background preloader

"Les femmes comme récompense"

"Les femmes comme récompense"
Suite de la série inaugurée la semaine dernière par Mar_Lard. Vous pouvez lire sur le blog de sociologie Une heure de peine « Qu’est-ce qui fait qu’une image est sexiste? », une réponse à l’article de la semaine dernière (« Pour le plaisir des yeux masculins »). Je vous signale également la tenue à Lyon, du 12 au 14 juin, d’un colloque intitulé Genre et jeux vidéo (hasard total – cliquez pour voir le programme). Cet article contient des spoilers pour de nombreux jeux. Lisez avec précaution. Le héros sauve la demoiselle en détresse, elle tombe follement amoureuse de lui, ils se marient et vivent heureux jusqu’à la fin des temps . Évidemment les jeux vidéos ne dérogent pas à cette tradition ; ils comptent même parmi ses plus zélés défenseurs. Dans la famille des jeux dont le scénario tient en deux lignes, il n’y a pas plus connu que la série des Mario. D’autres jeux ne prennent pas la peine de déguiser la nature sexuelle de la récompense. De l’héroïne active à la demoiselle en détresse

http://cafaitgenre.org/2012/06/08/genre-et-jeu-video-2-les-femmes-comme-recompenses/

Related:  Sexisme geekCULTURE GEEK ET SEXISMEJeu et développementjeu vidéoGender roles

"Des muscles et des couilles" Suite de la série de Mar_Lard sur les jeux vidéo, qui aborde cette fois la question des représentations de la masculinité. Au cas où les lecteurs et lectrices régulier.es de ce blog se poseraient des questions, je [la tôlière] suis en période de concours mais je reviens bientôt, et j’ai bien l’intention de me rattraper! Pardon pour les éventuels commentaires laissés en souffrance, j’y réponds dès que je peux. On l’a vu dans les deux articles précédents, la féminité telle qu’elle apparaît dans les jeux vidéos est particulièrement codifiée et exacerbée; encore aujourd’hui les créateurs ont du mal à se défaire des poncifs de la bimbo et de la demoiselle en détresse(1). Cependant les archétypes de genre n’affectent pas seulement les représentations féminines ; un rapide tour d’horizon des personnages masculins permet également de dégager des motifs récurrents et pas moins impressionnants dans leurs stéréotypes.

Au-delà du jeu #2 - On ne naît pas femme, on le devient ... AU DELA DU JEU #2 : On ne naît pas femme, on le devient ... Qu'aurait pensé Simone de Beauvoir du jeu vidéo « pour filles » ? Cette question peut sembler un rien fumeuse, mais songez-y deux petites secondes. Le Sens du Jeu : Quand une start-up parisienne met les entreprises au foot INSOLITE Raphaël Ribstein-Moreau mise sur le foot et des entraîneurs de clubs pro pour faire de la formation en entreprise… crampons au pied… Fabrice Pouliquen Trop plein d’argent, joueurs décérébrés, simulations à tout va, supporters chauvins et parfois violents… Le foot n’a pas toujours bonne presse, loin de là. Genre et Jeu vidéo (1) : Pour le plaisir des yeux masculins Cet article a été écrit par Mar_Lard, une hippie orangée mais sympa qui se fait remarquer à Sciences Po en attendant de décrocher son Master en marketing dans l’espoir de travailler dans l’industrie du jeu vidéo. Si vous aussi, vous êtes contre les fringues orange, vous pouvez aller le lui dire sur twitter. Elle inaugure cette semaine une série d’articles sur le genre et les jeux vidéo.

Sony : une publicité pour la Playstation Vita jugée sexiste sur Twitter PUBLICITÉ - Sony pris en flagrant délit de réclame sexiste. Une image tirée de la campagne de publicité de la nouvelle Playstation Vita, la dernière console portable de la firme japonaise, montre une femme à quatre seins dans une robe avec ce slogan: "Deux faces tactiles, deux fois plus de sensations". Interrogé par le Huffington Post, Sony a confirmé l'existence de cette publicité: "elle fait partie d'un catalogue distribué lors de la Paris Games Week.

Vingt-quatre heures dans la vie d'une gameuse Le monde des jeux vidéo n'est pas tendre avec les femmes. Qu'on fasse taire les trolls. Salut, je m'appelle Elisa, je suis une gameuse et une geek. Quand le Jeu devient adulte. (Rebelion) Dès l’enfance, le jeu est une des activités qui nous aide le mieux à comprendre l’impérieuse nécessité d’établir et de respecter certaines règles. De fait, tout jeu collectif — et la plupart des jeux sont collectifs — perdrait sa raison d’être, tout son sens, s’il n’était pas soumis à certaines règles et si les joueurs ne les respectaient pas. Dans tous les jeux, jeux de société ou de plein air, qu’ils soient connus ou que nous les improvisions, peu importe, avant de commencer toute partie, la première démarche consiste à bien établir et à accepter les règles. Et de toute évidence, ces règles doivent être les mêmes pour tous. Personne ne pourrait tolérer, par exemple dans une partie de petits chevaux, qu’un des joueurs compte plus ou moins de points qu’il ne doit si cela l’arrange ou bien prétende lancer le dé deux fois sous prétexte que le plateau lui appartient. Le football, un des sports où le facteur collectif est le plus présent, est lui aussi soumis à des règles.

Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai.

Affaire Joystick par Mar_Lard Retour de Mar_Lard, pour un coup de gueule contre Joystick, un magazine de référence sur les jeux vidéo. (TRIGGER WARNING : Cet article contient des références explicites au viol et aux agressions sexuelles.) EDIT: le magazine Joystick a publié une réponse sur sa page Facebook. Quand la princesse Zelda sauve le prince Link Depuis plusieurs mois aux États-Unis, les problèmes liés au sexisme dans les jeux vidéo se font de plus en plus entendre. Parmi les derniers exemples en date, la vidéo d’Anita Sarkeesian sur la place des femmes dans les jeux vidéo, souvent cantonnées à celui de la demoiselle en détresse. Pour répondre à ce problème et permettre à leurs jeunes filles de s’identifier aux personnages principaux de certains jeux, des parents ont décidé de modifier des jeux tels que Donkey Kong ou Zelda pour permettre au joueur d’incarner la princesse Zelda ou Pauline dans Donkey Kong afin de sauver Link ou Jumpman. Sur Tumblr, un designer a décidé d’aller encore plus loin et de créer les bases d’un jeu de la série Zelda dans lequel Zelda doit conquérir le trône d’Hyrule, Clockwork Empire.

Psychologie du jeu Bien des gens se livrent aux jeux de hasard sans y réfléchir. Est-ce vrai? La psychologie entre en jeu du début (« je me sens chanceux – ou peut-être que j’irai jouer ») à la fin (« je ne veux pas arrêter lorsque je perds de l’argent – peut-être que je jouerai un peu plus »).

j'adhere pas mais pas du tout a ce qu'il dit/ notamment les groses généralites mais je vais pas me lancer sur un contre argument ici. ca serait long et douloureux. -Alfred by kyoumi Oct 17

Related: