background preloader

Penser le futur du web

Penser le futur du web
Réseaux sociaux et moteurs de recherche se confrontent à des silos de données toujours plus titanesques. Vie professionnelle, privée, intime : comment le web, et ces acteurs, vont-ils distribuer et exploiter ces informations dans l'avenir ? Qu’y aura-t-il demain sous nos moteurs ? Moteurs de recherche et réseaux sociaux occupent une place chaque jour plus prépondérante dans nos accès à l’information et à la connaissance. Enfin, inaugurés par le “like” de Facebook, les systèmes de recommandation se multiplient, venant concurrencer ou remplacer l’établissement de liens hypertextes et suscitant de nouveaux usages, de nouvelles métriques. Ce qui a réellement changé : capter l’attention Question d’économies. La force des métadonnées. Le web invisible ne l’est plus vraiment. Rendre compte de la dissémination et du mouvement La naissance de l’industrie de la recommandation et des moteurs prescripteurs. De nouvelles indexations. Navigation virale ou promenade carcérale ? Un nouveau brassage. Related:  Lectures

Psychanalyse du web La notion de transfert existe aussi dans l'architecture d'Internet. Opposée à celle de transport (de données brutes). L'ingénieur Christian Fauré travaille sur la portée théorique de cette distinction, qui caractérise l'intelligence des réseaux. L’ingénieur Christian Fauré analyse la portée de la distinction entre les notions de transport et de transfert sur Internet. Dans son propos, le transport fait référence aux moyens matériels de mise en relation, au cuivre ou la fibre qui achemine vos données. Le transfert fait référence lui aux représentations que nous échangeons, par le biais du peer-to-peer ou par le protocole SMTP utilisé pour nos emails chargés de sens. Parler d’infrastructure du numérique c’est toujours prendre le risque d’ennuyer son auditoire et de faire peur : On va encore nous parler des autoroutes de l’information, d’accès internet à très haut débit, de la taille des tuyaux, etc. Quelle distinction fais-je entre transport et transfert (Cf Transfert ou Transport en 2009)?

Cactus Acide Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique. J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Il me faut préciser, d’emblée, que je n’aborderai pas la question du code, non qu’elle manque d’intérêt, mais parce qu’elle me semble devoir être traitée distinctement. Je regretterais de devoir la cantonner à sa spécificité computationnelle, quand cela n’est pas nécessairement le cas, alors que mon approche de l’écriture numérique cherche à s’affranchir de toute prévalence littéraire, en tant que forme sémiotique, ou technique, de l’ordre des usages, voire des ressources numériques. Du texte comme « design de soi » Du texte comme « éditorialisation de soi » Du texte comme « écriture de soi-s »

Usages pédagogiques de Wordle Les usagers du Web sont habitués à voir des nuages de mots clefs en ligne. Cette forme graphique s'est développée avec des services collaboratifs tels que FlickR à travers l'indexation des images téléversées sur les sites de partage de photographies. Des générateurs de nuages de mots bien connus comme Wordle, Tagul ou encore Tagxedo, vont plus loin car ils permettent de créer des produits personnalisés à partir d'un corpus (extrait de texte), d'une URL ou d'un compte del.icio.us. Utiliser Wordle en classe Les enseignants s'intéressent de plus en plus à ces générateurs. Colleen Young propose en ligne un binder (classeur de pages web organisées par onglets) qui recense plusieurs exemples d'utilisation de Wordle en cours ainsi que certains outils alternatifs moins médiatisés comme WorditOut, WordSift et ABCya.com. Le monde francophone n'est pas en reste. Ressources françaises Autres outils de nuages de mots dans cet article de Thot Cursus.

Une stratégie sur les médias sociaux? - TRIBUNE La première raison de cette nécessaire intégration de la stratégie médias sociaux dans les démarches existantes de l'entreprise est que toutes les dimensions opérationnelles d’une entreprise sont potentiellement touchées par les médias sociaux, en fonction des démarches mises en place. Concentrer les médias sociaux dans les mains d’un seul homme (le fameux Community Manager), n’est pas nécessairement la meilleure organisation à suivre, notamment dans des structures importantes. Souvent dans les entreprises, les médias sociaux sont préemptés par le «premier qui bouge» et qui montre une certaine expertise. L’organisation est importante et doit certes découler d’une expertise mais aussi d’une légitimité reconnue et d’un pouvoir décisionnel lié. Ainsi, attribuer le lancement de démarches et leur gestion à une personne en stage au sein d’un département Internet est mettre en danger potentiel l’entreprise, tout en ne créant pas de valeur ajoutée et d’expérience en interne. Cédric DENIAUD

L’homme, la machine et les Zombies [2/2] Suite de notre voyage au pays des robots et des zombies. Dans cette dernière partie, Vincent Le Corre passe par Lacan, les androïdes, la robotique et la cybernétique pour nous livrer une réflexion sur ce les rapports de l'humanité aux machines. Suite de la première partie, dans laquelle l’auteur interroge notre rapport aux zombies, proche de celui que l’on entretient avec les machines. Des psychanalystes pour robots ? La pièce de théâtre Soyanara, de Oriza Hirata, est en quelque sorte, “le pendant artistique” du reportage, auquel je faisais allusion dans la première partie du texte, au sujet des robots dits thérapeutiques. Cette pièce, Sayonara, met en scène deux personnages, dont l’un est “incarné” par F Geminoid, un androïde conçu par le laboratoire Ishiguro, à l’université d’Osaka. Il s’agit d’un court dialogue entre ces deux personnages, dans lequel cet androïde “joue” un robot acheté par un père pour sa fille atteinte d’un mal incurable. De l’amour primaire … avec les machines ?

La rentrée des docs Texte et illustrations par Frédérique Yvetot En ce mois de septembre 2011, l'équipe du Café vous propose quelques repères pour démarrer l'année de bon pied : des supports pour prendre vos fonctions, des conseils pour monter des projets et des pistes pédagogiques pour initier des projets. Pour avoir plus de détails sur les réformes et les programmes qui changent, n'hésitez pas à lire les rubriques disciplinaires de ce dossier de rentrée. Et pour finir, quelques lectures pour se remettre dans le bain, des lectures sur la profession de documentaliste et sur les sciences de l'information et de la communication. Voici donc de quoi butiner pour démarrer la rentrée avec efficacité, que vous soyez néo-titulaire ou documentaliste nommé dans un nouveau poste. Bonne lecture et bonne rentrée. Quelles nouvelles pour cette rentrée 2011 ? Pour commencer et se faire une idée générale de la rentrée, on peut toujours relire Le sac de plage du Café Pédagogique. Le sac de plage 2011 : collège Le lien Lectures

Pratiques numériques des jeunes en 2012 (présentation) Spécialiste du numérique éducatif (TICE), Michel Guillou a diffusé en mars 2012 sur son blog, une présentation intitulée les pratiques numériques médiatiques des jeunes (ici dans sa version actualisée de mai 2012) qui fait le point sur des enquêtes statistiques et des utilisations sur cette thématique avec des données récentes et une mise en perspective actualisée (46 diapositives). La grande qualité de ce support est d’indiquer des données avec mention en légende des sources (études, enquêtes, rapports, statistiques…) que ce soit le CREDOC, TNS-SOFRES, LEtudiant.fr, Ipsos… Des sources variées souvent complémentaires mentionnées avec les dates de publications de ces mêmes données. La présentation les pratiques numériques médiatiques des jeunes offre par ailleurs une vision originale avec d’une part le point de vue des enfants/adolescents et d’autre part celles des parents sans oublier le prisme des professionnels. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Local News :: Council to organize online media BEIRUT: The National Audiovisual Media Council announced Monday that it will start receiving notification applications for new websites in an effort to organize the country’s online media. “As of the 1st of November, the council will start receiving applications for official notifications from websites for its newly established database,” the council said in a statement. Applicants should provide information about their website, its services, issues it covers and detailed information about its editorial board, according to the council. The government has yet to agree a law on online media but the council says the database is within its prerogatives as websites are audiovisual media. Following a meeting of its board last week, however, several MPs and media watchdogs criticized the council’s decision, calling it “harmful to freedom of expression in Lebanon.” But the council insisted Friday that online media falls under its oversight and responsibility.

ETA annonce la fin de son action armée Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Cécile Chambraud L'organisation séparatiste basque armée ETA a annoncé, jeudi 20 octobre, en Espagne, qu'elle renonçait définitivement à l'usage de la violence. Un communiqué bref et sans équivoque est venu clore, cinquante-deux ans après sa naissance, quarante-trois ans après son premier assassinat, deux ans après son dernier attentat mortel, une trajectoire commencée sous la dictature de Francisco Franco et poursuivie pendant trente-cinq ans de démocratie, et qui a laissé dans son sillage plus de 800 personnes tuées par balles ou par bombes. "L'ETA a décidé l'arrêt définitif de son activité armée", affirme le texte qui met un terme aux activités du dernier groupe politique armé de l'Union européenne. Lire Une conférence internationale appelle l'ETA à renoncer à la violence La réunion de Saint-Sébastien a couronné une double évolution, qui a poussé l'ETA à prendre cette décision.

Doc pour docs Comment enseigner Google* ? Présentation rapide : Travailler sur la notion de moteur de recherche à travers l’exemple de Google et de son fonctionnement dès les premières années du collège apparaît assez clairement indispensable. C’est l’outil de recherche majoritairement utilisé par nos élèves, leurs parents et nous-mêmes, c’est parfois la seule porte utilisée pour l’accès à l’information. Or cet accès même pose problème : pourquoi Google choisit-il de classer tel ou tel résultat parmi les premiers ? Comment guide-t-il nos requêtes par son système de recommandation ? Explication développée : Objectif de l’apprentissage : Comprendre l’objet Google pour comprendre l’action que l’on peut avoir sur cet objet (cf André Tricot dans Comment concevoir un enseignement de Tricot, Musial et Pradère) "L’objet" d’étude Google est si étendu et complexe qu’il est sans doute pertinent avent de construire sa séquence de faire la liste des apprentissages précis que l’on souhaite développer à partir de quels types d’activités.

Digital media empower Middle Eastern youth Left to right: Khaled Ezz Al Arab - BBC, Hala Abu-Khatwa - UNICEF Egypt, Najwa Kacem - Al Arabyia. Courtesy of UNICEF Revolutions in the Middle East have been powered by young people using new technology. Young people, who make up 30 percent of the region’s population, have played a dominant role in protests and political upheaval by documenting events with cell phones, the Internet and social media. “Children and young people have been at the heart of the Arab Spring. They play a key role in instigating it, using the power of social media to rally their peers and mobilize support,” said Shahida Azfar, UNICEF Regional Director for MENA. For example, the lack of access to information from Syria has forced the media to depend on photos taken by ordinary citizens and amateur recording of bloodshed in obscure neighborhoods and streets. Many children also continue to be caught in the crossfire. By using cellphones and the Internet, Ezz Al Arab said youth also feel empowered.

Le Figaro, Sarkozy & les sondages, une histoire sans fin… C’est la même chanson… Vous avez lu partout, entendu répéter, vu que 55% des français avaient été convaincus par l’intervention du président à la télévision. Voici ce que l’on peut apprend dans LeFigaro.fr… “Les bonnes nouvelles s’enchaînent pour l’Élysée. Les conseillers de Nicolas Sarkozy s’étaient frotté les mains devant le nombre élevé de téléspectateurs (12 millions) ayant suivi l’émission jeudi. C’est intéressant mais… “55 % des personnes interrogées” (chiffre que j’ai souligné ci-dessus) n’ont pas trouvé le chef de l’État convaincant, contre 45 % ayant jugé l’inverse. Nicolas Sarkozy a, en fait, convaincu 55% des 58% qui regardaient l’émission. La base de l’enquête est pourtant parfaitement stipulée partout dans le PDF d’OpinionWay. Encore faut-il le lire et ne pas se contenter du 55%… “58% de l’échantillon”, c’est écrit en blanc sur gris. Rien de neuf. Merci à Manu B pour son mail et à Hitano et Pat qui le remarquent dans les réclamations du précédent billet, dans l’épicerie.

Veille documentaire en sciences de l’information

Related: