de la Défense, lors de la présentation du rapport sur les exportations d’armement en 2010. “Avec 5,12 milliards d’euros de prises de commandes en 2010, la France se maintient au quatrième rang des exportateurs mondiaux d’armement” se félicite Gérard Longuet, ministre de la Défense, dans un communiqué. Les prises de commande en 2010 sont pourtant en net recul par rapport à l’année précédente, faisant de 2010 la plus mauvaise année depuis 2006. Total En 2009, elles plafonnaient à 8,1 milliards d’euros. Légende : les points beige correspondent aux commandes entre 1 et 50 millions, les points rouge aux commandes supérieures Visualisation réalisée par Marion Boucharlat.

Un rapport parlementaire dézingue Pouzilhac Les balles ont sifflé, ce matin, à l'Assemblée nationale ! La députée socialiste Martine Martinel avait sorti la kalachnikov pour démolir à peu près l'essentiel des réformes entreprises par Nicolas Sarkozy tant à France Télévisions qu'au sein de l'Audiovisuel extérieur de la France. Son rapport sur les crédits médias du budget 2012 n'y va pas par quatre chemins et le ton virulent employé par la députée a quelque peu surpris les députés UMP. Alain de Pouzilhac, le P-DG de l'AEF, en a pris pour son grade. Mme Martinel suggérant, en termes à peine voilés, qu'il était opportun de s'interroger sur son maintien à la tête de l'entreprise en raison des "mensonges" répétés de celui-ci. Martine Martinel pointe du doigt la fusion entre RFI et France 24 conduite "à marche forcée en se moquant de l'avis de l'Assemblée nationale". Le rapport de l'IGF à charge contre Pouzilhac "Une erreur historique ?"

Alfa lance le service 3G au Liban 26-10-2011 | par P.S. | source: Alfa L’opérateur de téléphonie mobile Alfa a lancé le service Internet 3G permettant un débit plus rapide. Ce service couvrira d’abord Beyrouth, le Mont-Liban ainsi que la côte nord jusqu’au Akkar. La couverture s’étendra à tout le territoire libanais dans les prochains mois. Les abonnés d'Alfa auront la possibilité de choisir entre les forfaits suivants : 10 dollars permettant de télécharger jusqu’à 100 mégabytes (MB), 19 dollars pour 500 MB, 32 dollars pour 1 gigabytes (GB), 79 dollars pour 3 GB et 99 dollars pour 5 GB. Le ministère des Télécommunications avait lancé officiellement le 20 octobre le service 3G au Liban après une période d’essai d’un mois. La 3G est une nouvelle infrastructure de téléphonie mobile de troisième génération qui permet des vitesses de transmission de la voix et des données nettement plus élevées que la norme précédente, la 2G.

Printemps arabe: Juppé se défend Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a défendu aujourd'hui devant l'Assemblée nationale le soutien de la France aux printemps arabes, estimant qu'il fallait "allier vigilance et confiance" dans l'avenir des peuples arabes, face à des députés de l'opposition critiques. "J'entends dire que nous avons ouvert la boîte de Pandore. Fallait-il continuer à soutenir les dictatures? Fallait-il continuer à soutenir Kadhafi? "Le peuple libyen est enfin libre après 42 ans d'une dictature terrible. "C'est curieux, cet enthousiasme pour les dictatures!" LIRE AUSSI:» Le parti islamiste maître du jeu tunisien» La Libye sur «le chemin d'une démocratie musulmane»

Flâneries multimédia du dimanche n°20 Triste journée pour le rugby français. Qu'à cela ne tienne, consolez-vous avec les meilleures productions multimedia de la semaine, que nous avons sélectionnées pour vous, avec amour. > Savez-vous qu'il y a un lac sous l'opéra Garnier ? > Les Essenci'Elles, collectif de femmes photographes, ont concocté Chloé prend le large , un joli POM sur les formes, le gras, la société, le corps, la vie, les femmes. > En Pologne, un tramway a été baptisé Jean-Paul II . > Il n'y a pas qu'à Wall Street que la jeunesse s'indigne. > C'est assez rare pour être signalé : LeFigaro.fr a publié un diaporama sonore dans un de ses articles. > En cette journée sportive, découvrez ce diaporama sonore du Mensuel de Rennes, sur les supporters rennais . > LeMonde.fr revient sur La Nuit oubliée , celle du 17 octobre 1961, au cours de laquelle de nombreux Algériens ont été tués à Paris. > Montparnasse est-il toujours un quartier breton ? > Nous sommes en octobre, mois de lutte contre le cancer du sein...

Télécoms : coup d'accélérateur sur la 3G L'Algérie, le Cameroun et la Côte d'Ivoire s'apprêtent à passer à l'internet mobile.© Vincent Fournier/J.A. Trois pays s’apprêtent à passer à l’internet mobile à haut débit : l’Algérie, le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Ils rattrapent ainsi le retard accusé par une partie du continent en la matière. En cause : le manque d’engouement des opérateurs et des États. Le 26 septembre, Alger, au salon Med-It consacré aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Moussa Benhamadi, fait l’événement. Si l’Algérie fait figure de dernier de la classe au Maghreb – le Maroc a adopté la 3G en 2007, et la Tunisie, en 2010 –, de nombreux pays subsahariens, principalement francophones, ont également traîné avant de monter dans le wagon. « Nous avons deux ou trois ans de retard inexplicable, regrettable et dommageable », réagit Bruno Nabagné Koné, ministre ivoirien des TIC. Explosion Pourquoi les États ont-ils attendu si longtemps avant de sauter le pas ? Nairobi, pionnier de la 4G Rupture

Yahoo et Gmail lisent vos mails Avec son application Visualizing, Yahoo! montre que tout ce que partagent ses utilisateurs par mails est non seulement scanné mais aussi utilisé pour la pub et la sécurité. Démonstration. Le 13 octobre, Yahoo! a lancé un site pour vanter la popularité de sa messagerie avec une carte interactive baptisée Visualizing Yahoo!. Interrogé à ce sujet, Yahoo! Gmail aussi aime lire Gmail, l’autre géant américain des correspondances numériques fonctionne de la même manière. Google analyse le texte des messages Gmail afin de filtrer les spams et détecter les virus. Yahoo! Cela permet de bloquer près de 550 milliards de spams atterrissant dans les boîtes mails de nos utilisateurs chaque mois dans le monde, soit aux alentours de 1800 mails par utilisateur. Et si, en même temps, cette analyse permet d’identifier les centres d’intérêts des utilisateurs, c’est pour “améliorer la pertinence des annonces” et leur proposer une publicité adaptée à leurs besoins. De son côté, Pierre Landy de Yahoo!

Lancement officiel de la 3G au Liban 21-10-2011 | par M.-J.D. | source: CDL La baisse des tarifs internet et les investissements en infrastructure de 80 millions de dollars ont permis au ministère des Télécoms de lancer officiellement la 3G le 20 octobre. A partir du 1er novembre, les deux opérateurs mobiles Alfa et MTC-Touch vont proposer deux offres : une à 19 dollars permettant de télécharger jusqu’à 500 mégabytes (MB), et une à 10 dollars permettant de télécharger jusqu’à 100 MB. En comparaison, les offres GPRS actuelles commencent à 10 dollars pour 50 MB et montent à 25 dollars pour 250 MB. Selon le communiqué de presse du ministère, MTC et Alfa auront upgradé 300 de leurs quelque 800 bases d’ici la fin octobre ; MTC devrait être en mesure de couvrir tout le pays d’ici la fin de l’année et Alfa d’ici la mi mai 2012. Quelque 4000 usagers ont pu tester la 3G en avant-première en septembre et octobre.

The real technological impetus for change in the Arab World was never Facebook Satellite television and its free to air (FTA) satellite channels already include in its ranks over 500 channels serving the Arab World. Over 40 percent of the region’s households have access to them via legal and illegal networks. Market penetration is expected to reach 80 percent by 2016. Al Jazeera arrived first to the scene, in 1993, and it remains the most influential and trusted television network, but the sheer mass of new programming over just the last fifteen years represents a deeper truth. Of course, the social media story has some merit. Furthermore, Internet access is a modern and diminishing issue, but satellite television also transcends a more ancient barrier. Middle Eastern satellite television may still face draconian internal regulations. There is very little legacy of free media, in any form, in the Middle East. Tempering our excitement, we should recall that millions poured onto the streets of Cairo in 1952 and 1977. Eric T. Forget Social Media

Get Me Out of This Traffic Jam If you have tried to drive within or towards Beirut and ended up spending double or triple the amount of time it should take, this text is for you. The excuses are endless and include “well it’s raining”, “there is an accident”, and “a car stopped”. But the reality is that the massive generated traffic is enough evidence to question the whole transport system, and to propose an alternative which recognises the problems brought by the mass use of privately-owned cars. Unfortunately, Lebanon’s transport culture has become exclusively American: favouring automobile transportation and disregarding the establishment of a public transport system. This result is an unsustainable economic, social, and environmental situation in addition to health problems, accidents and excessive construction and maintenance on land resources which are rare and limited. Most importantly, labour and productivity are diminished due to traffic jams and higher costs of living. The NO CARS IN THE CITY proposal:

Related: