background preloader

Types de portfolio et exemples

Types de portfolio et exemples
ePIC 2011, the 9th international ePortfolio & Identity Conference ( Des différentes interventions auxquelles j’ai assisté (programme consultable ici ) j’ai retenu : 1-Il existe 4 types de e-portfolio (en fonction des objectifs et usages) • Le e-portfolio pour l’apprentissage : le journal de bord de ses apprentissages, servant à reformuler, analyser, faire des résumés, dans une démarche réflexive correspondant à une pédagogie constructiviste /ou socio constructiviste (si commentaires et feedback des pairs) • Le e-portfolio personnel, pour soi ou ses proches, servant à la construction de son identité, depuis sa naissance à sa mort. Illustré par le phénomène du shoe box story (2 à 3 mn d’enregistrement avec montage multimédia pour dire toute sa vie en montrant quelques photos ou objets) dans la présentation d’Helen Barrett (voir plus loin). 2-La “philosophie” du e-portfolio Le e-portfolio est donc tout particulièrement pertinent pour la formation continue. 4-Les outils : Related:  définitionPortfolio en ligne

une vision du portfolio d’apprentissage Yves Morin présente dans son blog un article très pertinent sur le portfolio où il indique comment il l’utilise pour évaluer le travail de ses étudiants. Je vous en propose une synthèse en deux citations et un graphique. "[Utiliser le portfolio] pour faire travailler les étudiants significativement et leur apprendre à s’assumer comme apprenant, à se responsabiliser, à s’autoréguler, à s’impliquer et à être autonome." "Le cahier d’apprentissage fournit l’occasion à l’étudiant de se développer au travers son cheminement personnel. L’étudiant est celui qui bâtit son cahier, il exerce ses choix et son droit sur le contenu, il représente ce qu’il est comme apprenant et ce qu’il devient." Enfin, Morin présente comment le portfolio permet d’agir sur la personne, les tâches, les stratégies cognitives, métacognitives et motivationnelles, les objectifs visés et les représentations initiales. Une adaptation graphique du cahier d’apprentissage (ou portfolio), d’après Y.Morin Like this:

Portfolio Par Blandine Raoul-Réa Nous avons interrogé Anne Jumelet (coordinatrice du réseau des CDI, académie de Versailles) et Brigitte Réa (documentaliste et formatrice, académie de Versailles) pour mieux comprendre le portfolio de Versailles à travers la nouvelle plateforme I-Doc. Le Portfolio collège est né en 2002, à l'initiative d'un inspecteur EVS de l'Académie de Versailles, avec la participation d'une vingtaine de professeurs documentalistes de l'académie qui ont travaillé à l'élaboration d'un portfolio des compétences documentaires pour les élèves du collège. Cette réalisation s'est faite à l'image de ce qui était déjà fait à l'époque pour les langues au niveau européen. Ses sources d'inspiration provenaient de ce renouvellement dans l'enseignement des langues. Auto évaluation et intégration des compétences info documentaires dans la formation des élèves L'objectif de ce projet est d'abord de rendre le champ des pratiques documentaires plus visible pour l'ensemble des enseignants.

Le portfolio Qu'est-ce qu'un portfolio? Dans la mesure où le portfolio est un outil d'évaluation, on peut dire qu'il s'agit d'un ensemble de pièces, accompagnées d'indications et de commentaires structurés, choisies par l'élève et la personne enseignante, dans le but de démontrer le développement des compétences de l'élève. Selon une autre définition, seul l'élève sélectionne les pièces à insérer dans le portfolio et on y met seulement les meilleures productions. L'utilisation du portfolio en éducation Le portfolio en éducation sert à archiver des productions d'élèves afin de rendre compte du niveau de développement de leurs compétences. Le portfolio peut être utilisé à différentes fins. Lorsque le portfolio sert à témoigner de l'évolution de l'élève, il contient des pièces de niveaux différents et pas seulement les meilleures. Le portfolio peut également servir à faire le bilan des apprentissages. Le contenu du portfolio Les pièces choisies pour mettre dans le portfolio peuvent varier:

ePortfolio – Qu’est-ce qu’un portfolio numérique ? ePortfolio – Qu’est-ce qu’un portfolio numérique ? Portfolio électronique Mais qu’est-ce qu’un portfolio numérique ou ePortfolio? Le ePortfolio est de plus en plus présent ( utilisé, intégré ) dans l’enseignement universitaire. Le concept de ePortfolio est un terme polysémique ce qui explique sa multitude de définitions. Depover et al (2010) affirment que :“ C’est un ensemble de travaux qui témoignent des efforts, des progrès et des réalisations d’une personne dans un domaine généralement spécifique. Cet article vous présente le concept du ePortfolio en situation d’apprentissage. Un ePortfolio est un espace privé où l’apprenant qui crée son profil est le seul propriétaire, le seul à décider avec qui partager sa collection d’information et quand. On définira le ePortfolio en fonction du contexte où il est utilisé. Il existe donc de nombreux types de ePortfolio et autant de ePortfolio dit « hybride » combinant plusieurs types d’usages selon les besoins de l’apprenant. Annexes:

Le portfolio Le portfolio gagne en popularité, non parce que c’est le dernier truc à la mode mais bien par nécessité de faire autrement en éducation. Outil de réflexion et de régulation des apprentissages, le portfolio témoigne des progrès réalisés par l’élève. L’utilisation de cet instrument fait de l’élève le principal acteur dans le développement de ses compétences en le rendant conscient de ses forces et de ses défis. Que votre intention soit d’en connaître davantage sur cet instrument ou de vous procurer des outils pour soutenir votre expérimentation, vous trouverez sur ce site des liens intéressants. Pour commencer la visite, il vous suffit de cliquer sur le dossier approprié qui apparaît à gauche de votre écran. Bonne visite! L’Équipe du portfolio Éric Fillion, enseignant 3e cycle (primaire) Stéphan Drolet, enseignant 3e cycle (primaire) Solange Comtois, conseillère en développement pédagogique

PERLE cliquez pour agrandir Le processus d’apprentissage de PERLE guide l’élève tout au long du processus de création, tout en lui laissant suffisamment de flexibilité pour permettre la production d’un vrai travail de création tout en fournissant les éléments de structure nécessaires pour le guider dans la bonne direction. PERLE comporte un éditeur de texte et un enregistreur qui permettent de créer des travaux. On peut y enregistrer des lectures, de la musique et des exposés oraux. PERLE vous permet également d’intégrer à votre portfolio des travaux réalisés au moyen d’autres logiciels, en plus de pouvoir traiter tout type de travail numérique créé en classe par un élève, y compris les images résultant de la numérisation de travaux papier. Avant de créer un travail, l’élève est encouragé à se fixer des buts pour ce travail précis et il peut également attacher un journal de bord, une grille critériée et un plan d’étude afin de suivre son processus d’apprentissage à mesure qu’il progresse.

Le portfolio de l'apprenant Trois types de portfolios sont le plus souvent distingués : le dossier d'apprentissage, le dossier de présentation et le dossier d'évaluation. Cette typologie est très clairement commentée dans "Portefolio sur support numérique", document du ministère de l'éducation du Québec. Le site Insight (Eun.org) identifie quatre types. Ces différents types ne sont pas forcément séparés dans la pratique. Typologie selon 3 critères Le portfolio d'apprentissage Appelé aussi parfois dossier progressif. Buts - Suivre le cheminement de l'élève - Mieux comprendre le processus d'apprentissage de l'élève - Apprendre à l'élève s'autoévaluer - Aider l'élève à prendre conscience de ses apprentissages Façons de faire - Choisir les productions - Ajouter des commentaires et des réflexions - Analyser la collection - Reconnaître les améliorations possibles - Se fixer des buts - Présenter la collection à l'enseignant et aux parents MEQ. Voir aussi Ntic.Org (Robert Bibeau). MEQ. Ntic.Org (Robert Bibeau). MEQ.

eportfolio_f_0.pdf Cahier (Portfolio) d’apprentissage « ... apprendre c’est simultanément faire et se regarder faire , penser sa pensée, avoir conscience de sa conscience » Michel De Velay Le cahier d’apprentissage est-il un outil permettant aux étudiants de développer des régulations métacognitives, une meilleure autonomie et une meilleure estime de soi ? Dans le cadre de ma pratique, il est fort difficile d’évaluer les répercussions de cet outil pédagogique sur les apprentissages de mes élèves. Tant de variables entrent en jeu, non ? Ce que je sais c’est que le cahier d’apprentissage est clairement considéré comme une alternative à l’évaluation plutôt traditionnelle et un moyen de lutter contre l’échec scolaire ou d’aider les étudiants plus faibles. Plus encore, son utilisation m’apparaît un excellent moyen d’enseigner aux étudiants l’autorégulation, d’opérer la régulation nécessaire aux apprentissages, et surtout ; au transfert de ceux-ci. Nous le savons, la métacognition est une composante essentielle du processus d’apprentissage. A.

10 étapes pour s'approprier le portfolio Un parcours en quelques étapes pour vous familiariser avec ce nouvel outil... Nous vous suggérons 10 étapes à réaliser pour vous approprier le portfolio numérique. 1) S'inscrireInscrivez-vous en remplissant le formulaire d’inscription. Dès la réception de votre inscription, nous vous enverrons les informations (nom d’utilisateur, mot de passe), pour vous connecter.En attendant ces informations, consultez les 4 premières questions de la foire aux questions : 2) Se connecter au site avec vos informations pour utiliser le portfolio Allez à cette adresse pour vous connecter : les informations reçues. **Consultez la capsule vidéo « Pour se connecter au portfolio... » 3) Créer les comptes de vos élèvesCette section permet de créer un profil pour les enfants de votre classe. Consignes importantes : Consultez la capsule vidéo « Comment inscrire un enfant » Consultez les documents d’accompagnement. Section « Album de classe » Section « Mes travaux »

Les TICE à l'université : ni une révolution, ni un désastre Après plus d'une décennie à mettre en place des technologies de l'information et de la communication dans les universités, qu'en est-il de la pédagogie universitaire ? S'est-elle améliorée ? Les changements technologiques ont-ils réellement apporté une valeur ajoutée à l'enseignement ou n'ont-ils aucun impact ? L'IFé (Institut français de l'éducation) s'est intéressé à la question en octobre 2012 dans un dossier publié en format PDF. Pas de révolution Il serait de bon ton de dire que la technologie a donné à la pédagogie universitaire une saveur supplémentaire. La plupart des investissements technologiques servent à mettre à niveau le parc informatique des universités. Sans compter que contrairement aux idées reçues, les étudiants ne voient pas automatiquement une valeur ajoutée dans l'innovation technologique. L'effet des TIC encore incertain Isolés dans notre bulle technologique, nous tenons pour une évidence que l'usage des TIC a un impact positif sur les apprentissages.

Related: