background preloader

L'honnêteté intellectuelle, principe phare de la curation ?

L'honnêteté intellectuelle, principe phare de la curation ?
Le principe de la curation est une pratique largement répandue aux US, et commence à s’imposer en France comme une solution de stratégie de contenu face à la multiplication des sources disséminées à travers les blogs, les réseaux sociaux, les plateformes de partage, le Web 2 en général. L’ère du partage de l’information a sonné. Tout citoyen est capable de nos jours avec la multiplication des canaux digitaux, des services en ligne, de partager des idées, valeurs, de commenter l’information et de ce fait de passer de l’anonymat à un statut d’expert. Le socle de la curation de contenu repose sur 5 piliers fondamentaux Premier pilier : la définition d’un périmètre de recherche, le spectre de la recherche peut être large ou précis, un focus donné par exemple. Si je contextualise l’objet de votre curation peut être : Les médias sociaux ou un aspect particulier et plus précis par exemple Twitter. Le second pilier réside dans l’agrégation des sources, celle-ci peut être automatique ou manuelle.

http://veille-digitale.com/lhonnetete-intellectuelle-principe-phare-de-la-curation/

Related:  Recherche documentaire et veille informationnelle

Quels outils pour quelle curation ? Face à la surabondance de l'information sur le web où l'internaute est à la fois et avec plus ou moins de bonheur consommateur, créateur et organisateur de ressources, comment trier/sélectionner, catégoriser et mettre en valeur selon les besoins individuels, socio-professionnels ou communautaires, mettre à disposition/partager/discuter la masse infinie de données disponibles ? La veille documentaire sur le web assurée à tous les niveaux s'avère impérative mais reste insuffisante à plus d'un égard et depuis 2008 un nouveau concept s'est imposé pour optimiser notre gestion de l'information : la curation. Dans le cadre du 5 à 7 de l'ADBS, l'association des professionnels de l'information et de la documentation, Christophe Deschamps, consultant-formateur en veille et intelligence économique, fait le point sur le concept de curation dans une présentation vidéo (accompagnée d'un slideshare) : Vous avez dit curation?

Infographie : comment diffuser les résultats de sa veille 17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 14:14 La diffusion est l’un des aspects les plus essentiels de la veille : sans lecteur, quel intérêt de collecter de l’information ? Dans le cadre d’une formation, j’ai « infographié » une méthodologie de diffusion de la veille. Méthodologie issue de l’article : 5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille. Voici donc la première Cadde-infographie. Celle-ci doit être lue bien entendu avec l’article qui l’accompagne, et ne serait se suffire à elle-même… Je l’ai développé pour servir d’aide-mémoire lors d’une formation donnée récemment (car la diffusion est apparemment une demande forte de la part de nombreux veilleurs-documentalistes).

Présentation Le monde universitaire et académique dispose aujourd’hui et plus qu’à aucun autre moment de l’histoire, d’un ensemble considérable d’informations scientifiques. Malgré les espoirs suscités par la diffusion numérique, l’accès à ces informations, pourtant souvent produites par les chercheurs eux-mêmes, n’est pas aussi aisé qu’il y paraît. Le secteur de l’édition scientifique a en effet été totalement bouleversé par les nouveaux modes de diffusion du savoir, à la fois sur les plans économique et heuristique. Ces évolutions se sont accompagnées d’une augmentation des dépenses pour les établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui fragilise les intérêts de la recherche. Aux médiations traditionnelles a succédé un ensemble d’usages qui méritent d’être encouragés tout en conservant la liberté indispensable à l’exercice scientifique et la qualité des protocoles de validation de la production scientifique.

Les solutions alternatives contre l'infobésité L'infobésité est le terme québécois qui désigne la surcharge d'information (information overload en anglais). Elle décrit la situation d'abondance d'information, mais aussi d'incapacité d’assimilation et de réemploi de l’information, pour l’individu et pour l’organisation, ce qui pourrait avoir des conséquences sur la productivité et l’efficacité. Dans un article paru sur le blog Culture & TIC déjà en 2005, Olivier Thiebaut parlait de l'infobésité comme étant le mal de la société de l'information et le décrivait comme suit : « Qui ne s’est jamais perdu dans la profusion de ses favoris Internet ?

La notion de curation Pour comprendre cette notion, nous nous sommes particulièrement inspirés des travaux d’Alexandre Serres [4], de Christophe Deschamps [5] et de ceux du collectif dirigé par Véronique Mesguish [6]. Le terme de curation soulève de nombreuses interrogations. Dans un premier temps, le terme choisi est assez souvent considéré « laid » et inadapté. Ce choix est-il justifié ou est-ce une simple reprise du mot anglais « curation » ?

Maîtriser la veille pour l’intelligence scientifique Maîtriser la veille pour l’intelligence scientifique Les fiches pour définir les axes stratégiques, identifier les nouvelles sources, partager et capitaliser l’information Vous êtes chef d’entreprise, ingénieur ou professionnel de l’information dans une entreprise industrielle, quel que soit son domaine d’activité. Vous avez conscience des enjeux informationnels pour la pérennité de votre activité. Quel périmètre donner à la veille, comment la mettre en place efficacement, comment organiser et retenir le patrimoine immatériel de votre organisation ? La boite à outils du veilleur 2.0 Tout veilleur voulant veiller doit être organisé et bien outillé La veille et la recherche d’information sont des pratiques indispensables à nos professions de formateurs et d’enseignants, même si les outils gratuits qui sont à notre disposition sont très simples à utiliser le plus important pour réaliser une veille efficace c’est d’avoir une bonne organisation, d’employer une méthode et d’y associer les outils les plus pertinents. Dans le cadre de mon expérience, j’ai remarqué que nous pouvions très vite être noyés sous une avalanche de contenus numériques. Cette profusion d’informations ( infobésité ) que nous subissons tous est une véritable surcharge de connaissances impossible à canaliser et à digérer.

[Infobésité] Contrôlez-vous votre flux d’information ?  On croyait connaître la définition d’infobésité quand l’email a débarqué dans l’entreprise. Dans les années 1990, on pouvait lire des témoignages effarés de personnes qui recevaient 50 emails par jour ! Mais notre quotidien maintenant, ce sont des centaines de tweets, des dizaines d’articles, de publications Facebook, des updates Linkedin, Viadeo, Instagram, Tumblr, Pinterest… Et avec nos smartphones, le flux d’information nous suit en dehors des heures de bureau. LES CARTES HEURISTIQUES OU MIND MAPS : un concept à développer ! LAC écrit " Concept mis au point au début des années 70 par Tony BUZAN, la pensée irradiante (« pensée qui désigne des processus associatifs qui partent de ou se greffent à partir d’un point central ») devient la pensée créative... Concept mis au point au début des années 70 par Tony BUZAN, la pensée irradiante (« pensée qui désigne des processus associatifs qui partent de ou se greffent à partir d’un point central ») devient la pensée créative sous l’impulsion de son frère Barry. Au départ, il s’agit d’une simple technique de prise de notes à base de mots clés basée sur une étude des méthodes d’apprentissage et de la connaissance du cerveau humain.

Avant j'utilisais Paperli et Scoop-it mais c'était avant Novice ou adepte de la veille d'informations sur vos thèmes de prédilection, la curation fait désormais partie de votre vocabulaire. Parce que vous êtes partageur et que votre égo est momentanément flatté par les statistiques de consultation, vous avez souscrit à Paperli ou Scoop-it. Cela vous a amené à vous familiariser avec ces nouveaux environnements, les fonctionnalités et paramétrages de chacun. Sauf que voilà, 80 % de nos échanges se font toujours avec les 4-5 mêmes personnes avec lesquelles nous partageons et nous nous apprenons mutuellement. De plus comme vos lecteurs, vous préférez limiter le nombre de clic pour atteindre la ressource proposée. La question que je me suis posé est :

ABC du Mind Mapping - Cours de cartes conceptuelles, cartes heuristiques, cartes des idées Une carte conceptuelle (ou schéma conceptuel, concept map en anglais), dont les variantes sont la mind map, carte des idées ou carte heuristique, est un diagramme qui représente les liens entre différents concepts. Elle peut être également appelée schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme. La différence entre une carte heuristique et une carte conceptuelle est que cette dernière relie un ensemble de concepts entre eux par des lignes orientées et qualifiées (est un composant de.., favorise). De plus, elle prend la forme d' un graphe alors que la carte heuristique est un arbre. Ces cours en diapositives animées, vidéo, ppt, pdf et ces cartes conceptuelles sont distribués sous licence Creative Commons

Diffuser ses résultats de veille La diffusion des résultats d’une veille est, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’un des exercices les plus complexes du processus de veille. Il existe effectivement de nombreuses manières de diffuser l’information et le choix parmi ces manières dépendra des compétences du veilleur (un consultant et un analyste se chargeront d’analyser l’information pour en tirer des recommandations stratégiques, un documentaliste la collectera et éventuellement la triera), mais également des exigences de son/ses client(s) interne(s)/externe(s). Si ces derniers n’ont aucune connaissance sur les manières de diffuser l’information récoltée, il est important de pouvoir leur présenter un éventail des solutions potentielles:

5 raisons de télécharger l'application Pearltrees sur son smartphone "L'arbre à perles", traduction de "Pearltrees", est à la base un simple classeur, un peu comme les favoris que nous avons sur les navigateurs. L'idée est de pouvoir ranger les perles, potentiellement chaque page web, en les classant en fonction de leur thématique. Jusque là, rien de révolutionnaire diront les puristes.

Related: