background preloader

La diffusion de la rumeur sur Internet - Décryptages

La diffusion de la rumeur sur Internet - Décryptages
Pourquoi les rumeurs sont elles aussi présentes sur Internet ? Internet est un lieu où se côtoient les médias «traditionnels » (organes de presse) et des espaces d’expression que l’on peut comparer aux espaces de sociabilisation « IRL » (« Dans la vraie vie » : monde en dehors d’Internet ). Sur les réseaux sociaux, tous les contenus quels que soient leurs auteurs, ont tendance à se confondre et la vitesse de circulation de l’information est décuplée. Comment faire la part des choses ? Pour vérifier que les informations qui circulent sur Internet sont vraies ou qu’il s’agit de rumeurs, il suffit d’adopter certains réflexes. Toujours vérifier une information avant de la diffuser : en effet, désormais, les lecteurs/consommateurs d’une information peuvent à leur tour en devenir un relai. Sur des sites fiables, les auteurs ne se cachent pas. Il suffit d’y jeter un coup d’œil pour savoir si cette histoire de viande de chat trouvée dans les kebab qui a circulé sur Facebook est vraie ou pas…

http://education.francetv.fr/emissions/t-as-tout-compris/decryptages/la-diffusion-de-la-rumeur-sur-internet_452072

Related:  Faux et hoax pour l'éducation aux médiasSéquence sur la rumeurInfo / IntoxThéorie du complot / Fausse informationDéjouer les pièges d'internet

22 sites canulars pour travailler l'esprit critique Ci-dessous, une sélection de sites canulars permettant un travail avec les élèves dans le cadre du B2I et notamment le point "2 - Adopter une attitude responsable et 4 - S’informer, se documenter" La poudre verte Descriptif présent sur le site, avec les fautes d’orthographe en prime ! : "La solution à tous vos problèmes informatiques. Le procédé exclusif de la poudre verte vous garantie des systèmes d’information pérènes et stables."

« Hoax-a » m’énerve ces cyber-rumeurs ! Séquence pédagogique proposée par Alexis Pelte, professeur documentaliste, collège Les chênes rouges (71 Saint-Germain-du-Plain) alexis.pelte@ac-dijon.fr Cette séquence fait partie du projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) 2011-2012 : Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique. Modalités Classe/Niveau Un journaliste raconte comment il a piégé des complotistes “Prendre les conspis à leur propre piège”. C’est l’idée qui a germé dans la tête de Thomas Huchon, journaliste pour le nouveau site d’information Spicee, site 100% vidéo, lancé en juin 2015. Il a réalisé un documentaire de 42 minutes (lien payant) dans lequel il tente d’observer la propagation d’une fausse information au sein de celle qui est surnommée la “complosphère”. Après s’être inventé une fausse identité sur Twitter et Facebook sous le nom de “Lionel Perrottin” en avril dernier, le journaliste a créé et propagé un faux documentaire complotiste dans lequel il est affirmé que le virus du Sida a été inventé par les Etats-Unis, que Cuba a, en réponse, développé un vaccin contre la maladie, et que c’est pour cette raison que le Barack Obama a mis fin au blocus contre l’île cubaine depuis la seconde moitié de 2015. Nous avons demandé à Thomas Huchon de nous parler de la genèse de son documentaire ainsi que de ses projets futurs. Quel est le but de ce docu ?

De la veille à la curation de contenus Accueil > Boîte à outils > De la veille à la curation de contenus Dans le cadre de la réforme du collège, l’inspection a mis en place trois modules de formation de 6h chacun, à destination des professeurs-documentalistes de Paris et intitulés « de l’identité à la présence numérique », « ressources numériques et droits d’usage » et « de la veille à la curation de contenus ». Avec d’autres collègues, je me suis occupée du troisième module, dont voici le diaporama. Cliquer sur l’image pour afficher le diaporama Contenus:

Amalgame avec les SDF, reprise de faits divers anciens : les hoax sur les migrants se multiplient Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent La crise des migrants continue d’inspirer de nombreux canulars et intox sur les réseaux sociaux. Nous avons déjà évoqué en début de semaine les dizaines de fausses photos circulant après les événements tragiques du Nouvel An à Cologne, en Allemagne. Il s’agissait le plus souvent de femmes agressées dans d’autres occasions, mais présentées comme des victimes du 31 décembre. Que risque un utilisateur de Twitter qui se fait passer pour l'AFP pour diffuser de fausses informations? Une personne se faisant passer pour un journaliste de l'agence a voulu faire croire que l'homme abattu devant un commissariat du XVIIIe arrondissement était Salah Abdeslam, l'un des suspects des attentats du 13 novembre. Non, Salah Abdeslam, suspect en fuite des attentats du 13 novembre, n'était pas l'homme armé d'un couteau et d'un dispositif factice ressemblant à un gilet explosif, qui a tenté d'agresser un agent à l'entrée d'un commissariat de la Goutte d'or (XVIIIe arrondissement de Paris) avant d'être abattu. La rumeur a pourtant circulé quelques minutes sur Twitter en milieu de journée, ce jeudi 7 janvier. À l'origine, ce tweet:

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information Cette séquence est proposée par Florian Reynaud, professeur documentaliste au collège Arthur Rimbaud d'Aubergenville (académie de Versailles). Elle a pour objectif de développer chez les élèves des connaissances sur le phénomène de la désinformation, comprise comme une notion, avec une volonté de partir de ce phénomène pour aborder les notions de médiatisation et d'éthique de l'information. Rédaction : Florian Reynaud, Christine Bretton, Marie NallathambyPour le Bureau national de la FADBEN : contact[at]fadben.asso.fr Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales. Et si elle couvre l’ensemble du spectre politique, elle contamine principalement les extrêmes, de gauche comme de droite. Voici un bref état des lieux, fondé sur l’analyse d’un important corpus de documents numériques et papiers (blogs, sites, livres et articles). François S., Schmitt O., 2015, « ‘Être russe signifie être anti-américain’.

Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole Si la révolution numérique est à la mesure de celle de l’imprimerie, en quoi est-elle susceptible de refonder l’humanisme : de changer notre façon de nous cultiver, notre façon de construire notre relation au savoir et aux autres ? Comment l’Ecole peut-elle aider à instituer l’élève comme cet être de culture, doué d’un certain savoir-vivre jusque sur internet ? « Forger l’honnête homme 2.0, citoyen numérique » : tel était le thème du Forum Eidos 64 qui s’est tenu à Bayonne le 27 janvier 2016. On te manipule Une Théorie du complot, c'est quoi ? Une théorie du complot (on parle aussi de conspirationnisme ou de complotisme) est un récit pseudo-scientifique, interprétant des faits réels comme étant le résultat de l’action d’un groupe caché, qui agirait secrètement et illégalement pour modifier le cours des événements en sa faveur, et au détriment de l’intérêt public. Incapable de faire la démonstration rigoureuse de ce qu’elle avance, la théorie du complot accuse ceux qui la remettent en cause d’être les complices de ce groupe caché. Elle contribue à semer la confusion, la désinformation, et la haine contre les individus ou groupes d’individus qu’elle stigmatise.

Former l'esprit critique : Une méthode en 25 exemples "Aujourd'hui plus que jamais on a besoin de citoyens capables de faire le tri dans les informations et d'effectuer des choix pertinents", écrit Philippe Meirieu en préface du livre de Gérard de Vecchi. L'esprit critique devient une compétence fondamentale que l'Ecole doit développer chez les élèves. Car si l'esprit critique s'apprend c'est par des situations qui font réfléchir l'élève et qui l'ouvre au débat argumenté. Cologne : de vraies agressions qui suscitent de fausses images Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Les agressions multiples, notamment à caractère sexuel, survenues dans la ville allemande de Cologne, où plus de 200 plaintes pour agressions sexuelles ont été déposées pour la seule nuit du Nouvel An, ont choqué l’opinion en Allemagne et au-delà. Lire aussi : 5 questions sur les agressions massives de femmes lors du Nouvel An à Cologne De tels événements provoquent, sans surprise, de fortes réactions sur les réseaux sociaux, où circulent de nombreuses photos. Mais une bonne partie de ces images ne viennent pas d’Allemagne et n’ont rien à voir avec les agressions survenues la nuit du 31 décembre.

Le grand complot : qui est-il, quel est son réseau ? Le complotisme, c’est du sérieux. Si le phénomène ne date pas d’hier, il a pris, notamment chez les jeunes, une dimension préoccupante. Entre défiance sévère vis-à-vis des institutions et méfiance croissante à l’égard des vérités établies ou des discours officiels. Médias, chercheurs et éducation nationale voient leur magistère du savoir contesté par toute une «complosphère» de plus en plus active. A lire aussi :«Sortir gagnant d'une joute avec un élève, c'est en réalité perdre»

Related: