background preloader

Qu'est-ce qui fait qu'une image est sexiste ?

Qu'est-ce qui fait qu'une image est sexiste ?
. Difficile pour moi de rester de marbre puisque j'ai tenté de traiter le sujet par deux fois : . Et comme en plus, Mar_Lard s'en prend à un de mes personnages préférés, Samus Aran, j'ai un peu commenté. Et du coup, ça me tire de mon silence du dernier mois, malgré ma tonne de choses à faire par ailleurs. Qu’un tel personnage en vienne à être utilisé comme contre-exemple à la sexualisation des femmes dans le jeu vidéo en dit long sur le niveau qu’a atteint l’industrie. Le problème ? Je suis bien d'accord pour dire que le personnage de Samus a été corrompu depuis un certain temps : regardez la position adopté pour la présentation dans Super Smash Bros. Mais d'autres éléments me dérangent : est-ce que la tenue même de Samus, à savoir la combinaison qu'elle porte sous son armure dans les derniers épisodes ou les bikinis qu'elle portait sous son armure dans les opus précédents, sont en soi sexistes ? Mais une intuition, c'est peu. Pour conclure, revenons-en brièvement à Samus. Related:  CULTURE GEEK ET SEXISMESexisme et jeux vidéos

Quand la princesse Zelda sauve le prince Link Depuis plusieurs mois aux États-Unis, les problèmes liés au sexisme dans les jeux vidéo se font de plus en plus entendre. Parmi les derniers exemples en date, la vidéo d’Anita Sarkeesian sur la place des femmes dans les jeux vidéo, souvent cantonnées à celui de la demoiselle en détresse. Pour répondre à ce problème et permettre à leurs jeunes filles de s’identifier aux personnages principaux de certains jeux, des parents ont décidé de modifier des jeux tels que Donkey Kong ou Zelda pour permettre au joueur d’incarner la princesse Zelda ou Pauline dans Donkey Kong afin de sauver Link ou Jumpman. Sur Tumblr, un designer a décidé d’aller encore plus loin et de créer les bases d’un jeu de la série Zelda dans lequel Zelda doit conquérir le trône d’Hyrule, Clockwork Empire. Le prince Link occupe quant à lui le pouvoir, manipulé par le sorcier Ganondorf Dragmire.

Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres. Ce paragraphe a suscité des réactions extrêmes. 1. Le problème est dans l’industrie. Bref. Ouais.

"Des muscles et des couilles" Suite de la série de Mar_Lard sur les jeux vidéo, qui aborde cette fois la question des représentations de la masculinité. Au cas où les lecteurs et lectrices régulier.es de ce blog se poseraient des questions, je [la tôlière] suis en période de concours mais je reviens bientôt, et j’ai bien l’intention de me rattraper! Pardon pour les éventuels commentaires laissés en souffrance, j’y réponds dès que je peux. On l’a vu dans les deux articles précédents, la féminité telle qu’elle apparaît dans les jeux vidéos est particulièrement codifiée et exacerbée; encore aujourd’hui les créateurs ont du mal à se défaire des poncifs de la bimbo et de la demoiselle en détresse(1). Cependant les archétypes de genre n’affectent pas seulement les représentations féminines ; un rapide tour d’horizon des personnages masculins permet également de dégager des motifs récurrents et pas moins impressionnants dans leurs stéréotypes. On a du pain sur la planche.(2) La puissance… Skyrim La violence, l’agressivité… Halo

Genre et Jeu vidéo (2) : Les femmes comme récompenses Suite de la série inaugurée la semaine dernière par Mar_Lard. Vous pouvez lire sur le blog de sociologie Une heure de peine « Qu’est-ce qui fait qu’une image est sexiste? », une réponse à l’article de la semaine dernière (« Pour le plaisir des yeux masculins »). Je vous signale également la tenue à Lyon, du 12 au 14 juin, d’un colloque intitulé Genre et jeux vidéo (hasard total – cliquez pour voir le programme). Cet article contient des spoilers pour de nombreux jeux. Lisez avec précaution. Le héros sauve la demoiselle en détresse, elle tombe follement amoureuse de lui, ils se marient et vivent heureux jusqu’à la fin des temps . Évidemment les jeux vidéos ne dérogent pas à cette tradition ; ils comptent même parmi ses plus zélés défenseurs. Dans la famille des jeux dont le scénario tient en deux lignes, il n’y a pas plus connu que la série des Mario. D’autres jeux ne prennent pas la peine de déguiser la nature sexuelle de la récompense. De l’héroïne active à la demoiselle en détresse

Vingt-quatre heures dans la vie d'une gameuse Le monde des jeux vidéo n'est pas tendre avec les femmes. Qu'on fasse taire les trolls. Salut, je m'appelle Elisa, je suis une gameuse et une geek. Assise devant mon ordinateur, je porte un T-shirt Star Trek pour célébrer l'arrivée sur Mars du robot Curiosity. Je donne peut-être l'impression de me justifier, de chercher à valider ma crédibilité geek. Le harcèlement en ligne est un phénomène aussi vieux que les jeux vidéo en ligne et ne se limite pas forcément aux femmes –même si elles en sont probablement les cibles les plus nombreuses et les plus visibles. Un flot de messages insultants Cette critique féministe de la pop-culture a comme projet d'analyser les tropes misogynes dans les jeux vidéo, après une campagne de financement réussie sur Kickstarter. Le cas de Sarkeesian est loin d'être unique. A l'automne 2011, j'ai eu l'honneur de me retrouver sur le Xbox Gamer Spotlight qui, chaque semaine, met en avant le profil d'un joueur sur le tableau de bord ou le site Xbox Live. Que faire?

Genre et Jeu vidéo (1) : Pour le plaisir des yeux masculins Cet article a été écrit par Mar_Lard, une hippie orangée mais sympa qui se fait remarquer à Sciences Po en attendant de décrocher son Master en marketing dans l’espoir de travailler dans l’industrie du jeu vidéo. Si vous aussi, vous êtes contre les fringues orange, vous pouvez aller le lui dire sur twitter. Elle inaugure cette semaine une série d’articles sur le genre et les jeux vidéo. EDIT DU 21/06/2012 : Il se trouve que The Movie Bob du site The Escapist a réalisé il y a quelque temps une excellente vidéo sur le sujet, résumant en 5 minutes la représentation des femmes dans les jeux vidéo et en quoi elle est problématique. Quelle qu’en soit la raison, les jeux vidéos semblent avoir plus de difficultés à aborder le genre de manière mature que n’importe quel autre support, à l’exception peut-être des comics. Les Vieras (Final Fantasy XII) sont une race de lapines sexy.(2) A ma connaissance la seule espèce qui nécessite des talons-aiguilles pour tenir debout. Sonya Blade, Mortal Kombat

Au-delà du jeu #2 - On ne naît pas femme, on le devient ... AU DELA DU JEU #2 : On ne naît pas femme, on le devient ... Qu'aurait pensé Simone de Beauvoir du jeu vidéo « pour filles » ? Cette question peut sembler un rien fumeuse, mais songez-y deux petites secondes. La compagne de Sartre épinglait avec un malin plaisir tout ce qui, dans la culture, participe à incarcérer la femme dans le rôle qui lui est imposé. Une vieille légende urbaine raconte qu'avant la sortie de la Nintendo DS les femmes, jeunes et moins jeunes, ne jouaient pas. « La montée en flèche du nombre de joueuses est, en grande partie, l'oeuvre des consoles DS et Wii de Nintendo » Pourtant, il y a bien un fait sur lequel tout le monde s'accorde : la montée en flèche du nombre de joueuses est, en grande partie, l'oeuvre des consoles DS et Wii de Nintendo. Manifestement, oui. « Si ces jeux connaissent pareil succès c'est qu'ils vont à la rencontre d'un modèle de comportement déjà solidement implanté et perpétuellement nourri par la culture »

Pourquoi le sexisme dans les jeux-vidéo est loin d’être un faux problème Je me suis longtemps tâté avant d’écrire cet article même que ça m’a fait tout chaud dedans mon corps sur le sexisme dans les jeux-vidéo, sujet qui me tiendrait à cœur si je n’en étais pas totalement dépourvu. Il faut dire que ce thème déchaîne tellement les passions que je me sentirais plus en sécurité à caresser la tête d’un vélociraptor avec mon pénis ou à beugler "tournée générale de lasagnes" lors d’une convention Mon petit poney qu’a taper hystériquement sur mon clavier en ce moment même ! Les nombreux précédents sur ce sujet qui agite le monde frais et bigarré des geeks ne font rien pour me rassurer. Hélas, dans leur légitime détermination à défendre leur passion, beaucoup utilisent des arguments à côté de la plaque qui, au final, ne servent qu’à transformer le débat en remake internetesque du vietnam pour esquiver le fond du problème. Les arguments minimisant/occultant le problème Argument : Comment oses-tu dire du mal des jeux-vidéos sale hérétique !!! Pourquoi ? Conclusage

Related: