background preloader

Faux avis : comment des agences pros dupent les internautes

E-réputation et compagnies d’assurance A lire en intégralité sur 20minutes.fr : Réputation en ligne, usurpation d’identité, litiges marchands… En janvier, la compagnie d’assurance Axa a lancé son programme «protection familiale intégr@le», présenté comme «la première assurance contre les dangers d’Internet». Jusqu’ici cette nouvelle garantie était passée inaperçue. Axa joue sur l’anxiété «Quand votre réputation est salie sur Internet, c’est votre famille entière qui est touchée». De nombreuses restrictions dans les conditions générales Pour justifier de la nécessité de sa nouvelle couverture, Axa souligne un chiffre en particulier… dévoilé par le Credoc en 2009: «Avec 210.000 victimes chaque année, il y a plus d’usurpations d’identité que de cambriolages en France». Le site Owni.fr, qui a passé le programme «protection familiale intégr@le» d’Axa au crible, pointe toutefois du doigt ses «nombreuses restrictions». Par Anaëlle Grondin pour 20minutes.fr En savoir plus :

Condamnation d'Expedia, TripAdvisor et Hotels.com pour pratiques déloyales envers les hôteliers | Net-iris Blog 2011 Le 4 octobre 2011, le tribunal de commerce de Paris a condamné le groupe américain Expedia à payer une somme totale de plus de 400.000 euros au syndicat français des hôteliers et restaurateurs, le Synhorcat, ainsi qu'à deux hôtels français en indemnisation de pratiques déloyales et trompeuses. Pour mémoire,les sociétés d'Expedia exploitent plusieurs agences de voyages en ligne incluant notamment les sites internet tels que Expedia.com, Hotels.com, Hotwire.com, TripAdvisor.com, plus de 90 marques de points de vente dans plus de 60 pays et opèrent des réservations de voyage pour des compagnies aériennes et des hôtels. En l'espèce, l'action intentée par le syndicat d'hôteliers et restaurateurs et deux hôtels devant le tribunal de commerce de Paris concernait le site Internet TripAdvisor. Tripadvisor est ainsi devenu le site Internet de référence en matière d'avis de consommateurs dans le domaine du tourisme. L'intervention de la DGCCRF a pu permettre de confirmer les manoeuvres pratiquées.

Surveiller son e-reputation : quelle méthode et quels outils ? Surveiller sa réputation sur le web pour une entreprise, une organisation représente un enjeu presque incontournable. En effet, le web 2.0 et les médias sociaux offrent la possibilité à l’ensemble des internautes d’exprimer leurs opinions sur les réseaux sociaux, forums, blogs, sites d’avis, commentaires, notamment sur des produits, marques, entreprises, personnes… De plus, ces prises de parole en faveur ou en défaveur d’une entreprise, d’une marque, etc. laissent des traces sur le web. Avoir une connaissance de ce que les internautes disent de soi, de ses produits est donc essentiel afin de : Repérer des signaux faibles ou signaux forts pour anticiper une crise d’image et réagir à temps et de la manière la plus adaptéeSavoir qui parle, où et comment pour ensuite envisager, si nécessaire, une prise de parole officielle et pérenne sur les médias sociaux Définir le périmètre sémantique La définition du périmètre en amont de toute recherche est primordiale. . Repérer ses sources - Quand ?

Publication de la norme Afnor sur les avis des clients sur Internet : des avancées et des doutes Après de longs mois de travaux et de débats, l’Afnor publie jeudi 4 juillet la première norme européenne pour fiabiliser le traitement des avis en ligne de consommateurs. Si l’Umih juge que le texte final est plutôt correct, le flou demeure sur de nombreux points. Il aura fallu près de dix-huit mois pour qu’une norme sur l’avis des consommateurs sur Internet émerge. Avec près de neuf Français sur dix qui consultent ces avis, autant dire que leur fiabilisation est attendue par tous. Surtout par les professionnels qui sont les premières victimes de propos parfois malveillants. Lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Paris mercredi 3 juillet, le président de la commission, Raphaël Colas, a bien précisé « qu’il ne s’agissait non pas d’une loi mais d’une norme. Chantage à l’e-réputation Mécontentement des uns, relative satisfaction des autres. En pratique, il reste toujours très délicat de s’assurer que celui qui commente a bel et bien été dans le restaurant ou l’hôtel concerné.

L'e-réputation mérite réflexion L'e-réputation est aujourd'hui un sujet galvaudé, qui se trouve toujours au centre des questions que se posent les entreprises, dans la définition de leurs stratégies online. Les consultants, spécialistes, et autres experts des réseaux sociaux développent tout un argumentaire sur l'image que l'on doit donner sur Internet, et sur la façon d'y parvenir. Pourquoi autant d'analyses, autant d'infographies, autant d'outils consacrés à ce sujet ? L'e-réputation, question existentielle C'est sans doute que la question de l'e-réputation est une question existentielle, au sens propre. C'est-à-dire une question d'existence. Dans un article paru dans Le Monde du lundi 21 février, voilà ce qu'elles soulignent, à ce propos : “[Aujourd'hui], il faut rendre visible l'activité de chacun sous peine qu'elle ne soit pas prise en compte. Selon ces deux spécialistes, l'injonction “je suis vu donc je suis”, a de réelles conséquences, notamment sur ce que l'on décide de cacher, de garder pour soi.

What is TripAdvisor's Popularity Index? – TripAdvisor The TripAdvisor Popularity Index incorporates traveler ratings to determine overall traveler satisfaction. Unlike sites that simply rank a hotel by price or hotel class, we use a proprietary algorithm to take into account what real travelers like you think - quantity, quality and recency of TripAdvisor reviews. How do you know if a hotel is right for you? The room price may fit your budget, but are the rooms clean? Is the location safe? When you do a search, hotels are ranked by quality as calculated by our Popularity Index. Our ratings are: Pure: Completely organic.

E-reputation : Youseemii, un outil pour surveiller son identité numérique L’e-reputation, ce qu’on dit de vous sur le web, est une des préoccupations majeures pour les individus, les marques, les entreprises. Des outils offrent la possibilité de surveiller son identité numérique : 123 people, moteur de recherche de personnes ou Corporama, pour les entreprises. Youseemii est un moteur de recherche de personnes et d’entreprises. Outil de surveillance ou monitoring, Youseemii permet de faire de la veille concurrentielle. Ce moteur permet de mesurer sa présence sur le web ainsi que de la comparer avec un concurrent. Score global de visibilitéRésultats de recherche classés en différentes catégories (Google, réseaux sociaux, images, blogs, vidéo, documents, actualités…) avec un score de présence associé à chaque catégorieMots-clés et recherches associés Vision instantanée des sources, catégorisation fine des résultats, score de présence… Youseemii offre une synthèse très précise de la présence sur le web d’un individu ou d’une entreprise. Related posts:

Démystifier l'index de popularité de Trip Advisor avr242012 Nul besoin de vous expliquer l'importance de Trip Advisor, LE site d'avis des voyageurs, pour une entreprise/prestataire touristique, voire une destination. Bien que l'on entende souvent parler de Trip Advisor, peu d'articles n'existent actuellement sur l'index de popularité de Trip Advisor. Pourtant, cet index de popularité permet aux établissements en bénéficiant d'être positionné en premier dans le répertoire de Trip Advisor et dans les résultats de recherche. Il est donc tout en votre intérêt d'obtenir un index de popularité élevé afin d'avoir plus de chance d'être découvert par les voyageurs en recherche active d'attraits, d'hôtel, de restaurant, etc. En voici un exemple: 3 facteurs permettant d'être mieux positionné Donc, quoi faire pour être mieux positionné dans Trip Advisor? 1. Qui dit quantité dit inciter ses clients à écrire des avis sur votre établissement. 2. 3. Cet article vous a plu? A propos de l'auteur : Karine Miron

Comment gérer votre réputation en ligne à travers l’internet multilingue ? Dan Aldulescu prend la parole sur info-veille.com à propos de la gestion de son e-reputation, ou personal branding. Il aborde le sujet sous l’angle du multilinguisme. La gestion de la réputation en ligne est devenue un aspect très important aujourd’hui aussi bien pour les professionnels que pour les entreprises. Il s’agit d’une composante du marketing qui s’appuie sur deux supports : les médias sociaux et les moteurs de recherche. Elle fait preuve d’une grande utilité à la fois dans les situations de crise, quand l’image de la marque a besoin d’actions immédiates pour diminuer les effets d’une perception négative par son public, et dans les démarches de construction d’une nouvelle image de la marque lors de son expansion sur un nouveau marché. Les étapes de la gestion de l’e-réputation Que l’on construise sa réputation pour son public local, ou pour une cible étrangère, les étapes principales à suivre sont les suivantes : la gestion, la veille, l’évaluation et la médiation. Related posts:

Tripadvisor de plus en plus sévère avec les hôteliers tricheurs Email 2EmailShare J’ai l’impression que cette histoire de Red Badge est assez nouvelle. Cela fait plus de 5 ans que je monitor TA régulièrement, lorsque j’étais propriétaire de mon hôtel, j’y allais tous les jours et surveillais les concurrents… bref j’ai vu un gros très gros paquets de pages chez TA, mais ce n’est que très récemment que j’ai isolé, remarqué ces pénalités. TA ne communique pas sur le nombre de Red Badge actuellement en « service », il ne le fait pas car ce nombre est « ridiculement » faible et se serait un aveu de manque de « surveillance » (analyse toute personnelle) de sa part. C’est un peu comme si le Ministère de l’Intérieur annonçait avoir retiré le permis de conduire a 25 personnes pour conduite en état d’ivresse en 2010… dans ces conditions je prends le risque (même pas vrai, j’aime mes enfants !). Il existe dans google une commande qui permet de connaître le nombre de pages référencées dans l’index. Mise à jour du 22 décembre Mise à jour du 5 novembre 2011

La gestion de l’e-Reputation ou Online Reputation Management Cet article a été rédigé par Alain Bensimo, co-fondateur de Reputation Observer, en tant que rédacteur invité. Warren Buffet aurait un jour prononcé : «Il faut 20 ans pour construire une réputation, 5 minutes pour la détruire ». Cette affirmation dépeint une des caractéristiques majeures de la réputation, sa fragilité. L’explosion du nombre d’internautes et le développement du web 2.0 (l’Internet participatif où chacun peut participer au flux informatif) a entraîné, d’une part, une multiplication des acteurs de l’information et, d’autre part, a fait de la toile un forum mondial sur lequel les consommateurs échangent leurs expériences, commentaires et critiques au sujet des marques, de leurs produits, ou bien même d’une personne. Il est donc essentiel pour les entreprises de surveiller ce que publient les consommateurs à leur sujet. Les entreprises en bonne santé sont conscientes des enjeux que représente une gestion efficace de leur réputation. La réputation en ligne… 1. 2. 3. Action.

Related: