background preloader

Je veux comprendre... le slut-shaming

Le slut-shaming est un concept assez connu aux États-Unis, mais dont on parle encore peu en France. Il existe pourtant, et vous l'avez probablement déjà rencontré. Publié initialement le 16 juillet 2012 Le slut-shaming, que l’on pourrait traduire par « stigmatisation des salopes », consiste à rabaisser ou culpabiliser une femme à cause de son comportement sexuel (pratiques, nombre de partenaires, vêtements « provocants »…). Concrètement, c’est votre camarade de classe qui raconte à tout le monde qu’unetelle est « une vraie salope » parce que c’est elle qui l’a dragué pour qu’il finisse dans son lit. C’est votre copine qui dit que cette fille est une pute parce qu’elle coucherait avec n’importe qui. C’est cette nana de Tumblr qui a ressenti le besoin de signaler à toutes les femmes que leurs poitrines doivent rester à l’intérieur de leur haut : Réaction de Laci Green (Laci, on t’aime) : Le problème, c’est que ce type d’humour entretient l’idée que le sexe est dégradant pour les femmes.

http://www.madmoizelle.com/slut-shaming-115244

Related:  vocabulaire féministeViolsexismeSexualitéBlog

Féministe ou pro-féministe ? « Et toi Romain ? T’en penses quoi de tout ça ? » J’émerge brusquement de mon microrêve. Une divagation mentale dans l’océan de mirabelles qui s’est glissé dans mon œsophage quelques secondes plus tôt pour rejoindre la fameuse truffade de Greg. « Hum ? Ces pauvres garçons qui violent à l’insu de leur plein gré Un garçon bien sous tout rapport. Une fille en mini-jupe. Forcément en mini-jupe. Si ce n’est pas une mini-jupe, ce sera un pantalon moulant, un décolleté plongeant, une robe au minimum sexy. « Il faut informer les parents des dangers de la pornographie pour leurs enfants » Il préside le colloque Médecine et psychanalyse qui se tient jusqu’au 22 septembre à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand. La Croix : « Le porno fait du mal à nos enfants ! », dites-vous. Qu’est-ce qui provoque ce cri d’alarme ? Israël Nisand : Je consacre deux heures par semaine à l’association info ados à Strasbourg. Je vois régulièrement des jeunes de 4e et 3e dans les établissements scolaires.

Quand les femmes avaient nettement plus besoin de sexe que les hommes Et comment le stéréotype s’est inversé. Traduction d’un article publié par la sociologue américaine Alyssa Goldstein sur le site Alternet.org. Ninon de Lenclos, gravure de Antoine-Jean-Baptiste Coupé J’inaugure aujourd’hui la catégorie traduction. Il y a concernant les histoires de couple, de sexe et de genre, une réelle richesse à aller voir ce qui se dit en dehors de notre cocon culturel francophone et néanmoins un peu autiste. Je vous traduis donc cet article remarquable, publié le 19 mars 2013 sous le titre original When Women Wanted Sex Much More Than Men – And how the stereotype flipped, et qui me parle énormément puisque j’aime bien tout ce qui bouscule les idées reçues et remet un peu les pendules à l’heure en matière de sexe et de stéréotypes sexuels.

Stop Harcèlement de rue (c’est quoi le slut shaming? Clique) L’article que j’ai écrit sur Madmoizelle raconte comment j’ai récemment répondu à différentes agressions verbales sexistes et/ou sexuelles (grâce notamment aux conseils du blog « Projet Crocodiles »), et vous pouvez le lire ici. Voilà. Non-binarité, qu'est-ce que c'est ? Où est-ce qu’on veut en venir quand on parle non-binarité ? Vous l’aurez peut-être remarqué, notre société est fondée sur un système binaire flagrant. Femme et homme. Blanc et noir. Les contraires vont par deux. Laid et beau. A 20 ans, j’ai commis un viol. Méritais-je d’être abattu ? Quand je lis ce que certains peuvent écrire sur une personne qui a commis un braquage, ce qui est tout de même (à mon sens) bien moins grave que mes propres actes, je n’ose même pas imaginer ce qu’ils penseraient si ma victime ou un de ses proches m’avait abattu de la même manière. Making of Nous avons reçu beaucoup de tribunes d’opinions suite au succès de la page Facebook « Soutien au bijoutier de Nice », des témoignages de personnes ayant « liké » ou refusé de liker cette page qui compte ce jeudi 1,6 millions mentions « J’aime ». Anthony D. (un pseudo), 30 ans, s’identifie lui au braqueur tué par le bijoutier et cette voix nous a semblé intéressante dans ce débat.

Pas cher Patrick Bruel Il y a quelques jours, les médias sociaux n’ont quelque heures parlé que de la femme de l’ex-Président de la République, qui avait eu des mots malheureux sur le féminisme. Aujourd’hui c’est un ami de DSK, (qui d’ailleurs serait en train de conclure un accord à l’amiable avec Nafissatou Diallo) affirme qu’il faut rouvrir les maisons closes, parce que la prostitution est obligatoire ! En effet, ce "gentil garçon" qu’est Patrick Bruel, qui trouve que ce n’est pas bien que les personnes prostituées aient froid dans la rue, veut gentiment aller les enfermer dans des maisons closes, mais surtout pour éviter les situations dangereuses (gentiment pour qui ? Pour les femmes ? Ou qui sait, peut-être pour un de ses amis qui serait, dehors, plus en risque d’être reconnu ou dans une situation difficile ?).

Le Prude Shaming Les vierges femmes, ou les filles plus réservées de façon générale sur leur activité sexuelle, ont elles aussi leurs stéréotypes : une vierge est forcément un fleuron d'innocence passive, une Cécile de Volanges, qui ne connaît rien au sexe, qui attend qu'un homme conquérant vienne tout lui apprendre. Elle est passive. Douce. Innocente. Sauf que non, ça ne marche pas comme ça. Dans la vraie vie, on peut être vierge, sex positive et très bien éduqué sur la question du sexe, faire des blagues sur la question, être complètement à l'aise avec le sujet même sans avoir rien fait. Éditions Michel Lagarde » Blog Archive » Exposition “Machin Machine” Jean Jullien - Galerie des Arts Graphiques C’est à la Galerie des Arts Graphiques, sise rue Dante, dans le cinquième arrondissement parisien, et menée d’une main de velours par François-Régis Houel, que Jean Jullien présente, pour la deuxième fois en moins de deux ans, ses réalisations inédites. Flyer de l’exposition “Machin Machine” Jean Jullien, Galerie des Arts Graphiques Toutes ces pièces créées pour l’occasion donne un bon aperçu du talent prolifique du jeune prodige de la scène graphique internationale. Vous trouverez ses figurines (objets et personnages) peintes sur bois, de nouvelles affiches et, rappelons à toutes fins utiles que sa monographie parue en 2009 est disponible à la Galerie des Arts Graphiques pendant la durée de l’exposition. Jean Jullien qui vient du pays nantais et qui vit actuellement à Londres sera l’invité du blog d’Illustrissimo à l’occasion de son exposition de fin d’année.

Related: