background preloader

Jean-Michel Salaün - Une approche documentaire du Web

Jean-Michel Salaün - Une approche documentaire du Web

http://www.youtube.com/watch?v=5ICyFJouHv4

Related:  Cultures numériquesPERSONNALITES / AUTEURSDOCUMENTATION PROTOTYPESIC - CULTURE PROFESSIONNELLEHistoire, enjeux, épistémologie de la documentation

Temple OS, un système d'exploitation pour parler à Dieu codé par un fou génial Temple OS est un «système d'exploitation pour parler à Dieu». Et il vous répond! Vous ne me croyez pas? Terry Davis, le programmeur de Temple OS, y croit, lui. Mais, pour ses détracteurs, il n’est qu’un programmeur atteint de schizophrénie, parlant de façon elliptique et torrentielle, mêlant langage informatique et références opaques à l'Ancien Testament.

MedialabSciences Po Contact : Dominique.Cardon[AT]sciencespo.fr Dominique Cardon est directeur du Médialab de Sciences Po. Il a été chercheur au Laboratoire des usages (SENSE) d’Orange Labs et professeur associé à l’Université Paris Est/LATTS. SoLoMo et VuLuSu sont dans un bateau CÔTÉ RECHERCHE. Jean-Michel Salaün creuse depuis longtemps une approche distinguant trois dimensions du document. Le "Vu", le "Lu", et le "Su".

Savoirs CDI: Note de lecture : Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web de Jean-Michel Salaün Salaün, Jean-Michel. Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web, La Découverte, février 2012. Jean-Michel Salaün est professeur à l’Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon. Il était précédemment directeur de l’Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l’information à l’université de Montréal (2005-2010) et est l’auteur de nombreuses publications dont Vu, lu, su, sous titré : les architectes de l’information face à l’oligopole du Web. Son dernier ouvrage est divisé en cinq grandes parties et présente une approche originale, dans la mesure où le réseau des réseaux (Internet ou le Web) est analysé comme un document. En effet, Jean-Michel Salaün se base sur les travaux de la théorie du document [1] qui nous intéressent au premier chef en tant que professeur documentaliste.

Droit à l'oubli des moteurs de recherche Suite à la décision de la Cour de justice de l'Union européenne, Google, Microsoft... ont mis à disposition des internautes européens un formulaire pour demander le retrait des résultats de recherche estimés dépassés ou inappropriés. Vous pouvez donc faire des demandes de retrait des informations vous concernant aux différents moteurs de recherche, sans avoir l'assurance à 100% de l'acceptation de ce retrait. Il faudra aussi retirer les données des sites (blog, CCM, facebook...) où vous figurez car ces demandes de droit à l'oubli ne concernent que les moteurs de recherche et pas les sites où figurent les articles vous concernant De plus même si vous parvenez à faire supprimer des données personnelles sur un site, il se peut que ces informations aient été transmises ou recopiées ailleurs ... Notez aussi que les données peuvent continuer d'apparaître sur des sites américains ou d'autres régions du monde où la législation européenne ne s'applique pas... Pour Google

Un exemple de translittératie : l'évaluation de l'information sur internet / E-dossier de l'audiovisuel : L'éducation aux cultures de l'information / E-dossiers de l'audiovisuel / Publications / INA Expert - Accueil - Ina Titulaire du Capes de Documentation en 1992, enseignant dans les filières documentaires à l’Université Rennes 2, docteur en Sciences de l’information et de la communication en 2000,Alexandre Serres est depuis 2002 maître de conférences et coresponsable de l’Unité régionale de formation à l'information scientifique et technique (Urfist) de Bretagne-Pays de la Loire. Membre de l’Équipe d’accueil 3207 PREFics (Plurilinguismes, représentations, expressions francophones, information, communication, sociolinguistique) à l’Université Rennes 2, il consacre l’essentiel de ses travaux à la culture informationnelle, la didactique de l’information, l’évaluation de l’information sur Internet et la formation des étudiants et des doctorants à l’information scientifique. Il a été membre du Comité éditorial et scientifique de Formist, et a participé aux travaux de l’ERTé (Équipe de recherche en technologie éducative) « Culture informationnelle et curriculum documentaire » de Lille 3. 1. 4. 10.

martinetl.free Suzanne Briet I. Une technique du travail intellectuel. II. Vu, lu, su et consolidation du nouvel ordre documentaire – Introduction à l'architecture de l'information Mon cheminement personnel arrive à la fin d’une étape, bornée par mon départ en retraite. Pour marquer ce moment et tirer ma révérence, j’ai pensé vous faire deux cadeaux. Le livre Le livre Vu, lu, su. architectes de l’information face à l’oligopole du web est paru il y a un peu plus de cinq années et, en accord avec son éditeur que je remercie, je le rends accessible en ligne. Accès au livre ePub, Pdf. Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Opera? Notre comparatif des navigateurs web [juillet 2014] Internet Explorer, Chrome, Firefox, Opera: quel est le navigateur web le plus performant sur Windows? Nous les avons examinés sous toutes les coutures pour connaître le champion et celui qui s'adapte le mieux à vos besoins. Que serait un ordinateur sans navigateur? Il y a vingt ans, cela n'aurait rien changé. Aujourd'hui, vous ne sauriez probablement qu'en faire.

Patrick Eveno Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Patrick Eveno, né en 1947, est un universitaire français, spécialiste de l’histoire des médias. Biographie[modifier | modifier le code] Il est professeur agrégé au lycée Jean Renoir de Bondy jusqu’en 1990, puis à l’Université Paris X-Nanterre. Docteur en histoire en 1996, il devient maître de conférences puis professeur des universités en histoire contemporaine à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et membre du laboratoire IDHE[1].

Document et protodocument Par Jean-Michel Salaun le lundi 19 septembre 2011, 07:41 - Sémio - Lien permanent Il semble que la théorie du document commence à agiter un peu la blogosphère (ici ou là). Il paraît alors utile de se mettre d'accord parce qu'on entend par « document ». C'est une discussion ancienne, qui je crois peut être maintenant tranchée.

Olivier Le Deuff, La documentation dans le numérique 1 Moatti, Alexandre, « Le numérique, adjectif substantivé », Le Débat, n° 170, mai-août 2012. 2 Nous renvoyons à la cartographie des métiers proposé par l’Association des professionnels de l’info (...) 3 Le Deuff Olivier, La formation aux cultures numérique. Une nouvelle pédagogie pour une culture de l (...) 1Appréhender l’interaction entre documentation et numérique suppose d’aller au-delà de l’idée reçue d’un déclin du livre, du texte, au profit du web. La réflexion qui est proposée interroge les représentations répandues de ces deux notions. La notion de documentation est bivalente, elle représente un ensemble de documents regroupés sur un thème particulier mais aussi l’ensemble des activités de gestion et de diffusion de ces mêmes documents ; c’est ce deuxième point qu’exploite l’ouvrage. L’adjectif numérique qualifie une information représentée sous un format d’écriture informatique et nécessitant une médiation technique pour être lue.

Savoirs CDI: Sylvie Fayet-Scribe, historienne de la documentation La transcription de l'entretien est disponible aux formats : pdf, epub, mobi Savoirs CDI clôture, avec cet entretien, la rubrique le Personnage du mois. Sylvie Fayet-Scribe est Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris 1, UFR 9, (habilitée à diriger les recherches et qualifiée en histoire et sciences de l'information).Son ouvrage "Histoire de la documentation en France" a largement inspiré tous nos contributeurs à cette rubrique quant au choix des personnes.Sylvie Fayet-Scribe nous donne des pistes de travail et nous fait quelques révélations sur la fragilité de ce domaine de recherche. Pouvez-vous vous présenter ? Sylvie Fayet-Scribe : Voici mes dates principales

Related:  Informatique socialeJean-Michel Salaun / Eco connaissanceA lireThéories SICCAPES