background preloader

"Des muscles et des couilles"

"Des muscles et des couilles"
Suite de la série de Mar_Lard sur les jeux vidéo, qui aborde cette fois la question des représentations de la masculinité. Au cas où les lecteurs et lectrices régulier.es de ce blog se poseraient des questions, je [la tôlière] suis en période de concours mais je reviens bientôt, et j’ai bien l’intention de me rattraper! Pardon pour les éventuels commentaires laissés en souffrance, j’y réponds dès que je peux. On l’a vu dans les deux articles précédents, la féminité telle qu’elle apparaît dans les jeux vidéos est particulièrement codifiée et exacerbée; encore aujourd’hui les créateurs ont du mal à se défaire des poncifs de la bimbo et de la demoiselle en détresse(1). Cependant les archétypes de genre n’affectent pas seulement les représentations féminines ; un rapide tour d’horizon des personnages masculins permet également de dégager des motifs récurrents et pas moins impressionnants dans leurs stéréotypes. On a du pain sur la planche.(2) La puissance… Skyrim La violence, l’agressivité… Halo

http://cafaitgenre.org/2012/06/29/genre-et-jeu-video-3-des-muscles-et-des-couilles/

Related:  Sexisme geekCULTURE GEEK ET SEXISMEjeu vidéo

"Les femmes comme récompense" Suite de la série inaugurée la semaine dernière par Mar_Lard. Vous pouvez lire sur le blog de sociologie Une heure de peine « Qu’est-ce qui fait qu’une image est sexiste? », une réponse à l’article de la semaine dernière (« Pour le plaisir des yeux masculins »). Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps.

Genre et Jeu vidéo (1) : Pour le plaisir des yeux masculins Cet article a été écrit par Mar_Lard, une hippie orangée mais sympa qui se fait remarquer à Sciences Po en attendant de décrocher son Master en marketing dans l’espoir de travailler dans l’industrie du jeu vidéo. Si vous aussi, vous êtes contre les fringues orange, vous pouvez aller le lui dire sur twitter. Elle inaugure cette semaine une série d’articles sur le genre et les jeux vidéo. EDIT DU 21/06/2012 : Il se trouve que The Movie Bob du site The Escapist a réalisé il y a quelque temps une excellente vidéo sur le sujet, résumant en 5 minutes la représentation des femmes dans les jeux vidéo et en quoi elle est problématique. Pour les anglophones, c’est à voir ici.

Sony : une publicité pour la Playstation Vita jugée sexiste sur Twitter PUBLICITÉ - Sony pris en flagrant délit de réclame sexiste. Une image tirée de la campagne de publicité de la nouvelle Playstation Vita, la dernière console portable de la firme japonaise, montre une femme à quatre seins dans une robe avec ce slogan: "Deux faces tactiles, deux fois plus de sensations". Interrogé par le Huffington Post, Sony a confirmé l'existence de cette publicité: "elle fait partie d'un catalogue distribué lors de la Paris Games Week. Elle est donc destinée aux joueurs attendus." Toutefois, rapidement, le visuel a suscité réactions et critiques de la part d'internautes sur Twitter, certains dénonçant la stratégie douteuse de Sony de cibler uniquement et de manière sexiste le public masculin.

Vingt-quatre heures dans la vie d'une gameuse Le monde des jeux vidéo n'est pas tendre avec les femmes. Qu'on fasse taire les trolls. Salut, je m'appelle Elisa, je suis une gameuse et une geek. Assise devant mon ordinateur, je porte un T-shirt Star Trek pour célébrer l'arrivée sur Mars du robot Curiosity. Les jeux vidéo font partie de ma vie depuis si longtemps que je ne peux pas dire, précisément, quand j'ai commencé. Joystick : apologie du viol et culture du machisme Retour de Mar_Lard, pour un coup de gueule contre Joystick, un magazine de référence sur les jeux vidéo. (TRIGGER WARNING : Cet article contient des références explicites au viol et aux agressions sexuelles.) EDIT: le magazine Joystick a publié une réponse sur sa page Facebook. Laissez-moi vous conter une histoire. Hier, alors qu’en route pour visiter sa Mère-Grand elle attendait innocemment son train, la douce et pure @NeukdeSogoul s’aventura dans la forêt obscure du kiosque à journaux.

Catharsis, jeux vidéos, pornographie, viol… : quelques mots sur « l’affaire Lara Croft » Aujourd’hui un article, peut-être un peu fourre-tout, mais qui a pour vocation notamment de répondre à l’article de Peggy Sastre et à toutes les réactions du type « Pfff, mais c’est de la fiction, on s’en fiche, ça sert à rien, il y a plus important à faire ! ». Je voudrais montrer, que non, il n’y a pas un cloisonnement net entre fiction et réalité. La fiction véhicule des idées et des croyances, et ces idées et croyances se traduisent en actes. Hey Ladies ! Lorsqu’ils se sont fait connaître, en 1986, les Beastie Boys se la jouaient insupportables petits cons, de véritables brats. Ils chantaient les girls, "to do the laundry", "to clean up my room", et se produisaient sur scène avec des pénis gonflables et des danseuses encagées. Tout cela n’était peut-être qu’une plaisanterie de mauvais goût, à prendre au nième degré, mais en tout cas une bonne partie de leur public de l’époque n’a pas dû saisir l’ironie.

Au-delà du jeu #2 - On ne naît pas femme, on le devient ... AU DELA DU JEU #2 : On ne naît pas femme, on le devient ... Qu'aurait pensé Simone de Beauvoir du jeu vidéo « pour filles » ? Cette question peut sembler un rien fumeuse, mais songez-y deux petites secondes. La compagne de Sartre épinglait avec un malin plaisir tout ce qui, dans la culture, participe à incarcérer la femme dans le rôle qui lui est imposé. Si l'écrivaine avait connu notre époque, nul doute qu'elle se serait saisie du jeu vidéo comme objet d'étude. Sexisme et jeux vidéo – La partie n’est pas gagnée En 40 ans, le graphisme et les animations des jeux vidéo ont évolué à une vitesse fulgurante. Le profil des joueurs s’est métamorphosé. Mais la représentation des personnages féminins, elle, semble stagner. L’industrie est-elle coincée dans de poussiéreux stéréotypes?

Quand la princesse Zelda sauve le prince Link Depuis plusieurs mois aux États-Unis, les problèmes liés au sexisme dans les jeux vidéo se font de plus en plus entendre. Parmi les derniers exemples en date, la vidéo d’Anita Sarkeesian sur la place des femmes dans les jeux vidéo, souvent cantonnées à celui de la demoiselle en détresse. Pour répondre à ce problème et permettre à leurs jeunes filles de s’identifier aux personnages principaux de certains jeux, des parents ont décidé de modifier des jeux tels que Donkey Kong ou Zelda pour permettre au joueur d’incarner la princesse Zelda ou Pauline dans Donkey Kong afin de sauver Link ou Jumpman. Sur Tumblr, un designer a décidé d’aller encore plus loin et de créer les bases d’un jeu de la série Zelda dans lequel Zelda doit conquérir le trône d’Hyrule, Clockwork Empire. Le prince Link occupe quant à lui le pouvoir, manipulé par le sorcier Ganondorf Dragmire.

Peter Hofstede: Le gaming pour les filles: un immense filon encore inexploité par le secteur du jeu vidéo JEUX VIDÉO - Le marché des jeux vidéo en France s'accroît de plus en plus. Il faut dire que le profil des joueurs a changé, de l'adolescent garçon jouant des heures sur sa console aux core-gamers, le cercle était assez restreint. Il est donc dommage que de nombreuses personnes considèrent aujourd'hui les années 80 comme l'âge d'or d'un secteur qui n'en était alors qu'à ses balbutiements. Il existe en France des opportunités inexploitées sur de nouveaux marchés à alimenter en jeux aussi novateurs que passionnants. Ceux-ci doivent s'adresser plus particulièrement à la jeunesse d'aujourd'hui, née avec Internet au bout des doigts: la génération Z. Aux yeux de cette génération postérieure à l'avènement du Web, les jeux sont bien plus qu'un simple passe-temps pour garçons.

Related: