background preloader

Les violences sexistes et sexuelles en ligne, une fatalité pour les adolescents

Les violences sexistes et sexuelles en ligne, une fatalité pour les adolescents
Une adolescente sur cinq a déjà été insultée en ligne sur son apparence physique. C’est l’un des multiples constats d’une étude publiée mardi 27 septembre sur le « cybersexisme » chez les 12-15 ans. Coordonnée par le Centre francilien pour l’égalité hommes-femmes Hubertine Auclert, réalisée par l’Observatoire universitaire international éducation et prévention, cette étude se concentre sur « les violences déployées via Internet et les réseaux sociaux sous forme d’insultes, de harcèlement, d’humiliation, de rumeurs… Qui ont la particularité de réduire les filles à leur apparence physique. Elles visent à contrôler leur sexualité et survaloriser la virilité et la sexualité des garçons. » Menée auprès de 1 500 adolescents d’Île-de-France, elle dresse un état des lieux parfois édifiant des pratiques des collégiens et lycéens, dont les filles sont les principales victimes. Elles sont ainsi deux fois plus nombreuses que les garçons à faire l’objet de rumeurs (13,3 % contre 6,3 %).

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/27/les-violences-sexistes-et-sexuelles-en-ligne-une-fatalite-pour-les-adolescents_5003826_4408996.html

Related:  harcèlement à l'écoleSexisme égalité filles garçonsstéréotypes sexuéssexisme

Stop Bashing : L'appli contre le harcèlement Le réveil, le matin dur dur... Même si c'est à la même heure depuis des mois et des mois il n'est jamais facile de quitter son lit... Alarmy Sleep If U Can pourrait bien vous aider... L'application est payante sur iOS et gratuite sur Android.

Tout savoir sur le cybersexisme : comprendre et agir ! en ce moment : 1ère étude en france sur le sujet ! L’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert a mené la première étude en France sur le cybersexisme auprès de 1200 élèves de collèges et lycées franciliens. Accéder à l'étude Le Centre Hubertine Auclert invité par le Conseil de l'Europe Le Centre Hubertine Auclert a été invité par le Conseil de l'Europe à présenter sa campagne "stop cybersexisme" au cours du séminaire "Combatting sexist hate speech online" qui s'est tenu du 10 au 12 février à Strasbourg.

Au Japon, le mythe du « sang pur » a la vie dure Renho Murata, nouvelle présidente du parti démocrate du Japon (PDJ) a la double nationalité, taïwanaise et nipponne. Un problème ? Oui, dans un pays où « l’homogénéité du peuple japonais », grand mythe de l’après-guerre, reste prégnante. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Pons (Tokyo, correspondant) Une femme ?

Emilie, 17 ans, se suicide après avoir été harcelée au collège, ses parents publient son journal intime Elève brillante, "première de classe", sur ses bulletins scolaires, Emilie est une collégienne modèle, mais, au quotidien, elle vit un calvaire, qu'elle décrit dans son journal intime. La jeune fille aux boucles blondes se cache dans les toilettes pendant les récrés, "le seul endroit dans ce foutu collège où j'étais sûre d'être tranquille" explique-t-elle. Elle n'a pas d'amis, pas les mêmes centres d'intérêt que ses camarades "surmaquillés aux sacs de luxe et hauts talons", qui l'appellent "clocharde", "intellote la plus moche".

Lancement d’une campagne contre le cybersexisme Une campagne de prévention du cybersexisme a été lancée mardi à la télévision, la radio et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les adolescents à ce fléau. Cette campagne, diffusée par TF1, France 3, France Ô, Fun Radio et relayée par des YouTubeuses, a été présentée lors d’une conférence organisée par la région Ile-de-France et le Centre francilien pour l’égalité femmes-hommes (Centre Hubertine Auclert). Un garçon y incite une fille à se dévêtir devant son écran, puis partage un cliché d’elle, légèrement déshabillée, sur les réseaux sociaux, encouragé par un copain. La fille catastrophée commence à recevoir sur son smartphone des commentaires insultants.

En Iran, des femmes qui content LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Ghazal Golshiri (Téhéran, correspondance) En entrant dans une librairie de Téhéran, comme dans d’autres villes d’Iran, on ne peut qu’être frappé par la multitude de romans et de recueils de nouvelles écrits par des femmes. Depuis une quinzaine d’années, elles sont devenues les maîtresses incontestables de la scène littéraire : leurs œuvres sont les plus rééditées et font les plus gros tirages. Une situation d’autant plus étonnante qu’en Iran les femmes ne jouissent pas des mêmes droits que les hommes.

Comment dénoncer le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux – Les Outils Tice Le cyberharcèlement est un phénomène qui malheureusement prend de l’ampleur depuis quelque temps. On pense que près de 10 % des jeunes sont victimes de cette violence numérique sur les grands réseaux sociaux. Principales victimes les filles, entre 13 et 16 ans. Les réseaux sociaux ont fini par comprendre l’urgence de réagir face à ce phénomène et ont mis en place des pages spéciales pour dénoncer ces cas de cyber harcèlement en ligne. Les 6 pubs les plus sexistes de 2016 - Les Inrocks Il est beau, il est chaud: le florilège des publicités les plus misogynes de 2016. La journaliste Clarence Edgard-Rosa, auteure du blog Pouletrotique, a pris soin de dresser le palmarès des publicités les plus sexistes de l’année, et le moins que l’on puisse dire c’est que les candidats n’ont pas du être difficile à trouver tant ils sont nombreux et différents. Des grandes surfaces discounts, aux assurances en passant par les cours de moto, tous passent par les bons vieux procédés sexistes pour essayer de vendre leurs produits. Un état d’esprit résumé dans le prologue de la liste des vainqueurs :

Sexisme : « Le harcèlement en politique doit être pris pour ce qu’il est, une réalité » Un collectif de collaboratrices parlementaires dénonce l’aggravation des agissements sexistes. Elles lancent un site lundi pour appeler les victimes à témoigner. Par un collectif de collaboratrices parlementaires L’ambiance générale est mauvaise, disons-le, dans les palais de la République. Pour peu que vous soyez une femme, une collaboratrice qui plus est, vous vous sentirez vite étouffée par les regards lourds, les sous-entendus graveleux et les réflexions humiliantes qui ne font rire que leurs auteurs.

Protection des mineurs sur internet  Page mise à jour le 01 juillet 2013 Dès l’introduction des TIC et de l’internet dans les pratiques pédagogiques, la nécessité de protéger les élèves contre les risques associés a été prise en compte par l’éducation nationale. Il existe de nombreux outils contribuant à la protection des mineurs sur internet mais ils ne remplacent pas la pédagogie, la formation et le dialogue avec les adultes. Ils ne remplacent pas non plus l’attention portées aux signaux d’alerte qui traduisent le mal être ou la souffrance d’élèves confrontés à des problèmes sérieux. Les mineurs sont aussi parfois auteur d’actes, de propos ou de comportements répréhensibles et il importe alors de traiter la question. Présentation

Related: