background preloader

L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantile

L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantile
Obésité Définition extraite du Dictionnaire de la réadaptation. Obésité - les enjeux de santé publique Dans le rapport intitulé "pour une politique nutritionnelle de santé publique en France", des informations intéressantes sur l'épidémiologie de l'obésité (constat et enjeux) ainsi que sur les connaissances actuelles sur les facteurs nutritionnels impliqués dans le déterminisme de l'obésité - juin 2000. Obesity-diet.com Site très complet traitant de la diététique et de l'obésité entièrement géré par des professionnels groupés au sein d'une association scientifique, l'Association pour la Coordination et la Recherche en Obésité et Nutrition. Généralités, diététique, le coin pratique, complications, chirurgie digestive, chirurgie plastique, autres traitements, médicaments. Dernière mise à jour du site 16 janvier 2002. Prévenir l'obésité. Obésités Définition, prévalence, physiopathologie, formes cliniques, complications, examens biologiques, traitement, prévention. L'obésité Qui est obèse ?

http://www.caducee.net/DossierSpecialises/genetique/obesite.asp

Related:  ObesitéObésitéTroubles alimentaires

L’obésité chez les jeunes : le poids du milieu social 6 octobre 2015 - Un enfant de grande section de maternelle fils d’ouvrier a 4,5 fois plus de risque d’être obèse qu’un enfant de cadre supérieur. En classe de CM2 cette proportion est de 0,8 % chez les enfants de cadres, contre 7 % chez les enfants d’ouvriers. 5,8 % des enfants de grande section de maternelle fille ou fils d’ouvriers souffrent d’obésité [1] contre 1,3 % des enfants de cadres supérieurs. Les enfants d’employés ont aussi 3,7 fois plus de risque d’être obèses que les enfants de cadres selon une étude du ministère des Affaires sociales, menée auprès de 19 000 enfants pendant l’année scolaire 2012-2013. En grande section, la part d’enfants obèses est passée de 3,2 % en 2006 à 3,5 % en 2013. Mais cette donnée moyenne masque de fortes inégalités entre catégories sociales.

Obésité : quelles conséquences sur la santé? Écrit par J.Maherou Créé le vendredi 19 juillet 2013 08:00 A la télé, dans la rue, aux supermarchés : nous sommes très souvent tentés par des aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés. Conséquence : nous empilons les kilos! Obésité : dangers, risques et effets pour la Santé Obésité n’est pas une fatalité ! Parfois une prise de poids importante et croissante provient d’un facteur génétique. Mais avec une alimentation saine, une hygiène de vie saine et la pratique d’un sport adapté, vous pouvez faire face à l’obésité ! Résumé de cette rubrique : Les dangers de l’obésité chez les adultes et chez les enfants. Une prise trop importante de poids, indice de masse corporelle trop important, les risques et les effets pour l’homme et la femme.

Prendre du poids - Grossir Les bons menus pour prendre du poids Lorsque l'on est très mince, voire maigre, prendre quelques kilos aide à se sentir plus en forme et mieux dans sa tête. Mais pour conserver quelques rondeurs, il faut durablement modifier ses habitudes alimentaires. Nos conseils pour y parvenir. > Lire l'article Prendre du poids Obésité sévère : organisation des filières de soin pour la prise en charge - Obésité publié le06.02.14 mise à jour11.12.15 Le système de soins doit s’adapter à l’épidémiologie de l’obésité et plus singulièrement à la prévalence accrue de ses formes les plus sévères, qui concernent près de 4% de la population adulte. Le contexte L’épidémie d’obésité est un fléau de santé publique qui ne cesse de s’amplifier et qui touche inégalement les populations tant les déterminants sociaux, environnementaux, économiques ou génétiques sont importants.

Symptômes des maladies cardiovasculaires Les symptômes des maladies cardiovasculaires sont longtemps silencieux Les maladies cardiovasculaires sont dues à une accumulation de dépôts de graisses (cholestérol) sur les parois des artères qui vont se durcir progressivement et former des plaques : ce sont les plaques d’ athérome La transplantation Définitions (Source : Dictionnaire de Médecine Flammarion, 7ème édition, 2001) Transfert d'un organe entier d'un donneur, impliquant le rétablissement de la continuité vasculaire afférente et efférente de cet organe avec l'appareil circulatoire du receveur.

Obésité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'obésité est l'état d'un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse adipeuse[1]. L'obésité se définit par un indice de masse corporelle supérieur à 30. L'obésité humaine a été reconnue comme une maladie en 1997[2],[3] par l'OMS. Cette organisation définit « le surpoids et l'obésité comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. » Sa prévention est un problème de santé publique dans les pays développés. Elle peut avoir des répercussions importantes sur la santé de l'individu. Obésité : vers une épidémie globale en 2030 en Europe L’Europe devrait faire face à une épidémie d’obésité en 2030. C’est en tout cas ce que prévoit l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans une étude rendue ce mercredi par son antenne européenne. Selon cette étude, une grande partie de la population irlandaise sera en surpoids ou obèse d’ici à 2030 : 89% des hommes en Irlande devraient être en surpoids vers 2030 – dont 48% d’obèses – et 85% des femmes. La Grande-Bretagne aussi aura à s’inquiéter quant au surpoids de ses citoyens puisque les projections prévoient 33% de femmes et 36% d’hommes en situation d’obésité. Plus globalement, la proportion d’obèses devrait augmenter d’ici quinze ans dans l’ensemble des pays européens, sauf aux Pays-Bas, où 8% des hommes seront probablement obèses, contre 10% en 2010.

Les conséquences de l’obésité Luc F. Van Gaal (Hôpital Universitaire, Anvers, Belgique) a rappelé que l’obésité centrale (viscérale) conduit à un risque élevé de morbi-mortalité cardiovasculaire, incluant l’accident vasculaire cérébral, l’insuffisance cardiaque, l’infarctus du myocarde et le décès de cause cardiovasculaire, et ce indépendamment des autres facteurs de risque cardiovasculaire associés à l’obésité. Ceci s’explique par le fait que le tissu adipeux est un organe actif qui libère un grand nombre de médiateurs biochimiques (leptine, adiponectine, cytokines pro-inflammatoires, etc.) qui d’une part influencent la résistance à l’insuline des différents tissus et organes (l’élément clé dans l’apparition du DT2) et, d’autre part, provoquent des désordres des lipides, de la pression artérielle, de la coagulation, de la fibrinolyse et des phénomènes inflammatoires, qui tous, vont conduire au stress oxydant, à la dysfonction endothéliale et à l’athérosclérose. Daniel H.

Greffe (médecine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Greffe. Historique Obésité chiffres - L'hexagone de plus en plus rond L'obésité ne cesse de progresser en France depuis quelques années. Cette tendance est suffisamment alarmante pour être un véritable enjeu de santé publique. Les députés l'ont bien compris et viennent d'adopter des mesures pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires de nos enfants.

Related: