background preloader

Troubles

Facebook Twitter

L’Asperger au quotidien. À 17 ans, Alexandre Poirier-Charlebois recevait un diagnostic du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, alors que tous croyaient qu’il avait un trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention. Aujourd’hui âgé de 27 ans, il étudie à l’université en création littéraire et se passionne pour les mots et la poésie. Il vient de sortir le livre Ma vie avec l’Asperger, dans lequel il raconte son quotidien, avec ses forces et ses faiblesses, mais aussi ce qu’une personne vivant avec ce syndrome pense et ressent.

Il a répondu à nos questions. Quels sont les traits propres au syndrome d’Asperger ? La concentration, c’est difficile pour moi et quand j’étais petit, les gens pensaient que j’avais un déficit de l’attention. On dit aussi que les Asperger ne sont pas empathiques. Aussi, je ne suis pas capable de mentir, mais je me suis amélioré à garder un secret, comme pour ne pas dire les cadeaux de Noël. Qu’est-ce que le diagnostic a changé dans votre vie ? Oui. Source : Autisme Montréal. Une BD pour comprendre l’autisme. En 2007, le dessinateur Miguel Gallardo publiait Maria et Moi, une bande dessinée dans laquelle il racontait déjà sa relation avec sa fille autiste, Maria, qu’il voyait une fois par an, à l’occasion des vacances d’été. Le livre a ensuite été traduit en neuf langues et adapté au cinéma dans un documentaire-fiction.Aujourd’hui, Maria n’est plus une enfant.

Dans Maria a 20 ans, le père présente le journal qu’ils ont composé ensemble, le dernier été avant la majorité de sa fille. La bichromie bleu clair teinte à la fois de bonheur et d’appréhension les promesses de l’avenir. En recentrant le sujet sur Maria, le dessinateur écarte les propos pédagogiques ou condescendants sur l’autisme, il livre un témoignage sincère du quotidien et de leur relation, en cherchant à comprendre les comportements de sa fille et à rendre compte d’une personnalité unique. La vie n’est pas toujours facile. Maria réagit et s’exprime différemment. Maria a 20 ans. Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 186. Understanding The Spectrum - "Art is Quite useless" : Extraterrestre et invisible de tous.

Bubble | Documentaire. 18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 23:18 Mes très chers lecteurs, amis, camarades et autres licornes, Je prends la plume aujourd'hui pour vous parler d'un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs mois avec Pierre Feytis et qui me tient vraiment à coeur, je vous le donne en mille : un documentaire sur l'autisme!!!

Eh oui, après le blog, les vidéos Youtube, la BD, c'est un nouveau moyen d'expression que j'explore désormais. Pierre est autiste de haut niveau, il m'a contactée il y a quelques mois de cela et on a très vite décidé de se lancer dans l'aventure. Un documentaire sur l'autisme réalisé par deux personnes autistes, c'était trop beau pour passer à côté!! Voici le synopsis du film : "Bubble est un film documentaire indépendant (durée : 90 min) réalisé par deux personnes autistes. Et... roulement de tambours... la BANDE-ANNOOOOOONCE (-> ceci est un cri de joie hystérique) : Et bien sûr une page Facebook pour couronner le tout. Partager cet article. Estelle Marchi : Asperge. Adrian Monk, authentique portrait d’un adulte touché par le syndrome d’Asperger. En 2002, c’est à dire bien avant de me savoir aspergirl ou THQI, mais aussi avant d’être maman, j’ai découvert une série télévisée venant des États-Unis, tout à fait nouvelle en ce temps-là, que j’ai immédiatement adorée : « Monk Adrian Monk (superbement interprété par l’acteur Tony Shalhoub) est un ancien policier bourré de peurs, de TOCs (pour Troubles Obsessionnels Compulsifs) en tous genres, de routines… mais à l’intelligence, à la mémoire & aux capacités déductives absolument hors du commun.

Il est devenu par la force des choses détective privé, il a en effet été démis de ses fonctions suite à l’attentat à la bombe qui a tué Trudy, son épouse, dans un parking souterrain. Cette mort lui ayant totalement fait perdre pied, il voit son rêve de réintégrer la police s’envoler, & être toujours reporté. Né dans une famille atypique, enfant il était déjà perturbé par des TOCs qui se sont aggravés après le départ de son père. Monk ). Sharona & Adrian Mais revenons à Monk. Monk & la Sierra Spring. Neurotypique : pourquoi ce mot ? et qui est concerné ? – trolldejardin. Alors, c’est assez simple finalement. Les personnes neurotypiques sont toutes les personnes qui, par leur fonctionnement mental et neurologique, sont dans la norme dominante. Ce mot se définit par opposition à personne neuroatypique. Dans lequel (selon la définition la plus inclusive, que j’adopte), on inclut toutes les personnes qui sortent du fonctionnement normal, pour diverses raisons.

Liste non-exhaustive : Les personnes qui ont un mode de fonctionnement différent de manière (quasi-)innée et immuable. On place parfois, également, les personnes aveugles, malvoyantes, sourdes, malentendantes, muettes… dans les neuroatypiques. L’utilité d’appeler toutes ces personnes « neuroatypiques », et les autres « neurotypiques », est d’abord d’éviter des mots stigmatisants. Ensuite, le mot « neuroatypique » a l’avantage d’être un mot-parapluie, politique, pour désigner toutes les personnes opprimées par la psychophobie, quelle que soit la raison précise. J'aime : J'aime chargement… Josef Schovanec “Etre comme vous est un combat” Djénane Kareh Tager. Rusé. C’est le qualificatif que Josef Schovanec emploie le plus volontiers pour se décrire quand il réussit à déjouer les embûches de la jungle. De notre jungle. Un mot qu’il utilise sans aucune connotation négative, ni positive d’ailleurs. « Rusé » est un état de fait. « Je suis plus rusé aujourd’hui », dit-il.

Une manière, pour lui, de vanter son intégration dans ce que nous appellerions la « normalité ». Josef a 33 ans. Il est grand, il a belle allure. Josef Schovanec est autiste Asperger. « Une personne autiste », rectifie-t-il. Apprendre, répète-t-il. Une case pour chaque procédure Il est désarmant, Josef. Par exemple, connaître une douzaine de langues. A vrai dire, Josef reste un poisson, mais il a appris à « faire comme » les chats. Bébé, ce poisson-là ne souriait pas comme les chats : « Quand vous regardez un bébé “normal”, il vous regarde. Par la suite, quand il a commencé à comprendre les mots, Josef continuait à avoir du mal à saisir les phrases. Pas vraiment besoin des autres. Stephen Hawking's Beautiful Message For Anyone With Depression - Stephen Hawking’s Beautiful Message For Anyone With Depression Stephen Hawking has one of the greatest minds of our time.

He is well known for his work in theoretical physics, and was born on January 8, 1942, (300 years after the death of Galileo) in Oxford, England. As a young child, he wanted to study mathematics, but once he began college, he studied Natural Sciences. Then, during his first year in Cambridge at the age of 21, Hawking began to have symptoms of ALS (amyotrophic lateral sclerosis). Now, at the age of 74, he continues to teach, research, and provide the world with beautiful messages. One of the most brilliant minds did not allow these life challenges to stop him. “Remember to look up at the stars and not down at your feet. Recently during a lecture in January at the Royal Institute in London, Hawking compared black holes to depression, making it clear that neither the black holes or depression are impossible to escape.

Power of Positivity More Posts - Website Follow Me: 17 illustrations véridiques expliquent le trouble du déficit d'attention. Toutes les personnes qui souffrent d'un trouble du déficit d'attention (toutes, sans exception) ont dû subir des moqueries et des préjugés sur leur manière de fonctionner au quotidien. Il y a même des gens qui pensent qu'ils le font exprès, ou qu'ils ne sont pas assez organisés ou intelligents pour faire le job dont ils ont envie.

Combattons une bonne fois pour toute ces a priori. L'illustratrice Caroline Kee a mis son talent au profit de Buzzfeed US pour nous faire comprendre une bonne fois pour toute ce que c'est que d'avoir un trouble du déficit d'attention. Nous avons repris certains de ses dessins et en avons assuré la traduction : 1.

Le trouble du déficit d'attention est plus compliqué qu'on ne le pense Source photo : Caroline Kee 2. 3. 4. 5. 6. 7. En page 2, on vous parle du sommeil, de l'anxiété et des médicaments... VIDÉO – Pendant une minute, regardez le monde à travers les yeux d’un autiste. Updated autism ABA resource masterpost - neurowonderful. En marge de la journée mondiale des troubles bipolaires – Pépites. La 2ème journée mondiale des troubles bipolaires est célébrée le 30 mars 2016. Elle a lieu le jour de la naissance de Van Gogh, lui-même atteint. Cependant, le trouble bipolaire n’est pas qu’un effet de mode ou la maladie des grands hommes, elle est également la maladie des millions de personnes ordinaires et même célèbres dans le monde Cette journée a pour but : de faire connaître et reconnaître une maladied’informer pour aider à mieux comprendre la complexité de la maladie, à mieux la soigner et à mieux la gérer au quotidien.de sensibiliser le grand public afin que les personnes atteintes de ces troubles soient mieux acceptées par la société.

C’est justement ce dernier point qui fait l’objet de cet article. Sachant que dans deux précédents on a présenté cette maladie avec quelques bipolaires célèbres et le lien entre la bipolarité et la créativité. Premièrement, vivre avec une personne c’est l’aider à subvenir à ses besoins. Exemples : « Je veux telle chose » : pourquoi pas? Important ! Comment voit une personne dyslexique lorsqu'elle lit?

Souvent détectée lors des premières difficultés à l’école, la dyslexie est un trouble de la lecture qui touche plus de 3 millions de personnes en France. Il est difficile de dire la façon dont une personne dyslexique voit le texte qu’elle lit. Si une police de caractère avait été créée par un graphiste britannique pour montrer les difficultés de lecture des personnes atteintes de ce trouble, un site web animé vient de voir le jour et reproduit cette expérience de lecture souvent particulièrement ardue.

Comme l’explique son créateur, un développeur suédois du nom de Victor Widell: « une amie à moi est dyslexique. Elle m’a décrit ce qui se produit lorsqu’elle lit. Elle peut lire mais cela lui demande beaucoup de concentration. Pour vous permettre de vous rendre compte à quel point il faut être concentré pour lire un texte lorsque l’on est dyslexique, nous avons choisi un texte célèbre et l’avons animé. Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Jean de la Fontaine. Dépersonnalisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir DP. La dépersonnalisation (quelques fois DP) est une anomalie du mécanisme cognitif.

Il s'agit d'un sentiment de perte de sens de la réalité, dans lequel un individu ne possède aucun contrôle de la situation[1]. Les patients sentent avoir changé, et leur perception de la réalité est devenue vague, floue, ou manque de sens. Cela peut être une expérience choquante pour les individus qui, comme ils le disent, vivent dans un « rêve ». Une patiente témoigne ainsi de cet état : « Je suis là et pas là. Description[modifier | modifier le code] Les individus souffrant de dépersonnalisation se sentent à la fois détachés du monde et de leur propre identité / incarnation physique.

Épidémiologie[modifier | modifier le code] Causes environnementales et pharmaceutiques[modifier | modifier le code] Traitement[modifier | modifier le code] Le traitement dépend de la cause qu'elle soit d'origine organique ou psychologique. Dyssynchronie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dyssynchronie constitue le vécu psycho-social particulier et normal des enfants intellectuellement précoces ou surdoués. Ces enfants présentent généralement un développement affectif et une maturation psychomotrice moins en avance que leur développement intellectuel (dyssynchronie interne). D'autre part, l'école, les camarades et parfois les parents n'attendent d'eux qu'un comportement dans la norme de leur âge (dyssynchronie sociale).

De multiples difficultés peuvent résulter de leur développement hétérogène et de l'incompréhension du milieu. Le terme de « dyssynchronie » a été introduit en 1979 par Jean-Charles Terrassier dans Le syndrome de dyssynchronie (Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, num. 10, 445-450). Celle-ci se traduit par des difficultés d'insertion scolaire et familiale. « Dans une classe spéciale de biens doués, l'enfant court le danger de se développer unilatéralement. Voir aussi[modifier | modifier le code]