background preloader

Les postures enseignantes, les postures élèves, et les APC...

Les postures enseignantes, les postures élèves, et les APC...
Une discussion au sujet des nouveaux APC et de ce qu’on peut en faire m’a fait penser à un apport théorique reçu au cours d’un stage PMQC (Plus de Maitre Que de Classe). L’une des interventions portait sur les gestes professionnels et les postures d’apprentissage des élèves. Cette intervention s’appuyait sur les travaux de Dominique Bucheton, professeur des universités, IUFM de Montpellier, directrice du Laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique éducation et formation. Les « postures d’étayage » se placent du point de vue de l’enseignant : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie. Une posture d’accompagnement : le maître apporte, de manière latérale, une aide ponctuelle, en partie individuelle en partie collective, en fonction de l’avancée de la tâche et des obstacles à surmonter. Bibliographie : images

http://www.ecoledejulie.fr/les-postures-enseignantes-les-postures-eleves-et-les-apc-a103128915

Related:  Concepts pédagogiques de basePédagogie et formationingénierie d'accompagnementMéthodespour le CPC

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Mémoires de Cafipemf Mémoires de CAFIPEMF Liste des mémoires de CAFIPEMF consultables sur la toile Maternelle La numération décimale dès la Grande Section… Utopie ou réalité ? Quelles situations de langage mettre en place en GS afin de développer la construction de différentes compétences langagières chez tous les élèves ? *** Soutenance de ce mémoire :

Résumer un cours ou un article avec XMind Comment résumer un cours ? Ou un article ? Ou tout autre texte pas trop long ? Le mindmapping est un fabuleux outil d’analyse et donc se révèle très efficace pour résumer les principales idées d’un texte. XMind, avec ses fonctionnalités – notes, export, etc. – va vous permettre d’aller encore plus loin, encore plus vite. Bref, d’être plus efficace !

Réflexions sur l'observation d'une classe Observer est une activité d’investigation qui oscille entre 2 attitudes : objective et subjective En sciences : observer s’apprend et développe des compétences : s’interroger, ordonner les observations, dégager des relations entre les éléments observés, analyser (sélectionner les éléments pertinents par rapport au questionnement), communiquer. Regard extérieur avec des outils (mesure, quantification) qui tent vers une attitude objective En observation d’un sujet sur d’autres, l’autre, les autres ne laissent pas indifférents ce qui amènera souvent à une attitude subjective Méthodes pédagogiques Une méthode pédagogique décrit le moyen pédagogique adopté par l’enseignant pour favoriser l’apprentissage et atteindre son objectif pédagogique. Tout comme les postures décrites ci-dessus, en règle général un établissement ou un enseignant valorise plus à un instant donné une méthode qu’une autre ; bien sûr la méthode unique imposée ou obligatoire serait une erreur, car elle appartient au libre choix de l’enseignant ou de l’étudiant et est souvent affaire de circonstances. Historiquement, il y a eu des effets de mode ou la croyance à certains moments en une méthode-miracle qui permettrait l’apprentissage de tous.

Concepts pédagogiques : la Classe Inversée Un professeur qui souhaite inverser sa classe a plusieurs moyens de le faire. En plus de décider des outils et des ressources qu’il va utiliser, il doit aussi choisir le type de pédagogie qu’il va mettre en place. Selon ses préférences et selon ce qui est autorisé au sein de son établissement, il pourra organiser sa classe de différentes manières selon les concepts pédagogiques qu’il veut suivre. Concepts pédagogiques intéressants Les concepts qui valent la peine qu’on s’y penche sont nombreux, mais en voici qui donnent de très bons résultats, nous verrons ensuite comment les combiner. - La classe inversée : c’est le concept qui rend les autres possibles, ou qui leur donne tout leur potentiel.

(Dont vidéo) La prise de notes et son exploitation - Les Amphis de France 5 La prise de notes et son exploitation La prise de notes doit être un outil au service d'un travail efficace, qu'il est utile d'améliorer. Elle est le reflet de ce qu'on a besoin de savoir. Capter la parole, fixer l'essentiel par écrit, ce n'est pas tout noter, mais faire des choix, décider sans hésitation. Pour une bonne prise de notes, il faut être bien installé, en situation d'écoute maximale, imprégné du sujet. Comprendre et analyser la structure du discours : l'introduction, la conclusion, le plan etc... sont autant de guides pour le raisonnement. Choisir son logiciel de gestion de projet Comment choisir votre logiciel de gestion de projets. Vos projets n’avancent pas, vos chefs de projet pilotent “a vue”. Ils passent leur temps à classer les dizaines de messages tombés chaque jour dans leur boite mail ou a chercher une information introuvable. Vous etes excédé de voir s’accumuler les erreurs dues à une décision passée inaperçue ou à un document de travail qui n’était pas au dernier indice.

Etes-vous un bon prof ? Série 1 : l'enseignant et ses cadres Nous vous parlions la semaine dernière du lancement d’une série d’auto tests pour vous aider à évaluer votre pratique. Nous vous laissons découvrir avec François Muller la première des cinq facettes : l’enseignant et ses cadres. « Etes-vous un bon prof ? » : cette question, vous vous l’êtes posée plusieurs fois, comme l’a fait n’importe quel professionnel, pour s’ajuster au contexte changeant, à de nouveaux publics d’élèves, pour réguler l’intensité de son propre travail, pour tenir la comparaison avec d’autres collègues, ou pour postuler à un nouveau poste. C’est un exercice d’explicitation que l’on se doit à soi-même, qui met en rapport les compétences effectives et le sentiment subjectif de sa propre compétence.

Related: