background preloader

Dyspraxie, la maladie des enfants maladroits ...Bonjour docteur‬‏

Dyspraxie, la maladie des enfants maladroits ...Bonjour docteur‬‏

http://www.youtube.com/watch?v=9bjY-KQowOg

Related:  LES DYSDYS

Des logiciels pour les dys Un petit inventaire non exhaustif de logiciels pouvant aider les dyspraxiques en classe ou à la maison : * Balabolka : Balabolka est un logiciel de synthèse vocale qui permet de transposer un texte donné en fichier audio : l'enseignant rentre le texte (ou pourquoi pas l'enfant selon l'âge), l'ordinateur lit. Il permet aux élèves en difficulté en lecture d'écouter un texte écrit. Il est simple d'utilisation, en suivant le lien, vous aurez toutes les explications nécessaires pour l'installation (site de l'académie de Poitier). Dyspraxie en classe : grille des signes d’appel La dyspraxie fait partie de ces troubles dits TSLA : “troubles spécifiques du langage et des apprentissages”. Elle peut se repérer dès la maternelle en observant l’enfant en classe. Le repérage fait partie des missions de tout enseignant mais celui-ci se trouve souvent bien dépourvu d’outils pour cela. Pour l’aider, voici une grille d’observations proposée par la Direction Académique des Services Départementaux de l’Éducation Nationale des Landes selon un document réalisé par Marie-Neige Dubarry (psychomotricienne) et Claudine Gay (enseignante spécialisée), Centre référent de Tarbes. Ce repérage n’est en rien un outil de diagnostic mais il permettra à l’enseignant de cibler les difficultés de l’élève afin de pouvoir l’aider. source :

TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Aller au contenu principal TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Vous êtes ici INS HEA / Ressources avec Navigation / TSLA : les troubles spécifiques du langage et des apprentissages Bienvenue sur le site pôle TSLA consacré aux troubles spécifiques du langage, des praxies, de l'attention et des apprentissages. Laisse-moi t'expliquer... La dyspraxie Laisse-moi t'expliquer... La dyspraxie Album documentaire pour comprendre et mieux vivre la différence Bonjour !

Troubles spécifiques des apprentissages Jusqu’ici, le trouble spécifique des apprentissages avec déficit en lecture (dyslexie) est le trouble le plus étudié par les chercheurs. Des études génétiques et d’imagerie cérébrale sont toujours en cours. L’existence d’une susceptibilité génétique a été démontrée et, à ce jour, quelques gènes de prédisposition ont été identifiés : ils sont impliqués dans la migration neuronale. Certains sont en outre associés aux troubles du langage oral, dans le cadre de syndromes souvent plus complexes. L’imagerie cérébrale anatomique et fonctionnelle permet quant à elle de mieux comprendre les mécanismes associés aux troubles de l’apprentissage. Les chercheurs observent de mieux en mieux les aires cérébrales affectées aux différentes fonctions.

Dyspraxie : vers une adaptation à l’école ? Les troubles de la coordination motrice d’origine développementale, tels que la dyspraxie, touchent 5 à 7 % des enfants de 5 à 11 ans. Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives à l’INSERM, montre comment une meilleure compréhension du fonctionnement du cerveau normal permet de mieux appréhender ce handicap et de mettre en place les adaptations qui permettent à ces enfants d’acquérir les compétences scolaires au même rythme que les enfants de leur âge. Qu’est-ce que la dyspraxie ? Les enfants dyspraxiques sont des enfants qui, dans les activités de tous les jours qui requièrent une coordinatrice motrice, ont des performances inférieures à celles attendues pour un enfant du même âge et de la même intelligence.

La dyspraxie expliquée aux enfants Benjamin (1/2003) : « tu vois j'ai pris du temps mais je suis devenu intelligent " Être dyspraxique ne veut pas dire que tu n'es pas intelligent. Au contraire beaucoup de dyspraxiques sont très intelligents. Cela implique que tu dois faire plus d'effort que les autres pour faire certaines choses et que cela te prend plus de temps. Dans notre cerveau arrive plein de sortes de lignes de train qui amènent plein plein d'informations très importantes : sur ce que tu vois, sur ce que tu sens avec ton nez, sur ce que tu goûtes (si c'est sucré, bon, amer..) ce que tu entends, sur ce que tu sens: si c'est froid, chaud, piquant, doux...Ton cerveau est fait de" petites machines" : les neurones qui décodent les informations, puis ensuite d'autres décident ce que tu dois faire. Il y a aussi des lignes qui partent de ton cerveau et qui emmènent des messages et des ordres vers tous les muscles de ton corps. Par ex : au début un bébé ne sait pas faire grand chose, il doit tout apprendre.

Dyspraxie En 1924, Gerstmann a observé chez quelques patients un problème neurologique étonnant où les victimes d'accidents cérébraux devenaient incapables de nommer et même de différencier leurs doigts les uns des autres. Cette perte de la possibilité de discriminer ses propres doigts (appelée agnosie digitale) s'accompagnait de dysgraphie, de dyscalculie et d'une impossibilité de distinguer la gauche de la droite. Il a défini à partir de ces quatre symptômes un syndrome qui porte son nom en faisant l'hypothèse que ces handicaps seraient liés à une lésion du lobe pariétal dominant. Depuis lors, le syndrome de Gerstmann a été une énigme pour les neuropsychologues. Parmi les adultes victimes d'Accident Vasculaires Cérébraux aigus souffrant de dyscalculie, à peine 3% sont concernés à la fois par la dysgraphie, par l'agnosie digitale et la désorientation gauche-droite. L'agnosie digitale se traduit par l'incapacité d'associer le nom correct à chaque doigt.

Difficultés scolaires ou troubles Dys ? Difficulté scolaire ou trouble des apprentissages : distinction et prise en charge « Le droit des élèves présentant des troubles des apprentissages d’être accompagnés collégialement » : organisé par le docteur Pouhet, spécialiste du sujet, ce colloque a rassemblé plus de 400 personnes. Il était question du lien entre l’école, la famille et les professionnels spécialistes des troubles des apprentissages, lien si difficile à créer, mais pourtant possible et nécessaire. Car « les dys sont les troubles qui se situent à l’exacte intersection du pédagogique et du neurologique » a démontré judicieusement le docteur Michèle Mazeau. Un enseignant dans sa classe aura en moyenne trois enfants présentant des troubles dys-.

10 Vidéos sur la dyspraxie En cherchant un nouveau livre sur la dyspraxie, j'ai découvert plusieurs vidéos que je ne connaissais pas. J'ai pensé vous mettre les liens ici pour pouvoir vous les partager. Qui sait, peut-être qu'ils pourront aussi sensibiliser les différents intervenants (enseignants, éducateurs, spécialistes, etc...) ainsi que les membres de la famille qui entourent nos enfants. * Dyspraxie : qu'est ce c'est ? On parle de 3 grands groupes. Les dyspraxies constructives Les dyspraxies idéatoires ou idéomotrices. Les dyspraxies visuo-spatiales

Related: