background preloader

Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée... quelles différences ?

Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée... quelles différences ?
Il existe un nombre infini de méthodes et techniques pédagogiques. Aucune n’est meilleure que l’autre, tout dépend du contexte dans lequel elles sont utilisées. On peut les classer aujourd’hui en cinq grandes familles. Voici leurs avantages et leurs inconvénients. 1) Pédagogie Expositive Les pédagogies dites « expositives » ou « transmissives » ou encore « magistrales » ont longtemps été le modèle de référence en formation. Les pédagogies expositives gardent encore de l’intérêt pour diffuser un savoir en un minimum de temps. 2) Pédagogie Interrogative ou participative Pédagogie prédominante aujourd’hui dans le domaine de la formation en entreprise, les techniques interrogatives ou participatives font appel à la connaissance des apprenants. Beaucoup de formateurs pensent faire de la pédagogie active alors qu’ils ne font que de la pédagogie interrogative ou participative. Certaines pédagogies ludiques à base de quiz ou d’exercices de mémorisation simples entrent dans cette catégorie.

http://www.blog-formation-entreprise.fr/?p=5303

Related:  bmelgaIngénierie de formationRevue de presse - CLINEÀ trierEcole inclusive 2

Téléchargement des guides d'orientation L'Onisep édite chaque année des guides diffusés dans les collèges et les lycées. Ces guides accompagnent les élèves et leurs familles tout au long des études pour les aider dans leurs choix d'orientation. A chaque étape correspond un guide à destination des parents et des élèves pour vous aider à préparer vos choix d'orientation. Fiches à destination des élèves de première et de terminale, présentant les grandes filières accessibles prioritairement après chaque série de bac. Après la 3e, après le bac ? Quelles filières possibles ? Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs Une formation continue des enseignants aujourd'hui - page 4 Une formation continue des enseignants aujourd’hui. Pour « faire » quoi ? Pour le centre Alain-Savary, la formation continue doit donner des espaces et des temps disponibles aux enseignants afin de mieux comprendre la nature des difficultés ordinaires d’apprentissages que rencontrent les élèves.

David Bouchillon, de la classe inversée à la « classe renversante » Prof d'histoire, David Bouchillon mise sur la différenciation et rend ses élèves acteurs. En leur faisant produire le cours eux-mêmes, sa classe inversée est devenue "renversante". Avec la classe inversée, les élèves de David Bouchillon sont « mis en activité » Professeur d’histoire-géographie au lycée Alfred Kastler de Talence (33), David Bouchillon est l’un des pionniers français de la classe inversée. C’est en 2011 qu’il découvre, sur Internet, cette méthode d’enseignement (inconnue en France), et qu’il la met en place, à l’époque au collège Aliénor d’Aquitaine de Salles (33). « Tout de suite, les choses ont changé : les élèves, en groupe, étaient mis au travail réellement », se souvient-il.

Rapport annuel 2016 consacré aux droits de l'enfant : "Droit fondamental à l’éducation : une école pour tous, un droit pour chacun" A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, le 20 novembre, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, et son adjointe, la Défenseure des enfants, Geneviève Avenard, rendent public leur rapport annuel consacré aux droits de l'enfant « Droit fondamental à l'éducation : une école pour tous, un droit pour chacun». Ce rapport est le premier à être consacré au droit à l'éducation depuis la création d'une autorité indépendante chargée de défendre les droits des enfants. Il justifie la préoccupation permanente du Défenseur des droits concernant l'effet des inégalités sociales et territoriales et des discriminations sur l'accès à l'école et sur le maintien dans l'école pour de nombreux enfants. La mise en œuvre effective du principe de non-discrimination contenu dans la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) a irrigué l'ensemble des travaux d'élaboration du rapport. Plusieurs constats peuvent être relevés : Retrouvez le rapport et sa synthèse

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Handicap : des études supérieures à l'emploi Destinée aux lycéens-nes en situation de handicap et à leurs familles, cette publication leur apporte toutes les informations concernant la poursuite d'études vers l'enseignement supérieur jusqu'à l'entrée dans la vie active. En particulier, un chapitre est consacré aux dispositifs d'accueil et d'accompagnement dans l'académie de Nancy-Metz, avec toutes les adresses utiles. Réussir ses études supérieures

L'évaluation de l'efficacité d'une formation L'évaluation de l'efficacité des actions de formation est aujourd'hui plus que jamais une nécessité évidente. Plus aucune organisation (entreprise, administration, association,…) ne peut se contenter de " former pour former ". Former coûte cher et prend du temps. Classe inversée, démarche de projet et parcours individuels – Ludovia Magazine Share Tweet Email Martial Gavaland, professeur de sciences physiques à Nantes croit beaucoup au numérique comme un élément du changement de pédagogie. Thibault Dubreuil : Apprendre le métier d'élève en histoire-géographie Comment amener les élèves à conquérir leur autonomie d'élève ? Thibault Dubreuil enseigne l'histoire géographie dans un petit lycée rural du Morbihan à Questembert. Avec la professeure documentaliste, Patricia Rougelin, il entraine les élèves à une découverte raisonnée des compétences du métier d'élève.

Initiation à la pédagogie différenciée inShare207 En classe, un enseignant se retrouve généralement face à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d’apprentissage différents. Ainsi, il existe entre les élèves des écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension…Dans ce cadre, comment peut faire un enseignant pour ne plus être « indifférent aux différences » ? Le positional tracking mobile - Le positionnement de l’utilisateur dans l’espace, appelé communément « positional tracking » est tout aussi important que la reproduction correcte des gestes. Le positional tracking permet de se déplacer physiquement dans un environnement virtuel. C’est ce que propose avec brio, HTC avec son Vive. Aujourd’hui quelques startups telles qu’ Occipital ou encore Vico VR, travaillent sur des solutions potentiellement adaptables à la réalité virtuelle. À ce jour deux principes de fonctionnement s’affrontent, ils disposent chacun d’avantages et d’inconvénients. La méthode « embarquée »

Les profils d'apprentissage a. Vous demandez d’abord à un adulte.b. Vous commencez par regarder les schémas.c. Vous essayez tout de suite de le monter vous-même 2. Moovly et Powtoon, pour des images animées Pour réaliser une capsule vidéo, il existe de nombreux outils en ligne. Parmi eux, Powtoon et Moovly sont deux outils similaires permettant de présenter les informations de façon animée. Si l’objectif et les fonctionnalités de ces deux logiciels sont analogues, leur approche et leur mode opératoire diffèrent légèrement.

François Taddei : « Il est temps de passer à une école de la confiance » Créé en 2005, le Centre de recherches interdisciplinaires agrège des dizaines d’actions innovantes en matière d’éducation. Son fondateur et directeur, le biologiste François Taddei, plaide pour une révolution copernicienne qui transformerait un système éducatif engoncé dans le contrôle en « écosystème innovant ». Avant même d’agir, il faut avoir conscience de l’urgence de l’action.

Related: