background preloader

Faux avis : comment des agences pros dupent les internautes

Related:  manipulation de masseIntelligence collectiveRéflexion // Société

Quand le Crédit Mutuel se sert la soupe Maîtriser sa communication en publiant des articles à sa propre gloire, ça sert aussi à ça, d’être propriétaire de journaux ! A travers son « bureau parisien d’informations générales », installé dans ses propres locaux, le Crédit Mutuel – CIC s’est ouvert les colonnes de la totalité des titres du groupe EBRA qu’il contrôle, en publiant, vendredi et samedi, dans tous les journaux, des papiers économiques vantant les performances de la banque fédérative (*). Quel est le sens, et la valeur, de l’information délivrée aux lecteurs, quand il s’agit d’ouvrir les colonnes des journaux pour faire dire au grand banquier papivore, Michel Lucas, que le CIC-Crédit Mutuel « figure parmi les 50 banques les plus sûres du monde » ? Quel est le message, envoyé au grand public, quand le premier éditeur français de presse régionale utilise « ses » journaux comme vecteurs de sa communication ? Avec évidemment la bénédiction des rédactions en chef, le petit doigt sur la couture du pantalon ! Paris,

E-réputation et compagnies d’assurance A lire en intégralité sur 20minutes.fr : Réputation en ligne, usurpation d’identité, litiges marchands… En janvier, la compagnie d’assurance Axa a lancé son programme «protection familiale intégr@le», présenté comme «la première assurance contre les dangers d’Internet». Jusqu’ici cette nouvelle garantie était passée inaperçue. Axa joue sur l’anxiété «Quand votre réputation est salie sur Internet, c’est votre famille entière qui est touchée». De nombreuses restrictions dans les conditions générales Pour justifier de la nécessité de sa nouvelle couverture, Axa souligne un chiffre en particulier… dévoilé par le Credoc en 2009: «Avec 210.000 victimes chaque année, il y a plus d’usurpations d’identité que de cambriolages en France». Le site Owni.fr, qui a passé le programme «protection familiale intégr@le» d’Axa au crible, pointe toutefois du doigt ses «nombreuses restrictions». Par Anaëlle Grondin pour 20minutes.fr En savoir plus :

Contre les faux avis de clients, l'Afnor prépare une norme Pour déterminer la réputation d'une marque ou la qualité d'un produit, nombreux sont les internautes à parcourir le web afin de lire les avis et les commentaires d'autres clients. Cela leur permet ainsi de se faire une opinion générale, avant de procéder éventuellement à l'achat. Or, tous les avis de consommateurs ne sont pas authentiques, faussant ainsi le jugement final du futur acheteur. En effet, il n'est pas rare que des agences marketing, payées par les industriels, interviennent directement sur les forums ou les pages des boutiques en ligne pour vanter indûment les mérites d'un produit. Ce comportement nuit à la bonne marche du commerce électronique, et Frédéric Lefebvre souhaite y apporter une réponse. Pour aider le client à s'y retrouver, l'Association française de normalisation (Afnor) suggère de créer une norme nationale qui permettra de vérifier l'authenticité des avis de consommateurs sur le web.

Libre accès : les chercheurs défendent leurs travaux et l’esprit d’Internet | Hotel Wikipedia Au cours des dix dernières années, les contestations se sont multipliées dans les milieux de la recherche académique. Depuis peu, elles paraissent converger vers un mouvement de fond unique et irrépressible. On pourrait presque parler d’une révolution scientifique au sens littéral : il ne s’agit pas de proposer une nouvelle représentation de l’homme et du monde, mais de remettre radicalement en cause les structures économiques et sociales de l’activité scientifique. En février, l’hebdomadaire anglais The Economist tentait de résumer cette révolte multiforme en une seule expression : le « printemps académique ». La double allusion – au printemps des peuples et au printemps arabe – est assez pertinente : d’une part, elle met en évidence qu’il s’agit d’un mouvement international, qui dépasse largement le cadre des seuls pays anglo-saxons ; d’autre part, elle porte la promesse d’un horizon nouveau, d’un modèle social et épistémologique à réinventer. Aux sources du printemps

Psychologie : techniques de persuasion, manipulation et influence Le professeur de psychologie sociale Robert Cialdini s’est intéressé au phénomène de la persuasion par l’influence et la manipulation en marketing. En mettant à nu les techniques de manipulation mentale, la démarche du professeur avait, à la base, un but préventif. Son objectif était de dévoiler les pratiques des manipulateurs et de promouvoir un comportement plus éthique, notamment dans la vente et le marketing. Le contraste: comment il altère notre perception Une requête semble d’autant plus dérisoire qu’elle est précédée par une autre plus importante. La réciprocité: la technique du don-requête Les gens n’aiment pas se sentir redevables et font tout pour régler leur dette au plus vite. L’écran de fumée par le contraste et la réciprocité Le manipulateur fait une fausse requête très importante (mais assez crédible) qui sera refusée par sa victime. Engagement et cohérence: encore une attitude innée qui nous influence Les gens cherchent la cohérence et n’aiment pas changer leurs décisions.

Surveiller son e-reputation : quelle méthode et quels outils ? Surveiller sa réputation sur le web pour une entreprise, une organisation représente un enjeu presque incontournable. En effet, le web 2.0 et les médias sociaux offrent la possibilité à l’ensemble des internautes d’exprimer leurs opinions sur les réseaux sociaux, forums, blogs, sites d’avis, commentaires, notamment sur des produits, marques, entreprises, personnes… De plus, ces prises de parole en faveur ou en défaveur d’une entreprise, d’une marque, etc. laissent des traces sur le web. Avoir une connaissance de ce que les internautes disent de soi, de ses produits est donc essentiel afin de : Repérer des signaux faibles ou signaux forts pour anticiper une crise d’image et réagir à temps et de la manière la plus adaptéeSavoir qui parle, où et comment pour ensuite envisager, si nécessaire, une prise de parole officielle et pérenne sur les médias sociaux Définir le périmètre sémantique La définition du périmètre en amont de toute recherche est primordiale. . Repérer ses sources - Quand ?

Crowdsourcing and Crowdfunding - The Industry Website MSN disparaît au profit de Skype : ma lettre d'adieu Microsoft a décidé d'abandonner sa célèbre messagerie au profit du logiciel d'appel en ligne Skype (DR). Cher MSN Messenger, C’est fini, avec toi s’envole une partie de ma vie numérique. Quand je t’ai vu arriver en 1999, j’ai tout de suite su que toi et moi, on allait faire de grandes choses. Des châtons, de la bonne humeur et du Comic Sans ICQ était beaucoup trop cool, IRC trop underground, non, grâce à tes typos flashy et ton industrie du mauvais goût, j’allais pouvoir séduire de la mère de famille esseulée, attendrie par un .gif de chaton à paillettes et convaincre le cadre moyen d’entreprise, dépassé par l’arrivée de l’internet, qu’internet, ça pouvait être aussi joli que les annonces "j’ai perdu mon chat" affichées dans sa boulangerie (voyez comme il est difficile de ne pas parler d’internet sans parler de chat). Ah... le .gif de châton que l'on pouvait glisser dans nos conversations... Messenger, en bon anarchiste, tu n’as vécu que pour voir le monde brûler et gésir. Tes émoticônes.

Mind Control : Brice Taylor - Thanks for the memories (rare) ... Brice TaylorThanks for the memories … e-memories LES MYSTERES DE L'OPERATION MONARCHEnfants disparus, abus rituels et contrôleKarma One - © Karmapolis - Mars 2005 Monarch, les abus rituels et les réseaux pédophiles sont peut-être les interfaces diverses d'une même réalité, un programme de prise de pouvoir et d'instauration d'un nouvel ordre mondial occulte. Une réalité qui n'existe pas ? Mais revenons à nos chiffres : à titre d'exemple, en France, on considère que 800 enfants disparaissent chaque année sans laisser de traces. Produire des hordes d'enfants esclavesAprès les statistiques, les questions qui se posent sont de savoir ce qu'est Monarch et si Monarch existe au moins sous ce nom dans les archives de la CIA ou de la NSA. De Camp ainsi que la plupart des auteurs soulignent l'importance du trafic et de l'usage de drogues dans le projet Monarch : le trafic permet de créer des caisses noires et finance les opérations occultes.

L'e-réputation mérite réflexion L'e-réputation est aujourd'hui un sujet galvaudé, qui se trouve toujours au centre des questions que se posent les entreprises, dans la définition de leurs stratégies online. Les consultants, spécialistes, et autres experts des réseaux sociaux développent tout un argumentaire sur l'image que l'on doit donner sur Internet, et sur la façon d'y parvenir. Pourquoi autant d'analyses, autant d'infographies, autant d'outils consacrés à ce sujet ? L'e-réputation, question existentielle C'est sans doute que la question de l'e-réputation est une question existentielle, au sens propre. C'est-à-dire une question d'existence. Dans un article paru dans Le Monde du lundi 21 février, voilà ce qu'elles soulignent, à ce propos : “[Aujourd'hui], il faut rendre visible l'activité de chacun sous peine qu'elle ne soit pas prise en compte. Selon ces deux spécialistes, l'injonction “je suis vu donc je suis”, a de réelles conséquences, notamment sur ce que l'on décide de cacher, de garder pour soi.

La finance à l'heure du calcul humanoïde - Arnaud Vincent L’idée fondamentale de l’économie de marché, c’est la sagesse des foules : des participants très nombreux à un marché permettront d’ajuster les prix plus finement qu’un acteur unique, même si cet acteur est très bien informé et que la plupart des participants le sont très mal. La mobilisation spontanée de cette intelligence collective est l’une des bases de l’économie contemporaine. Mais il est aussi possible de développer et de mobiliser plus spécifiquement cette puissance de calcul. Cette idée, déjà ancienne, ouvre aujourd’hui sur des possibilités étonnantes. Le calcul humain organisé à grande échelle Commençons par une histoire qui remonte au XIXe siècle. En 1891, le gouvernement français a l’idée d’utiliser, à son profit, l’intelligence cupide des parieurs de courses de chevaux qui connaissent alors un grand succès. Emile Riotteau, à l’origine du décret, invente sans doute le premier cas de calcul humain organisé à grande échelle. Algorithme génétique – principe général À propos

Related: